Les Japonais sont-ils heureux ?

19 réponses

Ma question peut paraître bien générale, et peut-être faire sourire, mais j'aimerais savoir un peu ce qu'il en est de la vie des gens d'un pays qui m'intéresse beaucoup. Un certain nombre de préjugés semble bien ancré en Europe : gens "travaillant comme des fourmis", soumis, vivant dans des conditions sociales dures, etc., bref, donnant une image de gens pas très heureux à l'aune de nos critères européens. M'étant rendu au Japon l'an passé, j'y ai vu des gens calmes, plutôt souriants, courtois avec les autres, ne paraissant pas plus stressés que nous. J'ai vu également des villes sans SDF, sans tentes dans les rues comme à Paris, sans misère apparente. Alors, qu'en est-il ?... Qui doit envier qui ?...

Question intéressante ?
5/5 (7 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

03 Septembre 2015
19:48

Je suis heureux.
Peux on en déduire que les Suisses sont heureux ? Difficile de déterminer ce qu'est un peuple dans sa globalité non ? :)

Les japonais que je connais sont heureux, avec des exceptions, comme partout !

03 Septembre 2015
22:11

Comme l'a dit Jeremie, c'est difficile de parler au nom d'une population ^^"
J'ai beaucoup de mal à me rendre compte moi-même de la pensée globale de mes amis Japonais. Contrairement aux Français qui ont tendance à exprimer leur avis même quand on ne le leur demande pas, et à se plaindre beaucoup, les Japonais parlent peu d'eux-même et ne se plaignent pratiquement pas. On m'a dit quelques-fois que le travail est un réel soucis ici (trop d'heures, de contraintes...). Je ne le vis pas personnellement, et ça n'empêche pas la plupart de mes proches de profiter de leur temps libre bien plus que quiconque que je connais en France. Ici les loisirs et la nourriture sont très bon marché par rapport à ce qu'on a en France, personnellement j'ai l'impression que les gens profitent beaucoup plus ici.
D'une manière générale les gens prennent soin d'eux car le sport est très important, et la culture des onsens toujours présente. Pas d'insécurité dans les rues non plus, la culture du respect règne ici. Donc effectivement les gens sont détendus.
Après je sais que certains Japonais (qui ont voyagé, souvent) ont du mal avec toutes les normes sociales au Japon. Ils préfèrent sortir avec des étrangers, plus ouverts, moins "timides". C'est l'expérience de mes amis, je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. J'ai rencontré plein de Japonais qui n'avaient pas nécessairement voyagé et qui étaient super cools, sans s'embarrasser de politesses qui mettent de la distance avec les autres.
D'une manière générale je pense que le niveau de vie est élevé ici. Même si ça ne paye pas forcément bien, il y a de l'emploi. Le côté négatif de la vie au Japon, c'est toutes ces règles tacites, toutes ces normes qui ne sont écrites nulle part mais qu'on doit suivre parce que c'est comme ça. C'est mon avis.

04 Septembre 2015
04:27

Très bonne analyse!

04 Septembre 2015
04:30

En général, les étrangers (enfin surtout les Occidentaux) qui vivent au Japon sont des gens aisés, avec une bonne situation, et qui fréquentent des Japonais dans le même cas, ils ont donc une vision biaisée. Par exemple, 62% des foyers japonais se disent en difficulté financière (et si on admet le cliché que les Japonais "se plaignent moins", le chiffre réel est peut-être supérieur). On sait également que le taux de suicide est élevé. Le mec qui va trimer au combini toutes les nuits, les enfants/adolescents qui traînent dans les rues (quand ils ne se font pas tuer) parce qu'ils n'ont "rien à faire" chez eux, etc., crois-tu qu'ils soient heureux ?

01 Octobre 2015
04:24

90% des japonais se plaisent à dire お金がない (okane ga nai = j'ai pas de sou) ce qui ne les empêchent pas d'acheter des sacs LV ou une BM... lol
Par contre, c'est vrai que pour les couples aujourd'hui c'est plus compliqué financièrement : les salaires n'ont pas bougé depuis 20 ans, le rêve commun est de faire construire sa maison = gros gros prêt en général, quand on est malade on est presque pas indemnisé - sans parler des arrêts grossesses... Certains sont obligés de faire des heures sup pour gagner un salaire à peu près correct avec 90 jours de congés par an (jours fériés et dimanche compris). Par chez moi le SMIC est à 740 Yens/heure...

L'argent ne fait certes pas le bonheur, mais il y contribue un chouillas.

Ensuite ils existent pas mal de problèmes de société ici - les enfants qui assassinent ou d'autres qui se font tuer à 3h du matin dans la rue ... mais qu'est ce que fait un enfant de 11-13 ans dans la rue à cette heure là ! La plupart je pense sont encore et toujours liés au travail qui bouffe la vie des parents - trop d'heures, peu de vacances ...

04 Septembre 2015
04:36

Tout dépend quel travail tu fais au Japon... Comme en France les fonctionnaires sont relativement mal vu ici... Congés énormes, weekend fériés...

Les personnes dans lea services c'est plus chaud déjà. Tu travailles à 200% avec heures supplémentaires sans rechigner, courbettes et hypocrisie toute la journée et c'est assez lourd même pour les japonais! A titre d'exemple je travaille de 60 à 65 heures par semaine avec un seul jour de congé par semaine (hors weekend bien sûr ça serait trop beau...).

Mais finalement hormis le travail le Japon est très facile à vivre. Tu bosses à fond mais tu gagnes bien et à la japonaise tu profites à fond de tes rares congés en claquant ton fric sans te soucier de l'avenir. Pas de stress dans les transports, dans les rues tu es en sécurité permanente même à 4 heures du mat' et tu trouveras toujours un taxi aimable qui te ramènera chez toi, un employé de konbini qui te servira gentiment... Sans compter la beauté sauvage des montagnes et des campagnes japonaises...

Non décidément je suis pas prêt de revenir en France!

04 Septembre 2015
15:03

Je bosse dans une boîte qui est en "mode européen" donc je ne me rends pas bien compte des aspects négatifs que tu décris et qui sont une réalité pour beaucoup de gens... J'ai énormément de chance d'avoir mes soirées libres, 2 jours de congé par semaine et des vacances ^^"
Mais même en gagnant très peu par rapport à ce que je gagnait en France même en tant que stagiaire, j'arrive à profiter à fond de la vie ici. Donc je suis carrément d'accord avec ce que tu dis.
Je pense que tout dépend vraiment de la boîte dans laquelle on travaille, mais je n'arrive vraiment pas à me rendre compte de ce que vie la majorité des Japonais... J'ai un ami Allemand qui bosse plus de 13h par jour (carrément plus même si on prend en compte toutes les fois où il sort après minuit en ayant débuté la journée à 8h) parfois sans prendre de congé de la semaine, et qui n'est payé que pour 8h par jour. Je ne comprends même pas comment c'est possible légalement. Il me dit que les compagnies Japonaises sont comme ça. Mes amis Japonais eux, m'ont dit que ce n'est pas normal, que ça dépend des entreprises mais qu'il n'a vraiment pas de chance.
Après il faut prendre en compte ce qu'a dit Bach-Kun, à savoir que mes potes sont peut-être dans une bonne situation eux aussi et ne représentent pas la majorité des natifs.
Mais comme tu l'as dit, mis à part le travail, la mentalité générale qui règne ici est tellement reposante...
Je n'ai vraiment pas hâte de retrouver les visages fermés et bougons des vendeurs et des passants, la peur au ventre quand je sors la nuit tombée, le risque de me faire voler quelque chose si je ne suis pas vigilante, de me prendre des remarques par des inconnus si je sors en jupe...

04 Septembre 2015
15:02

Vous ne viendrez pas à un pays où les habitants sont malheureux. Un tel pays ne convient pas à votre intérêt.

04 Septembre 2015
15:18

Ah, et la misère ici n'est pas apparente parce que c'est la honte d'être sans abris ou sans le sou. Personne ne vient faire la manche, les sans abris se cachent (enfin la majorité d'entre eux...).
J'ai parlé avec deux personnes sans abris sous un pont à Asakusa. Ils avaient tout 2 un boulot, dans un combini ou quelque chose approchant, mais les loyers étant trop cher ils étaient contrains de vivre dans la rue. Ils m'ont dit que c'est le cas de beaucoup de gens à Tokyo. On ne le voit pas car ce sont des gens qui peuvent quand même accéder aux bain publics (concept qui est quand même génial, et que l'on a pas en France...), et qui peuvent se nourrir tout les jours, le prix d'un repas au combini étant de moins de 3 euros. Mais si tu vas à Shinjuku par exemple, tu verras un nombre impressionnant de personnes vivant dans des cartons juste devant la gare.
Donc ne pas se fier non plus à ce qu'on voit...

AK
04 Septembre 2015
17:24

Tu as vu des villes sans SDF ? On a pas du voir les mêmes villes alors.... Tu n'es pas allé au parc Ueno ? Ou alors, vers la gare de Shibuya, en t'éloignant un peu du grand carrefour, à la nuit tombée ? Bref, moi j'ai vu quelques "maisons en carton"....

Après je pense que le concept de bonheur est sans doute différent entre nos deux cultures. C'est juste mon impression de touriste.

kaeru
05 Septembre 2015
20:34

C'est vrai qu'à Ueno j'ai vu plein de SDF mais aussi sous les ponts de la Sumida à Asakusa avec des "tentes" en carton ou plastique. C'est encore plus "honteux" qu'ici d'être SDF ou pauvre alors ils ne font pas la manche dans la rue comme chez nous mais ils existent et se cachent... à tous les âges.

Vu tous les petits vieux ou jeunes qui n'ont pas de vrais boulots à temps plein, les mères célibataires ou les gens divorcés qui ont du mal à s'en sortir rajouté au taux de suicide, je ne pense pas qu'on puisse tirer de conclusion avec juste quelques observations sur le fait que les japonais sont souriants et polis malheureusement. Il est avéré qui plus est que la majorité d'entre eux ne disent pas en public ce qu'ils ressentent ou vivent réellement et ne demandent pas forcément de l'aide quand ils en ont besoin de peur de "peser" sur les autres ou la collectivité. Il me semble avoir lu récemment que la délinquance chez les personnes âgées augmentait beaucoup, parce qu'ils volent dans les magasins vu qu'ils n'ont pas assez d'argent.

La question du "bonheur" est trop complexe pour ne pas devoir étudier, la politique, mentalité, psychologie, coutumes, etc... des habitants.
Si on posait cette question sur les français je ne saurais pas non plus quoi répondre. Qui plus est, c'est une notion toute relative, variant d'un état à un autre et d'un individu à un autre.

Article en anglais sur la pauvreté en Japon
http://www.japantimes.co.jp/news/2014/12/06/national/media-national/pove...

geode
04 Septembre 2015
20:16

Je n'ai pas vu personnellement de SDF mais j'en ai entendu parler...Il y a effectivement un nombre élevé de suicides mais également d'"évaporés"...De nombreux hommes choisissent de disparaître et de vivre cachés pour ne pas attirer la honte sur la famille et ce notamment depuis Fukushima...Ceux qui ont tout perdu..Et si on se penche sur la violence conjugale...Un des taux les plus élevés...33 % des femmes mariées - parmi celles qui ont accepter de répondre à l'enquête- ont subi ou subissent de la violence de la part de leur mari...Et au moins 40% n'en ont parlé à personne..Alors non, la vie n'est pas rose pour tous les Japonais...Mais pour les étrangers, c'est différent...J'adore ce pays et ses habitants...Et je ne connais personne qui a envie de revenir en France...

M-F
05 Septembre 2015
11:58

Les Japonais ne se plaignent que très rarement. Restez quelques années de plus pour percevoir le vrai Japon.

06 Septembre 2015
04:24

Tiens j'ai repensé à cette article.

Lis le c'est une excellente analyse d'une situation que tous les expatriés au Japon. A la fin il reste finalement deux choix à faire: partir, ou bien s'accrocher et rester!

06 Septembre 2015
04:26
M-F
06 Septembre 2015
06:44

Je ne crois pas que les Japonais soient heureux dans pas mal de domaines familial, amical, au travail, les relations sont très tendues, le non-dit qui pèse trop lourd et l'absence de vraie communication, avec bien sur des exceptions.

06 Septembre 2015
18:51

Bonjour,
Juste pour mettre mon grain de sel : je me rappelle avoir vu l'an dernier un sondage sur le bonheur ( si les gens étaient heureux) dans différents pays et le Japon était très très mal placé. Apparemment ils sont très inquiets de nature.
Est-ce le pays si naturellement instable (tremblements de terre, tsunamis, typhons, glissements de terrain, éruptions volcaniques et j'en passe) qui les a rendus anxieux où est-ce leur nature propre ? Difficile de répondre et on touche presque à une question philosophique.
En ce qui concerne mon expérience personnelle ( mes amis japonais, ma belle-famille etc...), ils sont heureux mais travaillent beaucoup et sont toujours très prévoyant ( anxieux ?).

Le taux de suicide du pays révèle cependant un mal être certain.
La pression sociale est énorme et ce depuis très jeune et le harcèlement ( à l'école, au travail, etc...) est un véritable problème.
Je pense que c'est en ne rentrant pas dans le cercle infernal de la vie de salaryman qu'ils ont le plus de chances d'être heureux.
Il me semble souvent que les artisans, petits commerçants et autres, ceux qui ne se font pas crier dessus par leur supérieur à longueur de journée, sont peut-être les plus heureux.

En tous cas, les Japonais de mon entourage sont heureux ( mes beaux-parents de 60 ans sont toujours fous amoureux après 30 ans de mariage , ça aide aussi !).

23 Septembre 2015
22:54

Un petit mot à propos des SDF : je me suis moi aussi étonnée de voir que les SDF de Ueno, Asakusa ou Shinjuku, ne mendiaient pas auprès des passants et j'ai demandé pourquoi un ami japonais (qui connaît les pays occidentaux). Sa réponse, sans discussion : " parce qu'ici ils ont la dignité de ne pas mendier ". Voilà, encore une illustration de nos différences.

30 Novembre 2015
13:20

je réponds deux mois plus tard mais peu importe...

à lire : Au temps de Botchan de Jirô Taniguchi (manga en 5 volumes) et "le masque du samouraï" par exemple aussi. Perso, après ces deux lectures (surtout Botchan), j'ai eu une esquisse de compréhension du pourquoi les Japonais sont comme çi ou comme ça... d'où ça leur est venu, pourquoi ça n'a pas changé depuis tant d'années ou de siècles etc. avis très perso je le répète! D'ailleurs tous les livres de Taniguchi éclairent sur la mentalité japonaise et peu parfois percer certains "mystères"

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.