Ai-je été abordée par une secte à Kyoto ?

10 réponses

Bonjour tout le monde,

Il y a quelques jours, du côté d'Arashiyama à Kyoto, il m'est arrivé une drôle d'expérience. Je payais dans une petite boutique en galérant avec la monnaie et une dame japonaise qui achetait aussi quelque chose m'a dit en rigolant gentiment et dans un bon anglais que c'était compliqué la monnaie ici. J'ai ri et répondu poliment puis j'ai continué mon chemin.
Quelques minutes plus tard, je marche et cette dame m'appelle de loin. Elle commence à me poser plein de questions sur mon voyage, si le Japon me plaît, sur combien de temps je reste dans chaque endroit, bref elle me mitraille de questions.

Au bout d'un moment, elle me dit qu'elle a une maison traditionnelle juste à côté, me montre des photos et me dit qu'elle peut me faire visiter, que c'est un endroit connu pour apporter plein d'énergie positive, pour donner de la force. Moi, partagée entre l'envie de visiter cette maison et le doute de l'attrape-touriste, je lui demande si c'est payant. Là, elle dit que non mais que sur place, je peux décider de me faire un soin de force (3000 yen) si je sens que l'endroit m'apporte de l'énergie.
Je trouve évidemment ça un peu bizarre mais en même temps ça m'intrigue, je lui demande le nom de sa pratique et elle me dit quelque chose comme "susu force" ou "suzu force", je demande comment ça s'écrit pour chercher sur internet mais elle me dit non non, il n'y a rien sur nous sur internet. Bref, encore plus bizarre.

Elle me dit que sa maison est à trois minutes donc que je peux juste passer voir. Je me décide à la suivre. Après cinq minutes, elle me dit encore quelques minutes, et donc là je partage ma localisation avec une amie à Kyoto, juste au cas où. Tout le temps de marche, elle me mitraille encore de questions, comme pour ne pas me laisser le temps de réfléchir à ce qui est en train de se passer. Bref, les trois minutes étaient en fait plutôt dix minutes et on arrive devant une toute petite maison, très jolie, dans laquelle une autre fille, plus jeune, m'attend déjà avec un plateau avec du thé et des bonbons. Je répète que je ne paierai pas, la première dame me dit qu'il n'y a pas de problème. Elle entre et me dit d'enlever mes chaussures pour rentrer. J'enlève mes chaussures mais je n'entre pas, je regarde dedans, je ne vois personne d'autre mais quand même ça m'inquiète donc je m'excuse, lui dis que je voyage seule et que c'est une situation vraiment bizarre donc que je préfère partir, en la remerciant quand même. Elle insiste pour me raccompagner et continue à me poser plein de questions. Au bout d'un moment, elle s'arrête et nos chemins se séparent.

Voilà pour l'histoire. J'ai essayé de chercher le nom de cette "force" sur internet mais je ne trouve rien. Est-ce que quelqu'un a déjà eu à faire à une situation comparable ou en saurait plus sur cette pratique ? Ça m'évoque évidemment un truc de secte mais je ne comprends pas quel est l'intérêt d'aborder des touristes donc je prends toute info ou témoignage qui pourrait me faire comprendre un peu mieux ce dont il s'agissait.

Merci d'avance pour votre aide ou vos retours !

Par clempouf Publié le 15 novembre 2023 Thématiques associées :
Question intéressante ?
3,83/5 (12 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 10 réponses à la question posée

Lovehotel
15 novembre 2023
08:23

Bonjour,
Pour votre information, "Suzu" est une technique de massage que l'on trouve egalement à Paris...
Les 3000 Yens correspondent à une séance de massage de base au Japon (vraiment basique a priori mais je n'ai pas essaye !).
Votre histoire ne ressemble pas à une affaire de secte, et Arashiyama n'est pas Kabuki-cho : entre votre gentille dame perdue parmi les bambous et les Jamaicains ou Haitiens qui rabattent pour le compte des Yakusas avec les bars a "hotesses", il y a de la marge !!!

Vous n'avez pas commis d'erreur...en Chine, je ne vous aurai pas dit la même chose.

Au final, en terme de sémantique, n'oubliez-pas que la plupart des sectes au Japon représentent des branches du Bouddhisme voire du Shintoisme, par conséquent, si cela avait été une secte, les éléments de langage auraient été radicalement différents.

En espérant vous avoir aidé !

Réponse utile ?
3,72/5 (18 votes)
Ina
15 novembre 2023
18:23

Hello. Votre réponse m'a vraiment intéressée et intriguée. Surtout "Vous n'avez pas commis d'erreur...en Chine, je ne vous aurai pas dit la même chose."
Qu'auriez-vous vous répondu si cela s'était produit en Chine?
Merci

Réponse utile ?
3,75/5 (12 votes)
16 novembre 2023
00:52

En terme de sémantique, attention aux mauvaises traductions. :-)
Quand on lit "secte du bouddhisme" c'est que quelqu'un a mal traduit de l'anglais (ou pire, un mauvais traducteur automatique).

"Sect" en anglais ne veut pas dire "secte" en français, mais "branche" ("secte" vient de "section" je ne suis pas totalement sûr, mais je pense qu'autrefois en français, le terme avait le même sens qu'en anglais, mais il a évolué.

Donc "a sect of Buddhism" est "l'une des branches du bouddhisme." On le dit rarement, mais on peut parler des "sects of Christianism" (Catholic, Protestant, Orthodox, et j'en passe, surtout qu'il y a les nombreuses sous-branches du protestantisme).

(et du coup, "secte" en anglais se dit "cult")

Mais pour en revenir au sujet initial, je suis d'accord. Aucun danger, voire même de secte. Juste une vieille dame qui essaie de gagner un peu d'argent, mais comme elle habite dans un coin un peu éloigné des passages des touristes, elle va les chercher là où ils sont.

Les risques de grosses arnaques/embrouilles où on te fait entrer dans un lieu et ensuite tu dois payer tout un tas de trucs foireux, en dehors de Kabukicho sont proches du zéro. (et offrir du thé est normal aux gens qui entrent dans ta maison, c'est une marque de politesse)

Réponse utile ?
3,38/5 (8 votes)
15 novembre 2023
18:54

Bonjour Clempouf, sachez qu’en 2010, on estimait déjà à près de 3 000 sectes différentes au Japon, pour une population de 125 millions de personnes, à l’époque. La plupart sont inoffensives. A priori, rien d’effrayant, donc. Compte-tenu de ce nombre, il serait présomptueux de ma part de confirmer ou non qu’il s’agissait ou pas d’une secte, mais certains détails que vous donnez n’excluent pas complètement cette hypothèse.
Quand à savoir l’intérêt du prosélytisme vis-à-vis des étrangers, il faut savoir que certaines sectes confient ces missions (de convaincre le prochain -étranger ou non) à leurs adeptes pour « s’élever » (i.e. élever son âme au sein de la secte). Espérant avoir répondu à votre question…

Réponse utile ?
4,07/5 (14 votes)
16 novembre 2023
00:54

Oui, je pense que les risques d'embrigadement dans une secte quand on est un touriste est proche du zéro. Je ne vois pas quel intérêt à le faire, ce serait une perte de temps à mon avis.

Réponse utile ?
4/5 (10 votes)
16 novembre 2023
08:46

Et pourtant certaines d’entre elles, y compris l’epouvantable Aum Shinrikyo ont des ramifications à l’etranger et je connais des gaijins à Tokyo membres de Soka Gakkai.
Certaines sectes sont aussi d’obédience chrétienne et font dans le prosélytisme auprès des gaikokijin, la plus active etant les Temoins de Jeovah qui eux viennent même sonner à votre porte en s’adressant directement en Anglais et voir même en Français.
Peu de danger à priori mais quand on est seulE mieux vaut rester sur ses gardes et par-exemple envoyer un petit SMS à un proche indiquant que vous suivez une, à priori, sympathique inconnue.

Réponse utile ?
4/5 (13 votes)
16 novembre 2023
08:46

Et pourtant certaines d’entre elles, y compris l’epouvantable Aum Shinrikyo ont des ramifications à l’etranger et je connais des gaijins à Tokyo membres de Soka Gakkai.
Certaines sectes sont aussi d’obédience chrétienne et font dans le prosélytisme auprès des gaikokijin, la plus active etant les Temoins de Jeovah qui eux viennent même sonner à votre porte en s’adressant directement en Anglais et voir même en Français.
Peu de danger à priori mais quand on est seulE mieux vaut rester sur ses gardes et par-exemple envoyer un petit SMS à un proche indiquant que vous suivez une, à priori, sympathique inconnue.

Réponse utile ?
4/5 (10 votes)
hilbert
17 novembre 2023
04:45

C'etait soit une secte/nouvelle religion (shinkō shūkyō) soit une arnaque.
Ou bien un melange des deux.

Réponse utile ?
3,44/5 (9 votes)
Arbuste12
30 novembre 2023
15:09

Bonjour,
Il nous est arrivé la même chose aujourd'hui en descendant la rue. Deux dames nous ont demandé gentiment ce qu'on venait de voir et si ça valait le coup. Elles ont ensuite commencé à poser des questions sur notre voyage donc nous sommes rentrés dans la conversation. Mais ça a vite tourné sur leur travail. Elles racontent qu'elles aident les gens, que ça les a aidé, qu'elles aident leurs enfants aussi. Ça me fait pensé au Reiki mais elles me disent que ça n'a rien à voir. Puis vient le moment où elles font un "essai" de 30secondes pour nous montrer. D'après elles, nous sommes stressé, avec pleins de pensées qui se bousculent. (Ca va très bien mais ok..). Elles disent qu'on va avoir la diarrhée et que c'est normal car c'est le énergie négative qui partent. (Je crois que je dois encore avoir de l'énergie négative car depuis rien est arrivé..). Elles nous invitent ensuite dans leur lieux de travail, une maison où elles pratiquent. Nous sommes parti en prétextant des impératifs. J'ai redemandé le nom de leur métier et elles me disent Su'su force (orthographe écrit par l'une d'elle). Je n'ai rien trouvé sur internet hormis votre témoignage. 300m plus bas une autre dame nous accoste. On pense d'abord qu'elle veut qu'on la prenne en photo avec le paysage et on a vite compris que c'était la même histoire donc on est vite parti sans plus entrer dans la conversation.

D'après les réponses sous votre poste cela ne semble pas être une secte. C'est pourtant très étrange de ne rien trouver sur ce Susu force. Et la manière de dériver la conversation comme elles l'ont fait était bizarre aussi.

Réponse utile ?
4,50/5 (4 votes)
Manon_underscore
03 décembre 2023
10:52

Bonjour,
Même expérience aujourd'hui à Arashiyama, et même trois fois !
A chaque fois le schéma de questions est le même : vous venez d'où ? vous voyagez seule ? vous faites quoi comme travail ?
Et ensuite "moi mon travail c'est de guérir les gens avec cette fameuse force, je peux essayer sur vous si vous voulez."
Je me demande vraiment ce que c'est... En tout j'ai été abordée par une dame accompagnée d'un jeune homme (qui m'a d'ailleurs dit avoir été champion du monde de parkour !), trois femmes et enfin deux autres femmes.
A chaque fois j'ai décliné leur proposition.
Je suis tombée sur votre post en faisant des recherches pour essayer de comprendre.
Mystère...

Réponse utile ?
3,50/5 (2 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.