Yokai Watch, le phénomène japonais

Tous les voyageurs au Japon ayant arpenté les grandes villes de l'archipel depuis 2013 n'ont pas pu y échapper : Yokai Watch sonne incontestablement comme le dernier phénomène japonais en date et sa mascotte, une sorte de petit chat rouge kawaii, s'affiche partout !

Une enquête toute fraîche, commandée par Bandai, révèle même que la marque dépasse largement le pourtant inébranlable Anpanman, ou encore le raz-de-marée La reine des neiges, comme personnage préféré dans le cœur des enfants japonais de moins de douze ans.

Il faut dire que la franchise multi-supports a tout du succès annoncé. Dévoilé en 2011 par le développeur de jeux vidéo Level-5, Yokai Watch se décline depuis avec une insolente réussite. On compte ainsi :

  • deux séries en manga, l'une (shonen pour les garçons) depuis décembre 2012 et l'autre (shojo pour les filles) depuis janvier 2014 ;
  • deux jeux sur console 3DS, le premier en juillet 2013 suivi de trois versions de sa suite entre juillet et décembre 2014 (écoulés à plus de quatre millions d'exemplaires), avec un troisième opus canonique à venir à l'été 2016 ;
  • un anime diffusé sur plusieurs chaînes de TV japonaises depuis janvier 2014 ;
  • en enfin, deux films d'animation : le premier sorti en décembre 2014 (plus gros week-end d'ouverture de l'histoire statistique du cinéma japonais avec 1,63 milliard de Yens de recettes / ~13,5 millions d'euros) et un deuxième en décembre 2015 (qui battait rien de moins que Star Wars Episode VII le week-end de sa sortie, avec 975.000 tickets vendus contre 800.000 pour l'américain).

Dans ce remplaçant spirituel (!) de Pokémon, l'histoire s'organise autour de Keita Amano, un jeune garçon qui vit dans la ville de Sakura (une version de Tsukuba, dans la grande banlieue au nord-est de Tokyo). Équipé de sa montre magique, il attrape des Yokai (esprits inspirés de la culture shinto) qu'il peut ensuite invoquer pour résoudre des énigmes ou combattre d'autres esprits.

Atterrissage programmé sur l'occident

Si l'immense succès de Yokai Watch n'est certainement plus à prouver depuis son arrivée il y a quelques années, l'éditeur n'avait encore pas pris la peine d'exporter la licence hors du Japon. C'est maintenant chose annoncée, il y a quelques semaines à peine lors de l'immense salon E3.

Le fameux jeu vidéo sortira donc sur 3DS fin 2015, aussi bien aux États-Unis qu'en Europe, où il devrait remporter également de larges suffrages auprès de nos chères têtes blondes. En voici la bande-annonce :

Quant au dessin animé, là encore une annonce récente a officialisé sa localisation (pour l'instant en anglais seulement). Les 26 premiers épisodes seront ainsi diffusés sur la chaîne américaine Disney XD dans le courant du second semestre.

Dans le générique d'introduction, d'ores et déjà disponible, on peut remarquer que les paroles en profitent pour expliquer le concept de yokai, chose inutile dans la version originale japonaise :

Évidemment, on peut s'attendre à voir débarquer également les innombrables goodies et autres produits dérivés de la marque Yokai Watch, en particulier les badges qui font encore et toujours tourner les têtes au Japon.

Même l'office de tourisme à Hawaii, une destination américaine quoi que déjà très appréciée des Japonais, s'y est mise en proposant un site dédié ainsi qu'un court-métrage en partenariat pour promouvoir l'île :

Article intéressant ?
4.73/5 (15 votes)

Galerie photos

  • Yokai Watch 2
  • Yokai Watch 1
  • Yokai Watch 3
  • Yokai Watch 4
  • Yokai Watch 5

Informations pratiques

En japonais

妖怪ウオッチ (youkai watch)

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais)

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles