Nintendogs + Cats (test)

La version de Nintendogs + Cats testée lors de l'événement organisé par Nintendo en début d'année tenait plutôt de la démo technologique que de la vraie version d'essai. Il s'agissait certainement du titre jouable le plus limité en termes d'action possibles (caresses, baballe et voilà). Pourtant, il a fait forte impression, notamment du point de vue de son effet 3D très réussi.

Cette version complète me permet de voir plus en détail ce que Nintendogs + Cats a dans le ventre. C'est la version Golden Retriever qui m'a été envoyée ; il existe également Bouledogue Français et Caniche Nain. Chacune des déclinaisons offre un choix de 9 races de chiots au lancement du jeu, disponibles dans plusieurs robes. Au fur et à mesure de la progression, le chenil vous donne accès à de plus en plus de races (27 au total). Très rapidement, il est également possible de ramener un chat à la maison. Le choix est en revanche beaucoup plus limité : seuls 3 types de chatons sont disponibles.

Nintendogs + Cats reste fidèle à son prédécesseur sur DS. Il s'agit tout bêtement d'un Tamagochi amélioré dans lequel il faut s'occuper de sa petite bête, la caresser, la faire jouer, la promener ou lui faire prendre part à des concours. C'est la partie "magasin" qui s'étoffe le plus, avec beaucoup de choix dans la possibilité de décorer sa maison et son chien / chat.

La reconnaissance vocale, également, fonctionne bien ; elle est rejointe par une reconnaissance faciale. Et Nintendo a complété la liste avec une compatibilité Street Pass et une implémentation de la Réalité Augmentée dans le jeu (grâce aux cartes fournies avec la 3DS).

Techniquement, tout le travail graphique est apporté aux chiots et aux chatons. Et pour être honnête, le rendu est très convaincant : les animaux paraissent plus vrais que nature avec leur fourrure et leurs mimiques, et la 3D relief renforce encore cette impression. Il faut avouer que votre bestiole, dans son apparence et son comportement, a tout de la peluche "kawaii" prête à vous faire craquer.

Maintenant, Nintendogs + Cats ne réinvente pas la poudre et reste adapté à un public ciblé plutôt jeune. Le reste de la population risque vite de se désintéresser d'un non-jeu aux fonctionnalités amusantes mais peu chronophages et vite redondantes. Mais lui, au moins, ne pissera pas sur le tapis du salon !

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • nintendogs-and-cats
  • 3ds-nintendogs-cats
  • nintendogs-and-cats-3ds

Informations pratiques

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles