Cursus LEA ou école de langue au Japon ?

25 réponses

Ohayō minasan ☀️

En plein questionnement sur mon avenir pro, je suis à la recherche de retour d'expériences. Vivre et bosser au Japon est un rêve que j'ai depuis gamine (dès la 5eme, j'avais cherché pour faire japonais en seconde langue vivante, c'est dire si ça remonte loin), mais les aléas de la vie font que je n'ai pas pu m'y mettre plus tôt (et aussi que je commence seulement à apprendre le japonais). Ça fait maintenant 6 ans que je bosse en Irlande et je me renseigne sur les possibilités pour aller au Japon. J'ai l'intention de tenter ma chance avec le JET (ALT) pour la session 2021, mais je veux aussi me prévoir un filet de "secours", car même avec les certifs TEFL et FLE dans la poche, je sais que la concurrence est rude 😉

Mes recherches m'ont porté sur deux choix : revenir en France pour reprendre mes études et faire un parcours LEA anglais-japonais (le cursus penché sur l'économie, la politique et le social me tente bien) ou partir directement en école de langue au Japon pour être sur place (car après 6 ans en Irlande + 2 ans avant en Angleterre, je pense avoir une bonne base concernant l'univers anglo-saxon).

J'ai la possibilité financière de faire les deux (enfin pas en même temps, ça serait soit l'un, soit l'autre), mais je suis dans le flou concernant les débouchés possibles. Je suis intéressée par le tourisme notamment (d'où aussi mon intérêt pour LEA), mais mon parcours pro est purement support technique et gestion de forums (avec quelques années d'Au Pair avant ça, mais je sais que ce n'est trop pas dans la culture japonaise).
Je n'ai pas d'envies/besoins spécifiques en terme d'écoles, aussi bien pour LEA que pour les écoles au Japon, ce qui explique probablement mon flou sur les débouchés possibles. J'aimerais simplement éviter Paris/Tokyo si possible, mais je suis aussi consciente qu'il y a beaucoup plus d'opportunités dans les capitales.

Du coup, concrètement (ou plus ou moins en tout cas), qu'elles seraient les possibilités qui s'offriraient à moi à la fin d'un an ou deux en école de langue au Japon ? Ainsi qu'à la fin d'une licence LEA (je n'ai pas encore réfléchi à la question du master) ?

Je suis preneuse de tout conseil 😊
Stay safe.

Par So_eL Publié en Mai 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 25 réponses à la question posée

STALLONE
06 Mai 2020
00:53

si tu as deja les moyens et que tu as la volonte , je penses qu il est mieux de t inscrire directement dans une ecole de langue au japon .
on apprend mieux le japonais en etant au japon , aussi vu que tu as une bonne base en anglais beaucoup d opportunites s offrent a toi , je vis ici , on peut entrer en contact si tu veux.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
06 Mai 2020
12:54

Merci ! Je peux payer les frais d'inscriptions au école et vivre au Japon sur le court/moyen terme, j'aurais tôt au tard besoin d'un job, même si que alimentaire, pour pouvoir continuer à vivre. Mon niveau d'anglais a skyrocketed à partir du moment où j'ai commencé à vivre en Angleterre, c'est pour ça que l'idée d'aller directement dans une école au Japon me tente autant et j'imagine qu'une fois que je me débrouille mieux en Japonais, c'est plus facile de trouver un petit boulot. Je me demande juste si avec mon expérience pro, c'est suffisant. J'ai pas de diplômes spécifiques, d'où mes doutes 🤔
Comment peut-on entrer en contact ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Djacy
06 Mai 2020
08:23

Si ton rêve c'est d'aller au Japon, fonce. LEA est une bonne formation, j'ai fait la licence, mais soyons honnêtes, le travail ça s'apprend sur le tas quand tu rentres dans une entreprise, le diplôme n'est qu'une attestation d'un niveau d'étude. Et je ne suis pas sûre que la licence LEA soit reconnue au Japon? (Surtout qu'il vaut mieux faire un master après, donc ça repousserai ton projet d'encore 5 ans.) A toi de savoir ce que tu veux vraiment :)
Si tu veux avoir un diplôme licence ou master, ou bien, si tu veux "vivre au Japon". Dans ce dernier cas, vas-y tout de suite tu apprendras la langue bien mieux sur place ;)

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
N-chan
06 Mai 2020
08:39

J'ai une licence LEA anglais-japonais, je n'ai pas poursuivi avec un master et je travaille dans un hôtel à Osaka depuis l'été dernier: la licence LEA est donc bien reconnue! ;)

Je n'arrive pas à déduire si tu as un diplome universitaire ou pas mais si non et si ton objectif est à terme de travailler au Japon, je te recommande très fortement de passer par une licence, LEA (ou autre d'ailleurs, mais en rapport avec le tourisme si c'est le domaine que tu vises). Une école de langue ne te permet pas d'obtenir un diplôme qui pourra être reconnu par l'immigration au moment de la demande de visa de travail.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
06 Mai 2020
13:19

Ah merci pour la confirmation N-chan 😊 J'ai fait une école privée d'audiovisuelle (que je regrette un peu, je dois admettre). Le diplôme est reconnu par l'État français et j'imagine par les US puisqu'on peut faire une année optionnelle à New York (que je n'ai pas faite, faute de moyen à l'époque). Mais comme il ne s'agit pas d'un diplôme universitaire, je ne pense pas que ça sera suffisant pour le visa. D'autant plus que bosser dans l'audiovisuel n'est plus du tout mon but.
J'ai récemment obtenue la certification TEFL et je suis en train de suivre des cours en ligne pour le FLE (pour le JET programme), mais ce ne sont pas non plus des diplômes universitaire. Je suis passée par TEFL Institute of Ireland pour le TEFL (reconnu Worldwide) et je passe par le MOOC de Vichy pour le FLE.
Une expérience de boulot au Japon, pendant que je prend des cours de langues par exemple, ne serait donc pas suffisant pour le visa, right ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
N-chan
06 Mai 2020
15:16

Non malheureusement, un "simple" baito ne suffirait pas pour prétendre à un visa de travail...Sinon il y a aussi la possibilité de travailler ton japonais en école de langue puis d'intégrer une senmon gakkou japonaise mais d'une il faudra prévoir un bon budget et de deux, ce ne serait possible que si tu sors de l'école de langue avec un niveau suffisant pour suivre des cours en senmon gakkou. Pas impossible mais pas le plus simple!

Aussi pour info, j'ai été JET il y a quelques années comme CIR et si je me trompe pas, que ce soit pour les CIR ou les ALT il faut un diplome universitaire pour pouvoir déposer ton dossier. Ça a peut-être changé depuis mais je ne pense pas, renseigne toi bien quand même...!

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
06 Mai 2020
13:04

Ahah, c'est pas l'envie que me manque, de foncer. Mais je suis de nature douteuse. Apprendre sur le tas, je connais. J'ai intégré mon entreprise sans avoir une once de technique et ça fait 6 ans que j'y suis. Mais du coup, j'ai pas de diplôme universitaire, juste mon expérience et je ne pense pas que ce soit suffisant pour le visa. J'ai fait une école privée pendant trois ans, mais est-ce que ça serait suffisant ? Je veux indeed vivre au Japon, mais je veux aussi faire les choses correctement 😉
Mais c'est vrai qu'être sur place pourrait grandement facilité les choses 🤔 Je vais continuer à peser tous les pour et contre ^^

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Djacy
15 Mai 2020
10:15

Hello, j'espère que tu as pu avancer dans ta réflexion depuis la semaine dernière :) Tiens je suis tombée la dessus, ça m'a fait penser à toi
https://www.youtube.com/watch?v=dIItPUZ9lvw
Tiens nous au courant de la suite de tes aventures !! :)

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Xia
06 Mai 2020
11:37

Bonjour !
Tu as travaillé dans quoi pendant 6 ans (plus les 2 ans en Angleterre)? Parce qu’avec cette expérience, tu ne pourrais pas tenter de passer directement dans un master ? (Il faudrait faire une validation d’acquis pour avoir un équivalent de la licence si tu n’en as pas déjà une, je crois). Il me semble qu’il existe un master en tourisme (à Aix en Provence si je me souviens bien) où tu peux apprendre le japonais et ça ferait d’une pierre deux coups. Tu aurais ainsi une expérience en tourisme et de l’aide de la part de l’école pour trouver un stage au Japon !
Ce qui pourrait être intéressant avec l’école de langue au Japon, c’est de pouvoir te faire des contacts et démarcher directement sur place pour trouver un travail là-bas.

Bon courage dans tes recherches ;)

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
06 Mai 2020
13:36

Hello !
J'étais Au Pair en Angleterre, et ces 6 dernières années, j'ai fait du support technique : phone et chat pendant trois ans et depuis 2017, support technique et modération sur forums et réseaux sociaux. Et depuis un tout petit mois, je suis en mode apprentie-manager, mais bon avec la situation actuelle, j'ai pas grand chose de concret à montrer à ce niveau-là.
Je n'avais pas pensé à la validation des acquis, il faut que je regarde ça de plus près 🤔 Et j'hésitais justement à aller au Japon directement car je sais qu'il serait bien plus facile d'avoir des contacts. C'est le fait de ne pas avoir de parcours scolaire/universitaire typique qui me fait me poser pas mal de questions, mais tu m'as donné une sacré piste avec le VAE, je vais me pencher sur ça et voir ce que ça pourrait me permettre.

Merci 😁

Réponse utile ?
/5 ( vote)
N-chan
06 Mai 2020
16:29

Juste une précision: si tu te poses la question de savoir si le fait de ne pas avoir de diplôme universitaire serait un frein pour intégrer une école de langue, alors la réponse est clairement non. L'immense majorité des écoles de langues accepte quiconque est en mesure de payer les cours proposés par l'établissement, peu importe le background. En tant qu'étudiante de l'école, sauf si les règles de l'établissement l'interdisent mais en général c'est ok, tu auras le droit d'avoir un petit boulot jusqu'à 28h par semaine. Là aussi à priori pas de souci pour trouver un job même sans diplôme. Je suis en CDI dans un hôtel qui appartient à un grand groupe international et un de mes collègues en baito est un jeune Portugais qui commence son apprentissage du japonais et qui n'a pas de diplôme universitaire.

Le moment où ça va bloquer c'est après avoir fini l'école si tu veux rester au Japon pour travailler. Tu auras beau avoir une entreprise très enthousiaste à l'idée de t'embaucher et prête à sponsoriser ton visa, les chances pour que l'immigration accepte ton dossier sans diplôme universitaire seront très minces (pour ne pas dire quasi inexistantes).

Si je peux me permettre de donner mon avis, entre deux ans en école de langue même si c'est au Japon au bout de laquelle tu sortiras "sans rien" de concret pour la suite et trois ans pour faire une licence en France qui coutera bien moins cher, au cours de laquelle tu pourrais éventuellement aller au Japon (stage, échange universitaire, la fac où j'étais proposais aussi un voyage chaque année, etc.) et avec au bout un diplôme qui te facilitera vraiment la vie, j'irais plutôt vers le deuxième choix. À toi de voir selon tes priorités!

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
07 Mai 2020
11:08

Merci pour tous ces détails @N-chan, c'est vraiment super complet 🙏🏻 Ça me donne vraiment une meilleure idée de la direction à prendre, même si je vais continuer à réfléchir à tout ça.
La licence est bien toujours nécessaire pour le JET (en tout cas, elle l'était pour 2019 et 2020), et mon diplôme est certifié par l’État de niveau II Bac+3. Je ne suis donc pas forcément optimiste quant à mon succès avec le JET mais j'y vois l'avantage que je n'ai rien à y perdre (hormis les frais d'envois du dossier + les certifications que je suis en train de faire dans ces sens, qui au final resteront toujours une expérience acquise qui pourra me servir) et n'ayant pas eu à monter un dossier depuis un sacré bout de temps, ça me remettra aussi un peu dans le bain de l'administration (aussi bien française que japonais). J'espère que mon parcours atypique me fasse passer les premières mailles du filet mais je suis consciente que c'est ce même parcours qui me rend la tâche un peu plus compliquée et c'est pour ça que je ne me repose pas uniquement sur ma future candidature JET 😉

Encore merci, tu m'as vraiment donné matière à réfléchir 😀

Réponse utile ?
/5 ( vote)
N-chan
08 Mai 2020
11:50

Je suis la première à encourager les parcours dits atypiques mais dans les faits ça peut être un gros frein et c'est bien dommage...La situation actuelle n'est peut-être pas la plus favorable pour toi mais courage! Comme tu dis tu n'as rien à perdre et il vaut mieux tenter qu'avoir des regrets ensuite :)

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
07 Mai 2020
08:04

slt , comment tu vas? il ne faut pas ecouter des gens qui cherchent a te decourager ,j ai assez de connaissance qui n ont pas fait des etudes universitaire ,mais qui ont etudier dans les ecoles de langues et qui aujourd hui travaillent ici . on peut entrer en contact si tu veux , via skype ou snap chat ou par mail .

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)
07 Mai 2020
11:49

Hey, ça va et toi ? 😀
Ahah, je ne suis pas du tout découragée. Au contraire, je crois bien que je suis plus motivée que jamais. Je sais qu'il y a certainement des moyens de pouvoir travailler sur place sans avoir fait des études universitaires. Je voudrais simplement faire les choses biens 😉 Je suis aussi en pleine réflexion sur une reconversion pro, donc tous les conseils sont bons à prendre. J'ai matière à réfléchir et j'ai déjà aujourd'hui une bien meilleure idée de ce que je veux faire que ce que j'avais avant-hier 💪🏻

Réponse utile ?
/5 ( vote)
07 Mai 2020
09:05

Ca c'est certain, pour intégrer une école de langue il faut juste le pognon. Toujours est-il qu'une fois le visa étudiant terminé (max 2 ans pour l'apprentissage du japonais), il te faudra un visa pour travailler par la suite.

Pour obtenir un visa de travail autorisant un travail à temps complet au Japon, il faut généralement un diplome d'état de niveau Bac+3 au moins. Après tu peux espérer trouver un mari et être en visa épouse, mais tu n'auras accès qu'aux petits boulot sous ce visa. Après tu as les visas de 5 ans (secs, pas de prolongation) pour les métiers dans lesquels il y a une pénurie de main d'oeuvre au Japon, mais ce sont généralement des boulots plutôt difficiles comme l'aide aux personnes agées, la construction, mais aussi des boulots dans le tourisme. En revanche à l'issue des 5 ans, tu devras rentrer.

En gros, il faut que tu réfléchisses à la question suivante : cherches-tu une expérience temporaire au Japon, ou veux-tu à terme t'y installer ? Si tu souhaites t'y installer, il vaut mieux avoir un Bac+3 (quelque soit le domaine), car ça t'ouvrira la porte à un visa de travail. A ma connaissance, le domaine du diplome importe peu. Tant qu'une société souhaite t'embaucher en contrat de travail, si tu as n'importe quel Bac+3 l'immigration sera OK, même s'il n'y a pas de rapport entre ton diplome et le travail proposé.

Pour ma part j'ai passé un an en école de langue, et même si les méthodes de l'école m'ont déçues (et je pense que c'est général dans l'éducation au Japon et pas juste mon école), j'ai énormément progressé en japonais, par moi-même, à force de rencontrer et parler avec des japonais, et je suis très heureux d'avoir vécu cette expérience. Malheureusement le COVID gâche un peu la fin, mais bon c'est la vie.

En revanche, je te conseille d'attendre 2022 pour ce projet. Car s'il y a une nouvelle épidémie de COVID en fin d'année qui perdure jusqu'en 2021, tu auras payé ton école mais tu n'auras pas cours, et tu ne pourras rencontrer quasiment personne.

En tout cas ne te décourage pas. Tu as l'air d'avoir beaucoup de motivation, et même si ton choix se limite à une expérience sur quelques années, si tu en as envie il faut le faire.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
07 Mai 2020
11:36

Ahah, je t'avoue que trouver un mari au Japon n'est pas dans l'ordre de mes priorités 😅
En fait, je cherche à mettre de mon côté toutes les chances pour me permettre de rester sur du très long terme. Je pensais rester 3/6 mois au UK, j'y suis restée 2 ans, je pensais faire mon boulot pendant 1 an en Irlande et dans 2 mois, je vais commencer ma septième année sur place. Donc cette fois, je préfère directement voir pour du long terme, car rien ne m'empêchera de retourner en France si besoin, et je sais que le contraire (allonger le visa) ne sera pas forcément vrai.
Je n'arrive pas à déterminer en ligne si mon diplôme serait suffisant pour le visa, je crois que je vais prendre le taureau par les cornes et directement demander à l'ambassade. Au moins, j'en aurais le cœur net. Il est certifié par l’État de niveau II Bac+3, donc j'ai l'impression que c'est bon, mais je n'aime pas avoir ce doute qui plane au-dessus de ma tête.

Il est vrai que le COVID n'arrange pas du tout les choses non plus. Ce n'est pas le genre de choses qui me fera m'arrêter dans mon élan, mais ça me fait reconsidérer quelques points et c'est pour ça que j'hésite entre LEA et école sur place.
Tu m'as donné matière à réfléchir en tout cas, je vais continuer à me renseigner et me poser mille questions 😀 Ce n'est effectivement pas la motivation qui me manque !

Réponse utile ?
/5 ( vote)
07 Mai 2020
13:32

Si c'est un diplome d'état bac + 3 ça ira alors. Mais oui il vaut mieux confirmer avec l'ambassade du Japon en France, ou directement avec le bureau d'immigration au Japon.

Bon courage pour les démarches !

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
Ma
07 Mai 2020
15:02

Bonjour compatriote irlandaise ! (je suis également une française vivant en irlande depuis 6 ans :D).
Je compte déménager au japon avant la fin de l'année (si la crise sanitaire le permet, bien entendu) et comme les ecoles de langues sont assez chères là bas je vais essayer de faire une licence de japonais en ligne avec l'université de Dalarna en Suède.
Après je pense que si tu as l'argent, apprendre je japonais durement au japon dans une école de langue serait peut être plus efficace et plus motivant.
Concernant ton diplôme, sais tu s'il t'a fait obtenir des crédits européens ? Si oui, il y a de fortes chances pour qu'il soit accepté à l'étranger.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
09 Mai 2020
10:11

Hey 😊 Le monde est petit dis donc 😉
J'avais pensé à faire une licence en ligne aussi, mais l'idée de reprendre mes études à temps plein me trotte dans la tête depuis très longtemps (avant même de venir en Irlande, c'est dire) et je sens que j'ai besoin de voir totalement autre chose que mon boulot, que j'aime pourtant beaucoup. C'est juste que j'en ai fait le tour je pense. Mais je t'avoue que je me pose quand même toujours cette question de faire une licence en ligne 🤔

Je ne sais pas si mon diplôme m'a fait obtenir des crédits Européens, mais dans la mesure où ça reste un grand groupe (avec trois campus en France, un en Belgique et un à New York), je pense que j'ai dû obtenir des crédits européens, effectivement. Je vais me renseigner sur ça.
Merciii 🙏🏼

Réponse utile ?
/5 ( vote)
12 Mai 2020
10:17

Un Bac+3 t'ouvrira "facilement" des portes pour travailler au Japon, en dessous, ça restera possible bien entendu, soit en petits boulots, soit avec de la chance et du réseau, mais ça sera globalement plus difficile. Si tu peux valider un +3 avant d'aller apprendre au Japon, fais-le, ça t'épargnera beaucoup de galères potentielles à la fin de ton cursus d'apprentissage du japonais.

Ensuite pour une école, tu auras le choix. Il faudra surtout voir le profil de l'école: si c'est une simple classe pour gaijins ou une école au sein d'un groupe scolaire, pas pareil.
Perso j'ai pris des cours à Fukuoka à ASO school, qui a donc le cursus Japonais pour les étrangers, mais à côté propose aussi d'autres cursus, informatique, hôtesses de l'air, infirmières, architecte, etc... tout ça pour dire que, en plus d'être à proximité de Japonais (plus facile pour pratiquer), tu te feras vite un réseau sur place. De plus l'école a aussi ses réseaux, aide les étudiants à trouver des baito pendant la scolarité, et un "vrai" travail en sortie d'école, elle prépare aux entretiens, etc...
J'y avais fait 3 mois seulement (en visa touriste), mais je suis toujours en contact avec des étudiants qui ont fait 1 ou 2 ans, j'ai pu suivre leur parcours et évolution.
En partant d'un "tout petit niveau" (avoir au moins les bases: connaitre hiragana et katakana, quelques kanji et avoir un peu de vocabulaire), si tu es motivée, sérieuse et que tu travailles bien (ça avance vite, beaucoup de travail à faire après l'école, surtout de la mémorisation... concrètement pour les "débutants", le 1er Minna no Nihongo est fait en 3 mois à peu près ), tu peux décrocher le jlpt N3 au bout d'un an, le N2 au bout de 2 ans (voire le N1 si tu bosses beaucoup et assimile très bien), et tu auras aussi un solide niveau oral avec les à-côté, sorties régulières avec les étudiants japonais, baito... (pour le baito c'est bien d'en prendre un au bout de 5-6 mois)

Je ne parle que de mon expérience, il y a certainement d'autres écoles dans ce style (j'ai un ami qui fait son cursus au Yamasa institute à Okazaki, à côté de Nagoya, il en a l'air très satisfait), à toi de fouiller selon la ville où tu veux te retrouver.
L'avantage premier de ce type d'école à mon sens, c'est que contrairement à pas mal de petites écoles (et le fait de ne pas être à Tokyo ou Kyoto/Osaka joue aussi), il y avait très peu de Français et Anglais-Américains, ce qui fait que tu es obligé de communiquer en japonais, même si c'est galère au début; ça évite la facilité et ça permet de progresser à grande vitesse. (de mémoire sur environ 180 étudiants en langue, répartis dans une dizaine de classes, quand j'y étais il y avait 8 Français et 2 Américains. Sinon c'était pour la grande majorité Taiwanais, Chinois, Vietnamiens, Thailandais. Et à part les Thailandais et quelques Taiwanais, quasi personne ne parlait anglais :) )

Bref, bon courage pour ton projet, et surtout fais les choses dans l'ordre :) :)

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
13 Mai 2020
08:27

Merci pour tous ces détails, c'est vraiment chouette ! Fukuoka est une ville dont j'entends beaucoup parler et toujours en bien, donc je vais regarder ça de plus près. Mon seul objectif jusqu'à présent était de ne pas être à Tokyo (et pas Sapporo, je m'entends pas très bien avec la neige), mais ça reste trop vague. Il faut que je réfléchisse plus sérieusement à la région du Japon où je veux aller et ça me donnera une meilleure idée de ce que je peux faire, je pense.
J'ai déjà une idée beaucoup plus claire qu'au début, je vais peser tout les pour et les contre et continuer à faire des listes. J'ai la chance d'avoir encore pas mal de temps devant moi pour réfléchir au moins 😊

Encore merci 🙏🏼

Réponse utile ?
/5 ( vote)
13 Mai 2020
03:52

Juste une remarque à propos de votre message, le "spouse visa" version marié à un ressortissant Japonais permet de travailler dans tous les secteurs sans restrictions.
La version dont vous faites référence est le "spouse visa" version dependant, les barrières et pré-requis sont différents.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
Ma
13 Mai 2020
09:05

Merci Frodji !
Je vais essayer d'obtenir un spouse visa au Japon et j'ai eu un coup de car j'ai cru que je galèrerai à travailler 😂

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Ma
13 Mai 2020
09:06

Coup de stresse*

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.