De retour au Japon...

Impressions de voyage à Tokyo

22:02. Je rentre sans trop réfléchir dans un Bic Camera. Une voix diffusée dans les hauts-parleurs du magasin s'excuse d'annoncer à ses clients que le magasin ferme à 22:00, mais que l'on peut continuer ses achats tranquillement. Le vendeur photo me renseigne parfaitement sur le choix de pellicule pour mon petit Lomo, je paye tranquillement et je sors du magasin 10 minutes plus tard. Sur le chemin vers la sortie, tous les vendeurs me remercient pour mon achat et m'encouragent à revenir au magasin. C'est comme si Tokyo la belle, la calme, l'électrique me lançait un délicat "okaerinasai".

Et c'est ce qu'elle fait en continu depuis plusieurs jours. Hormis une courte escale à Okinawa l'an dernier, cela faisait presque 7 ans que je n'avais pas remis les pieds au Japon. Depuis déjà bientôt une semaine, je peux à nouveau jouir :

  • du tout automatique (portes, escalators, ) et tant pis pour l'écologie
  • du caractère très prononcé de chaque quartier de Tōkyō : des Shibuyettes fashion au Chiyoda business, en passant par un Meiji-jingu tradi, Akihabara électrique, Ginza shopping de luxe, oDaiba l'entertainment, Harajuku cosplayé...
  • de la propreté générale des lieux et du respect pour les parties communes ; je n'oserais même pas comparer les trains de banlieue entre le Japon et la France, ou encore les toilettes
  • le respect, la politesse et la patience de la plupart des Japonais les uns avec les autres, ainsi qu'avec les touristes
  • une culture du beau en général (la végétation, la surprésence de pictographie...)
  • l'omni-présence des conbini à tous les coins de rue, ouverts pour la plupart 24:7:365
  • la précision horlogère des trains, quels qu'ils soient
  • des toilettes à la japonaise
  • etc etc.

Évidemment, le Japon n'est pas le pays des bisounours, mais c'est un plaisir sans cesse renouvelé que de le visiter et découvrir encore et toujours de ses nouvelles facettes.

Mon programme, cette fois, commence par une grosse semaine à Tōkyō, suivie d'une petite dizaine de jours sur Kyoto, puis un rapide détour par Hiroshima & Miyajima avant de terminer le séjour par un Tōkyō tout en cerisiers en fleurs. D'ailleurs, si vous suivez mon Twitter, vous verrez des photos des rares prunus déjà fleuris. Évidemment, je ne me limiterai pas à ces trois mégalopoles et j'arpenterai certainement des coins moins touristiques. N'oubliez pas de consulter le Twitter, donc, qui est souvent mis à jour pendant le voyage, vue sa flexibilité par rapport au site.

Article intéressant ?
5/5 (3 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées