Découvrir le Japon avec des ados sans parler japonais ?

7 réponses

Bonjour nous partons en octobre 15 jours avec nos 2 ados filles et j aurais aime savoir si se déplacer par nos propres moyens, en fait se débrouiller seul ( metro.bus.train....)cela ne va pas gâcher nos vacances vu que nous ne parlons pas un mot de japonais merci

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

09 Avril 2019
22:23

Aucun soucis. Les stations/directions, informations sur les panneaux d'affichage, les menus (pour la grande majorité) sont écrits en romaji.
Aussi, Google Maps fonctionne extrêmement bien au Japon donc utilisez l'appli pour vous guider dans vos déplacement. Elle est super précise ! Par exemple, ça vous indique la voie du train que vous devez prendre.

Sur les lieux touristiques, la plupart du personnel comprend l'anglais. Ils ne le parleront peut-être pas très bien mais pour des questions de base (demander une direction, le prix etc.), ils sauront vous aider.

Veenyle
10 Avril 2019
01:33

Bonjour,
Pour ma part je suis moyennement convaincue par Google Map, ça donne en effet une idée de ce qu'il faut faire mais Google invente des changements qui n'ont pas lieu d'être (par exemple être à Akihabara et me proposer un changement pour aller à Harajuku sur la Yamanote Libre à Tokyo... ). Le mieux est de regarder sur les cartes pour avoir une idée de la direction à prendre. Le pocket WiFi sauve bien des situations aussi. Si vous voulez partir plus tranquille, je ne peux que vous conseiller de télécharger Google Trad. Ca depanne toujours lorsqu'il s'agit de comprendre quelque chose en japonais, il suffit de prendre une photo du texte (si l'écriture n'est pas trop stylisé) pour avoir une idée approximative de ce qu'il raconte.
Sinon apprenez quelques mots simples (Bonjour, merci, excusez moi, je voudrais ça s'il vous plaît), les japonais y sont sensibles et j'ai déjà eu des bonnes surprises ainsi. ^^
C'est le deuxième fois que nous partons sans guide et sans parler la langue et ça se fait très bien.

Alex001
10 Avril 2019
10:06

Nous sommes partis à deux au Japon il y a 2 ans, pendant 15j et ne parlant pas 1 mot en japonais. (Ah si peut être Bonjour et Merci....)
Ce qui nous a grandement facilité la vie :

- La Wifi pocket - pour moi c'est quasi obligatoire surtout quand on se balade en ne prenant pas les trains/ metros. Il y a très très peu de nom de rue indiqué au japon donc avoir un Google MAPS ou un accès à un internet quand on le souhaite est une aide non négligeable.

- Pour tout ce qui est trajet / ligne de métro à emprunter, je recommande d'utiliser une appli dédiée aux transports en commun, pas un simple gps comme MAPS. Il y'en a un tas je ne me souviens plus des noms.

- Le JR Pass (rentable si vous prévoyez un trajet en shinkansen ou de beaucoup bouger), à Tokyo il évite de ne pas perdre de temps aux machines à tickets de métro et dessert extrêmement bien l'ensemble de la capitale. A Kyoto et les autres villes il est un peu moins utile. Il faudra tout de même re payer certaines fois pour accéder à des lieux en dehors de Tokyo elle même, de toute façon le budget transport restera haut même si vous ne prévoyez pas de prendre un shinkansen.

-Un guide touristique c'est bête mais quand on a finit une visite plus tôt que prévu et bah un guide permet d'indiquer des choses auxquelles on aurait pas forcément penser à faire.

Pour tout ce qui est restauration, honnêtement la plupart du temps je commandais grâce àaux photos des menus, quelques surprises parfois mais on repère très vite. Dans les zones touristiques on vous proposera une carte version anglaise. Je la prenais au départ mais j'ai remarqué ensuite que cette carte là présentait en général uniquement que certains menus (et les plus chers qui plus est) et pas forcément l'ensemble des plats que proposait le restaurant.

En espérant t'avoir aider

Alex001
10 Avril 2019
10:09

Pour clarification, quand je dis guide touristique, c'est un guide papier.

Albatur
10 Avril 2019
12:25

Moi j'avais imprimé les adresses (en VF et en japonais à coté) de certains lieux que je voulais voir mais qui étaient pas forcément prés d'une station de métro. J'vais même pour certains lieux regardé sous google street avant de partir pour une fois sur place "reconnaître" les lieux et les rues a traverser.

Ensuite si j'étais pas sûr, un petit "sumimasen" pour interpeller une personne, je montrais ensuite mon petit plan et en parlant franco/anglo/charabia japonais et avec quelques gestes on fini toujours par être guidé à bon port. Parfois on a même été guidé gentiment par un japonais qu'on avait abordé jusqu'au lieu désiré !

Dans l'ensemble même en ne parlant que 3 pauvres mots comme moi, c'est vraiment simple de se guider et de trouver les lieux. petite précision : pour les métros, encore plus simple si on est comme moi un banlieusard de Paris, habitué des couloirs et des lignes qui se croisent de partout. ^^

geode
10 Avril 2019
18:11

Si ça peut vous rassurer: sexagénère, en visite dans ma famille à Nagoya, j'ai quitté deux fois celle-ci pour partir seule et visiter différents endroits, sans wifi etc...Sans parler japonais hormis bonjour/merci...Et je n'ai pas eu de problème...Dans les hôtels, il y avait toujours au moins une personne qui se débrouillait en anglais, dans les grandes gares, toujours des indications en anglais également, pareil dans les offices de tourisme et...L'extraordinaire gentillesse des Japonais pour vous renseigner voire vous mettre sur le bon chemin fera le reste! Bon voyage!

10 Avril 2019
20:05

Aucun problème. J'ai 62 ans et je pars le 29/05/2019 pour un second séjour de 15 jours à Tokyo. Pour ce déplacer, un WIFI pocket, un carte de Tokyo hors connexion ou avec connexion, Google maps et itinéraire Michelin, et le plan du métro permettent de se déplacer sans problème.
Le JR pas sur Tokyo et les cartes Suica ou pasmo à notre sens n'ont pas d'utilité. Nous préférons, et de loin, les pass 72h/48h/24h pour les deux réseaux métro. Les trajets sont illimités et le passage aussi facile qu'avec les cartes prépayées. Nous avons du acheter un billet complémentaire pour Odaiba, mais c'est négligeable. Après un calcul détaillés de nos déplacements, nous avons déboursé moins qu'avec la suica ou la pasmo et aucune caution.
Google maps propose pour une destination plusieurs solutions, à vous de choisir, mais avec la carte de métro vous ajusterez vos déplacements.
Pour la langue, mon anglais daté de plus de 30 ans, pourtant j'ai vite compris que les ados locaux sont une source inestimable pour communiquer ! Une vingtaine de mots japonais appris a facilité la chose. Je vous recommande l'application Hello pad pour l'apprentissage et la sélection des phrases utiles. Google trad avec sa fonction photo facile la lecture des informations en japonais. Mais les japonais ont beaucoup de mal à comprendre les traductions de cette appli. Donc faites écouter les traduction d'Hello pad cela fonctionne bien.
Avec l'aide de google map, j'avais imprimé (et créé un fichier dans mon portable) de tous mes déplacements et mes visites. Le cartouche à gauche permet d'avoir les adresses et quelques infos utiles à montrer en cas de besoin.
Bref, se déplacer et communiquer à Tokyo ne posent pas de problèmes à notre avis.
Bon séjour.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.