Boutiques The Uji 1

Boutiques de thé vert d’Uji

Le savoir-faire gastronomique ancestral

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Les boutiques de thé vert dans le centre-ville d'Uji, en banlieue sud de Kyoto, se situent principalement le long des rues Ujibashidori et Byodo-in Omotesando. Considérée comme la capitale du thé au Japon, Uji concentre plusieurs échoppes qui permettent de découvrir toute l'étendue de la gamme traditionnelle de thé vert ainsi que des variations originales en desserts sucrés, glacés et boissons revisitées.

Le thé vert est apparu au Japon il y a plus de huit siècles, lorsque les moines bouddhistes Zen ont apporté les premières graines de Chine. Ceux-ci ont alors convaincu les paysans d’Uji de commencer à en faire la culture. L’origine du thé au Japon prend donc sa source près de la rivière Uji, elle-même devenue au fil des siècles la capitale japonaise du thé. La cité figure ainsi comme un lieu incontournable pour tous les amateurs de ce breuvage aux multiples vertus. En effet, le thé vert apporte nutriments, protéines, acides aminés, vitamines (A, C, E, B1 et B2), fluorine mais aussi caféine, de même que certains minéraux, notamment potassium et calcium.

En seulement une quinzaine de minutes en train 🚅 depuis la gare JR Kyoto, les visiteurs débarquent à Uji. Ce qui frappe immédiatement, à peine descendu sur le quai, c’est bien cette douce odeur de thé qui chatouille les narines. Une fois sortis de la station, la boîte aux lettres en forme de jarre à thé ainsi que le vert du centre d’information confirment l'arrivée dans la capitale japonaise du thé.

En continuant son chemin à travers les ruelles du centre-ville, on pénètre rapidement sur les lieux de la dégustation. Peu importe où l’on pose son regard, tous les magasins s'avèrent dédiés à la star locale : la feuille de thé vert. De la traditionnelle boutique en passant par les marchands de glaces, certains établissement proposent des spécialités culinaires assez originales. On y trouve au hasard, des brioches melon pan, des croissants, des chocolats et même des bières ainsi que divers breuvages aromatisés au Matcha, la célèbre poudre de thé vert.

Certains puristes pourraient être choqués de l’utilisation de cette précieuse poudre dans la cuisine quotidienne, néanmoins les deux rues principales de la ville offrent également un espace de choix pour (re)découvrir les différents types de thé vert. Du classique Matcha utilisé dans la cérémonie du thé, on déniche le Gyokuro, un thé vert haut de gamme dont les jeunes pousses ont été protégées du soleil pendant vingt jours, ou encore le thé Sencha plus courant.

Dans la plupart des boutiques, on peut d’ailleurs déguster plusieurs variétés. On cite alors les échoppes Kanbayashi ou bien chez Tsuen-in, la plus vieille boutique de thé de Uji, où l'actuel directeur M. Ryotaro Tsuen représente la 23è génération familiale à tenir cette enseigne. Attention : contrairement aux autres magasins, Tsuen-in se trouve légèrement à l'écart, de l’autre côté du pont Uji.

Que l'on apprécie peu ou pas le thé vert, la visite d’Uji reste tout de même intéressante. Les boutiques traditionnelles ont gardé leur charme d’antan, et l’on peut s’y promener pour se diriger vers le célèbre Byodo-in ainsi que des temples plus confidentiels comme le Kosho-ji aux alentours. C'est aussi l'occasion de revenir d'un séjour au Japon avec des souvenirs et cadeaux 100% authentiques.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Boutiques de thé vert d’Uji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 04 décembre 2019