PVT au Japon : mon projet est-il viable ?

9 réponses

Bonjours à tous est à toutes!

J'ai 22 ans, et j'ai pour envie de partir au Japon en PVT au début de l'année prochaine!
Je me suis concocté un petit programme et je me demandais s'il était viable ou non :

Je compte partir sur Tokyo (au moins au début ) et habiter en Guest House, peut-être avec des amis .

J'ai un budget global d'environ 9 000€/10 000€ et je compte me donner six/sept moi pour me trouver du travail .

Par contre, je n'ai pour l'instant aucune piste et que mon niveau d'anglais et comme on pourrait dire, basique . Je commence tout juste le japonais aussi .

Je tiens à préciser que j'ai déjà travaillé en restauration en France et que j'ai des notions de commerces .

Pour finir, d'ici ce (très probable ) PVT, je serai allé deux fois au Japon en tant que touriste, j'aurais donc une bonne expérience et une bonne vision du pays !

Mon projet est-il viable? Si vous êtes ou avez été PVTistes, j'aimerais avoir votre avis!
Mais je suis aussi ouverts à d'autres réponses!:)

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

23 Août 2015
21:23

Bonne chance pour ton Ptv. Demande dans ta guest house s ils ne cherchent pas des mains en plus, beaucoup emploient des étrangers pour l accueil des touristes et faire les chambres , quelques heures tout les jours. En échange tu es logé gratuitement et l ambiance y est svt sympa.

23 Août 2015
23:55

Je vais peut être pouvoir t'aider vu que j'ai obtenu le visa en Mars et que je pars à l'aventure dès cet octobre ;)
Faut toujours garder à l'esprit que le PVT est un visa de vacances, donc l'accent sur ton dossier doit porter sur le faite que tu souhaites découvrir beaucoup de choses au Japon.
Ton budget est très correcte pour y aller la "conscience tranquille" mais tout dépend de ce que tu comptes faire comme ton itinéraire (bon après faut pas flamber sur les goodies et autres objets ^^), effectivement tu complètes ton budget au japon par un baito, en général à tokyo ou d'autres grandes villes, ça pose pas trop de problème : tu as des sites internet comme gaijinpot par exemple pour trouver du travail.
A titre d'exemple de mon cas, je vais effectuer le pvt en plusieurs villes de la région du Kanto vers le Kansai, et c'est qu'à partir du Kansai où j'ai précisé le travail que je voulais faire sur place, car je me prend le temps de profiter de mon voyage au maximum durant mes premières étapes, tout en gérant mon budget.
Non seulement, ça revient moins cher et en plus tu découvres un autre aspect des japonais de d'autres régions :)

Pour la langue, c'est vrai que si tu veux trouver un travail, parler le japonais est un atout. L'anglais aussi mais la plupart des japonais ne le maîtrisent pas non plus.

A mon niveau, tant que ton projet n'est pas définie à 100%, il est impossible de juger si celui-ci est viable ou pas, désolé de pas pouvoir y répondre concrètement :(
Néanmoins je te souhaite bonne chance dans ton étude pour ton PVT, prend bien le temps pour le préparer :)

24 Août 2015
08:25

Bon je vais être un peu rude pour mon premier commentaire...

Déjà ton projet c'est quoi réellement? Trouver un job au Japon mais dans quoi? Quel domaine? Au Japon plus qu'ailleurs il faut être précis.

De plus il faut partir du principe que le Japon ne veut pas de toi et n'a pas besoin de toi. D'où l'intérêt de chercher un boulot où tu es indispensable aux yeux des nippons. Hôtelierie avec clientèle internationale, professeur de français, employé dans un restaurant français... Ou bien trouver un job dans une boîte étrangère.

Autre chose aussi qui est essentielle et indispensable pour réussir au Japon (peut-être moins à Tokyo je sais pas...): le réseau! Donc là vu que tu vas avoir le temps créer des contacts, sors, bois avec des salarymen que tu connais pas... Moi j'ai eu beaucoup d'opportunités comme ça.

Dernière chose. Non tu n'as aucune vision du Japon et tu ne l'auras jamais complètement à moins d'y vivre la moitié de ta vie et encore... Le Japon est hyper compliqué à comprendre pour nous occidentaux et à moins d'y vivre longtemps et surtout ne pas se mélanger avec des étrangers qui peuvent "parasiter" ton intégration tu n'auras jamais une "expérience" complète du Japon...

PS: Souhaitez-moi la bienvenue quand même...

24 Août 2015
11:06

Le poncif "pour trouver un boulot au Japon il faut avoir des compétences que les Japonais n'ont pas", c'est une connerie que les vieux aigris dans ton genre utilisent pour décourager les autres. Tout simplement car ça part du présupposé qu'il y a une quantité infinie de travailleurs Japonais qualifiés pour occuper tous les emplois "normaux", et que les étrangers sont cantonnés à certains emplois spéciaux tels que professeur de français et tout le toutim. C'était peut-être vrai il y a 30 ans, mais plus maintenant (d'après les dernière statistiques il y avait environ 1,3 offre d'emploi pour chaque candidat), et affirmer le contraire est du pur déni de réalité.

24 Août 2015
13:48

Je parle par expérience. Après ça se résume à la "province" n'ayant jamais mis les pieds à Tokyo.

Mais croire que le Japon est accessible et que l'on y trouve du travail assez facilement (autre que les baitos sous payés bien entendu) est une grossière erreur.

Après si c'est seulement un an et des baitos sporadiques là oui vas-y fonce mais si c'est dans l'optique de rester sur le long terme prépares toi au terrain miné avec la croix et la bannière en bonus...

24 Août 2015
09:43

Bonjour à tous,

Je tient à réagir sur ce que dit Shikatanai, ce que tu dit est vrai... dans le cas d'une expatriation, d'un français qui souhaite vivre définitivement au Japon. Ici ce n'est pas le cas, il s'agît d'un projet à plus cours terme sur un Visa vacance-travail, et comme l'as très bien dit Dat_baka, il s'agît surtout de vacances avant tout alors ici pas besoin de compétences hyper spécialisé ou de réseau ou encore de sortie beuverie avec des salarymen (bien que ça doit être très sympathique :P). Au final tu lui fait peur pour rien...

Furtifdor, j'ai le même projet que toi pour la fin de l'année, j'aurais 28 ans à ce moment là, et je prévois un long voyage avec quelques étapes pour travailler. Je pense que la Guest House est une très bonne idée si ça permet de te faire quelques amis car être seul dans un tel projet doit être assez déprimant !

Au niveau du budget je pense que ça ira au début, mais tu va p'tet avoir besoin de bosser, moi-même j'ai prévu d'avoir un budget de ~15000€ et de bosser quelques mois dans une auberge traditionnel. En fait tes dépenses vont augmenter très vite à partir du moment où tu va commencer à te déplacer (Déjà ~200€ pour un trajet Tokyo Kyoto ...), donc si y'a un truc que tu doit bien prévoir, ce serais tes déplacements dans le pays (et les logements aussi).

En tous cas bon courage pour ton projet !

PS: n'hésite pas à me contacter en privé si tu as des questions plus précises !

DokoIkitai
24 Août 2015
10:56

Hello Furtifdor,

Et tout d'abord bonne chance pour ton projet ! :)
Je suis d'accord avec ce qu'a dit Shikatanai. Le réseau est une chose importante qu'il ne faut pas négliger. Quant à la vision du Japon, je crois que tu te rendras compte très vite que plusieurs années sont nécessaires pour en saisir la globalité !
Je pense aussi que ton niveau de langue risque d'être un gros problème: le japonais est indispensable si tu veux faire ton trou sur place. Alors oui, certains te diront le contraire, mais je peux t'assurer que même avec un niveau d'anglais au top, sans parler japonais ça risque d'être très compliqué. Alors si en plus ton niveau d'anglais est basique... je pense qu'il te faudra beaucoup de chance ou alors un excellent réseau !
Loin de moi l'envie de te décourager, mais je pense que c'est là-dessus qu'il faudra appuyer avant ton départ. Améliore ton niveau en langues, et les choses deviendront plus faciles, rien que dans la vie de tous les jours. Parce que lorsqu'on débarque dans un pays et qu'on ne peut communiquer avec personne, c'est vite déprimant et démotivant. Rien que pour ça, donne toi un coup de boost là-dessus.
Pour ton budget, je pense que c'est ok, surtout si tu restes sur Tokyo et que tu ne voyages pas (sinon ça risque d'être juste).
Enfin, il est souvent possible de trouver des petits jobs en restauration sans trop de difficulté, mais là encore, tout dépend pour moi de ton niveau de langue.
Bon courage en tout cas, et profite bien !

Jérem
24 Août 2015
14:56

Salut! PvTiste à la fin de l'année je pense que ton projet est tout à fait viable, notamment au niveau du budget! Pour ma part je pars avec nettement moins mais en prenant le problème dans l'autre sens; travailler les premiers mois sur Tokyo et partir de temps en temps quand le budget et le niveau de japonais le permettra.

Concernant le niveau de japonais je rejoins ce qui a été dit, je pense qu'un minimum est nécessaire pour bien profiter du voyage. Un bon plan de ce côté c'est l'Ecole Tokyo, appelée maintenant Dokodemo. Des cours au trimestre à un prix raisonnable avec le logement en guesthouse inclus. Enfin perso c'est ce que j'ai choisi pour les 3 / 6 premiers mois. (je crois d'ailleurs qu'il y a un article sur cette école sur kanpai).

Bon voyage et peut-être à bientôt au Japon! :)

24 Août 2015
15:33

Shikatanai merci pon ton retour d'expérience! Je prend note de tes conseil, même si j'ai quelques divergences avec ton avis! Pour être simple, je me suis pris deux option! Soit je fait professeur de langue à mon compte (ou dans des bars spécialisé) soit je tente la restauration sur place! C'est complètement différents je sais mais je veux me donner le maximum de chances pour réussir! Après, je ne vais pas la bas dans le but de rester à vie, mais plus pour expérimenter un long séjour sur place et découvrir plus en avant ce merveilleux pays! D'ou mon gros budget !

Dat_baka merci pour tes précieux conseils! Pour l'instant, j'envisage de me poser plusieurs moi à Tokyo! Après, pourquoi pas tenter Osaka, Kyoto ou Nara! Mais j'ai dans l'idée de rester sur Tokyo et de faire quelques petites excurtions si mon budget tiens la route!

Jonathan merci pour tes encouragement! Pour les transport, j'ai pu me rendre compte avec mon premier voyage, que ces derniers reviennent à très cher! D'autant que là, le JR Pass ne sera pas accessible! Dou ma volonté de rester principalement sur Tokyo!:)
Pour la Ghest House, j'ai choisi ce type de logement car c'est une des méthodes les moins couteuse de se loger! En plus, ça me permettera de tisser un petit réseau je pense!

DokoIkitai j'y vais avant tout pour découvrir le pays, voyager! Je n'ai pas dans l'idée de m'y installer, du moins pas encore! Alors des petits job histoire de me faire un budget plus concéquentplusieurs mois après mon arrivé, je pense que ce ne sera pas très sorcier à trouver!

Jérem je me suis renseigné sur cette école! Seulement, je trouve que le budget est assez important! Je pense que je vais continuer à apprendre de mon côté, et puis, si jamais ça coince vraiment, pourquoi pas, mais ce ne sera certainement pas à l'année! Au plaisir de te voir au Japon peut-être!:)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.