Ouvrir un restaurant alsacien au Japon ?

17 réponses

Bonjour, je m'appelle nicolas, j'ai 21 et je suis actuellement dans l'armée de TERRE française.
J'ai été deux fois de suite pendant les grandes vacances d'été au Japon et j'ai été particulièrement fasciné et émerveillé par le pays du soleil levant, j'ai eu du mal à retourner en France suite à ces merveilleuses vacances passés au Japon.
Donc je me suis posé la question, pourquoi ne pas tenter ma chance d'y ouvrir un petit commerce de restauration rapide.
Je m'explique: j'ai penser à un acheter un petit local pour y vendre des Parts de Tarte flambées Alsacienne (je suis d'Alsace) accompagné d'une délicieuse bière rafraîchissante alsacienne... Et bien sur habillé en tenue traditionnelle alsacienne lors de la vente au près des clients..

Donc voila j'aimerai savoir si l'idée est assez réalisable et quelles sont les démarches à effectuer pour pouvoir se lancer dans cet "investissement". Sachant que je ne parle pas japonais mais j'ai quelques notions de bases en anglais.
Le budget à investir aussi...

Dans l'attente d'une réponse.
Merci

Cordialement.
Nicolas.

Question intéressante ?
5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Rock
20 Juin 2017
05:58

Bonjour,

C'est bien d'avoir des idées, mais un peu prématuré à mon avis...
En général pour obtenir un visa et donc y travailler vous devrez sortir minimum 40ke et vous associer avec un japonais ensuite il y a beaucoup de questions à vous poser. vous ne parlez pas encore , connaissez vous les prix d'un local? (Taille?Quelle ville? Centre? Péripherie)Le prix De la matière première (ex: la crème)? Quelle prix final le consommateur vas payer (type de clientele)? Au Japon il y a un marché déjà bien saturé dans les villes... clairement
Je vous conseille vivement de venir en working holiday apprendre la langue dans une Ecole et observer le marché avant de vous lancer. Vous aurez besoin du japonais pour trouver un associé et traiter la clientele.

20 Juin 2017
06:14

C est tres vagues comme question ?
Budget a investir ou a tokyo ,osaka tottori .... prix de l emplacement tres differents sur ton choix de lieu.
Commence par faire un bisness plan .
Experiences en restauration ? calcule des margent sur tes plats...
Quel visa as tu ? seul ou des employes?
Qui va s occupper des papiers des autorisations?
Tes bieres tu les importent?
ton budget c est combien ?
Je ne souhaite pas te decourager moi meme je suis actuellement sur l ouverture d un restaurant et c est tres long et complique (banque ,service administratif aide financement par le gouvernement et la prefecture) et avoir un projet en beton. Je me suis fixe 1 ans pour tous faire .

20 Juin 2017
08:04

Moi aussi je conseille de bien maitriser le japonais et de venir vivre au Japon pour voir le vrai visage du pays.
Malgré des études de Japonais a Paris 7, 3ans de vie au Japon, un Jlpt N2 et une mairie qui m aide, les histoires d autorisations, de papiers de douane, de visa, d impôts, de location, d aménagement...etc sont éreintantes (et certaines particulièrement difficiles a comprendre). En parallèle de mon boulot je fais me renseigne pour ouvrir mon propre commerce, donc cet avis est le résultat de mon expérience. Sans maitrise du japonais, il faudrait que quelqu un fasse tout a ta place...mais pour ça il faut une montagne d argent.
Donc je t encourage chaudement a étudier la langue d abord.

21 Juin 2017
01:02

bonjour
ça risque d'être très compliqué, il faudra déjà que tu t'installes en centre ville dans une des metropoles car je doute que les japonais de la campagne s'intéressent à ce genre de service.
après pour le local ils coutent une fortune donc tu devras probablement le louer
pour ce qui est de la création de l'entreprise compte environ 80/85000€ de capital en SA, environ 10000€/an pour le lawyer, une sorte d'expert comptable qui t'assiste dans le méandre de l'administration nippone, après 2500€/an d'inscription à la CCIF, pas obligatoire mais vivement recommandé
après pour tout ce qui est nourriture il faut bien entendu que ça corresponde à la règlementation japonaise sur les produits alimentaires importés, un des plus rigoureuse du monde d'après ce que j'ai compris
idem pour les alcools si tu sers de la bière, l'import par fret maritime est également relativement élevé pour les liquides en bouteille à cause du poids du verre
voilà pour les grandes lignes, je te conseille de partir sur un budget d'environ 150000/200000€ pour voir venir, loc du local non comprise, entendu que les débuts seront laborieux car les japonais ne connaissent pas ce genre de produits et évitent dans la mesure du possible les plats trop "riches"
bon courage

21 Juin 2017
02:20

bonjour et bravo pour la motivation. Faut avoir des projets dans la vie, car même si ils ne se réalisent pas, au moins on en fait pas du sur place..
Personnellement, je vous conseille de venir un an avec le visa vacance travail et de travailler en restauration pour évaluer le marcher et augmenter votre niveau en japonais (pourquoi pas dans mon restaurant ou yatai a Fukuoka?)
Ensuite il faut construire un projet en béton, mettre l argent de cote, etc... pour ouvrir un resto dans ma région il faut compter 1minimun 300万 pour un tout petit locale et avec de l huile de coude...en général prévoir 1000万 yen est plus réaliste...Enfin, la restauration n est pas un milieu privilégier pour obtenir un visa, même d investisseur....En général, tout le monde fini par se marier pour se facilite la vie...
bon courage et a bientôt j espère
remy

Mildenberger
21 Juin 2017
10:07

Bonjour à vous, merci pour votre réponse.
Vous possédez un restaurant au japon ?
Recherchez vous actuellement du personnel ?
Si oui quel est le niveau demandé ?

J'ai fait 2 ans de restauration en lycée hôtelier en salle , mais je n'avais pas continuer suite à mon engagement dans l'armée de terre.

Merci.
Cordialement.
Nicolas.

21 Juin 2017
11:09

je recherche tjr des working holiday pour me donner un coup de main a mon yatai .mais ce n est pas une carriere que j offre. pour plus d info me contacter via mail lechatbleu@hotmail.com

21 Juin 2017
10:39

oui, enfin, il n'y a pas que des mariages arrangés dans le but d'obtenir un visa au Japon, heureusement d'ailleurs, j'ai épousé ma femme en Europe et le projet de déplacer mon entreprise au Japon n'est venu que 3 ans après notre mariage.
je ne m'intéressais d'ailleurs pas plus que ça au pays avant de me me marier
je côtoie d'autres expats dans le Kanto et beaucoup d'entre eux sont dans la même situation que moi, en fait la proportion de personnes ayant planifié tout à l'avance avec gavage de mangas du club dorothée dans leur enfance, apprentissage de la langue en université, voyages, examens JPL machin-chose et visa WH pendant un an, etc etc... est infime, ceux là ont généralement une vision fantasmée du pays et ne restent pas, ils rentrent rapidement en France et descendent ensuite sur leurs blogs ce qu'ils encensaient avant de venir vivre ici :)
ils sont d'ailleurs qualifiés d'"arrogants" par les locaux

Trynium
21 Juin 2017
02:21

Bonjour,

Ton projet me rappelle un peu ce que je voulais faire... je me suis un peu renseigné sur le sujet, sans toutefois avoir entamé les démarches nécessaires.

En accord avec les commentaires précédents, sans savoir parler japonais, cela va être très difficile. Au Japon (comme en France je pense), tu ne pourras faire aucune démarche administrative en anglais. De même, tous les renseignements que tu pourrais avoir pour t'aider dans ta démarche seront essentiellement en japonais.
La solution serait alors de faire appel à un cabinet conseil (consultants), mais cela a un coût non négligeable...
Sinon tu peux voir du côté de la CCIFJ ( http://www.ccifj.or.jp/appui-commercial/pour-les-entrepreneurs/ ) ou bien peut-être Business France ( http://export.businessfrance.fr/japon/export-japon-avec-notre-bureau.html ).

Ensuite, il y a la question du visa.
Il me semble que si tu veux venir en tant que "cuisinier", il faut pouvoir justifier de X années d'expérience dans la restauration en France.
Après, cela dépend aussi du type de visa.

Concernant les tartes flambées et la bière, étant moi-même alsacien, c'est un sujet qui m'intéresse énormément^^
Il faut savoir qu'au Japon, tu ne trouveras pas de fromage blanc, de crème épaisse ou de lardons (je ne parle même pas de la bière alsacienne), sans passer par la case import !
Moi, j'achète mes ingrédients dans des magasins spécialisés, mais ça coûte une petite fortune pour se faire quelques tartes flambées... Alors qu'une tarte flambée est censée être un plat simple et peu onéreux.
L'autre solution serait de faire des tartes flambées avec des ingrédients locaux, mais il ne faut alors pas espérer avoir le goût d'une flammekueche bien de chez nous !

Bon courage !

21 Juin 2017
02:25

pour les lardon je les fait moi même si t en veux,,,,

Trynium
21 Juin 2017
04:03

Merci ^^
Effectivement, les faire soi-même est sans doute la meilleure solution.
Je n'ai pas regardé, mais trouve-t-on facilement de la poitrine fumée pour faire des lardons ?

Enfin, c'était juste pour dire qu'on ne trouve pas tous les ingrédients tout prêt comme chez nous.

21 Juin 2017
04:15

ce qui est bien quand on a pas sous la main les ingrédient de tous les jour, ben on en revient a la cuisine d antan : tout faire sois même.. je fais mes saucisson, saumon fumet, jambon cru et lardon bien sur.. j ai même passer le permis de chasses a pièges pour avoir des terrine de sanglier en hivers.. .en plus ca coute presque rien car kyushu est une mine de bon produit,,,, comme je voulais aussi mange du bon pain, j ai ouvert un coin boulange dans mon resto.. Seul les fromages sont difficiles a faire car le cout du lait est très très cher...

Trynium
21 Juin 2017
04:30

Excellent ! Tu me fais rêver !
Si seulement je pouvais faire tout ça moi-même...

Je crois que tu as trouvé la meilleure solution.
L'import revient trop cher, surtout pour la cuisine française...

21 Juin 2017
09:08

tu vends pas par correspondance

21 Juin 2017
09:12

bonjour. malheureusement je réserve tous cela a ma petite clientèle... faut venir gouter !!Fukuoka c est une belle ville.

21 Juin 2017
09:30

Pas de probleme je viens une fois par an sur kurume tu donneras l adresse .

21 Juin 2017
03:29

Sans information sur ton profil, je ne vais pas m'attarder sur le cote operationnel du restaurant, mais je te conseille vraiment, vraiment de faire une formation hoteliere si ton ambition est d'ouvrir ton propre restaurant.
Apres pour le cote Japon, tu ne connais pas encore le marche, et tu ne sais pas encore si tu pourras y vivre. Donc il faut absolument apprendre le Japonais, et deja essayer, apprends le Japonais, ensuite tente un visa vacances-travail et tu verras ce que ca donne.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.