Refaire une terminale au Japon ?

24 réponses

Bonjour, je pense beaucoup des plus vieux sur ce forum ont déjà du lâcher un soupir quant au titre du post, cependant mes raisons sont bien plus sérieuse que simplement espérer rencontrer naruto au pays des mangas et des sushis.

Pour plus de contexte, j'aimerais préciser ce qui passe dans mon crâne d'ado en ce moment ( mais vous pouvez directement sauter vers la fin à partir de la ligne pour la question en elle meme ) :

Je suis très perdu dans ma vie, j'ai une forte passion pour le dessin et la création en général mais je ne sais pas quoi en faire. Les questions existentielle de la vie et de la mort sont omniprésente h24 dans mes pensées et la séparation progressive de ma mère de mon beau père ( père de 4 des frère / soeur ), la perte de ma chienne, d'un oisillon recueilli et la santé en chute libre de mon grand père avec ses allez retours fréquents en service de réanimation m'ont créé un blindage émotionnel qui m'empêche de ressentir quoique ce soit, tristesse ou joie. Je suis incapable d'apprécier ce que l'on m'offre, je me rend compte rationnellement de la chance que j'ai mais je suis incapable de la ressentir, j'ai l'impression d'être prisonnier de ma propre armure. Je suis en manque de repère dans ma vie, j'ai des complications à m'attacher au gens et pour compliquer le tout, je vis dans un milieu sportif et j'ai peu de personne à qui parler de ce que j'aime. Bref je vit dans un bulle et j'ai envie qu'elle explose.

Je pensais qu'au fond mes raisons d'aller au Japon étaient comme pour la plupart de ceux qui comme moi souhaitent y aller pour y vivre ou de ceux qui se sentent attirés par le pays, l'envie d'un nouveau départ, une renaissance, d'un point détaché de notre "vie précédente" dans un endroit on l'on pourrait "enfin être nous même", et bien qu'il y aie cet espoir illusoire de cet idéal que l'on peut se construire de japon en moi, ce dont j'ai besoin fondamentalement, c'est d'un coup de pieds au cul et de me donner les moyens d'obtenir ce dont j'ai envie, et de galérer pour les conserver.
Et j'en voit arriver me dire "finit tes études, force toi à bosser et trouve toi un boulot et puis après part au japon, ça c'est un bon coup de pieds au cul", sauf que non, ça ne représente pas un effort pour moi de faire ça, au contraire c'est un parcours que l'on suit par sécurité pour éviter de prendre des risques, et je ne me sens pas heureux dans ce système, et si jamais je suivais ce parcours je ne peux que m'imaginer regrettant de ne pas avoir fais en sorte que le japon fasse partie d'une partie de ma jeunesse.

Au début je penser suite à mon bac, trouver un moyen un visa d'1 an au Japon, prendre un billet d'avion et 500 euros, arriver sur place et me débrouiller en partant d'ici. Bien que je sois sur que je pourrais me débrouiller, je sais que ma mère déjà bien stressé par son boulot et la séparation avec mon beau père, se ferait un sang d'encre pour moi à chaque milliseconde de la journée. C'est pourquoi j'en ai conclu que refaire une terminale en me noyant dans une culture que je connais que très peu, dans un pays qui parle une langue que je ne connais à peine, avec des coutumes différentes, serait la solution la plus pertinente pour rencontrer des gens, rester dans une esprit scolaire et ponctuel tout en me forçant à bosser à côté pour travailler mon autonomie et ne pas prendre toutes les choses pour acquise.

---------------------------- QUESTION ----------------------------------

Y a t-il un moyen pour un adolescent de 17 ans actuellement et 18 l'année prochaine de commencer le 2eme semestre d'une terminale japonaise en octobre 2020 après son bac.

Je suis preneur de tout, liens, contacts, articles, tout ce qui pourrait m'aider à réaliser ce projet.

J'ai besoin d'infos pour :

-les VISA que je peux, avec mon statut, obtenir.
-les Ecoles qui acceptent des étranger
-les lois concernant le redoublement
-des assos qui pourraient s'occuper d'échanges d'étudiant sur une longue période ( si possible avec le moins de cadre possible )

je pense que c'est à peu près tout ce que j'ai en tête pour le moment. Je sais ce qu'il en tient d'étudier au japon, et j'espère que beaucoup seront là pour m'aider et non pas pour me rappeler ce que je sais déjà.

Merci

-Un mec paumé

Question intéressante ?
3/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

PaulEmploi
12 Novembre 2019
20:27

Quel est votre niveau en japonais ? Il faut un niveau N1 grand minimum pour le lycée japonais.
Et pourquoi ne pas faire un échange scolaire ? Tu peux passer un an au Japon avec ton lycée s'il le propose. C'est une chimère de s'inscrire comme cela.

Marie T
12 Novembre 2019
21:49

Bonjour,
En 2007, juste aprés ma terminale, je suis partie un an en échange avec le Rotary Club au Japon. J'etais hébergée dans une famille japonaise et j'allais au lycée japonais. Ca peut etre une piste pour toi! Il faut savoir qu'on peut etre candidat meme si tu n'es pas particulierement lié au Rotary à la base... par contre, les résultats scolaires sont importants pour etre sélectionné. Ta famille doit également accepter d'accueillir un jeune étranger en échange.
Après , si tu te sens un peu paumé, "pas à ta place dans le système " comme tu le dis, je ne sais pas si partir au Japon comme ça à l'aventure, sans diplome, avec peu d'argent soit la meilleure solution. Meme si mon séjour était plutôt trés cadré, j'ai souvent regretté par la suite de n'avoir pas été plus mature. C'était vraiment une expérience extraordinaire, mais c'était également une épreuve difficile pour une jeune adulte qui se cherchait, qui se heurtait aux différences culturelles et aux difficultés de communication. Ce que j'essaye dire c'est qu'effectivement un séjour à l'étranger fait grandir, mais il faut savoir dans quoi on s'embarque, etre réaliste et ne pas penser que changer d'endroit va résoudre tous nos problèmes. Peut-etre pourrais-tu commencer par un simple voyage de quelques semaines ou une école de langue au Japon? Je sais que ça a un prix, il faudra économiser!
Bon courage!

12 Novembre 2019
23:53

Une licence et un échange, un échange rotary club ou un pvt c’est les 3 solutions pour partir un an au Japon. Mais faut du fric et bosser avant en France pendant 1 an pour être safe.
Faut aussi arrêter de penser que le Japon c’est l’eldorado des problèmes en France. Avant de partir un an partir déjà 1-2 mois en vacance pour voir déjà et encore... ya énormément de galériens au Japon qui pensaient partir pour une nouvelle vie mais sans diplômes ou compétences ils sont rien au Japon et c’est la grosse galère. La relation avec les japonais sans parler japonais est inexistante et sans ça l’intégration est vouée à l’échec. Pour juste un an ça devrait pas poser de problème pour vous. Peut-être faire une licence et partir en échange mais attendre 3 ans ou couper 2 ans dans les études et bosser ou travailler. Si vous vous précipiter sans Vous préparer c’est la pire des solutions.

PaulEmploi
13 Novembre 2019
03:29

Mais le Rotary fait encore des échanges comme ça ? J'avais contacté trois Rotary japonais ya deux ans pour du bénévolat aucun n'avait répondu du coup ça me paraît vachement absent comme organisation.

Marie T
13 Novembre 2019
15:57

A priori oui ca existe toujours ! Ca s'appelle le Youth Exchange Program. Pour plus d'info ou candidater, il faut contacter un club rotary francais dans sa région. C'est eux qui organisent l'échange avec les clubs Rotary des autres pays. En général, on a pas vraiment le choix de la ville de destination. Dans mon district, on était 2 à etre sélectionnées pour partir au Japon, moi je suis partie à Morioka dans le nord du Japon et l'autre candidate à Osaka.

sophie jamain
13 Novembre 2019
21:23

Pour le côté très pratique il existe un livre très bien fait qui vient de sortir : 'étudier au Japon pour les nuls'
Pour le reste, ayant un fils de votre âge, je comprends vos interrogations et vous souhaite sincèrement bonne chance !

Pelus
14 Novembre 2019
09:46

Il faut être un minimum réaliste, si tu ne parles pas japonais (JLPT N1, peut-être à la limite un N2 passerait), ton projet sera voué à l'échec. Car tu ne pourras pas t'intégrer là-bas uniquement avec l'anglais, ce n'est donc pas le meilleur moyen de faire "éclater ta bulle". J'ai l'intention de m'expatrier au Japon l'année prochaine, mais j'ai déjà bossé plusieurs années en France et pas mal économisé, et je parle plutôt bien japonais. J'y suis également allé en tout 7-8 fois en touriste. J'y suis allé la 1ère fois il y a plus de 10 ans et resté 2 mois, en parlant déjà un petit peu japonais (j'avais un an d'étude de japonais dans les pattes), mais j'avais encore beaucoup de mal à m'intégrer au quotidien, et le choc culturel était fort !

Pourquoi particulièrement le Japon ? Il faut faire attention aux idées qu'on se fait d'un pays sans y être allé, ou même en y étant allé quelques semaines en vacances. La réalité de la vie locale sur places peut-être tout autre, et surtout dans un pays comme le Japon.

Par contre partir à l'étranger après ton BAC est une très bonne idée ! Cela se fait beaucoup d'ailleurs en Allemagne. Beaucoup de jeunes allemands partent un an en PVT entre le lycée et l'université, j'en ai rencontré beaucoup en Nouvelle-Zélande et Australie. Mon conseil donc serait que tu partes après ton BAC à l'étranger dans un pays où tu maîtrise la langue et qui accepte les PVT : pays anglophone (Nouvelle-Zélande, Australie, Canada) ou hispanophone si tu as appris l'espagnol (désormais le Chili et l'Argentine acceptent les PVT de mémoire), ou sinon simplement dans un pays européen type Angleterre, Irlande, ou alors les pays scandinaves qui sont les rares pays où ne pas connaitre la langue locale n'est pas un problème, puisque ils parlent presque tous anglais là-bas. Et là pas de problème de visa (attention au Brexit pour le Royaume-Uni?). Il faudra dans tous les cas bien te motiver pour trouver un taf.

Si tu veux vraiment, mais vraiment partir en Asie, à la limite je te conseillerai plutôt la Corée du Sud en PVT que le Japon : ils sont plus ouverts, les Coréens parlent mieux anglais que les Japonais, et l'apprentissage de la langue coréenne est plus facile ! Et de là-bas c'est très facile d'aller passer quelques semaines de vacances au Japon ;-). Je crois que Taiwan accepte les PVT mais je connais moins ...

Bref, si tu as d'autres questions n'hésite pas.

16 Novembre 2019
21:41

Les Coréens plus ouverts que les Japonais?? C’est une blague j’imagine!...

Pelus
16 Novembre 2019
22:12

Le kitsune non ce n'est pas une blague. C'est ce que j'ai ressenti après avoir vécu dans les deux pays. Par contre pour le Corée je ne peux parler que de Séoul, je ne connais pas trop le reste du pays. Mais en tout cas, j'ai trouvé plus facile de me faire des amis là-bas, d'échanger et de m'intégrer. Et pourtant je ne parlais pas coréen !!
Après si tu n'as pas le même ressenti que moi, si tu penses que le Japon est un pays plus ouvert que la Corée, n'hésite pas à me dire pourquoi. J'imagine que tu as vécu dans les 2 pays toi aussi ?

PaulEmploi
16 Novembre 2019
22:15

Ça dépend des gens de toute façon on ne peut absolument pas généraliser, je connais des gens extrêmement ouverts tous pays confondus.
Les gens ne sont pas plus ou moins ouverts selon leur pays.

17 Novembre 2019
21:22

J’ai souvent été a Busan et c’est pas trop ouvert contrairement à a peu près n’importe ou au Japon. Toute la Corée ne ressemble pas a Itaewon!!

Pelus
17 Novembre 2019
21:47

T'es allé partout au Japon ?

PailEmploi
17 Novembre 2019
21:51

Pour que quelqu'un soit ouvert il faut juster finir complètement bourré avec lui c'est universel.

Pelus
17 Novembre 2019
22:06

PaulEmploi je suis bien d'accord avec toi sur le coup !

17 Novembre 2019
21:55

A peu près oui, sauf Shikoku et Tohoku donc je parle en connaissance de cause!

Pelus
17 Novembre 2019
22:05

Bon bah on parle tout les deux en connaissance de causes c'est bien alors, même si du coup j'ai également fait Shikoku. Mais dire que le Japon est plus ouvert aux étrangers que la Corée c'est une belle connerie. Mais bon c'est pas grave on t'en voudra pas. Sur ce on va arrêter de polluer la conversation ce serait mieux

17 Novembre 2019
22:22

Ah bon??
La Corée ouverte aux GIs oui, pour le reste pas vraiment!
Ni ouverte ni curieuse envers l’étranger.... je ne parle pas des nenettes et des lolitas de Gangnam... qui sont aussi representatives de la Coree que les Shibuya Girls du Japon!

Et de toutes façons un gamin dépressif suite à la mort de sa chienne et de son canari (entre autres) n’a rien à faire à l’autre bout du Monde!!

Pelus
17 Novembre 2019
22:32

La Corée ouverte aux GI... bref
Et sinon, je dirai au contraire si en partant ça peut le déconnecter de ce qui l'affecte, le faire relativiser, alors oui pourquoi pas ! C'est un projet qui se réfléchit bien sûr, mais c'est tout à envisageable !
Allez demain y'a école. Bisous

17 Novembre 2019
22:48

Effectivement comme celui qui pose la question vous avez encore besoin de passer quelques années à l’école pour vous mettre du plomb dans la tete avant d’essayer d’en mettre dans celle des autres!...

Pelus
17 Novembre 2019
23:03

On va arrêter là hein, parce que les arguments "c'est celui qui dit qui y est" ça va 5 minutes mais au-delà de l'école primaire, c'est un peu light.
Merci de me rappeler pourquoi d'habitude je ne rédige jamais de commentaires sur internet, si c'est pour perdre du temps avec des bouffons c'est pas la peine de se casser la tête, j'suis pas là pour éduquer les cons. Dommage, je voulais juste aider quelqu'un qui en avait besoin. Allez gros bisous

18 Novembre 2019
08:24

Ben vous vous y prenez bien mal mon ami... poue ce qui est de l’éducation demandez au Pere Noël puisque vous semblez y croire, de vous offrir un miroir...

Fujiyoshi N
14 Novembre 2019
19:20

Bonjour,

Pour le lycée au Japon il y a les lycées Français mais réservé aux écoliers avec des parents qui habitent au Japon ça coûte aussi un bras car privé. Les lycées Japonais je n'ai jamais vu d'étrangers, sauf Half. Les universités vont te demander un Jlpt 1 pour suivre les cours car tout en Japonais, sauf pour études ingénieurs les cours sont en Anglais. Je comprends les passions pour le Japon, mais la vie est beaucoup plus dur qu'en France. Le système de Santé est très cher car il ressemble un peu au système Américain, avoir un bon travail est difficile sans diplôme ou alors un Baito mais avec 12 jours de vacances par an et un salaire de merde inférieur au smic Japonais. Si vous vous sentez seul, au Japon ça sera pire car les relations ne sont pas comme ici, c'est très différent même si évidemment ça dépend de la personne, les amis se voient peu à cause du travail ou études, sans communication ça sera encore pire car les Japonais se lasseront. Sans compter que le système Japonais est très particulier et à la tendance de laisser les étrangers sur le côté. Pourquoi ne pas faire des études de Japonais d'abord ? Et partir en exchange et rester ensuite ? Lyon, Incalco, Bordeaux ont de super filières de Japonais. Ou simplement un petit voyage déjà ça vous permettrait de vous vider l'esprit et de voir sur place. Des solutions il y en a pleins mais il faut savoir être patient. Et croyez en vous car avec du travail tout est possible, enfin presque ;)

15 Novembre 2019
16:29

A mon avis, au vu de votre situation, allez d’abord chercher de l’aide auprès de l’assistante sociale de votre lycée.
Partir a 10,000km avec qq centaines d’euros en poche dans un pays totalement inconnu risque plus d’accentuer le mal que de le traiter !
Bonne chance!

PaulEmploi
16 Novembre 2019
17:49

Je rajoute une petite parenthèse, le working holiday ne s'accorde pas avec 500 euros. Donc non tu ne sais pas te débrouiller et quand bien même on te laissait partir tu reviendrais très vite car l'ambassade ne donne aucun visa, il faut d'abord avoir une situation stable car le Japon n'est pas un pays salvateur qui te nourrira gratuitement.

Commence par prouver que tu sais te débrouiller en faisant des choix rationnels comme faire tes études en France car ce sont les impôts qui les payent, tu dis ouvertement que tu a l'intention de te mettre des bâtons dans les roues et tu veux qu'on te prenne au sérieux ?

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.