Entrée en Master Japonais à Inalco avec JLPT2 sans le Bac ?

13 réponses

Bonjour tout le monde,

Je suis nouvelle sur ce forum et donc cette question sera ma première.
Actuellement j'ai le JLPT 2 que j'ai obtenue en 2017 et je prépare le JLPT 1 pour décembre 2018. N'ayant aucun diplôme "élevé" (même pas le bac, je n'ai qu'un simple CAP) je voulais savoir si je pouvais quand même prétende à commencer un Master à Inalco juste avec mon niveau de JLPT ?

D'après ce que j'ai lu sur leurs site, en effet en ayant le JLPT 2 c'est possible mais n'ayant pas le bac, je me demandes si je peux réellement ... Bien sûr je leurs ai envoyé un mail et j'essaierais de les joindre par téléphone si je n'ai pas réponse. Mais je me permet de poser la question ici, peut-être que quelqu'un pourra me renseigner.

Merci d'avance à vous,
Bonne journée :)

Question intéressante ?
5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

03 Avril 2018
20:51

Je t'invite à lire la réponse de Kaminari dans ce topic : https://www.kanpai.fr/apprendre-japonais/questions/cours-l1-japonais-lea...

Si tu n'as pas le bac, ça doit être compliqué d'entrer en L1 tout court. Alors entrer directement en master sans le niveau licence... :/ Mais ça peut dépendre des cas, de ce que tu as fait entre temps, si c'est en rapport avec le Japon etc. sachant que les expériences peuvent être valorisées. L'administration de l'INALCO te donnera une réponse plus précise en fonction de ton cas.

Ronan C
03 Avril 2018
20:58

Bonjour,

Je te renvois à cette information qui se trouve sur la brochure du département Japon de l'Inalco : "N2 (un score supérieur à 120/180 est exigé pour prétendre à l’admission) :
- si vous avez validé au moins deux années de formation de l’enseignement supérieur (ou équivalent)
ou si vous avez une expérience professionnelle suffisante validée par la Commission VAE :
admission en L3 (S5) . Vous deveznéanmoins rattraper les cours de kanji S3/S4 et les cours de
civilisation du bloc des Fondamentaux S3/S4,
- si vous n’avez pas validé au moins une année de formation de l’enseignement supérieur (ou
équivalent) : admission en L1 (S1) avec dispense des enseignements de langue du bloc des
Fondamentaux L1 et L2, sauf cours de kanji S2/S3/ S4 et cours de civilisation du bloc des
Fondamentaux S1/S2/S3/S4."
Dans ton cas, j'ai l'impression que ce serait plutôt le second cas, donc tu ne pourrais être acceptée qu'en L1, mais serait dispensée des cours de langue. Mais je me trompe peut-être.

N'hésites pas si tu as d'autres questions !

08 Avril 2018
11:34

Ils m'ont refusé l'accès a la première année sans bac même avec un JLPT 2 ou 1 :(

Kam
04 Avril 2018
15:30

Salut, je me permets de rajouter ce petit complément d'information aux réponses précédentes : si mes souvenirs sont bons et que ça n'a pas changé, pour pouvoir entrer en fac il faut impérativement un bac, peu importe lequel. Si l'aventure universitaire te tente toujours cependant, tu peux obtenir un DAEU (Diplôme d'Admission aux Études Universitaires) qui comme son nom l'indique te permet de faire la fac sans avoir le bac à proprement parler. Reste à connaître les conditions pour le passer.

Également, ce qui pourrait être intéressant c'est de savoir pourquoi tu veux un Master de l'inalco ? Veux-tu le diplôme pour chercher du travail ensuite ? As-tu déjà un poste en tête ? Peut-être peux-tu déjà travailler avec ton N2 ? Éventuellement avec une VAE (Validation d'Acquis et de l'Expérience)? Tout est fonction de ton profil, possibilités et envies, mais ça me paraît aussi être une solution pertinente !

08 Avril 2018
11:33

Je n'avais pas du tout penser à la VAE ! Je vais voir si ça peut donner quelque chose, merci beaucoup :)

08 Avril 2018
11:32

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses. L'université m'a répondu et en effet il m'est impossible de rentrer en Master avec mon JLPT et même en première année de licence si je n'ai pas le bac ou un équivalent (comme le DAEU). Ayant arrêter les matières générals depuis très longtemps, je ne pense pas être capable de passer mon bac en candidat libre. Je passerais peut-être le DAEU en cours de chez moi. Ce qui m'embête c'est que d'après les témoignages que j'ai lus des personnes qui ont terminés leurs licences de Japonais après trois ans, bah ils ont le niveau JLPT 1/2. Et sachant que je vais passer le JLPT 1 en décembre 2018 (je croise les doigts pour l'avoir), j'ai l'impression que je vais "perdre" trois ans à étudier, juste pour avoir un diplôme.

Donc je me demandais, certaines personne savent si je peux trouver du travail au Japon avec mon JLPT 1 ? J'ai presque 5 ans d'expérience dans la restauration et je me disais que je pourrais chercher dedans. Je partirais en visa vacance/travail ou visa étudiant (si j'ai l'argent). Bien sur pendant les 6 mois où j'étais là-bas, je n'ai pas travailler donc je ne sais pas comment cela ce passe. Le directeur de mon école m'as dit que par contre je n'aurais pas de visa travail même en trouvant une entreprise, car les visa travails ne sont délivrer qu'aux personnes ayant un bac+3 minimum.

Encore merci à vous :)

L.S.
09 Avril 2018
11:06

Bonjour,

L'INALCO a un fonctionnement un peu particulier, mais cela reste un établissement universitaire. Donc les deux possibilités "principales" pour y rentrer sont d'une part d'avoir le BAC, d'autre part avoir une capacité en droit (c'est un peu étrange, mais ça reste l'équivalent du BAC pour l'entrée dans un établissement supérieur). Sans l'un des deux, cela reste très compliqué d'y rentrer.

Une fois que l'on a le diplôme pour y rentrer, il faut obligatoirement suivre le parcours classique, avec tous les cours de Licence, ce qui inclut des cours de langue (il y a un peu de tout : kanjis, vocabulaire, grammaire, traduction, etc.), et des cours de "civilisation" (Japon ancien, Japon contemporain, et des choses plus fokloriques comme économie japonaise, cinéma japonais, littérature classique japonaise, etc.).

La seule chose que permet le JLPT, c'est d'être dispensé de certains cours de langue (plus le niveau du JLPT est élevé, plus on peut avoir de dispenses. En gros, si on arrive avec le JLPT 2, on peut être dispensé de tous les cours de langue pour les deux premières années). Mais il faut nécessairement passer les cours des blocs de civilisation pour valider la Licence. Et à ma connaissance, il est quasiment impossible de passer tous les examens la même année, ne serait-ce que parce que les examens tombent en même temps.

S'agissant du Master, il faut au minimum un niveau Licence pour y rentrer. Donc si tu ne peux pas rentrer en Licence à la base, c'est effectivement impossible de rentrer en Master. Du moins à l'INALCO, je ne connais pas le fonctionnement d'autres établissements, qui pourraient accepter une validation des acquis (ce qui me parait compliqué dans les universités publiques, vu que le système pour y rentrer est toujours le même, et généralement fondé sur le BAC ou la capacité en droit).

Après pour le travail au Japon, c'est un peu toujours le même problème : ça n'est pas tant un problème de diplôme de compétences et de contacts. C'est sûr que pour travailler comme avocat au Japon, ça va être un peu dur sans avoir fait toutes les études qu'il faut en France et/ou au Japon. Mais pour ce qui est de trouver un travail dans la restauration, j'imagine que l'important c'est surtout l'expérience pour trouver un établissement qui accepte de te proposer un contrat de travail, et je ne suis pas certain qu'avoir un Master en relation internationales (ou autres) de l'INALCO soit véritablement utile pour ça.

Après il y a la question du visa. Pour ça, je ne pourrais pas te répondre, étant donné que je ne me suis jamais vraiment renseigné sur la question moi-même, mais je pense que le plus simple est de contacter directement l'ambassade du Japon en France pour être en contact avec les services en charge des visas, et voir avec eux quelles sont les conditions à remplir. S'ils te disent que tu n'as pas besoin d'avoir un diplôme de l'enseignement supérieur, et que ton expérience suffit si tu arrives à trouver un job au Japon, c'est le plus important. S'ils te disent clairement que c'est mort... il faudra improviser :D.

Bon courage à toi en tout cas.

09 Avril 2018
17:12

Merci énormément pour cette réponse très complète :)

Yvan
19 Avril 2018
23:43

Bonsoir,

Si l'objectif est de travailler au Japon, je te conseille de trouver une voie universitaire en dehors des langues.
Je m'explique, au Japon, les secteurs qui embauchent sont: l'ingénierie, l'informatique, l'éducation (de haut niveau), le commerce et tous types de compétences scientifiques (biologie, recherches...). La restauration, l'enseignement (de bas niveau), les petits jobs ne seront jamais acceptés dans l'acquisition d'un visa travail car ne figurent pas dans la liste demandeur.
Parler et maîtriser le japonais ne sera pas suffisant, puisque les employeurs considéreront le JLPT 1 comme une condition sine qua non, et le niveau sera de toute évidence évaluée durant chaque entretien.
Je te conseille, si tu veux intégrer une voie universitaire de choisir autre chose que les langues ! Vraiment.
Ensuite, il faut garder à l'esprit que le niveau de langue à la fac est très "scolaire", on 'apprend pas à parler une langue à la fac, mais plutôt grâce aux échanges avec d'autres étudiants natifs ! C'est intéressant. Sinon, tu risques de t'ennuyer, et les cours annexes seront très accès littéraire et civilisation. Réfléchis bien avant de te lancer dans cette voie car il faut penser à l'embauche ensuite.

22 Avril 2018
22:02

Bonsoir,

Merci beaucoup pour ta réponse très précise. Beaucoup de personne m'ont dit comme toi, et de ne pas faire de licence. J'hésite beaucoup maintenant. Je vais quand même faire mon DAEU pour avoir l'équivalent du bac, mais après je ne sais pas quoi faire. Je continue mon apprentissage du Japonais.
En ce moment, n'ayant pas trouver de travail dans ma branche, je travaille en intérim dans la logistique (préparation de commande à la fnac) et ça me plait beaucoup. Sais-tu si la logistique est un secteur qui embauchent au Japon ?
On m'as dit que dans la petite enfance (crèche, école maternelle) c'était mort que les Japonais ne prendront pas d'étranger à part pour donner des cours d'anglais.

Encore merci à toi :)

Yvan
22 Avril 2018
22:38

Bonsoir,

Oui, je te conseille aussi de faire ton DEAU, un ami l'avait passé également il y a longtemps.
Mais comme j'ai dit, le Japon n'est pas plus différent qu'un autre pays, comme la France.
Un japonais qui parle parfaitement le français qui arrive en France sans compétence et sans diplôme se retrouvera dans la même situation qu'un français qui parle parfaitement le français sans diplôme, c'est-à-dire, sans rien.
Le Japon cherche des gens qui ont des compétences spécifiques, et c'est d'autant plus contraignant que les démarches pour l'acquisition d'un Visa travail pour un étranger sont lourdes, et se font font par des boîtes assez grosses, et c'est au service d'immigration d'apprécier le degré de recevabilité de la demande (si le job est important ou non).
La branche qui embauche beaucoup c'est l'informatique, un développeur a quasi toutes ses chances de bosser là-bas.
Pareil pour les commerciaux, les comptables, les ingénieurs, les professeurs... Y a plein de branches, et si tu es jeune, tu as le temps de te diplômer et de travailler là bas.
La logistique, j'ai bien peur que ce soit considéré comme un petit boulot et tu risques de trimer.
Tu vois, moi j'ai repris mes études à 25 ans (j'en ai 27 là), j'aurais ma licence en juillet normalement en finance, et je poursuis en master ensuite, mais je compte pas travailler au Japon, me^me avec le N1 en poche depuis 2009 !
Faut comprendre que les conditions de travail là bas (après y avoir trimé 6 mois) ne pas soit à la hauteur de ce qu'on connaît ici, ça n'a rien avoir.
Mais si t'aimes bosser, ça faisable.

23 Avril 2018
10:43

J’ai 22 ans, bientôt 23 ans. J’ai deux cap de différent métier, ça fait la fille perdue dans sa vie.. Une amie m’as dit que faire la LLCE Japonais me permettrait de faire de la tradition la-bas mais qu’il fallait qu’en plus du Japonais, anglais, français il faudrait que j’ai une autre langue (ex: chinois, coréen..) pour me démarqué des autres.

Bon courage pour ta licence et ton futur Master ! :)
Oui c’est vrai que je nai jamais travaillé la-bas donc je ne connais pas, mais j’aimerais vraiment essayer pour voir si ça me convient. Travailler ne m’as jamais dérangé :)

23 Avril 2018
10:44

Traduction pardon* ^^

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.