Choix d'école au Japon : Fukuoka ou Okinawa ?

11 réponses

Bonjour tout le monde,

Je fais appelle à vous car je suis totalement perdu :
Je prévois de faire un voyage d'un ou deux ans dans une école au japon après la fin de mes études (septembre 2018). Malheureusement je suis incapable de savoir comment choisir mon école, le plus important pour moi reste le type d'école puis ensuite la ville.
Je cherche une école qui, si possible permettrais d'avoir très bonne compréhension de la construction grammaticale ainsi que celles des kanji (ce qui m’intéresse le plus). Le japonais usuel, est pour moi plus secondaire car il est plus facile à apprendre dans la vie de tous les jours.

Pour ce qui est de la ville, si jamais il y a des bonnes écoles dans ces environs je souhaiterais étudier vers Fukuoka ou bien Okinawa.
Mais ayant lu quelques retour d'étudiant de l'ASO de Fukuoka par exemple, beaucoup se sont retrouvé dans une ambiance gâché par des étudiants chinois/taïwanais entre autre n'ayant aucune envie d'étudier, étant juste là pour obtenir un diplôme d'un pays étranger. Ces écoles sont par ailleurs "moins bien encadrer", et donc ne garantissent pas les meilleures conditions pour étudier.
Ce ne sont que les avis que j'ai pu lire, et mais ça m'a refroidit sur cette école
Je voudrais savoir si en dehors des grandes villes comme Tokyo, Osaka, etc. il était quand même possible de trouver des écoles studieuses et qualifiées

Y aurait-il des gens capables de plus m'éclairer là-dessus?

Merci d'avance!

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

15 Septembre 2016
18:14

Salut,

J'étudie sur Okinawa depuis 6 mois, mon école est assez sympa et ma classe progresse plutôt bien!
Pour les kanjis on en fait mais c'est pas de l'intensif mais on en voit 6 par jour.
Le nom de l'école ICLC
Si tu veux voir un peu à quoi ça ressemble j'ai fait deux articles sur mon blog :
http://nomadiktime.com/stop-2-aller-a-ecole-de-japonais
http://nomadiktime.com/iclc-staff-equipe-denfer

en espérant que cela t'aide!

16 Septembre 2016
18:07

Merci beaucoup pour ta réponse!
Au niveau des kanjis, vous les apprenez bêtement où ils vous explique l'origine de leur composition (au sens comment ils ont été construit)?

"N'ayant pas réellement travaillé mon japonais avant d'arriver.. J'ai eu quelques trous mais m'en suis relativement bien sortie. "
"Le niveau 1, oui je recommence tout du début"
Avais tu étudié le japonais avant? Si oui, le test de niveau de début d'année est-il si difficile que ça ?

17 Septembre 2016
09:30

Pour les kanjis, on ne nous explique l'origine que des plus basiques! genre Lune, main etc..
Sinon on a un livre sur lequel on fait/refait et re-refait les tracés (c'est le seul moyen que ça rentre ^^)

Oui j'avais pris 1 an de cours en France (il y a 4 ans) donc j'ai quelques restes ! Le test de niveau était simplement, on te demandait les hiraganas/katakanas et des points de grammaire! C'est un test progressif c'est à dire plus tu donnes de réponses plus ton niveau est bon donc y a pas vraiment à s'en faire.

Je voudrais rebondir sur une réflexion de BénénoFukuoka sur la présence en majorité de Chinois et taiwainais, à Okinawa ce n'est pas le cas (la nationalité la plus commune c'est la Népalaise! Mais les classes sont faites pour mélanger le plus possible les nationalités. Sinon le gros point positif c'est que l'école t'aide vraiment à te trouver un petit boulot et au début je t'assure que c'est pas évident^^.

Pour finir, même si l'école est importante, je pense que la ville joue beaucoup! Pour vivre à Naha il faut pouvoir supporter 35 degrés et 80% d'humidité! Alors ici on a pas de tremblements de terre mais il y a quand même de gros typhons. Donc je pense qu'il faut aussi te dire que vivre 18 mois dans une ville que tu ne supportes pas même si ton école est géniale c'est pas évident!

17 Septembre 2016
09:33

Ah et pour le fait de recommencer à zéro c'est moi qui est préféré! En 3 mois ma classe a terminé le 1er livre de minna nihongo (on a bien avancé) donc je suis plutôt contente d'avoir repris les bases. En 6 mois je suis a peu près à un niveau N4 (un peu en dessous) et quand je voyage dans la campagne d'Okinawa à bord de ma voiture de location (louée toute seule comme une grande) je parle facilement aux papi-mami du coin!

16 Septembre 2016
01:53

" Mais ayant lu quelques retour d'étudiant de l'ASO de Fukuoka par exemple, beaucoup se sont retrouvé dans une ambiance gâché par des étudiants chinois/taïwanais entre autre n'ayant aucune envie d'étudier, étant juste là pour obtenir un diplôme d'un pays étranger. Ces écoles sont par ailleurs "moins bien encadrer", et donc ne garantissent pas les meilleures conditions pour étudier."

Je serais interessee de lire ces temoignages car en dehors du mien je n'en ai pas trouve.
En lisant ton message je me suis dit qu'au contraire Aso te conviendrait bien car ce n'est pas une ecole juste pour le fun : on y vient pour se construire un avenir.

Les etudiants taiwanais etaient super bosseurs. Ce sont les etudiants chinois qui n'avaient pour certains pas envie d'etudier. Ils se contentaient soit de secher soit de dormir donc ils ne faisaient pas le bazar et n'empechaient pas les autres d'etudier. C'etait different en fin d'annee car beaucoup avaient eu leur soit leur JLPT soit leur affectation dans une universite donc ils ne voyaient pas l'interet d'etudier et voulaient apprendre le japonais familier en regardant des emissions. Cette periode a dure environ 4 semaines de fin-decembre a janvier.

L'ecole ne fourni pas de diplome. On y passe le JLPT et l'EJU comme dans n'importe quelle autre ecole de langue.

Je ne suis pas d'accord sur l'encadrement (c'est pas un peu bizarre ces affirmations ?) . J'ai justement eu une bien meilleur encadrement et suivi professionel et scolaire dans une ecole comme Aso que dans une ecole de langue classique (SJI a Tokyo par exemple). Dans ces ecoles en effet pas mal d'eleves viennent uniquement pour pouvoir habiter au Japon. A Aso, en dehors de deux-trois eleves qui etaient la uniquement par obligation de leurs parents on etait tous la pour se construire un avenir.Dans ma classe deux taiwanais arrives sans aucune connaissance de japonais ont obtenu leur JLPT N1 a la fin du cursus.

Franchement je n'aurais pas trouve meilleure ecole qu'Aso. J'y ai passe 18 mois formidables. Si c'etait a refaire je referais la meme chose.

Pour finir dis-toi que tu auras une majorite des etudiants chinois/taiwanais dans presque n'importe quelle ecole...

16 Septembre 2016
02:39

J'oubliais, j'ai liste quelques ecoles a Fukuoka ici si ca t'interesse : http://www.benefukuoka.com/fukuoka-ecoles

16 Septembre 2016
17:58

Merci beaucoup, j'irai faire un tour!
As tu eu des retours sur certaines d'entre elles?

16 Septembre 2016
17:57

Effectivement, c'est bien le tiens qui m'a le plus infusé cette idée (ainsi qu'une rencontre sur Tokyo le mois dernier).
"On y vient pour se construire un avenir"? Qu'est-ce que tu entends par là ?
Pour ma part, j'apprends le japonais depuis 2 ans, malheureusement en plus de mes cursus scolaires (génie électrique). Le japonais sera pour moi plus un outil (bien que la construction de la langue m'intéresse plus que tout, je ne veux pas seulement parler japonais, mais surtout le comprendre).

Effectivement, excuse-moi d'avoir mis les taïwanais dans le même sac. A la lecture de ce commentaire je me rends compte que j'avais peut être eu une image bien moins agréable de cet environnement dans lequel tu travaillais. D'ailleurs, si l'on rejoint une classe qui n'étant de niveau intermédiaire (car j'ai déjà les bases du japonais), les classes sont-elles plus studieuses?
Pour ce qui est des affirmations à propos de l'encadrement (je parle en cours uniquement), je les avais bien misent entre guillemet au sens : "c'est ce que j'en ai interprété".

"Pour finir dis-toi que tu auras une majorité des étudiants chinois/taiwanais dans presque n'importe quelle école..."
Vu la proximité, c'est normal. Le problème n'est pas le pays d'origine, mais l'attitude.

En tout cas merci pour ta réponse, ça corrige un peu l'image que je me suis faite de cette école!

17 Septembre 2016
02:57

Je veux dire que la plupart des élèves viennent dans cette école pour soit qu'elle serve de tremplin pour rentrer dans une université ou trouver un travail au Japon, soit pour apprendre vraiment la langue qui leur servira dans leur pays d'origine (quelques élèves voulaient monter des business en rapport avec le Japon). Ca a peut-être changé (j'ai quitté l'école il y a deux ans et demi) mais les élèves qui venaient là à cause de leur parents ou qui étaient là pour apprendre le japonais juste "comme ça" étaient rares (dans ma promo, 2 pour le premier cas, 0 pour le second) . Ils sont beaucoup plus nombreux dans les écoles de langue classiques d'après ce que j'ai pu expérimenter.

Je n'ai fréquenté que la classe de niveau avancé mais en matière générale toutes les classes sont studieuses à l'approche des examens et autre échéances. Entre, ça dépend vraiment des élèves, peu importe le niveau.

yokai46
18 Septembre 2016
08:37

Salut,

J'ai une amie qui a étudié un an à okinawa. Elle me disait que la vie y était agréable, mais que tu avais vite fait le tour, et surtout il n'y avait pas beaucoup de jeunes. Alors si tu y vas pour nouer des liens, je te conseillerai plutôt Fukuoka.

18 Septembre 2016
14:43

Peu de jeunes?? va falloir expliquer parce que je n'ai pas l'impression de vivre entourée de vieux (enfin après si on est vieux dès 25 ans dans ce cas, peut-être ^^) . Créer des liens ça dépend de la personnalité de chacun. J'ai des amis qui ont habité Fukuoka récemment pendant 6 mois et qui ne sont pas liés à grand monde. Pourtant j'en connais d'autres qui n'y ont passés qu'1 mois ou 2 et qui ont pas mal de contacts maintenant.

Ensuite faire le tour rapidement d'un archipel comme Okinawa, je pense que là aussi ça se discute. En 6 mois, ici je suis loin d'avoir vu tout ce qu'il y avait à voir. Il faut savoir qu'entre les cours, le boulot à la maison et l'arubaito, le temps de sortie est limitée.

Bref je crois réellement que ça dépend de beaucoup d'autres choses que de la simple présence de moins de 25 ans dans une ville/région pour s'y plaire!

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.