(c) rzd.ru

Le Transsibérien : partir au Japon autrement

Si vous avez l’âme d’un aventurier, et que douze heures de vol vous paraissent trop courtes, vous pouvez toujours vous rendre au Japon par la terre et la mer ! Il existe une méthode qui passe par le train 🚅 jusqu’à Moscou, puis un long voyage à travers la Russie en Transsibérien, pour finir avec le ferry ⛴️ jusqu’aux côtes japonaises. Le trajet est un peu complexe, plus cher que l’avion ✈️ et dure une dizaine de jours. Voici quelques renseignements à l’attention de ceux que l’idée séduit.

D’abord, il faut se rendre jusqu’à la capitale russe, en train ou en avion. Depuis Paris, la SNCF ou autre compagnie propose des trajets de trente-six heures minimum, à partir de ~350€ avec couchette. En avion, le vol dure quatre heures et demie et les tarifs débutent à environ 400€ (dès 150€ avec une escale).

De Moscou, vous pouvez embarquer à bord d’un des trois célèbres trains suivants : le Transsibérien, le Transmongolien ou le Transmandchourien. Le premier et plus fameux traverse la Russie pendant environ une semaine jusqu'à Vladisvotok, en extrême-orient, qui est le premier port sibérien. Les deux autres s’arrêtent à Pékin, obligeant à faire une demande de visa supplémentaire.

Histoire et aventure

Le voyage du Transsibérien s’étend sur près de 9.300 kilomètres et traverse près de mille gares (dont des arrêts à Omsk, Oulan-Bator en Mongolie et Pékin, la capitale chinoise). La construction de la ligne, achevée le 5 octobre 1916, a pris 18 ans ! Côté tarifs, il faut aujourd'hui compter entre ~300€ (3è classe) et ~1.000€ (1è classe) pour un aller Moscou-Vladivostok.

De Vladisvotok, il faut prendre le ferry pour Fushiki ou Sakaiminato au Japon (avec une escale en Corée du Sud). Le ferry dispose d’une bonne centaine de cabines et peut accueillir quatre-cents passagers. D’après les retours de ceux ayant tenté l’expérience, les cabines sont confortables (avec télévision et air conditionné) mais les repas peu gastronomiques. Il y a un départ par semaine et le ferry met un jour et demi à rejoindre le Japon. L’aller coûte entre 40.000 et 100.000¥ (entre ~341,40€ et ~853,50€) selon la classe choisie.

En arrivant au port de la toute petite ville de Fushiki (à deux cents kilomètres au nord de Nagoya), il faut marcher un quart d’heure pour atteindre la gare puis prendre un train pour Toyama, d'où partent les grandes lignes.

Notez que cet exemple de trajet par le Transsibérien est à réserver aux plus téméraires, qui ont et veulent prendre le temps. Nous déconseillons cette méthode pour un premier voyage au Japon !

Quelques ressources indispensables sur Internet 📶 pour effectuer vos réservations :

Il est également possible de laisser une agence de voyage gérer intégralement ce trajet, ainsi que les questions de visa et d’assurance, moyennant une somme forfaitaire plus importante.

Se préparer

Comment s'y rendre ?

Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~258€)

Trouver un vol pour Japon

Assurance voyage

Assurance en cas d'accident

Connexion Internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Sur place

Combien ça coûte ?

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Dernière mise à jour le 03 juillet 2019