Hakone ou Arima Onsen comme escapade nature ?

5 réponses

Bonjour,
Pourriez-vous m'aider à choisir mon escapade nature durant mon voyage (essentiellement constitué de ville) entre Hakone et sa région (à proximité du train pour repartir vers Kyoto) et Arima Onsen (vers Kobe)?
Merci pour votre aide d'experts !
Julie

Question intéressante ?
/5 ( vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.
Par Jubaloo Publié en octobre 2019 Thématiques associées :

Articles liés

Destinations associées

Réponses

05 octobre 2019
03:13

Hakone, pour y être allé plusieurs fois, je pense c'est assez survendu et que l'article de Kanpai à ce sujet est plutôt juste. Ça ressemble à une sorte de circuit obligatoire dans lequel on passe beaucoup de temps dans dans les transports et le reste dans des boutiques de nourriture. Pour vraiment profiter d'un frisson de nature sur place, il faut lâcher 30,000 Yen et séjourner dans un ryokan local ou en glamping ; perso j'ai pas les moyens !! En fait la vraie perle de Hakone n'est sans doute pas sa nature mais le musée Pola (pour les amateurs d'art français ^_^). Je suis méchant : le téléphérique qui passe au-dessus de la carrière de souffre à flanc de volcan, puis te balance face au Mt Fuji tout proche (si tu as de la chance avec la météo), c'est quand même pas mal [Attention: service actuellement suspendu pour cause de risque d'éruption], et perso j'ai un faible pour leurs oeufs cuits à l'eau volcanique.
Entre Hakone et Tokyo, tu as le Mont Oyama qui est un spot de rando un peu plus sérieux, avec une belle vue sur le Mt Fuji quelques centaines de mètres avant le sommet, et une vue panoramique sur la région du Kanto depuis le sommet. Par contre attention à ne pas te casser une patte, car c'est vraiment raide et franchement je ne vois pas trop comment c'est gérable là-bas en cas d'accident.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
05 octobre 2019
11:33

Merci pour ta suggestion. Etant donné que nous partons plusieurs semaines sans nous arrêter, nous visualisons cette escapade nature (quelque part sur notre chemin entre Tokyo et Kyoto) comme une étape de repos. Par conséquent pas de grande ascension, je ne sais pas si Mont Oyama convient alors. Le téléphérique de Hakone est-il fermé pour longtemps? Pour nous ça serait dans un bon mois.
On nous a parlé de Shuzenji vers Atami aussi. Difficile décision sachant qu'on bouge déjà énormément chaque jour et que dans la limite du possible on ne veut pas s'éloigner énormément de notre "itinéraire Tokyo Kyoto".

Réponse utile ?
/5 ( vote)
06 octobre 2019
03:34

Le téléphérique est fermé et remplacé par des bus tant que le volcan Hakone est en risque éruption (niveau d'alerte 2 ou plus).... ça dure depuis mai et ces derniers jours il toussote pas mal. Difficile de dire quand les choses reviendront à la normale, mais c'est sans doute pas pour tout de suite.
Oyama-san c'est un spot pour se défouler et avoir mal partout le soir, qui correspond pas trop à l'idée de journée détente que tu évoques. Dans ce cas il vaut mieux considérer une promenade du dimanche autour de Tokyo, genre Enoshima ou Takao-san. Ou d'autres lieux plus à l'écart, mais là je peux pas trop t'aider.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
06 octobre 2019
16:02

Merci beaucoup, tu nous aides énormément.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
16 octobre 2019
00:36

Je ne sais pas quand est ton voyage, mais si c'est en cours ou proche attention car le typhon No 19 a causé de sérieux dégâts à Hakone (en plus du risque d'éruption volcanique qui persiste). Tu peux trouver des infos actualisés sur le site "Hakone Navi".

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.