Radioactivité au Japon : les vraies mesures du nucléaire

Nuage radioactif : carte de Fukushima, Tokyo...

Depuis la catastrophe du 11 mars, il s'est dit tout et son contraire sur les niveaux de radioactivité au Japon. Les centrales nucléaires de Fukushima (en particulier la première, "Dai Ichi") que l'opérateur TEPCO a du mal à refroidir, dégagent-elles toujours un niveau de radiation élevé voire dangereux pour la population, et ce dans quel périmètre ? Beaucoup de médias se sont désintéressés de cette question et il n'est pas toujours facile de savoir réellement ce qu'il en est. Pour vous, Kanpai fait le point.

D'abord, mettons tout de suite les choses au point : en-dehors de la zone d'évacuation, les fuites radioactives dans l'air n'ont jamais pu causer de dommages sur la santé. Pour information, cette zone est un périmètre de 30km autour des centrales nucléaires de Fukushima ; Tokyo étant à 270km au sud, cf. la carte du Japon.

Pour appuyer cette théorie, posons quelques bases scientifiques.

Selon Wikipedia, le sievert (Sv) évalue l'impact d'une exposition à des rayonnements ionisants. Il mesure donc les doses de radiations reçues par le corps humain. le sievert est un multiple du milli-sievert (mSv) 1.000 fois moins élevé, et du micro-sievert (µSv) un million de fois moindre. La dose est généralement calculée par heure, par jour ou par an. Toujours selon Wikipédia, il n'y a aucun impact sur la santé lors d'une radiation inférieure à environ 10 mSv/h (250 mSv/jour ou 91,25 Sv/an). Le danger mortel survient à partir de 6 Sv/jour (= 6.000 mSv).

Il faut savoir que la radioactivité est un phénomène naturel et que nous recevons tous des doses à tout moment. Selon le Comité Scientifique des Nations Unies, la dose moyenne en France est de 0,27 µSv/h (2,4mSv/an, la moyenne américaine est de 6,2). Mais certaines choses infligent une radiation bien plus élevée, par exemple :

  • une mammographie : de 2 à 5 mSv selon le matériel
  • fumer 1 paquet de cigarettes par jour : 0,2 mSv
  • des vols New York - Tokyo pour un personnel aérien : 9 mSv/an (dû au radiations cosmiques)

Maintenant, à la lumière de ces précisions scientifiques, permettez-moi de vous présenter une statistique de plus : la dose de radioactivité la plus élevée mesurée à Tokyo depuis le 11 mars a été de 0,5 µSv/h (le 15 Mars). C'est à dire 20.000 fois moins que tout danger possible sur la santé. Donc les schémas de nuage radioactif avec zones rouges ou noires à la légende et aux explications volontairement floues, vus dans certains médias en mars, vous savez ce qu'on peut en faire...

Si vous voyagez au Japon ces prochains mois et que vous souhaitez obtenir des mesures précises et quotidiennes des fuites nucléaires, enregistrez cette page du Comité National du Tourisme au Japon qui fournit toutes les données nécessaires.

Article intéressant ?
4.17/5 (6 votes)

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

prestant
29 Avril 2011
14:22

Vous feriez mieux de vous renseigner.
Vous êtes un assassin en puissance à écrire de telles inepties.

Vous dites qu" il n'y a aucun impact sur la santé lors d’une radiation inférieure à 10 µSv/h ".
C'est intrinséquement faux. Puisque ca donne 87 mSv en un an quand la dose pour le public devrait être de 1 et pour les travailleurs du nucléaire de 20.

Ensuite, en admettant que ce chiffre soit adminissble, vous le traduisez en exposition journalière et là ô miracle : 24 h * 10 µSv/h = 250 mSv / jour ! Vous êtes stupide ! Ca fait 240 µSv / jour ! A moins que dans votre cerveau, il y ait la place pour une 25ème heure ?

Forcément le nombre ramené à une année donne une dose tout aussi fause qui avec vous ne laissera plus beaucoup d'humains sur notre planète.

En conséquence, je vous demande de retirer votre article qui est en réalité assassin en voulant endormir les gens et en divulguant des CONTRE VERITES MORTELLES.

Ceci dit, je crois que TEPCO serait prêt à vous embaucher puisque vous semblez être résistant à la radiation.

(250 mSv/jour ou 91,25 Sv/an). Le danger mortel survient à partir de 6 Sv/jour (= 6.000 mSv).

Fred T
29 Avril 2011
14:29

"les fuites radioactives dans l’air n’ont jamais pu causer de dommages sur la santé"... je rêve, au secours !!! Je n'ai rien à ajouter à ce que dit le commentaire précédent, c'est dangereux et criminel d'énoncer des conneries pareilles.

29 Avril 2011
14:49

@prestant : il y avait effectivement une erreur sur l'unité par heure dans l'exemple que vous donnez, c'est corrigé. Quant aux sources de ce que j'avance (je l'ai déjà dit : je ne suis pas expert en nucléaire), elles sont tirées de Wikipédia comme indiqué dans l'article. Entre nous, ça fait toujours plus de sources que dans votre beau pamphlet qui n'en contient aucune.
Pas la peine d'insulter les gens pour faire passer un message... Ce n'est pas de cette manière que je vais retirer cet article.
Au fait, s'il y a tant d'inepties que ça, pourquoi suivre immédiatement Kanpai sur Twitter ?

@Fred T : merci de ne pas tronçonner le texte comme ça vous arrange... Vous oubliez le début de la phrase qui change tout son sens.

Fred T
29 Avril 2011
15:21

Je la refais alors, ça ne change strictement rien au fond de ma pensée :
"en-dehors de la zone d’évacuation, les fuites radioactives dans l’air n’ont jamais pu causer de dommages sur la santé." … je rêve, au secours !!! Je n’ai rien à ajouter à ce que dit le premier commentaire, c’est dangereux et criminel d’énoncer des conneries pareilles.

Vous avouez vous-mêmes que vos sources scientifiques sont tirées de Wikipédia (éclat de rire) et du Comité Scientifique des Nations Unies (ok, c'est plus sérieux). Cela me semble bien léger, parce que dans le cas présent il y a justement une sacrée mise en doute de tout ce qui est annoncé ! Une bonne analyse pour votre article aurait été de fouiller un tant soit peu les multiples sites consacrés à la radioactivité, les officiels et les indépendants (comme la Criirad). Faire un boulot de journalisme commence par collecter un maximum d'avis, surtout dans un cas aussi sensible que celui-ci quand on n'est pas du tout spécialiste, et ne pas annoncer péremptoirement "je suis allé sur Wikipédia, j'ai compris la vie, voici ce que vous devez savoir".
Contrairement à ce que dit prestant, vous n'êtes sans doute pas stupide, mais vous êtes certainement un très mauvais journaliste. Et ne me dites pas "je ne suis qu'un blogueur", parce que dans ce cas parlez de choses que vous connaissez, comme le Japon, parce que vous avez une responsabilité éditoriale dans ce que vous écrivez, on n'aborde pas un sujet aussi grave que celui-là de façon aussi légère.

prestant
29 Avril 2011
15:30

Fred, moi je dis que même sur Wiki, ce type là ne sait pas les lires les informations qui sont publiées.

C'est pourquoi je viens de lui répondre à partir de Wikipédia qu'il ne sait même pas exploiter correctement. Ou alors il lit une version spéciale sur le site de TEPCO.

A publier pareilles foutaises, qui sont toutefois des informations en réalité assassines, je dis que ce monsieur est stupide par vanité . Evidement que c'est un bloggeur ! Si il ose nous dire qu'il est journaliste alors il mérite de faire tremper sa carte de presse dans l'eau de la baie de Daiichi avant de la manger !

Evidemment il n'y a pas que les taux qui sont faux. TOUT EST FAUX.
D'ailleurs le titre accrocheur parle "des vraies mesures" et en réalité évoque à la toute fin "les mesures " publiées par le comité du Tourisme du Japon ! Il devrait écrire des sketches d'humoir noir.

Fred T
29 Avril 2011
15:38

C'est sûr, mais l'humour noir, au moins, c'est drôle, sauf que là ça fout la trouille de lire des trucs pareils...

prestant
29 Avril 2011
15:22

De pire en pire.

C'est naturel chez vous l'incompétence ?? Vous auriez du tout diviser par 1000 au lieu de corriger le taux horaire.

Mais enfin d'où sortez vous vos chiffres ? Vous êtes le fils spirituel de Claude A. ou bien ?

Précisément sur Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sievert section " Ordres de grandeur et réglementation ") :

Dose annuelle moyenne reçue en France : ~2,4 mSv/an/personne11.
Limite autorisée pour l'exposition de la population aux rayonnements artificiels, en France : 1 mSv/an/personne (Code de la santé publique, Article R1333-8).

Limite autorisée pour les personnels exposés, en France : 20 mSv sur douze mois glissants par personne (Dosimétrie réglementaire), dosimétrie mensuelle fixée à 1,5 mSv, dosimétrie fixée par les entreprises à 16 mSv/an (Code du travail, Article R231-76).

Par ailleurs, on trouve des doses en mSv bien plus basses que celles que vous citez (thttp://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelles_et_effets_de_doses_de_radiation )

Par ailleurs, ÉVOLUTION DES NORMES DE RADIOPROTECTION DE LA CIPR (Commission Internationale de Protection Radiologique)

Pour les travailleurs

De 1934 à 1950 : 46 rem/an
1950 : 15 rem/an
1956 : 5 rem/an
1990 : 2 rem/an (20 mSv/an)

Pour la population

1959 : 0,5 rem/an (5 mSv/an)
1985 : 0,1 rem/an (1 mSv/an)

Ensuite toujours sur wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelles_et_effets_de_doses_de_radiation section " Effets déterministes associés à diverses doses ")

5 000 mSv = 5 Sv : la moitié des irradiés seront décédés. Les autres : Ulcération intestinale. Anémie aplasique.

10 000 mSv = 10 Sv : LD100 : Dose létale pour 100% des personnes exposées.
Syndrome gastro-intestinal : perte liquidienne, diarrhée sévère et mort dans les jours qui suivent
Fibrose pulmonaire

30 000 mSv= 30 Sv : Syndrome cérébro-vasculaire : convulsion, apathie, mort dans les heures qui suivent

CONCLUSION :
A 6 Sv/jour, je vous donne quelques dizaines d'heures pour mourir en dégueulant vos tripes !

CONCLUSION 2:
De grâce, resaisissez vous !!!
Ou alors engagez vous chez TEPCO, ils cherchent des innocents comme vous !

La seule chose que vous puissiez faire de censée c'est de retirer votre article qui est un tissu de contre vérités parce que des informations mises en forme par une personne dénuée de tout esprit scientifique et rigoureux.

Et oui j'ai décidé de vous suivre sur Tweeter parce que des gens comme vous sont dangereux à propager de pareilles contre vérités.

prestant
29 Avril 2011
15:36

Votre lien sur le site " http://www.jnto.go.jp/eq/eng/04_recovery.htm#rmp " vient infirmer ce que vous écrivez sur les taux admissibles !!

Quand à la dangerosité sur place, vous devriez savoir qu'un conseiller du Premier Ministre a démissionné aujourd'hui , que des scientifiques japonais réclament une densification des points de relevé , que Greenpeace s'est vu refuser l'accés à la zone maritime des 12 miles et puis je vous invite à regarder ceci :

http://youtu.be/AxUZbnlzSv0

prestant
29 Avril 2011
15:39

Je crois que j'ai compris : vous êtes un enfant de Tchernobyl, conçu au moment du passage du nuage qui a épargné la France !??

29 Avril 2011
15:44

@Prestant : si vous ne pouvez pas faire passer votre avis autrement que par des injures, au prochain message insultant que vous publiez, je vous bannis de la section commentaire. Merci.

Fred T
29 Avril 2011
15:50

Pourquoi, "enfant de Tchernobyl", c'est une injure ?!?!
Vous vous enfoncez, là... ^^
Gael, sans déconner, parlez de mangas ou de cinéma japonais, mais reconnaissez que vous n'auriez jamais dû vous mêler de choses qui vous dépassent ! Tenir un blog sur le Japon ne vous autorise pas à donner votre avis "d'expert" sur des fuites radioactives !!!

prestant
29 Avril 2011
15:55

Bah oui. Il suffit de retirer l'article et tout ira bien.
Celui là fait tâche.
On vous pardonnera si vous le retirez.

29 Avril 2011
22:52

Sa majesté est trop bonne..!

prestant
29 Avril 2011
15:57

Ok sur la forme.
Mais sur le fond .... vous n'êtes pas en forme pour répondre !

Benjamin
29 Avril 2011
15:57

La Recherche n°452 : « La dose reçue dans les zones les plus contaminées du Japon est au pire 10 à 15 fois inférieure à ce que reçoivent naturellement les habitants de certaines régions d’Iran, d’Inde ou du Brésil. » De plus, sachez que l'approximation numérique est courante en science, notamment sur des données qualitatives telles que l'influence de tel ou tel facteur. Donc, approcher la dose reçue à 250 mSv/jour est tout à fait valable. La seule faute aura été de ne pas préciser que c'était justement une approximation. Enfin, les ordres de grandeur utilisés dans les réglementations sont volontairement exagérés pour éviter ce genre de débat.

prestant
29 Avril 2011
17:57

Heureusement que les taux constatés ne sont pas ceux là.
Quel obscurantisme au XXI° siècle !

Benjamin
29 Avril 2011
19:42

Ah ! Le retour de la théorie du complot, ca manquait ! Et c'était des µSv, évidement.

prestant
29 Avril 2011
19:59

Il y a un facteur 1000 entre Benjamin et Gael. Autant dire un océan de sagesse.

N'empéche qu' à 250 µSv / jour, ce qui met le taux horaire à 10 µSv /h on se prend 91 mSv / an ce qui reste excessif au regard du maximum de 20 mSv prévu pour les travailleurs du nucléaire en situation nominale.

Et surtout ces pauvres japonais ne peuvent pas savoir ce que contient ce qu'ils mangent et ne sont pas vraiment mis en garde en la matière.

Benjamin
29 Avril 2011
20:10

Il n’empêche que, malgré l’erreur d’unité que Gael a faite, il a raison sur le point principal : pas de répercussion sur la santé hors de la zone d’évacuation.

prestant
29 Avril 2011
20:33

Benjamin, je ne partage pas votre avis sur Gael .

Primo, l'erreur du facteur 1000 est impardonnable quand on tient pareille tribune.

Secundo, il y a eu des morts chez des personnes âgées déstabilisées par l'évacuation. Il y a eu aussi des suicides à cause de la ruine morale et financière que cela a engendré en particulier chez des agriculteurs.

Tertio sur le plan sanitaire, il est bien trop tôt pour tout savoir.

Car si la dose reçue n'est pas léthale, " le mal " va venir petit à petit , sachant que la dose reçue va influencer la probabilité et la gravité de la survenue de désordres biologiques.

Je vous invite à rechercher la carte tout à fait officielle qui fait le bilan à ce jour des projections sur un an; vous verrez qu'elle dépasse le cercle des 30 Km sans être uniforme.

Les doses reçues par les populations ne sont pas "derrière elles"; la radioactivité ne s'éteint pas par miracle . Surtout quand on entend qu'il y a peu de mise en garde sur la chaine alimentaire.

Je vous invite à regarder les relevés d'un japonais à 63 Km de la centrale. Il trouve en divers endroits dans les rues, au débouché des gouttières des taux excessifs . http://youtu.be/AxUZbnlzSv0

Et on apprend que les terres contaminées des écoles seront mises dans les décharges !

Excusez moi mais ceci n'est pas rassurant du tout.
Des scientifiques japonais voudraient créer un réseau de 1500 points de mesures. Oui, trois fois Oui.

Si vous utilisez twitter, il y a @RDTNorg à suivre (http://safecast.org) ; voilà une initiative transfontalière à saluer parce qu'il n'est pas raisonnable de se reposer sur des gens qui ont menti à de nombreuses reprises par le passé et qui à présent rechignent à dédommager les déplacés qui ne demandaient qu'à reconstruire là où ils vivaient, sans parler encore une fois de ceux qui ignorent que la contamination est "à leur porte".

Je ne dis pas que c'est la cata partout. Je pense qu'il vaut mieux être prudent et se donner les moyens d'en savoir plus en contrôlant plus et en étant précautionneux.

Pensez vous que Tchernobyl a été bénin pour la France ? Non ! Parce qu'il ne fallait pas faire peur à la population.

Eh bien même si la crise est de forme différente au Japon, le couvercle sur cette situation n'est pas un service rendu à la population. On en reparle dans 10 ans ?

Fred T
29 Avril 2011
16:44

Ben voyons. Et le tsunami n'a pas eu plus d'influence qu'une baignoire à bulles, et Khadafi est un chic type, et si ma tante en avait, ce serait mon tonton.

prestant
29 Avril 2011
17:23

+1

実話
29 Avril 2011
20:20

et bien, c'est bien mouvementé ici.

pour le taux de radioactivité, j'ai lu que apparemment le taux au japon (hors fukushima naturellement) le taux était en général 2fois moins élever que en france (ici http://ogijima.fr/2011/04/radioactivite-japon-france/ )

c'est un peu difficile de se faire une opinion, personne ne dit la même chose, mais je reste d'avi que la situation est grandement alourdie par les média, qui avouons le, racompte n'importe quoi (particulièrement tf1, qui traduise d'une façon étonnante, le traducteur doit avoir faire 2semaine de japonais)

prestant
29 Avril 2011
20:46

Le principe d'un relevé par préfecture n'est pas sérieux.

Voilà la carte de projection actuelle :

http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/images/20110421p2a00m0na015000p_size...

Des scientifiques japonais demandent qu'il y ait au moins 10.000 relevés dans 1.5000 zones.

http://www.asahi.com/english/TKY201104280200.html

Je sais c'est casse pied d'apprendre des mauvaises nouvelles mais le nucléaire c'est comme le sparadrap du capitaine Haddock

http://1.bp.blogspot.com/_OiVzpzqwqmo/TCxVOOzeDSI/AAAAAAAAAXo/Ojkw_85OdN...

Xerxes
29 Avril 2011
21:02

Les médias ne se sont contentés que de dire tout et n'importe quoi sur la catastrophe nucléaire et à dramatiser la situation en France ou en Europe qui n'avait absolument aucun rapport avec la réalité ; à nous de faire le tri entre le vrai et le faux. C'est certain qu'une catastrophe nucléaire aura des répercussions sur l'environnement et la santé mais que les chiffres que donne Gael soient faux ou non je pense que vous n'avez pas vraiment le droit de vous permettre de tels commentaires sur cet article en, au final, dénonçant juste une erreur et ce de façon démesurée sans réellement aborder le problème de fond que subissent les Japonais.

prestant
29 Avril 2011
21:10

Je m'incline devant la sagesse qui consiste à dire qu'il est bon d'écrire des choses tellement fausses que ce faisant si elles survenaient les personnes en mourraient dans les heures suivantes.

Panurge n'est pas mort.

toto
29 Avril 2011
21:47

C'est sûr qu'accuser les medias de raconter n'importe quoi et venir ensuite défendre quelqu'un qui poste un article qui raconte aussi n'importe quoi, c'est très cohérent comme position.

prestant
29 Avril 2011
21:54

Je me sens moins seul.

Xerxes
30 Avril 2011
10:43

Si pouviez relire ce que j'ai écris précédemment vous comprendriez peut-être que ce que je reproche c'est votre façon de critiquer l'article. Vous n'êtes pas d'accord, certes, mais ça ne vous autorise pas à traiter ainsi les personnes qui n'ont pas la même opinion que vous.

prestant
30 Avril 2011
10:59

J'ai répondu à toto.
Pas à vous !!
Il n'y a pas à être d'accord ou pas.
Quand on parle de données scientifiques, il n'y a pas d'accord ou pas. Il y a des vérités et des mensonges.
Et là les mensonges sont mortels. cf mes autres posts.

lecteur
29 Avril 2011
21:26

Gael, vous vous trompez totalement, il n'y a pas, pour l'espèce humaine, de dose de radioactivé sans danger , naturelle ou pas.
Lisez cet article et les informations données par la CIPR pour vous en convaincre :
http://fukushima.over-blog.fr/article-les-dangers-des-faibles-doses-7273...

Krstic
29 Avril 2011
21:45

La plupart des chiffres qu'il a donné vienne de wikipédia, si la mesure qu'il a donné est bonne ( car les chiffres qu'on nous donne sont souvent différents, si on veut le savoir, faut le mesurer soit même. allez-y tiens ) alors le taux de radiation est en dessous du seuil de danger pour la santé.

W.Torma
30 Avril 2011
03:27

Ma grand-mère disait : "si tu n'aimes pas quelque chose, ce n'est pas une raison pour en dégouter les autres."
Prestant, le bon sens dont vous faites preuve ne peut être pour autant l'excuse à l'humiliation ; à deux reprises vous utilisez le concept de sagesse dans vos propos - n'aurait-elle pas été d'appliquer légèrement plus de retenue ? J'admire le flegme de Gael tout comme je salue votre démonstration.

Lorsqu'un sujet implique aussi profondément la vie de ceux supportent une situation dangereuse, il est potentiellement plus sage de s'abstenir de tout commentaires. Car ceux-ci ne sont jamais que des interprétations lointaines et bien trop souvent parcellaires. Ce serait comme avoir les yeux bandés et ne se fier qu'à la voix d'un tiers pour s'orienter : la confiance ne fait pas tout.

Malgré tout, il semble que nul prince n'est maitre en sa demeure lorsque celle-ci est virtuelle. Je ne comprends toujours pas la violence exacerbée que beaucoup s'autorisent lorsqu'il s'agit de contredire un rédacteur du net. Eut égard à son travail, nous aurions pût remettre en cause l'ouvrage de Gael sans être discourtois ni cynique.

Je vais me rendre au Japon cette année - si j'en reviens avec les bras élastiques à la Mugiwara et une tête de tanuki, je vous passerais un petit coucou :) Dans le cas contraire ... faites moi tout de même parvenir un cercueil en béton.

ubick
30 Avril 2011
03:41

"Radioactivité au Japon : les vraies mesures du nucléaire"
Voyons voir: ....erreurs dans les chiffres....mal relevés dans Wikipédia (lol)....énième fausse comparaison avec le vol en avion, la radiographie ou la cigarette...le plutonium assimilé à un phénomène naturel...Confusion volontaire entre irradiation et contamination, entre unités de mesures.
Hé ben , encore un qui applique les méthodes de désinfos utilisées par les pro-nukes actifs. Ce genre d'article, avec le même formatage, avec les mêmes arguments (avion, cigarette, mammo), les mêmes erreurs (toujours dans le même sens, marrant...) j'en démonte 4 tous les matins.
Mais quand j'ai vu à la fin:....Office du Tourisme Japonais... . . . . . :)))

Klonk!!! Poubelle.....

Pour s'informer:
http://radio-blue.blogspot.com/p/fukushima.html
portail de liens, cartes, relevés, sites officiels, sites de journalistes et scientifiques, documentation, suivi des évènements, et veille à la désinfo, dans un sens comme dans l'autre.
Gaël, tu y est le bienvenu. En espérant que celà puisse t'ouvrir les yeux sur la vision globale des dangers du nucléaire, et t'éviter de colporter d'autres articles puisés dans le bréviaire du petit agitateur pro-nuke (que tu n'est sans doute pas, dans le fond).
Au plaisir de relire ici un article moins influencé et plus réfléchi.

deedoff
30 Avril 2011
04:31

Bonjour,
Vous trouverez ici sur mon site http://radioprotection.eklablog.com/special-japon-c587930 des infographies sur les évènements du Japon, ainsi que ici http://www.forum-rpcirkus.com/f11-special-japon un forum sur le décryptage et l'analyse des évènements. Ce forum est lié au site http://www.rpcirkus.org/ que je vous invite aussi à consulter.
Ce forum est piloté par des professionnels et des passionnés de la radioprotection. Je vous invite à y consulter toutes les thématiques. Les informations y sont traduites pour les non-connaisseurs et toutes questions posées saura trouver une réponse à vos interrogations.
Cordialement.
Deedoff

ubick
30 Avril 2011
07:40

lien rpcirkus ajouté à Radio-blüe ;)

30 Avril 2011
08:50

Vous êtes bien mignons au lobby antinucléaire, mais je ne suis pas certain que l'agressivité constante aille réellement dans votre sens...
Les jours suivant le 11 mars, on a tous pu assister à des débats plus ou moins intéressants sur nos chères télévisions. Bien souvent vos argumentations fumeuses, et autres allégations récupératrices et injurieuses parvenaient même à faire passer certains membres de notre beau gouvernement français pour philantropes.. Une sacrée performance !
Cette attitude est dommageable à mon humble avis, car vous avez sans doute des messages intéressants et importants à faire passer. Mais en regard de vos discours propagandistes de bien-pensance haineuse, ils s'avèrent totalement contre-productifs.

Ici on se respecte quand on débat. Si vous ne pouvez pas suivre cette simple règle et si la surpuissance de votre vérité ne supporte pas la discussion avec les sous-êtres qui n'appartiennent pas à votre caste, vous irez déverser votre bile ailleurs.
Je fais partie de ces gens qui pensent que les extrêmes sont néfastes quelles qu'elles soient, et que malheureusement vos comportements actuels vous y rangent.
Toute politique mis à part, j'aurais moi-même une coloration plutôt écologiste dans une démarche de respect des hommes et de la nature. Mais à la lumière de vos méthodes, je me dis que les formes d'un capitalisme inhumain ont encore déplorablement de beaux jours devant elles.

toto
30 Avril 2011
09:55

Tu écris des énormités (et c'est un euphémisme) et tu viens pleurnicher parce que des gens réagissent à la mesure de tes inepties ?
Le capitalisme inhumain serait plutôt à chercher du côté de la TEPCO qui à cause de ses mensonges a créé une belle zone interdite (déjà que la surface habitable du Japon est réduite maintenant il y a un joli trou en plus). Mais ça tu n'en as même pas conscience, tu préfères poster des bêtises comme quoi tout va bien et que ce n'est pas grave et que les méchants médias étrangers exagèrent.
Enfin bon, TEPCO, c'est japonais donc on ne peux pas les critiquer ici, ils appartiennent à une nation supérieure. (C'est du sarcasme, pas un argument, je précise au cas où tu ne saisirais pas.)

prestant
30 Avril 2011
10:21

+1.

prestant
30 Avril 2011
10:37

Il ne saurait être question de débat.
Vous écrivez des choses archi fausses qui sont en réalité assassines si on commencait à les appliquer.
Est ce que vous pouvez comprendre cela.

C'est pour cela que je suis en colère contre cet article qui ferait mourir tous les gens qui suivraient vos indications que " le danger mortel survient à partir de 6 Sv/jour (= 6.000 mSv). "

C'est ARCHI FAUX .

Sur Kyodonews en date du 30 Avril 2011, (traduction de l'anglais avec raccourcis non déformants sur le fond)

TEPCO a déclaré samedi que le niveau d'exposition d'un de ses employé est proche de la limite annuelle légale de 250 mSV à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi en crise.

TEPCO a indiqué que le taux d'exposition internet et externe de l'un de ces employés qui travaille à la centrale a atteint 240.8 millisieverts au total , et un autre a reçu 226.6 millisieverts.

Selon la loi japonaise, les travailleurs du nucléaire peuvent être exposés à 250 millisieverts par an en SITUATION D'URGENCE . Pour faire face à la crise à Fukushima, le Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales a relevé le seuil de radiation que chaque travailleur peut recevoir de 100 millisieverts à 250 mSv le Mars 15 dernier.

http://english.kyodonews.jp/news/2011/04/88659.html

-----------------------------------------
LA SOURCE EST JAPONAISE ET CE N'EST PAS UN SITE ECOLO !
-----------------------------------------

Donc je réitére ma demande : votre article est pétri d'informations erronées, en particulier avec vos 6.000 mSv par jour alors que le taux annuel de 250 mSv est déjà dérogatoire pour SITUATION DE CRISE. Ce taux si il était appliqué aménerait SANS CONTESTE POSSIBLE les personnes à une MORT CERTAINE et RAPIDE, alors RETIREZ LE.

J'observe que vous vous gardez bien de répondre sur ce que nous vous reprochons sur le fond.
Vous ne répondez que sur la forme.

La forme vous déplait. Vous n'en mourrez pas.
Le fond nous déplait. Il est mortel.

Krstic
01 Mai 2011
16:29

Donc, Va créer TON site et poster TES articles pleines de 'vérité'.
Si tu n'es pas d'accord, tu n'as qu'à plus venir tu sais

Fred T
01 Mai 2011
17:56

Krstic je pense que tu n'as pas compris : le problème n'est pas de créer son blog avec ses opinions, le problème c'est de donner son opinion alors qu'on est incompétent en la matière, en faisant comme si on avait la science infuse.
Personne n'a rien contre Gael ni contre Kanpai, il faut faire la différence. Me cnocernant je me garderais bien de poster un article sur mon blog pour parler d'un truc que je ne connais pas... ou alors pour dire "je ne connais pas mais voilà ce que je ressens"...

ubick
30 Avril 2011
11:47

"Vous êtes bien mignons au lobby antinucléaire". Qui ça, moi tout seul, un lobby? Ben je savais pas que j'étais si puissant;)
"argumentations.... vos discours propagandistes de bien-pensance haineuse... votre caste, déverser votre bile..."
extrait du manuel?;))
Le respect n'est pas dû, il se mérite. Quand on annonce dans le titre: "Moi je vais vous donner les vraie mesures, la VERITE", ben il faut venir avec des biscuits, et pas enfumer le chaland avec des comparaisons de cigarettes/voyage en avion, c'est tout.
Moi, je ne ne prétend détenir aucune vérité, je me renseigne , mais je vois de plus en plus de posts, de commentaires, de mails privés, qui agitent agitent la menace d'un "lobby anti-nucléaire", et qui emploient exactement les même exemples (quand ce n'est pas des copié-collé) à croire qu'ils se sont donnés le mot.
"à la lumière de ces précisions scientifiques". Les vrais spécialistes, eux, sont souvent plus circonspects sur les questions de relations dose à effet.
Quand à la caste à laquelle j'appartiens, j'avoue, je fais partie du plus grand groupe qui puisse exister, et au sein duquel je me sens tout petit, celui des humains. Et comme tout humain sans connaissances particulière en matière de nucléaire, sujet complexe et sensible s'il en est, j'ai le droit légitime de m'inquiéter d'une situation qui me concerne. Et si en cherchant à m'informer, je tombe sur quelqu'un qui pratique ce genre de méthode à base de:
"D’abord, mettons tout de suite les choses au point : en-dehors de la zone d’évacuation, les fuites radioactives dans l’air n’ont jamais pu causer de dommages sur la santé". Je dis: OK, super bonne nouvelle, t'as des sources? des rapports inédits? des études détaillées menées de façon totalement indépendantes? sur une durée d'un mois? Dommage! Moi aussi j'aurais bien aimé pouvoir affirmer la même chose, crois-moi. Renseigne-toi et on en reparle dans quelques temps. Quoique, 25 ans après, il y a encore des gens qui soutiennent qu'il n'y a eu qu'une dizaine de morts à Tchernobyl...
Je ne roule pour personne, je ne défend aucune enseigne, bannière ou drapeau, mais peu à peu, en essayant simplement de mesurer toutes les implications, (et ça ne se mesure pas en Sieverts!), j'en vient au constat suivant: ce n'est pas le nucléaire qui est dangereux, c'est tout ce qu'il y a autour.

prestant
30 Avril 2011
13:07

+1
.

prestant
30 Avril 2011
11:09

Fukushima: prévoir la dispersion de la radioactivité en mer

Encore un site d'activistes ?

A la demande de l'IAEA (2), le groupe produit, depuis les 1ers jours de l'accident à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daiichi, un modèle prévisionnel de dispersion en mer des radioéléments, tel le Césium 137.

Les quantités de radioéléments présents dans les rejets d'eau de refroidissement des réacteurs, les retombées atmosphériques ou les dépôts radioactifs terrestres drainés par les rivières demeurent effectivement inconnues. "Au final, on valide notre simulation avec les mesures effectuées à distance" complète Claude Estournel.

A l'heure actuelle, la contamination en mer est principalement localisée le long des 50 km de côte au nord et au sud de la centrale. Suivant la distance, les mesures s'échelonnent de quelques 10 000 Bq/L à 100 Bq/L. La dilution au large est, proportionnellement, 10 fois plus importante.

L'IRSN et l'IAEA (en français AIEA), tous 2 intéressés par le modèle du groupe SIROCCO, soulignent la nécessité d'étudier l'impact de la pollution radioactive sur les chaînes alimentaires.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9064

JJayin_Ape
30 Avril 2011
11:14

Mais les mecs,

c'est quoi votre délire. Il y'a un "lynchage publique" abérrent, sérieux ... sortez un peu je sais pas, apprécié la vie au lieu de prédire une quelconque vérité. Toutes ces forces dépensées dans des commentaires ( qui a première vue, ont tendance a plutôt rabaisser l'auteur de cette article, que le fond en lui même), alors qu'elles pourraient être mis a bon escient et a s'occuper de ses fesses. (cacapopo)

Vous jouez sur les mots, avec votre vocabulaire qui vous donne cette impression de puissance.

Remettez en question votre notion "d'article criminel" ( qui est un bien grand mot et vraiment d'une nullité intellectuelle), ou tout simplement sortez de votre petit confort. Si vous détenez la vérité suprême, créée votre site, et mettez y tout votre savoir. Je me ferais un plaisir de lire vos articles.

Fred T
30 Avril 2011
19:35

Non, quand on écrit quoique ce soit sur Internet , à partir du moment où on n'est plus dans un site perso et où son blog est repris par un agrégateur (c'est comme ça que je suis tombé sur ce blog) et que le monde entier est susceptible de le lire, on est responsable de ce qu'on écrit. Je pense m'y connaître un chouia en journalisme, puisque ça fait 20 ans que je le pratique. Je pense que Gael a dû voir ses statistiques de consultation bondir depuis son article. Quant à écrire un article sur la radioactivité et Fukushima, ah ça non je sais que je suis trop incompétent pour venir donner des leçons à la terre entière, je préfère parler de ce que je connais, et sur un blog de fans du Japon je me serais plutôt attendu à lire un article de fond sur le ressenti des Japonais et des Français vivant là-bas, parce que ça c'était vraiment à la portée de ce blog.
PS : l'impression de puissance c'est vous qui nous la donnez, je n'en avais pas eu l'impression, donc ça veut dire qu'on a tapé dans le mille.
Mais enfin et l'humilité, ça n'existe plus ? Il faudra donc ne surtout pas dire "j'ai écrit un article sur un sujet que je ne maitrise pas et je m'en excuse" ? C'est si grave que ça d'avouer s'être trompé ? Ou alors vous avez vraiment une haute opinion de vous-même !

JJayin_Ape
30 Avril 2011
19:58

Pas de problème. Si vous le dîtes... Je ne me sens aucunement concernée par votre remarque.

Je pense juste qu'il y a une certaine retenue a posséder lorsqu'on écrit un commentaire pour évoquer un probléme ( surtout si, en plus, vous êtes un "journaliste") mais aussi en une manière plus courtoise. Notamment en reprenant la fin de votre premier commentaire, cela donnée cette impression d'attaques frontale sans retenue.

01 Mai 2011
09:47

J'ai écrit à plusieurs reprises sur Kanpai, y compris dans mon premier commentaire sur cet article, que je n'étais pas expert en nucléaire. Je ne maîtrise évidemment pas le sujet et ne m'en suis jamais caché !

"Je pense que Gael a dû voir ses statistiques de consultation bondir depuis son article."
Bondir ? Ha ! Alors pour qu'on soit très transparents :
- même pas dans le top 3 des pages les plus vues le jour de sa publication ;
- beaucoup plus bas dans le classement sur la journée d'hier ;
- depuis la mise en ligne de l'article, 43 liens du site référent (l'agrégateur) d'où vous 2 ou 3 rageux provenez. C'est à dire moins que depuis Facebook et Twitter par la communauté.
Je vais être honnête avec toi, tout journaliste connoisseur que tu es : si j'avais écrit cet article pour gonfler les stats de Kanpai, je m'y serais pris autrement ;-)

En tout cas, tu as beaucoup de chance, en tant que journaliste, d'avoir le luxe de ne parler que de ce que tu connais !..

Keija
19 Mars 2014
21:08

Non mais sans blague, toi et ton pote "+1" vous êtes méga lourds avec vos commentaires répétitifs et vos justifications puériles.
Relativisons un minimum messieurs! Rangez vos kekettes et refermez vos braguettes, de toute manière on s'en fiche de savoir qui a la plus longue. . . LE MONDE ne lira pas les erreurs contenue dans cet article car LE MONDE n'est pas francophone. Je sais c'est dûr à encaisser de savoir qu'on est pas le centre de tout mais vous vous y ferez, je vous assure. Personne ne va mourir en lisant ce blog à moins d'être condamné à lire vos commentaires en boucle durant plus de 24h éventuellement.

Gaël, merci pour ce blog de manière générale, pour le partage de tes connaissances et ressentis sur le Japon, pour la richesse et la diversité des thématiques abordées, des images et des liens.

Pour les infos pointues et techniques je fais totalement confiance au lecteur-chercheur-curieux qui saura faire la part des choses entre subjectivité et objectivité sans obliger quiconque à penser de la même manière que lui. A ce titre je remercie tous ceux qui ont eu la gentillesse d'expliquer et de partager des liens utiles.

A bon entendeur, salut à tous

Levant Jeurmaské
20 Mars 2014
08:37

Ce qui est lourd c'est de répondre à un commentaire posté 3 ans plus tôt ^^

laloose
30 Avril 2011
11:30

Prestant et fred t: Pour faire simple,on est sur un site de fans du japon.
Avec un pote on a décidé il y a déja quelques mois (années) qu'un jour on partirai au japon,dans le but de peut-être vivre,travailler,habiter à tokyo.
Notre avis n'as pas changé depuis le 11 mars,tu pourrais même nous dire qu'on meurt en deux jours et que le taux est de 25 gigasievert (ou je ne sais quoi) par heure,qu'on irait quand même.
Donc pour résumer,on en a rien à foutre de votre baratin. (visiblement vous êtes la juste là pour foutre la merde)
Je ne sais pas moi,les gens qui vont sur kanpai sont tous des passionnés.
Donc longue vie à cet article,longue vie au japon,aux japonais.
Et merci à gaêl pour ses nombreux articles.
Et la tout est dit...

ubick
30 Avril 2011
12:02

'fectivement...vu comme ça...
l'indifférence. ça fait partie de ce qu'il y a autour du nucléaire et qui finit par le rendre dangereux.
Enfin, ce que j'en dis, hein, vous avez entièrement raison les jeunes, profitez-en, profitez-en bien, vivez votre vie, votre rêve.
ça pourrait ne pas durer.

Xerxes
30 Avril 2011
12:24

Au moins on sera morts heureux d'être allés au Japon et d'avoir fait nos propres choix.

Fred T
30 Avril 2011
19:29

Moi, ce que j'ai dit, c'est que parler du Japon et aimer le Japon est très honorable, mais que ça n'a aucun rapport à vouloir donner des leçons sur le nucléaire, faut pas tout mélanger. On n'est pas là pour foutre la merde, mais moi quand je vois des énormités, je réagis, le Japon n'a rien à voir là-dedans vous pourriez parler de la Russie ou du Zimbabwe c'est kif-kif.

Lophy
01 Mai 2011
19:03

Justement! Peut être là est la différence! Tu es sur un blog de fans du Japon. Forcément on tente d'échanger un maximum sur ce qu'il se passe la-bas!
Il y a d'autres articles où le sujet du nucléaire à été abordé. Tu verras que l'on s'intéresse tant bien que mal à la situation et à avoir un maximum d'informations +/- juste!
Mais pas que çà, tu retrouveras principalement des voyageurs qui se posent la question sur le report ou l'annulation de leur voyage, tu auras des récits sur les personnes présentent sur place, etc!
Certes Gael s'est trompé, bon, ok, on l'a tous compris!
On peu passer à autre chose, non?

Lophy
30 Avril 2011
12:35

Bonjour à tous,

Je n'en reviens toujours pas de l'ampleur de vos commentaires!!! Je suis du même avis que " JJayin_Ape", Prestant et d'autres, créez votre propre "blog" pour faire passer votre message!
Je pense que lors des précédents articles, nous avons largement soulevés le problème, et nous sommes tous +/- conscient de la situation. Avec tous les liens, je pense que chacun et libre de faire sa propre opinion sur la situation.
Je suis surprise de ne pas avoir vu le lien de l'IRSN, je trouve qu'il explique clairement et simplement les choses!
D'ailleurs Prestant voici une carte peut être un peu plus claire que ce que tu as pu proposer (page 6/7) bulletin d'information n°2/5 :
http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_Reside...

Quoi qu'il en soit, certes des erreurs de valeurs ont été commise, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en accabler l'auteur! Une simple rectification, avec en effet des propositions de divers liens étaient largement suffisant! De là à l'insulter, mais vous vous prenez pour qui??????
A mon sens, les débats sont justement là pour informer les lecteurs, donner ses points de vue, çà c'est enrichissant, et permets d'avancer! Je ne vois pas où vous voulez en venir en agissant de la sorte à part vous mettre à dos les internautes par votre irrespect, votre manque de tact et votre mauvaise foi!!!!!
Votre colère est vraiment palpable!!! Certes la situation est préoccupante au Japon, suffisamment de liens sont là pour nous informer, a moins que vous soyez un scientifique du nucléaire présent actuellement à Fukushima, votre leçon de morale ne vaut pas plus que toutes autres informations que l'on peut entendre via les médias!!!!

Je pars dans un mois au Japon, après une longue réflexion ainsi que le suivi de nombreux sites sur le nucléaire, je pars en connaissant les risques, maintenant çà ne tiens qu'à moi!!! Qu'on ne vienne pas me prendre la tête où me faire une ième leçon de morale, çà ne m'intéresse pas!!!!! Seuls les échanges posés et constructifs seront les bienvenus!!!!!!

A bon entendeur!

rames
30 Avril 2011
19:00

+1
C'est fou de voir comment les personnes "sages" (ce sont vos propres mots les gars) s'enervent et insultent direct. Dialogue de sourd. On sait tous ici que le nucléaire, c'est dangeureux. Fukushima a été mit au grand jour car les télés du monde étaient braquées sur le japon oui on le sait. Mais oh, vous croyez que c'est la seule catastrophe du moment ? on s'est tapé je ne sais combien d'années d'essais nucléaires etc. vous les zappez tous ? Tout est contaminé de nos jours. Et sérieusement, je pense pas que la centrale (dans l'état actuelle des choses) va changer "beaucoup de chose à ce bilan"
Bien fou est celui qui pense vivre jusqu'à la fin de sa vie de nos jours sans soucis de santé. Sérieux, (j'espère me planter la dessus) on va tous y passer en agonisant de maladie, et ça ne sera pas que la faute du nucléaire. Mais aussi des pollutions qui sont présentes partout de nos jours.
Fukushima = danger > oui, Fukushima = fin du monde > pff laissez moi rire

Kuriii
30 Avril 2011
21:10

Assez d'accord avec Lophy.

Sans vouloir prendre parti pour un camp ou l'autre, je crois que tout le monde ici est capable de discuter correctement. Seulement voilà, l'internet est ce qu'il est. On se dit les choses d'une façon dont on oserait pas en vis à vis. On préfère écraser l’interlocuteur, le lapider, plutôt que lui expliquer ses fautes calmement et argumenter, étayer ses dires.

rames
01 Mai 2011
02:37

Superbe commentaire et très réaliste. Les réactions me font toujours halluciner. Ici du fait de "l'anonymat" beaucoup trop se sentent surpuissant tel des stars intellectuels (oué t'as vu je connais tout sur tout et je roxxe à mort). Faut arreter deux minutes et redescendre sur Terre.
Moi, (je me prend en exemple) si quelqu'un m'insulte sur le net, ça va juste me pousser à soit me venger (pleins pleins de méthodes magiques et infinies :D) exactement comme irl ; ou soit à laisser courir (ce qu'on fait tous la plupart du temps.)
Personnellement si je lis ; "Rames t'es qu'un gros con" et que je suis encore en caleçon sur mon lit en train de me fumer ma première clope en me réveillant, jvais juste me marrer en allumant ma clope.

Par contre si un type me sort : "mon cher Rames, vous etes dans l'erreur et laissez moi vous expliquer pourquoi" là déjà, je suis interloqué et j'ai juste envie de lire la suite et voir si le type va réussir à me faire changer de point de vue ou non.

D'ailleurs, les commentaires des articles sont souvent bien meilleurs à lire que l'article en lui même (mais tes articles sont très bon en général gael :D)

Al Bundy
01 Mai 2011
17:25

Dommage que pour le coup, cet article-là déroge à la règle et n'est pas bon du tout.

Deedoff
30 Avril 2011
12:58

Bon article à lire "Le nucléaire est-il une question de société ?
Heuristique de la peur" => http://www.rpcirkus.org/rp/vulgarisation/132-nucleaire-heuristique-de-la...

Krstic
01 Mai 2011
16:32

Tiens ? Ils postent plus ! ! !
Au plaisir de ne plus les revoir

prestant
01 Mai 2011
16:48

Surprise sur prise (de ciment).

La NHK rapporte sur son site en anglais que du Césium à haute dose a été trouvé dans des boues d'une usine de retraitement de l'eau à Koriyama City, Fukushima Prefecture. (60 Km à vol d'oiseau de la centrale en crise).

L'administration préfectorale recherche une partie des boues qui ont été expédiées en dehors de la préfecture comme éléments pour du ciment.

Les analyses ont montré que la boue contenait 26,400 becquerels de Césium (lequel ?) par kg.

Après séchage, les matières résultantes contenaient 334,000 becquerels par Kg ce qui est 1,300 fois le niveau observé avant l'accident à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. (Nota on en conclut que pour les boues c'est 2000 fois).

La préfecture indique que la pluie a du lessiver les substances radioactives de la surface du sol vers les égouts, et que le processus de traitement les aura concentrées.

L'administration va suspendre le retraitement et localiser les boues qui ont été expédiées depuis l'accident pour établir comment elles ont été utilisées.

Le Ministre du Transport et de l'Aménagement a indiqué qu'il va rapporter l'incident à l'agence de Sureté Nucléaire et se coordonner avec le Ministère de l'Environnement et les autres organisations concernées pour définir le moyen de retraiter ces boues de façon sécurisées. En attendant les boues seront conservées sur place.

Le Ministre indique qu'il n'y a pas de précédent pour cela et qu'il va bientôt décider quoi faire.

http://www3.nhk.or.jp/daily/english/01_25.html
Sunday, May 01, 2011 23:20 +0900 (JST)

Tout çà pour dire qu'il est totalement prématuré de dire que tout va bien et qu'il n'y a aucun danger en dehors de la zone des 20 Km.

Al Bundy
01 Mai 2011
17:29

Les "vraies mesures du nucléaire", quelle rigolade ! On dirait un article de magazine : "les vrais salaires des cadres", "les vrais prix de l'immobilier", "la vérité sur la mort de Michael Jackson".
Même capable de manipuler des unités correctement et d'avoir une notion d'ordre de grandeur quant à la nocivité ou pas d'une irradiation. Et pas besoin d'être "expert dans le nucléaire" pour comprendre ça.

prestant
21 Mai 2011
17:35

Bonjour,

moins d'un mois après ce billet, je suggère une suite "de nombreux travailleurs du nucléaire ont été contre toute attente fortement contaminés".

http://bit.ly/kwyQni

Après qu'il soit apparu que près de 5.000 travailleurs du nucléaire présentent une irradiation conséquente, le gouverment local de Nihonmatsu, Fukushima Prefecture, a reçu des demandes à propos de l'exposition interne de ses résidents. En réponse les autorités envisagent de sélectionner des enfants et des personnes travaillant essentiellement en extérieur pour mesurer leur exposition par un compteur corps entier.

prestant
04 Juin 2011
11:18

Pour actualiser les données, voici un article en anglais qui rapporte une longue entrevue avec un expert renommé.

http://bit.ly/k4sGfz

Il explique notamment pourquoi la zone d'exclusion était de 80 Km pour les américains : à cause du risque catastrophique en cas d'incendie dans la piscine du réacteur #4 (une étude estime à 100.000 le nombre de victimes qui en résulterait).

Il donne un conseil à tous : si il y a une grosse réplique et que la piscine #4 s'effondre : partir (y compris si on est à Tokyo).

L'évolution de la météo à la faveur de l'été devrait diriger des flux contaminés plutôt vers la terre que l'océan.

prestant
06 Juin 2011
23:23

Sans vouloir avoir l'air d'insister, il convient de noter que la quantité de radiation relâchée dans l'atmosphère sur le premier mois de crise vient de passer du simple au double selon ce que publient les autorités en charge du nucléaire au Japon ; les données sont reprises ici par exemple http://ti.me/lrRT60

Ensuite le gouvernement japonais envisage d'étendre la zone d'exclusion : http://bit.ly/mQ1oTd

Il faut donc malheureusement convenir comme le concluait un reportage NHK récent : "aucun signe d'amélioration" et la situation se révèle pire qu'annoncée dans les premiers temps.

Thomas
07 Octobre 2011
20:28

Les gens faut se calmer lol bien sur que l'Etat Japonais ment sur les taux de radiation en disant qu'il ne sont pas nocifs pour la santée enfin c'est normal durant Tchernobyl on avait eu le droit au nuage c'est arrêter a la frontiere (gros lol quoi).
J'ai envie de dire les faits sont la la region de Fukushima est foutue ben voila apres c'est totalement normal qu'ils minimisent vous preferiez qui disent la vérité à savoir que l'etat n'est toujours pas stable et que sils narrivent pas a arreter les fuites d'eau c'est tout le Japon qui devra être evacuer
Apres on peut toujours dire qu'il ont pas eter fute fute a construire sur une zone sensible aux tsunami mais bon c'est toujours apres qu'on se dit oups. Et puis en France on est pas plus malin c'est toujours plus facile de critiquer les autres.
Bien qu'il ne le meritent pas (personne merite une catastrophe nucleaire pas meme la Coree du Nord) on recolte ce que l'on seme

zenote
10 Mars 2012
17:15

Lorsque l'on parle de radioactivité, il faut bien différencier l'irradiation (débit de radiation, en général donné abusivement en Sv/h – j'y reviendrai) et contamination interne (absorption d'éléments radioactifs dans le corps).

Ce que dise les médecins à propos de la barre de 100mSv/an, c'est qu'on ne peut pas relier une dose inférieure à 100mSv/an avec l'apparition d'un cancer. Aucun médecin ne dira qu'il n'y a pas de danger en dessous, mais bien qu'on ne peut dire avec certitude que la dose a provoquer un cancer.
Premier mensonge de la part de beaucoup de responsables (qui savent) et première erreur de la population (qui ignore, et il faut admettre que c'est pas évident de tout saisir).

La contamination maintenant, provoque bien plus de dégâts. Par exemple, la World Health Organization (instance de l'ONU, celle qui n'admet qu'une cinquantaine de morts pour la catastrophe de Chernobyl) admet plus de 6000 cas de cancer de la thyroïde chez les enfants autour de Chernobyl. Ces enfant n'ont pas seulement été irradiés depuis l’extérieur de leur corps, ils ont absorbé de l'iode radioactive.
Autre exemple, en Corse, des études épidémiologiques ont montré que de nombreux cas de cancer de la thyroïde avait été causés par le passage du nuage de Chernobyl en 1896, nuage qui a déposé de l'iode sur toute l'Europe. Et plus précisément, aléas de la météo, sur la Corse. Ces études sont validés et ont été utilisés par la justice en France (il sera difficile de nier ces résultats, c'est pour cela que je les utilise).
Pourtant aucun endroit de Corse n'a été irradié à plus de 100mSv/an... Comme quoi les infos justes de wikipédia et données par les médias peuvent être fausse suivant le contexte et le sens qu'on leur donne.

Enfin, sur l'utilisation abusive des Sv/h. C'est assez compliqué :
Les Sv est une unité spéciale qui peut avoir deux sens : dose équivalente et dose efficace.
Tous les taux qui sont relevés par les compteurs geigers et autres instrument, y compris par ceux de TEPCO (ou de Greenpeace d'ailleurs, tout le monde participe de cette confusion, hélas) sont des dose équivalentes! Or, je cite l'ASN (on ne me taxera pas d'anti-nucléarisme primaire):
"La notion de dose équivalente (exprimée en Sv) ne permettent pas de comparer les risques à long terme dus à des expositions localisées : tous les organes et les tissus biologiques n’ont en effet pas la même sensibilité biologique aux rayonnements ionisants."
La dose équivalente est en général calculée pour le corps entier, mais en fait le résultat dépend fortement de l'organe considéré et de l'age de la personne.
C'est pour cela qu'un enfant est très sensible à l'iode car sa thyroïde est en pleine croissance, et qu'un vieillard, dont la thyroïde est quasi inactive, ne craint quasiment rien de l'iode radioactive.

Ainsi, le vrai problème du Japon, ce n'est pas la radioactivité ambiante (effectivement loin des taux mortels), mais bien la diffusion des radionucléides, iode dans les premiers jours, césium dans les décennies qui suivent. Les habitant vont absorber par leur nourriture et leur eau, ou en respirant des poussières, des radionucléides qui vont aller se fixer à l'intérieur de leur corps, et provoquer une dose équivalente beaucoup plus importante que ce qu'aurait provoqué la même quantité situé à l'extérieur de leur corps.

Plutôt que vous renseigner en détail sur la radioactivité, renseignez vous plutôt sur la radioprotection. C'est beaucoup plus utile pour comprendre les dangers du nucléaire.

Ajouter un commentaire