Litige avec un artisan japonais ?

6 réponses

Quel organisme au japon en cas de litige avec un artisan qui ne livre pas, vous ignore et ne vous rembourse pas depuis 2013 ?
La somme est importante 6000 euros.

Défense des consommateurs ?
Quel est l'équivalent de la DGCCRF au Japon ?
Est ce que la consumer affairs agency peut apporter une aide ?

J'ai constitué un dossier avec preuves
Le dossier ne peut etre envoyé qu'aux autorités compétentes.

Ce japonais maintient son site mais refuse le dialogue et ne donne aucune explications, ni nouvelle, ni réponse.
Je le soupçonne de faire ça avec beaucoup de ses clients jusqu'à ce qu'il abandonnent.

Par babaorum Publié le 13 décembre 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4/5 (5 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 6 réponses à la question posée

Oruga
14 décembre 2020
03:26

Les japonais sont un peuple honnête et avec un grand code d'honneur donc c'est bizarre cette histoire.
Petite anecdote, une fois j'ai laissé mon sac tout seul sur une table dans un café puis suis partis aux toilettes et ilé tait toujours là quand je suis revenu.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,27/5 (33 votes)
Fafafa
14 décembre 2020
08:49

ouais d'accord sur le principe, enfin c'est pas non plus le pays des bizounours le Japon, bien sûr qu'il existe des arnaques et des crimes,
il y a le "olé olé" ou " kakeko" assez répandu, meme si y'a effectivement rien de comparable à la France j'ai vu plusieurs fois des incivilités du genre mec qui font des roues arrières en scooter qui grillent des feu rouges , jettent des trucs sur les bus etc etc.

Réponse utile ?
2,80/5 (15 votes)
14 décembre 2020
10:49

Bonjour,
Avant toute chose, il faut savoir qu’il y a peut-être déjà une prescription (?) comme toutes les affaires que l’on veut porter devant une juridiction, ce que soit en France ou au Japon.

Pour une escroquerie (encore faut-il la caractériser comme telle sur le plan juridique), au Japon, en droit civil, ce serait de 3 ans (20 ans sous certaines conditions ?). En droit pénal, ce serait de 10 ans. Je ne suis pas juriste, vérifiez par vous-même.

En France une escroquerie est un délit qui se prescrit au bout de 6 ans à compter de la commission de l’infraction.
S’agissant de votre histoire qui date de 2013, je pense qu’il n’y aurait rien à faire. (Après si c’est pour prévenir un service compétent afin d’éviter que l’individu continue d’escroquer d’autres victimes, il est intéressant en effet de signaler les faits.)

Sinon cela aurait peut-être été de :

1) Réunir tous éléments prouvant que vous avez été victime d’une escroquerie,

2) Contacter la police japonaise,

Mais pas le numéro 110 qui est pour une urgence. C’est #9110 C’est le 1er contact peut-être
Après vous avez un service de la police dédié à la cybercriminalité :
https://www.npa.go.jp/cyber/soudan.htm
https://www.npa.go.jp/cyber/english/index.html
En anglais c’est en maintenance en ce moment.

3) Vous avez le 国民生活 National Consumer Affairs Center of JAPAN(NCAC)

http://www.kokusen.go.jp/ncac_index.html
http://www.kokusen.go.jp/ncac_index_e.html

Sinon il y a 消費者庁 Consumer Affairs Agency : インターネット通販トラブル

https://www.caa.go.jp/policies/policy/consumer_policy/caution/internet/…

Et il y a aussi : Internet hotline expert network

https://www.iajapan.org/hotline/
https://www.iajapan.org/hotline/consult/shop.html

Bon courage pour la suite.

Remarque perso :
Un site qui peut vous sembler être japonais pourrait ne pas être japonais en réalité. Ca peut être chinois ou autres en réalité.
Comme vous ne donnez pas le nom ou le lien du site, on ne le saura jamais.

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,50/5 (18 votes)
F
14 décembre 2020
10:50

Les reflexions sur l'honneur des japomais en tant que peuple etc est ridicule.
Il y a bien entendu des délits et des crimes au Japon. Doit-on rappeler que les yakuza, qui bénéficient d’une image chevalresque, reste une des plus grandes mafia du monde ? Sans compter les chinpira et autres bandes plus ou moins organisées... Le Japon, c'est pas tout rose.

Votre cas semble compliqué en ce que le japonais n'est pas membre de l'UE, la DIRECCTE ou d'autres organisme risque de ne pouvoir vous aider... Avez vous essayé à tout hasard l'embassade qui pourrait vous aiguiller ?
La question m'interesse, merci de nous dire si vous réussisez à avoir gain de cause ! (ce que je vous souhaite)

Réponse utile ?
3,40/5 (10 votes)
kikumimi
14 décembre 2020
14:58

J'ai bien peur que les 6000 euros vous pouvez les passer par pertes. Il y a prescription, et effectivement il est possible que le site ou vous avez passé commande ne soit pas du tout un site d'un artisan japonais mais une belle copie initiée dans un pays pas très loin du Japon.
mais je vous invite a reflechir sur ce proverbe : 負けるが勝ち。
bon courage

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2/5 (12 votes)
14 décembre 2020
19:18

2013??? Z'attendiez quoi?
Le mieux c'est de contacter le kokumin seikatsu center local (http://www.kokusen.go.jp/index.html) pour leur en parler en premier lieu et leur demander leur avis.

Réponse utile ?
3,90/5 (10 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.