Changer son statut de résident au Japon à touriste ?

7 réponses

Bonjour à tous et à toutes!

Tout d'abord je sais que ma question va paraitre saugrenue mais bon, sait-on jamais! La situation est la suivante : j'étudie au Japon dans le cadre d'un échange universitaire depuis 1 an maintenant et mon année touche à sa fin. Avant de retourner en France pour la suite de mes études, ma famille vient passer une dizaine de jours à Tokyo à mes côtés. Toutefois, je me suis rendu compte que si eux ont droit au Japan Rail Pass pour bouger un peu dans le Japon, moi je ne peux pas à cause de mon statut d'étudiant-résident... Ma question est donc: Est-il possible pour moi "d'annuler" mon statut de resident et passer à celui de touriste ( vous l'aurez compris pour pouvoir bénéficier du Pass) ? En effet, sans ce pass il faudra que j'achète des tickets de train à l'unité et ca me reviendrait extrêmement cher si je veux suivre ma famille dans tous leurs déplacements.

Merci beaucoup pour votre aide,

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

18 Juin 2016
19:26

Pas vraiment saugrenue, c'est une question qui revient relativement souvent. Il faut faire une demande de changement de statut (de "Étudiant" à "Visiteur temporaire") au bureau de l'immigration de ton domicile, et attendre la réponse. Le problème, c'est que tu ne sais pas exactement quand le changement sera fait, il faut voir avec ta fac si ça poserait problème de le faire avant la fin "officielle" de ton échange.

http://www.immi-moj.go.jp/english/tetuduki/kanri/shyorui/02.html

19 Juin 2016
18:29

Une amie à quitter le pays pour 2 jours (en Chine) et est revenu avec son visa français pour avoir le droit au 90jrs de visa touriste.
Je suis pas sûr que ce soit tout à fait légal mais voilà mieux vaut suivre la façon de bach-kun

19 Juin 2016
18:31

C'est tout à fait légal, mais ça fait le prix des billets vers la Chine à payer en plus.

19 Juin 2016
19:31

Bonjour !
Mon amie avec qui j'ai visité le Japon pendant 1 mois avait le même "souci" (résidente car WHV) et elle a tout de meme pu, à défaut de prendre le JR pass "national", prendre aux gares des JR pass régionaux par exemple East. On ne lui a demandé qu'une fois son passeport, pas les autres fois.
En gros si tu n'as pas d'autre solution et que tu tentes ça je te conseille de te faire passer pour un vrai touriste, ne parle pas un mot de japonais surtout et ça peut passer ^^
Good luck !

19 Juin 2016
19:35

Le JR East Pass est réservé aux "visiteurs temporaires". Ne serait-ce pas plutôt le "Tokyo Wide Pass" (anciennement "Kanto Area Pass") ? Celui-là est en effet accessible à tous les ressortissants étrangers, sans condition de statut.

20 Juin 2016
11:09

Mon amie a réussi à avoir les 2.
Car ils ne lui ont pas demandé son passeport pour le East.

20 Juin 2016
11:20

Admettons. Une erreur est vite arrivée, il n'empêche qu'il serait déraisonnable (et malhonnête) de compter dessus.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.