"Je n'aime plus le Japon..."

Français au Japon / expatriés

Je vous rassure, derrière ce titre un peu choc : je ne suis pas concerné par cette annonce ! Je remarque juste ici ou là quelques voix qui s'élèvent pour manifester le désamour qu'ils peuvent rencontrer à l'égard du Japon.

Cela peut avoir diverses sources ou causes, comme :

  • être expatrié depuis trop longtemps au Japon et avoir le mal du pays ;
  • ne pas réussir à s'accorder avec la vie en société sur place ;
  • avoir tant fantasmé le Japon qu'on tombe de haut en arrivant ;
  • ...

Pour certains, arrive un moment où les points négatifs prennent l'ascendant sur tous les petits bonheurs du Japon. Petit recensement non exhaustif des explications et "chocs culturels" évoqués par ceux que le Japon finit par énerver :

  • la surpuissance des concepts de "Honne" / "Tatamae", et les comportements qui en découlent : absence de débat / d'échange d'idées, respect absolu des procédures parfois jusqu'au grotesque, un sentiment d'hypocrisie qui peut sembler cruel...
  • pour ceux qui y travaillent, l'obligation sociale de passer de très longues journées au bureau quitte à ne pas être productif + la faible quantité de vacances hors Golden Week (surtout du point de vue franco-français).
  • ...mais aussi très peu, voire une absence totale de prise d'initiative, au-delà des postes de managers / chefs / directeurs.
  • le fait de n'être jamais totalement intégré : vous pouvez être totalement bilingue et transparent dans vos échanges sociaux avec les Japonais, on vous fera toujours comprendre que vous êtes 外人 / gaijin (encore plus fort qu'un étranger : une personne de l'extérieur) et cela servira à justifier parfois bien plus que les différences culturelles.
  • au moindre problème, les Japonais se protègent derrière un fatalisme constant, représenté par l'expression しょうがない / shô ga nai ("on n'y peut rien")...
  • le manque d'isolation et de chauffage central dans beaucoup de maisons non récentes : il y fait souvent trop froid en hiver et trop chaud en été.
  • les émissions de télé talk-show construites comme des publicités géantes. Par exemple, impossible de voir des starlettes goûter des recettes sur un plateau TV sans qu'elles miaulent おいしいいい / oishiiii ! ("délicieux !")...

Ces ressentis concernent évidemment les expatriés qui restent plusieurs années au Japon. Lorsqu'on y va en vacances ou pour quelques mois seulement, on n'y est généralement que peu confronté.

Article intéressant ?
4.59/5 (17 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

pitchan
22 Février 2011
15:36

Oui et pour les filles le côté très sexe des mangas que tu vois dans la rue ou dans les magasins avec des gamines qui ont l'air d'avoir 12 ans dans des postures très très bizzares, les fantasmes de viol dans les mangas à la longue pour une française c'est très lourd voire malsain.
Les hommes qui prennent des photos de tes seins avc leur téléphone portable ("non mes yeux sont plus haut !!!")
La difficulté pour une femme de sortir avec un japonais vu qu'ils sont très timides
L'absence parfois de discusssions argumentée avec tes copines japonaises (pas de contradiction et surtout pas trop d'intérêt pour la politique ou l'échange de vues)
L'émerveillement qu'on les japonais quand tu fais une phrase en japonais "euh non, là j'ai juste dit bonjour" ou quand tu es gauchère "waaaaaaaaaa vous êtes gauchère ET vous mangez avec des baguettes !!!!!!!!"
Malgré ça le Japon a toujours un côté magique pour moi, d'ailleurs j'y serai cet été.

Rames
05 Mars 2011
01:23

"la difficulté pour une femme de sortir avec un japonais vu qu'ils sont très timides" ? Sérieux, tu trouves que c'est un argument valable ? lol
Bon, je comprend ton mécontentement la dessus, mais à toi d'y aller franco hein.
çt'excuse quoi... XD

pitchan
05 Mars 2011
10:20

hihi, non pas de mécontentement quand même mais comme tous les mecs qui vont au Japon draguent à mort (enfin ceux que je connais) et que certains japonais sont assez beaux mecs ... Mais même les japonais entre eux ne draguent pas, l'homme ne fait pas vraiment le 1er pas. On verra ça cet été !

Rames
07 Mars 2011
03:52

bein c'est bien, ça change la donne un peu. Et puis, ils ne draguent pas trop mais bon, rien ne t'empeche de draguer toi hein.
Ce qui est marrant, c'est qu'ils nous voyent comme des romantiques, mais au final, on est des barabes avec nos tendances actuelles (ya plus trop de romantisme maintenant). Et au final, ben vu qu'ils ne draguent pas trop, leurs sentiments ne sont que plus fort quand ils font le premier pas ^^ Et du coup, on peut dire que c'est les japonais maintenant qui ramasse le cliché du romantique :p

jonas
22 Février 2011
19:27

Moi c'est le contraire, j'appréhendais le Japon avant de m'y installer. Fréquenter des weeaboo à la fac et cotoyer des étudiants japonais venus en France me laissait craindre le pire. Au final, certes la plupart sont infoutus de tenir une conversation intéressante, certes ils ostracisent la culture geek, mais c'est occulter de nombreuses choses génialissimes.
Déjà y a les combini qui me permettent d'acheter de la crème glacée à toute heure de la nuit, et puis les connections internet de taré font que tu peux très bien contourner ces petits soucis en restant enfermé chez toi en mangeant de la glace et en allant sur internet, et ça, ça n'a pas de prix.

jomox
22 Février 2011
20:36

@Jonas , Ah ouais pas con ^^
Sérieux les convini c'est le bien :)

Lark
23 Février 2011
07:56

Ça m'a mis un coup de barre cet article...
C'est vrai que c'est terrible ces points de la société Japonaise...
Est-ce que ça peut être moins (voir bien moins) prononcé avec des Japonais "éduqués" aux relations internationales, qui parlent bien anglais et qui ont pas mal voyagé ?
Avec certains amis, j'ai pas eu le sentiment d'avoir cette impossibilité de débat.

BIGSUSHI
24 Février 2011
11:37

Stupeur et tremblement d'amélie nothomb relate bien ces écarts entre les cultures occidentales et la culture japonaise !!

Rames
05 Mars 2011
01:14

La solution ? ne pas rester très longtemps à chaque fois ^^
Jolie article parce qu'il est bien réel et c'est plaisant de voir que tout le monde n'est pas fan du japon avoeuglément (je parle des gros blaireaux qui font passer le japon pour un pays de phénomène de foire)

Bibinette
25 Juin 2011
09:07

Waou Je suis vraiment contente de lire cet article car je vis au Japon depuis 1 ans: j'y ai travaillé,oú étudier.et entre l'idéalisme,le fantasme de ce pays,son apparence et la réalité: deux mondes trés différents...J'ai décidé de tout arrêter et rentrer histoire de souffler car quand tu vis au Japon,seule,en compagnie que des Japonais,travaille avec eux: loin des autres "gaijin"...tu finis par être choquée...La différence culturelle est-elle que j'ai appris á aimer ma solitude.

Yume
04 Août 2011
17:01

Il y a évidemment du vrai dans tout ça, mais je ne pense pas qu'on puisse en faire une généralité, ce que je veux dire, c'est que quand on regarde ceux que disent les étrangers à propos de la France, c'est souvent faux ou ne concerne qu'une minorité.. Je pense qu'il faut voir différents milieux, différentes villes etc, pour pouvoir juger. (Par exemple, je doute que les jeunes japonais-lycéens- soient très nationalistes (quand on voit que beaucoup de choses qu'ils aiment viennent d'Europe ou des USA par exemple etc..)

Psychochu
21 Septembre 2011
16:45

Je rajouterai : cette sensation de se faire dévisager encore et tjrs , et ce cette peur que certains ont , qu'on va les voler.. assez désagréable ...

skamy
21 Septembre 2011
16:48

Très bon article sur les nombreux points qui poussent les expats à revenir ! Points qui sont souvent trop peu connus des gens qui "fantasment" sur le Japon (et du coup on en revient à ton article)

Par contre, le point sur les émissions télés m'a presque fait sourire. Depuis quand on quitte un pays à cause de ses émissions télé ? C'est vrai que ça peut devenir soulent à la longue mais je ne suis pas sûr que ce soit un vrai motif de départ ;p

Autre chose, sur le fait que les étrangers sont toujours considérés comme des gaijin. Même si le phénomène est particulièrement poussé au Japon, ce n'est pas parce que l'on part y vivre que l'on devient japonais, il faut s'en douter. La maîtrise de la langue ne permet en aucun cas de changer et il faut s'y faire : On arrive en gaijin et peu importe le temps que l'on restera sur place, ce statut ne changera pas.

Par contre, le fait que les horaires sont über-contraignantes (sauf à quelques exceptions), il faut s'y faire ou ne pas aller y vivre. Ca reste une des spécificité du pays et ça n'est pas près de changer. Si vous êtes attachés aux 35 heures, le Japon n'est pas un pays où vous vous épanouirez ! :p

En tout cas, très très bon article que de nombreuses personnes devraient lire avant de nous bassiner sur "Le Japon c'est le paradiiiiiiiiiis" ! (Même si c'est plus ou moins vrai :D)

kabo
16 Mars 2012
23:19

"Autre chose, sur le fait que les étrangers sont toujours considérés comme des gaijin. Même si le phénomène est particulièrement poussé au Japon, ce n’est pas parce que l’on part y vivre que l’on devient japonais, il faut s’en douter."
Il ne s'agit pas de devenir Japonais. Je pense que ce qu'il veut dire, c'est que beaucoup de Japonais tiendront toujours une certaine distance avec les étrangers. Même si, sans se renier, l'étranger fait des efforts d'adaptation.

Skeyser Nishino
21 Septembre 2011
16:52

Magnifique article, ces personnes devraient savoir qu'aucun pays n'est parfait, certain idéalise le Japon comme un pays extraordinaire, voir merveilleux.
C'est un beau pays certes, leur culture et leurs origines sont bien différentes des notre et on y trouve de merveilleuses choses mais les mœurs sont quelques peu différentes, il ne faut pas non croire que c'est le paradis sur terre.

Lén
21 Septembre 2011
17:09

Ma copine me dit souvent sur skype:" je regrette beaucoup la france car on peut parler franchement. Je n'aime pas le Japon pour ça" (mais elle est très chauvine aussi ... mmm bizarre).

dabertrand
22 Septembre 2011
01:23

si on se debrouille bien toutes ses choses negatives sur le japon ny seront plus, ja'ai visiter le japon pendant 1 mois et je me suis bien familiariser aucun japonais nous as dit gaijin, on n'as les meme gouts qu'eux depuis que je suis revenue en belgique je me crois au moyen age , les publiciter japonaise font bien rire, il y as beaucoup d'imagination, pour la vie sociale tant que tu connais ton japonais pour travailler on t'embauche directement, je fantasme sur le japon mais sa reste toujours dans mon estime , les gens qui font des heures supplementaire ses pour gagner + d'argent , pour les maison je sais a quelle point elle coutes cher , mais dans un premier temps il faut trouver un logis au sakura house tout est y compris (air co qui fais chaud froid , cuisine avec ustensile etc...)

je tien ses sources de mon professeur de japonais (qui est japonais lui meme ) qui ses ce que c'est que la vie active au japon

skamy
22 Septembre 2011
08:43

C'es pas méchant hein, mais je crois que tu n'as juste pas compris. T'es parti un mois en touriste, personne ne t'a traité de gaijin, ok c'est normal. Ton prof de japonais est japonais, au Japon personne ne le traite de gaijin, c'est normal. Est ce que tu as bien lu l'article ? Il y est écrit :

" Lorsqu’on y va en vacances ou pour quelques mois seulement, on n’y est généralement que peu confronté." En gros, tant que t'es là en tant que touriste ça va mais dès que tu y bosses ils deviennent beaucoup moins sympa.

Résumé : Dans un premier temps, fais un effort quand tu écris français et dans un second temps relis l'article et réfléchis un peu aux aneries que tu as dis ...

PS: Si tous les expats reviennent en France avec les mêmes arguments, c'est qu'il y a une raison. Du haut de ton mois de vacance la bas tu veux apprendre à des centaines ou des milliers d'expats comment ça fonctionne ... :/

dabertrand
23 Septembre 2011
18:44

au depart mon voyage n'etais pas pour des vacances c'etais pour habiter la bas, j'ai ete demander du travail il m'on juste dit qu'il fallais que j'apprenne parfaitement le japonais , je n'st jamais dis que mon prof de japonais quand il etais au japon il se fesais traiter de gaijin (tu as mal lu ) la france dis de toute façon que des mensonge enorme sur le japon surtout les media c'est toi qui dis des aneries aussi tu ecoute certainement les media pour dire sa laisse tomber , je ne fais pas d'effort d'ecrire en français car j'aime pas cette langue

Lén
24 Septembre 2011
00:16

On comprend très bien ce que tu veux dire !
C'est toi qui a mal lu les réponses ;)

On adore tous le Japon, mais tu es obligé de constater qu'en tant que "personne de l'extérieur" tu sera toujours un peu exclus. SAUF SI BIEN SUR, tu passes ton temps avec des japonais ayant au moins vécu 1 an en France (échange universitaire "toussa toussa"), et du coup, même en japonais tu pourra parler ouvertement avec ces personnes. Quand tu apprend la langue, on t'apprend déjà que le japonais moyen fera tout pour être le plus long possible pour exprimer quelque chose, à tel point que la phrase soit dénuée de sentiments.
Alors qu'en France on t'apprend très jeune à ouvrir ta gueule dès que quelque chose te contrarie.

C'est comme ça et c'est tout.

MAIS ENCORE, vivre au japon c'est génial, mais faut avoir le caractère qui va avec ... et ça s'obtient pas en claquant des doigts. Ce si célèbre respect japonais ... pas besoin de le rééxpliquer ici, Gaël en à déjà fait un très bon article expliquant cette "droiture/froideur/1pourTousMaisPasTousPour1" typiquement japonais.

Les japonais ce considère comme un peuple à part (et ce depuis avant notre petit jésus c'est pour dire). Et ils ont raison. Ils sont complètement à part, mais ceci ne veut pas dire mauvais hein ;) Sinon je serais pas ici pour te parler de mon amour du Japon (car oui je l'aime, les japonais aussi, mais argh que c'est difficile d'avoir des gens stoïques en face de soi certaines fois !)

Bref, relis, réfléchis, tourne 7 fois ton clavier dans ta bouche, et répond ensuite !

JeP
24 Septembre 2011
12:23

Tous les pays du monde perçoivent différemment et peuvent dire n'importe quoi sur le reste du monde ("c'est la fin du monde au Japon, mon dieu ! " _11 mars_), et un exemple (extrême je sais) est le perçu du romantisme franco-parisien par les japonaises ?

De toute façon, la perception de l'étranger est toujours la même partout suivant son statut : touriste (bienvenue !), travailleur (pas celui qui est expat'/reclus/travaille pour sa succursale sans trop sortir mais le gars qui va bosser indépendamment genre le cuistot ou le vendeur, aïe...) voire le naturalisé (summum en général, mais ça dépend) pour lequel beaucoup de portes s'ouvrent enfin.
Pourquoi aller au bout du monde, restons en France, le cas est exactement le même ici (blacks, beurs, jaunes...).

Il faut être ouvert d'esprit et accueillant, même avec la barrière de la culture/langue... et dans les 2 sens (toi vers l'étranger et réciproque). :)

Et si ça clashe, soit fier de ta culture/langue car l'autre te demandera toujours sur ta culture/langue, et même s'il est faussé à toi de l'orienter vers le vrai ("le romantisme à la franco-parisienne, comment dire...").
Et j'ai bien dit fier de ta culture/langue, par forcément de ton pays, pas de polémique ! :D

Ganbatte ! :D
(limite ganbare même, mais je ne saisie pas finement la différence).

dabertrand
24 Septembre 2011
17:12

je ne me suis meme pas sentie exclue une seconde du japon je me suis fait plein d'amis labas.
je ne suis pas de france ni dans une université , je suis juste de belgique et le seul japonais que je connais c'est mon sensei parce que les université pour apprendre le japonais n'apprenent pas bien le japonais aux eleve (mon sensei me la dit , je le sais aussi car dans l'hotel que j'étais il y avais un fraçais au bout d'un jour de touriste, il se fesais dejas treter de gaijin (les etranger n'ont pas les meme style que les japonais (c'est une de mes amies japonaise qui m'as dis sa ) moi je m'habille comme eux et il adore .
pour le ''caractere des japonais " j'ai le meme on me le repete chaque fois " .
pas besoin de relire (les français n'aime que leur pays de toute façon , la preuve il se plaignent que leur pays leur manque ) tandis que moi la belgique , l'europe je la hais !
les japonaise n'aime que la ville de paris pas les gens, mais quand il vont labas il sont décut .
j'ai eu facile le travail j'en avais trouver un (c'est meme celui qui m'as dis qu'il falais parler le japonais comme une langue maternelle, j'irai travailler la bas dans 3 ans hé oui , jai encor sa carte et je le contacte parfois .
j'aime mieu allez au bout du monde que de rester dans un pays ou personne ne veux de moi ses un fait !
je ne serais jamais fier de mes culture je me hais car je ne suis pas japonaise .
j'en rierai de l'europe quand je partirais definitivement au japon et je ny reviendrai pas !
au faite je parie que vous ne saviez pas qu'au japon les diplome il ne regarde pas , pas de carte d'identité , il n'y as pas de nom pour dire travail au noir car ses permis et legal !

skamy
24 Septembre 2011
18:26

Décidément, je ne sais même pas pourquoi on essaye de t'ouvrir les yeux sur les aberrations que tu dis ... Je crois que c'est peine perdue ...
Donc je ne vois pas le rapport avec les médias, je te dis ce que j'ai vécu la bas et les échos que j'ai eu des expatriés. "au faite je parie que vous ne saviez pas qu’au japon les diplome il ne regarde pas , pas de carte d’identité , il n’y as pas de nom pour dire travail au noir car ses permis et legal !" Ca vaut carrément son poids en cacahuète ... C'est juste la pire chose que j'aie entendu à propos du travail là bas.

Maintenant, vu ton discours tu dois faire parti des européennes qui fantasment sur le Japon que Gaël décrit avec merveille. Reste dans ton monde magique des Bisounours où tu es une japonaise, c'est la bas que tu y seras le mieux ...
Bon courage :)

pitchan
24 Septembre 2011
18:44

C'est un peu triste effectivement (et je ne parle pas que de l'orthographe très limitée - si tu fais pareil en japonais avec une écriture approximative on va te rire au nez dans le monde du travail mais bon) parcequ'en arrivant au Japon souvent les gens qui sont partis par défaut - qui n'avaient pas de vrai projet juste une détestation de leur pays d'origine- sont totalement inadaptés au Japon ... certains rentrent en détestant aussi le Japon.
Ce que disaient certains sur le fit qu'au Japon tu restes toujours un gaijin est vrai. Quand on te dis pour la centième fois "OOOOOH vous mangez avec des baguettes et pourtant vous êtes gauchère c'est supeeeeeeer!!!" là tu vois la mise à distance que les japonais font (mais même sans s'en rendre compte) avec les étrangers. (comme si moi je complimentais mes copines japonaises quand elles mangent avec une fourchette - tiens! je vais peut être m'y mettre :)

Lén
24 Septembre 2011
18:44

"le seul japonais que je connais c’est mon sensei" "(c’est une de mes amies japonaise qui m’as dis sa ) "

En plus de l'orthographe, on détecte le troll.

skamy
24 Septembre 2011
18:56

Honnêtement, je ne peux pas croire à un troll vu le "personnage". C'est vraiment trop "gros" pour que ce soit un troll.

En tout cas, peu importe ce qu'on pourra lui dire elle n'écoutera pas, le mieux reste qu'elle découvre la vérité par elle-même, même si c'est dur (syndrome de Tôkyô bonjouuuuuuuur).

dabertrand
24 Septembre 2011
20:30

bon je vais arreter de parler avec vous car les français je ne les aime pas et en japonais je ne fais pas de fautes

je ne suis pas un gajin mais vous oui salut les français-beark

al
25 Septembre 2011
03:50

je pense que tous les expatries ou les personnes qui se sont retrouvees a vivre dans un pays etranger ont toutes "le mal du pays" comme vous dites. je ne pense pas que ce soit lie au Japon. les frustrations que vous evoquez, je les ai subies, et je continue a subir certaines (la non productivite juste pour montrer qu`on est attache a l`entreprise jusqu`a pas d`heure, les commentaires dans le metro sur les gaijin, ca y va bon train ca, en passant par des elements naturels peu rassurants, surtout 2011...) ok, bon maintenant est ce qu`en France c`est mieux pour un etranger ? imaginez que vous soyez japonais envoye par votre boite en France pour quelques annees. j`en connais qui ont craque et qui sont revenus au pays apres quelques mois. cependant je peux comprendre que certains gaikokujin ne supportent plus cette "mise a l`ecart" (qui n`est jamais directement evoquee)

kabo
17 Mars 2012
09:27

Cela illustre bien le fait que les différences de mentalité entre Japonais et Occidentaux sont très grandes.
Ceci dit, je pense que les Occidentaux, quand ils vont au Japon, ils font en général l'effort de rencontrer les Japonais. C'est loin d'être le cas de la plupart des Japonais qui vont à l'étranger. Trop souvent, ils restent entre eux, mangent japonais, parlent japonais, louent des émissions japonaises, etc.
Je n'ai pas connu ces frustrations avec des Occidentaux, pas à ce degré.

al
25 Septembre 2011
04:06

juste pour preciser, ma reponse etait par rapport au texte du titre "je n`aime plus le Japon" . je ne fais pas de reponse sur les commentaires pour certains interessants et pour d`autres " sumimasen, zenzen wakaranakatta"

Ayame-chan
25 Septembre 2011
07:09

Je ne suis jamais allée au japon, mais je compte bien y aller un jour, ce que vous dites me perturbe un peu en faite, j'aurais bien aimé y passer un an pour étudier qu'en j'aurais 18ans. C'est pour cela d'ailleurs que je me renseigne, vous qui êtes déjà pratiquement tous allé au Japon, au final, vous aimez toujours le Japon où vous êtes dégoûtés???

Bibinette
25 Septembre 2011
08:30

Pour infos á certains qui parlent de "mal du pays·,dans mon cas,c'est bien loin de la réalité,ayant vécu dans 6 pays en moins de 10 ans et dans une dizaine de pays en moins de 20 ans.
Pour répondre á Ayame Chan,je dirai que tout est relatif.Tout dépendra de la ville oú tu vivras et des relations que tu vas te créer...mais les Japonais sont loin d'être compréhensibles si et surtout tu es non Japonaise ou Japonais.Leurs visions du bien,du mal sont différents,c'est un autre monde aux pensées trés différentes des notres.ET C´EST NORMAL.Et c'est lá,en y vivant que tu verras des choses difficiles d'accepter comme travailler avec des hommes et en plein milieu du boulot,une dizaine d'entres eux regardent en plein boulot du porno infantile...Ou être dans le métro á 19h du soir,et voir tous dormir dans le train la tête vers le bas,des comportements tous similaires,les femmes qui ont toujours les jambes "fermées" qu'elles soient assises oú en position d'attentes...c'est un monde oú les comportements sont collectifs et non individualisés...après tu vas rencontrer des japonais sympa,souhaitant s'ouvrir au monde extérieur,mais mentalement,et psychologiquement,ceux ne sont qu'une minorité...et enfin tout est question de goûts...moi j'aime quand je suis avec des personnes qui me disent tout ce qu'elles pensent...qui sont sincères comme les Allemands...hors les japonais c'est tout le contraire...le silence est précieux,comme les non-dits., et tout ce qu'ils disent en règle général,ils l'ont bien calculé:disons ils ne parlent pas pour ne rien dire....mais attention:j'ai rencontré de nombreuses exceptions á ces règles et des japonais fous fous ah ha ha..donc tout est relatif...donc vas-y,vis ta vie et tu verras....Mais je ne crois pas que c'est le pays oú á l'exception de 3 cas rencontrés en une année,tu pourras avoir de grands débats,parler sincèrement,discuter sur des sujets variés comme tu le ferais á Madrid,Barcelone,Londres,Bamako,Paris ou Berlin...Et moi c'est quelque chose qui m'a énormément manqué.

25 Septembre 2011
09:14

dabertrand... Ton style inimitable me disait quelque chose !
On ne parlerait pas de la même personne, là : http://www.facebook.com/kanpai.fr/posts/268275319857218 ?

Ayame-chan
25 Septembre 2011
11:52

Merci de m'avoir répondu^^ En effet je pense que ce sur point ça ne me plaira pas, moi qui aime débattre... Mais je ne compte pas aller uniquement au Japon et comme tu en as fait l'expérience, il y a un tas de villes ou je pourrais plus m’épanouir. Si je veux aller au Japon, c'est aussi parce que ça m'intrigue énormément, et sur certaines notion je suis d'accord avec eux (le travail, le respect...).
PS: c'est vrai qu'on s'éclate avec les allemands !

kabo
17 Mars 2012
09:41

Malheureusement, le respect chez les Japonais est parfois une façade, ou une certaine manière de se comporter extérieure.
Ils oublient ces notions de respect lorsque, dans le métro, ils bousculent les personnes âgées sans s'excuser ou ne leur cèdent pas leur place assise.
Peloter les fesses des gamines (ou des femmes) dans le métro n'est pas non plus tout à fait respectueux (au point qu'ils ont du créer les wagons uniquement réservés aux femmes).
Le harcèlement au travail non plus.
C'est certain que c'est plus agréable au premier abord, et que les Français peuvent manquer de tact. Mais au final, je me demande si je ne préfère pas plus de sincérité même si ça veut dire moins de politesse.

kabo
17 Mars 2012
09:43

"plus agréable", je parle de l'attitude de respect...

Laurent
28 Novembre 2011
13:18

Il y aurait donc un syndrome de Tokyo ?

28 Novembre 2011
13:28

En tout cas, il y a un débat sur les syndromes de Tokyo et Paris sur cette page : https://www.kanpai.fr/societe-japonaise/syndrome-paris-vs-syndrome-tokyo

Kasugano Haruka
16 Mars 2012
17:53

Gael au fond tu à la haine contre les "Otaku" occidentaux qui on une image du Japon "utopiser" !
Que tu ne les apprécie pas oui. Mais, au moins tolère ou n'en fais pas toute une histoire. Je n’apprécie pas les "Kikou-Naruto" en gros les gens qui pense être Otaku. Alors que leurs culture Japanimation s’arrête sur 30 animé voir moins et cela n'est qu'un exemple ! x)

Bref, bonne soirée.

pitchan
30 Mai 2012
20:05

En ce moment il y a un débat sur les sites anglophones comme Japan Times sur les "microagressions" en gros les questions tellements répétitives qu'à la fin tu n'en peux plus par exemple: "vous savez manger avec des baguettes???" (comme si c'était génial ou super dur) ou dans mon cas "wow t'es gauchèèèèèèèèèèère" (pour la calligraphie ça pose ENCORE un problème à certains calligraphes et même des français qui écrivent des livres sur la calligraphie grrrr et au Japon c'est pire). C'est Debito Arudou qui a relancé la question et les forums chauffent.
http://www.japantimes.co.jp/text/fl20120501ad.html

Nijiko
28 Juin 2012
09:18

Je suis contente de trouver un article comme ça. Je suis en ce moment au Japon, je rentre bientôt mais ça fait 2 mois que je me sens pas bien. Je commence à détester ma vie au Japon. Ca a commencé quand notre Fac a déménagé à Nagoya et que le loyer à triplé. L'électricité et l'eau sont juste hors-de-prix. Et quand j'ai demandé de l'aide à la fac de Nagoya, elle m'a dit de pas utiliser le chauffage. Mais il faisait 10 degre a l'époque. Alors j'ai pensé que la fac de Nagoya s'en fichait juste de notre cause et qu'on pouvait crevé de froid, ça leur était égal. Depuis ce jour, je déteste la façon de penser des japonais, toujours à dire "ganbatte (courage!)" sans aider, parce qu'au japon, les gens ne demandent pas d'aide, ils se débrouillent tout seul pour pas déranger les autres. Aucune solidarité.
Depuis ce jour, j'ai des gros problèmes d'argent. En plus ma fac en France ne m'aide pas non plus. Pire, ils ont même coupé la moitié de la Bourse que les étudiants devaient recevoir en plein milieu d'année!
Je me sens totalement abandonné, sans ressource, et sans argent pour voyager et me changer d'air. J'ai plus aucune motivation pour apprendre le japonais, aller en cours ect. C'est vraiment déprimant et j'aimerai bien sortir de cette situation, vraiment, car je sais qu'au fond le Japon est un pays magnifique et que je suis sans doute tomber sur des gens pas sympas. Mais je sais plus quoi faire pour me motiver à nouveau.

Mitsuko
15 Août 2012
07:40

J'aimerai ajouter mon vécu dans tout ça :-) déjà pour les japonais timides je dirai que ça dépend parce que mon copain qui est japonais est celui qui a fait le premier pas :D . De plus je déconseille au gens de sortir avec un jap qui est en dernière année de lycée car les japonais, tel qu'on les connais sont très bosseurs mais les lycéens avant leur examen d'entrée à l'université c'est pire!!!! Il n'ont pas de vie, pas de vacances d'été , travaillent jusqu'à des heures pas possibles le soir (certains ne dorment même pas la nuit) et tous cela pendant un an avant l'événement fatidique . Nous les francais pour le bac on révision à fond .. Allé quoi une deux semaine avant l'examen xD tout ça pour dire qu'en ce moment c'est comme si jetais célibataire mais je fais avec car je souhaite vraiment qu'il réussisse :-)
Il est vrai que la mentalité japonaise peu paraître très fausse par rapport a d'autres. C'est pour cela que je pense qu'il faut avoir un minimum la même mentalité pour si adapter car cette forme d hypocrisie en dérangerait pas mal je pense x) je ne vais passer que deux mois ici donc je ne sais pas vraiment comme est le monde du travaille mais malgres les mauvaises appréciations je veux quand même essayer! Après tout je n'ai rien a perdre :D
Après je pense que certains s'adaptent mieux que d'autres, la preuve je connais des français qui s'adaptent très bien dans la vie active au Japon! Certe ils sont peu mais ça donne de lespoir xD
Et le coup du "oh tu sais manger avec des baguettes!" j'y au eu droit mais pour eux c'est un compliment! Il faut arrêter de le prendre mal! Vous savez que certains japonais eux même tiennent mal les baguettes! XD
Je reviens aussi sur la mentalité qui est de ne pas dire les choses fâcheuses afin de les remplacer par de l'hypocrisie : bizarrement moi je préfère ça . Plutôt que de chercher à se détester en disant ce qui blesse , ils préfère faire plaisir et ne pas blesser la personne. Enfin bref niveau mentalité rien je ne me gêne je l'intègre plutôt bien :-)

Sur ce plus plus les gens ;D

jeanB
17 Décembre 2015
14:12

J'ajouterai l'absence d'entraide/solidarité en cas de vrais problèmes. Il y a 3 choses que je regrette dans ma vie:
1-être resté plus de 4 ans de suite au Japon (j'y ai vécu 8 ans).
2-m'être marié à une Japonaise.
3-avoir passé 2500 heures de ma vie à apprendre à fond la japonais.
D'ailleurs, les Français que je connais qui sont restés plus de 10 ans au Japon sont tous (je dis bien tous sans exception) devenus à moitié fous.

Le Japon est génial mais il faut savoir en sortir régulièrement sinon ce pays te dévore l'âme. Ça ne m'empêche pas maintenant d'y aller 2/3 mois par an, je pense que c'est la bon équilibre.

Ajouter un commentaire