reconstruction-tsunami

Un an après le tsunami du 11 mars 2011…

Photos et vidéos du séisme et crise nucléaire à Fukushima, Sendai

Le 11 mars 2011 à 14:46 (heure japonaise), un gigantesque séisme de magnitude M9.0 sur l'échelle de Richter a eu lieu au large du Tôhoku, au nord-est du Japon. Ce tremblement de terre a créé une vague d'une hauteur atteignant jusqu'à près de quarante mètres, qui est venue s'abattre sur les côtes autour de la région de Sendai (voir la carte du Japon). Cette vague a endommagé l'alimentation des centrales nucléaires de Fukushima, à 250km au nord de Tokyo, laissant échapper des déchets radioactifs et des rejets nucléaires.

Un an après, la catastrophe du 11 mars compte officiellement 15.848 morts, 3.305 disparus et 341.411 personnes évacuées en attente de relogement. Le gouvernement japonais a estimé le coût matériel de la reconstruction, suite aux passage du séisme et du tsunami, à 25 mille milliards de Yens 💴, soit environ 230 milliards d'Euros. Cela devrait prendre plusieurs décennies ; il restera ad vitam des zones inhabitables autour de la centrale. Le ministère de l'environnement a indiqué que la préfecture de Miyagi, la plus touchée, avait entassé 15,69 millions de tonnes de débris, équivalents à 19 années de déchets.

A ce jour, il n'y a plus que deux réacteurs nucléaires en service au Japon. Le Japon aura su sortir du nucléaire en un an.

Je ne vais pas écrire de long discours sur cette tragédie. Ni sur la force des Japonais dans l'adversité. Ni sur le traitement des médias occidentaux face notamment à la radioactivité. Ni sur la nécessité pour les étrangers de relancer l'économie touristique en continuant à voyager au Japon. Si vous lisez Kanpai régulièrement, vous connaissez mon avis sur toutes ces questions, en particulier à travers les articles écrits sous les tags "séisme / tsunami" et "nucléaire" .

Je veux plutôt vous proposer différents angles de reportage et de réflexion, d'abord en photos puis en vidéos.

La série de photos qui suit montre des clichés avant / après : des photos prises au même endroit, juste après le passage du tsunami, puis début 2012 après l'effort de reconstruction (via et via).

Ensuite, une sélection de quatre vidéos autour du 11 mars.

D'abord, la montée des eaux qui engloutit en quelques minutes la ville de Kessennuma :

Puis un relevé de tous les tremblements de terre ressentis au Japon pendant l'année 2011 (notez qu'il existe également une vidéo similaire, mais à l'échelle du monde) :

Et puis, un happening poignant réalisé par un artiste japonais sur la place du nucléaire dans le monde (voici le site officiel de leur organisation humanERROR Parade) :

Dernière mise à jour le 01 octobre 2018