Kakashi no Sato

Le village des poupées déserté

Kakashi no Sato, également appelé le village des poupées, se situe à 800 mètres d’altitude au fin fond de la vallée d'Iya, dans la circonscription de Miyoshi sur l’île de Shikoku. De son nom administratif Nagoro, ce petit village japonais présente une population de 40 habitants pour une centaine d'épouvantails.

La particularité de ce lieu est qu’on peut y voir des nombreuses poupées disposées un peu partout dans le village, dans des positions de la vie quotidienne : travail au champ, arrêt de bus, café, discussion devant la maison, etc.

Les premières poupées datent de 2003, lorsque monsieur Tsukimi AYANO (né au début des années 1950) une fois devenu retraité, est revenu dans son village natal après avoir passé une grande partie de sa vie professionnelle à Osaka. Il fut surpris de retrouver un village sans vie et décida alors d’y créer et installer des épouvantails ressemblant à des personnes du village. En 12 ans, plus de 350 ont été fabriquées. Chaque poupée a son propre caractère, son nom et son histoire et tout cela est maintenu dans un registre consultable par les rares visiteurs.

La fabrication des épouvantails démarre par la création d’un visage exprimant un sentiment. Ensuite, le corps est fabriqué autour d’un tronc composé de 80 feuilles de papier journal. Une fois la poupée terminée, elle est habillée avec des vêtements, chaussures et accessoires ayant appartenu à des habitants ou provenant de friperies. Il faut environ deux jours de travail à leur créateur pour concevoir un nouveau modèle. Une fois disposés dans le village, leur durée de vie est d’environ deux ans.

Malgré le côté un peu amusant de toutes ces poupées, le village où elles sont installées reflète le problème important du dépeuplement au Japon. D’après le ministère de l’Intérieur, en avril 2013, plus de 10.000 villages au Japon étaient constitués d'au moins 50% d'habitants de plus de 65 ans. Nous avons passé plus d’une heure sur place et n’avons vu passer qu’une seule voiture et croisé aucune autre personne... L’idée de monsieur AYANO s’est répandue dans le reste du Japon et d’autres villages dans la même situation ont commencé depuis à créer leurs propres épouvantails.

Dans tous les cas, nous vous conseillons vraiment de visiter Kakashi no Sato. Et pour ceux qui cherchent à se faire un peu peur, n’hésitez pas à vous rendre au village en pleine nuit. Ambiance film d’horreur garantie !

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture de Tokushima. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
Notez cette destination
4.62/5 (13 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Kakashi no Sato

  • Kakashi No Sato 11
  • Kakashi No Sato 12
  • Kakashi No Sato 16
  • Kakashi No Sato 18
  • Kakashi No Sato 1
  • Kakashi No Sato 14
  • Kakashi No Sato 17
  • Kakashi No Sato 10
  • Kakashi No Sato 15
  • Kakashi No Sato 13
  • Kakashi No Sato 22
  • Kakashi No Sato 2
  • Kakashi No Sato 20
  • Kakashi No Sato 21
  • Kakashi No Sato 3
  • Kakashi No Sato 6
  • Kakashi No Sato 4
  • Kakashi No Sato 5
  • Kakashi No Sato 7
  • Kakashi No Sato 8
  • Kakashi No Sato 9
  • Kakashi No Sato 19

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Kakashi no Sato

Accès possible uniquement en voiture

Destination non accessible avec le JR Pass

Tarif

Accès gratuit

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Village toujours ouvert

En japonais

かかしの里

Autre(s) nom(s)

人形村 ningyo mura ("le village aux poupées")

Hébergement à Kakashi no Sato

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

10 circuits Japon thématiques

Guide de conversation audio au Japon

Guides pratiques pour Kakashi no Sato

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Kakashi no Sato (Shikoku)