Osaka Gokoku-jinja, pavillon de culte Haiden du sanctuaire

Osaka Gokoku-jinja

Le mémorial de guerre aux sakura

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Osaka Gokoku-jinja est un sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement de Suminoe, non loin de la baie d'Osaka à l'ouest de la ville. Il rend hommage aux anciens combattants originaires de la préfecture d'Osaka, qui ont défendu et protégé la nation au cours des différentes guerres. Son enceinte abrite des dizaines de cerisiers qui fleurissent au printemps.

Il existe des sanctuaires Gokoku pour la protection de la nation dans chaque préfecture au Japon. Lieux de recueillement et de démonstration du patriotisme nippon, ces sites shinto enchâssent les esprits des guerriers originaires de la région et morts au combat pour le Japon. Le sanctuaire Yasukuni à Tokyo en est leur chef de file national.

Sanctuaire préfectoral pour la protection de la nation

Désigné officiellement Gokoku-jinja en 1945 par le ministère de l'Intérieur, le sanctuaire d'Osaka se situe à l'entrée sud de la baie, excentré du centre-ville. Son enceinte se montre ainsi peu fréquentée et méconnue des touristes. Il faut préciser que la raison de son culte reste controversée d'un point de vue étranger puisqu'il s'agit ici d'honorer les victimes japonaises de guerre, que le Japon soit sorti vainqueur ou perdant du conflit et quelles que furent les actions menées par les combattants eux-mêmes pour défendre leur pays.

Au sein de l'enceinte, on trouve différentes stèles et statues érigées en mémoire :

  • d'évènements marquants comme les guerres sino-japonaises, russo-japonaise et la Seconde Guerre mondiale ;
  • d'unités spécifiques comme les escadrons d'attaque spéciale kamikaze.

Non loin du pavillon de culte Haiden d'Osaka Gokoku-jinja, le regard se dirige notamment vers une statue d'une mère et ses 2 enfants qui symbolise les jeunes Japonais endeuillés par la guerre.

Osaka Gokoku-jinja, allée du sanctuaire et floraison des Sakura

Spot de sakura en fleurs à Osaka

De manière plus légère, on recommande la visite du sanctuaire particulièrement au printemps pendant la floraison de ses 80 cerisiers. Plantés les uns à côté des autres, ils forment une mignonne petite forêt rose pâle, disposée de part et d'autre de l'allée principale, qui conduit jusqu'aux bâtiments Haiden et Honden.

La tranquillité du site permet de profiter quasiment en solitaire de cette saison magnifique. Les photographes amateurs peuvent ainsi prendre leur temps pour réaliser de beaux portraits de fleurs. On aime par exemple la vue des branches fleuries qui tombent avec élégance sur le toit verdi du pavillon chozuya, dédié aux ablutions de purifications.

L'automne 🍁 représente également une bonne période pour venir, lorsque les feuilles de sakura 🌸 changent de couleur avant de tomber. Cependant, on ne conseille pas de se déplacer spécialement pour Osaka Gokoku-jinja. Sa découverte reste intéressante uniquement pour les personnes déjà en vadrouille dans le quartier ou en sortie dans le parc Suminoe attenant.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Osaka Gokoku-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 25 mars 2022