Rokusonno-jinja (Kyoto), cerisiers en fleurs et lanternes rouges au sanctuaire

Rokusonno-jinja

L'allée aux lanternes et cerisiers à Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Rokusonno-jinja est un petit sanctuaire shinto situé au sud-ouest de la gare de Kyoto dans le Kansai. Sa visite vaut le détour uniquement pendant la période de floraison des cerisiers, lorsque l'allée principale de l'enceinte, bordée de lanternes toro rouges, se retrouve agréablement encadrée par des milliers de fleurs de sakura.

Les spots de sakura 🌸 incontournables à Kyoto sont courus par une majorité de touristes au printemps, qu'ils soient Japonais ou étrangers, et il faut parfois jouer des coudes pour faire des photos ou juste admirer ces magnifiques floraisons. On conseille pour les réfractaires à la foule de s'orienter vers des sites certes moins grandioses mais charmants par leur caractère intimiste. Par exemple, on part à la rencontre du sanctuaire Rokusonno-jinja installé à quelques minutes à pied de la gare de Kyoto, sortie sud.

Au pic de la période des cerisiers en fleurs, cette toute petite enceinte plutôt classique se transforme en une adresse kyotoïte intéressante pour contempler les sakura dans un décor traditionnel shinto. Encadrée par de nombreux arbres fleuris, l'allée principale mène successivement :

  • au pont en arc taiko-bashi ;
  • puis à la porte Karamon ;
  • et jusqu'au pavillon de culte.

Bien que le chemin pavé ne soit pas très long, il regorge de cerisiers et de lanternes toro bien alignés, ce qui crée une très jolie perspective. L'accord du rose pâle des fleurs, du rouge éclatant des éléments shinto ainsi que du vert tendre des buissons est saisissant et se savoure des yeux.

Il n'est d'ailleurs pas rare, pendant ces quelques jours de floraison abondante, de croiser des professionnels en train d'organiser des séances photos de mariage pour des couples habillés en kimono 👘. D'autres floraisons plus mineures suivent avec les glycines et les pivoines.

Rokusonno-jinja (Kyoto), cerisiers en fleurs et lanternes rouges au sanctuaire 3

L'un des 3 sanctuaires Genji

Rokusonno-jinja est à l'origine un sanctuaire de village dédié à Minamoto no Tsunemoto (894 - 961), un prince de la famille impériale de l'époque Heian (794 - 1185) devenu kami shinto et dont la tombe se trouve dans l'enceinte. Ce petit-fils de l'empereur Seiwa est notamment connu pour avoir fondé la lignée Seiwa Genji (清和源氏) qui fut l'une des plus puissantes branches familiales du clan japonais Minamoto. Par exemple, le fondateur du bafuku de Kamakura, le shogun Minamoto no Yoritomo (1147 - 1199) est directement issu de cette famille.

Aux côtés des sanctuaires :

  • Tada-jinja (多田神社) dans la ville de Kawanishi (préfecture de Hyogo),
  • et Tsuboi Hachimangu (壺井八幡宮) dans la ville de Habikino (préfecture d'Osaka),

Rokusonno-jinja appartient au groupe des 3 sanctuaires Genji, baptisés 源氏三神社 Genji-san jinja.

La divinité Benzaiten, l'un des 7 Dieux du Bonheur au Japon, est également vénérée ici et un festival lui est consacré le 13 juin de chaque année.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Rokusonno-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 01 avril 2022