Mikane-jinja à Kyoto

Mikane-jinja

Le sanctuaire au torii en or

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Mikane-jinja est un petit sanctuaire shinto de quartier situé dans une rue résidentielle au nord du centre-ville de Kyoto. Il est reconnaissable à sa porte d'entrée dorée qui illustre très bien le culte de ce pavillon dédié à la réussite financière. Ainsi, pour ceux qui souhaitent gagner plus d'argent, une prière aux divinités du Mikane s'impose.

Érigé en 1883, le sanctuaire Mikane vénère deux divinités classiques du shintoïsme que sont :

  • Amaterasu, la déesse du soleil,
  • et Tsukuyomi, le dieu de la lune.

Le site consacre également un troisième kami moins connu : Kanayama-hiko-no-mikoto, le dieu de la forge et plus largement des métaux tels que l'or et l'argent.

L'or, symbole de la réussite économique

D'abord fréquenté par les artisans pour les aider dans la fabrication d'outils en métal, Mikane-jinja devient, avec l'avènement de la monnaie dans les échanges commerciaux, un lieu de culte dédié à la richesse financière et à la réussite économique. De nos jours, on croise toutes sortes de visiteurs venus prier pour un succès professionnel ou pour demander un coup de pouce financier à la divinité. Certains apportent même leur billet de loto pour accroître son potentiel gagnant.

Torii en or au Mikane-jinja à Kyoto 2

Au pavillon chozuya, en plus des traditionnelles ablutions de purification que l'on s'applique, des corbeilles en osier disposées sur le bord du bassin sont destinées à accueillir de l'argent (le plus souvent une pièce de 5¥ / ~0,04€), pour qu'il soit lui aussi purifié par l'eau avant d'être donné en offrande. Il s'agit ainsi de faire un modeste don pour espérer ensuite attirer sur soi la générosité des kami. On retrouve également sur place des plaquettes de vœux ema personnalisées en forme de gingko biloba, symbole de prospérité au Japon. Enfin, il est possible de repartir du sanctuaire muni d'une panoplie de grigris sacrés par les prêtres, afin de se porter chance au quotidien.

Mikane-jinja se dresse comme une adresse agréable à visiter sans être un incontournable de Kyoto. Assez petit et caché au milieu des habitations, il y a toujours du monde dans l'enceinte et la majorité des fidèles sont des résidents du quartier. En accès libre, on conseille de s'y rendre en fin de journée après la fermeture du château 🏯 de Nijo ou du Palais impérial situés à proximité. À la nuit tombée, le sanctuaire est éclairé par des lampions en papier, ce qui lui donne un peu plus de charme.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Mikane-jinja et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 07 septembre 2020 Mikane-jinja