PlayStation 4 : ludisme encore timide mais sortie solide

Test Sony PS4

En 2006, on étouffait presque un rictus blasé lorsque le marketing de chez Sony et Microsoft annonçait dix ans de durée de vie pour leur génération de console qui sortait. Huit ans plus tard et quatre-vingt millions d'exemplaires vendus chacune, force est de constater que les faits sont là, compte tenu de la fenêtre de transfert qui s'annonce entre les deux générations. Comme je vous l'expliquais en début d'année, j'ai choisi de faire une totale impasse sur la Xbox One car je ne me retrouve plus du tout dans la politique de Microsoft (qui punit déjà pour grossièretés), pour me concentrer exclusivement sur sa concurrente japonaise : la PlayStation 4 qui est sortie ce vendredi en Europe.

Après la victoire écrasante de PS4 face à Xbox One lors de l'E3 cette année, tous les projecteurs étaient braqués sur Sony en vue du lancement. Puis, le soufflé et l'excitation sont quelque peu retombés au fur et à mesure des mois, en particulier vis à vis du catalogue de sortie rendu de plus en plus timide :

  • d'abord, par la faute des éditeurs tiers qui ont sorti beaucoup de leurs grands titres cross-générations parfois très en avance sur PS360, à commencer par Assassin's Creed IV ;
  • mais aussi à cause de deux retards parmi les grosses cartouches, avec DriveClub (décalé sur février/mars) et surtout WatchDogs (autour d'avril/mai ?).

Du coup, on se retrouve avec deux lancements rendus "traditionnels" depuis les années 2000, s'entend sans grosse killer-app. Sur PlayStation 4, les exclus se limitent donc à Knack et Killzone Shadow Fall pour le support physique d'un côté, puis Resogun et Contrast offerts en dématérialisé pour les membres PlayStation Plus. Au-delà de leurs politiques globales respectives, les deux consoles étant très proches, l'attrait pour l'une ou l'autre relève désormais plutôt de la fidélité à la vision d'une marque et ses services (qui a dit trophées ?) et son achat à la sortie sur les promesses d'exclusivités à venir. Chez Sony, dans ce qui est officialisé, on pense forcément à Infamous Second Son qui débarque le 21 mars 2014, et plus tard au nouvel Uncharted « Origins ».

Le public ne s'y est pas trompé et Sony a annoncé avoir vendu 2,1 millions de PS4 depuis la sortie aux États-Unis et en Europe il y a quelques jours. Les ruptures de stock risquent d'être légion pendant toute la période de lancement, au moins jusqu'à janvier. Quant au Japon, surprenant parent pauvre de la sortie mondiale, il devra même attendre le 22 février prochain !

Si l'on exclut ces ruptures justement, plusieurs packs sont théoriquement disponibles :

  • la console nue à 399€ en prix généralement constaté, mais proposé à 379€ sur Amazon, RueDuCommerce ou Leclerc en offres de sortie ;
  • un pack à 499€ incluant Killzone, une seconde Dual Shock 4 et la caméra PS4, soit le même prix que la Xbox One nue ;
  • un pack Ultimate Edition qui sera bientôt dévoilé, incluant la PlayStation et l'excellente PS Vita pour favoriser le Remote Play.

La PS4 : une belle bête

Je persiste et signe ce que j'ai exprimé à plusieurs reprises sur Kanpai : le design parallélépipèdique de la PlayStation 4 lui confère des lignes superbes pour un rendu très racé. Des goûts et des couleurs on ne dispute pas, mais la fine touche japonaise fait son petit effet face à la Xbox One, ce mastodonte américain pensé comme un centre de convergence multimédia.

En installant la console pour la première fois, on n'oubliera pas de télécharger l'application PlayStation voire de changer le disque dur de la machine. Avec 500 Go dont seulement 400 d'exploitables, l'espace risque de devenir vite riquiqui à coups de dizaines de gigas nécessaires pour chaque jeu. Les tarifs n'étant pas délirants et la procédure de changement relativement simple, on est bien inspiré de sauter le pas dès aujourd'hui pour s'assurer une tranquillité future.

Pour le reste, l'expérience profite d'un vrai bond en avant : de l'interface utilisateur d'une fluidité exemplaire à l'ergonomie exceptionnelle de sa manette, tout est fait pour que le joueur se sente bien entouré mais jamais forcé. Il est donc plus que jamais opportun de tester le PlayStation Plus avec les quinze jours offerts, pour découvrir cette belle expérience rendue très profitable.

Pour d'autres impressions sur la console, je vous renvoie au billet d'humeur de Julien intitulé PS4 : digne héritière de la PlayStation 2.

Avis sur les jeux PlayStation 4 exclusifs du lancement

KillZone Shadow Fall

Killzone Shadow Fall est incontestablement LA grosse cartouche du lancement de la PS4. Et pour cause, c'est celui qui met la plus grosse claque technique de l'ensemble du catalogue. Si vous hésitiez à investir dans une console next-gen pour ressentir une vraie évolution graphique dès 2013, Killzone comblera vos attentes sans difficulté. La profondeur de champ est hallucinante, le nombre d'éléments à l'écran ne cesse de surprendre et, pour ne rien gâcher, la direction artistique tient largement la route.

Je ne suis pas fan de FPS et l'on doit signaler toutefois une relative coercition dans la progression, traditionnelle du genre. Malgré cela, face aux mastodontes du secteur que sont les sempiternels et souvent consternants Battlefield ou Call of Duty, Killzone Shadow Fall offre une alternative haut de gamme, optimisée et tout à fait solide.

Knack

À mon sens, le terme qui me semble le mieux correspondre à Knack passe de "déception" à "frustration". Mon premier essai du jeu en octobre sonnait comme une véritable douche froide. Après plusieurs heures passées au calme en sa compagnie, j'affine mon jugement : Knack est pétri de bonnes intentions et plutôt accrocheur mais juste très mal calibré, probablement par manque de temps en fin de développement. La principale et importante gêne viendra alors de sa difficulté très mal étalonnée, cumulées aux check-points trop clairsemés.

De bon petit jeu de lancement, Knack n'aura donc de cesse d'énerver le joueur à plusieurs reprises, souvent en débuts de niveaux, donnant l'impression d'une expérience punitive plusieurs fois au cours de l'aventure. Gageons que cela soit corrigé rapidement par une mise à jour, qui en revanche ne fera pas de miracle sur l'aspect technique peu impressionnant, sinon il méritera d'attendre une version gratuite sur PlayStation Plus.

---

Et vous, avez-vous déjà ou allez-vous craquer pour une PS4 ?

Article intéressant ?
5/5 (3 votes)

Galerie photos

  • ps4
  • dualshock-4
  • interface-ps4
  • killzone-shadow-fall
  • knack-ps4
  • playstation-4

Informations pratiques

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

SETH
03 Décembre 2013
15:41

La PS3 et la Xbox360 étaient plus puissantes que des PC HDG à leurs sorties, Aujourd'hui le 4 et la One, sont au niveau de PC milieu de gamme, autant dire que leur durée de vie sera très courte...
On trouve des grand écran 4k à 700 dollars, mais ces consoles seront incapable de gérer cette définition, ne parlons pas de la 3D (8Mp) active dans cette résolution, ni même de la passive (4mp tout de même), elles ne sont même pas suffisantes pour gérer les lunettes avec un vrai FOV pour l'immersion virtuelle: la version finale des Oculus Rift étant pour l'instant prévues à 2x1Mp*, bref du simple FullHD, qui est déjà trop pour les next-gen !! (*en espérant une version 4k: 2x4Mp)
La One se démarque malgré sa puissance moindre avec le Kinect 2, mais c'est loin d'être suffisant.
Au final, ces consoles sont dépassées à peine sorties...moi, je dis, garder votre fric pour un PC milieu de gamme+Oculus rift+ jeux moins chers. Vous vous amuserez plus

Pierre Jean-Pierre
03 Décembre 2013
16:34

Peut-être qu'on s'amuse plus sur PC et pour moins cher, mais pour autant on ne joue pas pareil. Je continue pour ma part de jouer à la fois sur PC et console, car s'il y a d'excellents titres PC je tiens au confort de mon canapé et au multi en local avec les potes, autrement plus pratique. Alors certes il y a des tentatives de convergence entre les deux mais pour l'heure je continue de penser que mettre en opposition le jeu PC et le jeu console n'a pas tellement de sens.

Rom
15 Décembre 2013
15:42

Bonjour,

Je serai au Japon en cette fin d'année et je voulais si c'était intéressant d'acheter la ps4 la bas, notamment à Akihabara.

Merci

15 Décembre 2013
16:21

Comme indiqué dans l'article, la PS4 ne sort que le 22 février 2014 au Japon.

Rom
15 Décembre 2013
16:40

Autant pour moi, j'avais pas vu la date dans l'article.
Tant pis :)

Ajouter un commentaire