Naruto Road To Ninja1

Naruto film 6 Road to Ninja (critique)

Shippuden film 9

Comme chaque année ou presque, le célèbre Naruto revient dans un long-métrage. Le 28 juillet 2012 est donc sorti Road to Ninja, le sixième film Naruto Shippuden ou le neuvième au total. Moi qui ne regarde pas Naruto en épisodes animés, mais lis (avec de plus en plus d'ennui) le manga, j'essaye de profiter des aventures du ninja de Konoha dans ses adaptations cinématographiques, censées bénéficier d'un meilleur budget et donc d'une qualité à la hauteur des attentes.

Autant être franc, bien que le mangaka original Masashi Kishimoto lui-même supervise le long-métrage, on est très loin du niveau qualitatif offert par les derniers films One Piece, Strong World et Z, qui bénéficiaient de l'appui et du travail de l'auteur original. Dans Naruto Road to Ninja, la patte technique s'avère étonnamment faiblarde pour une sortie cinéma et l'on se demande souvent si l'on n'est pas devant une simple OAV. Le film est d'ailleurs réalisé par Hayato Date, directeur récurrent de l'animé Naruto depuis 2002.

Malheureusement, le scénario ne vient pas contrebalancer cette déception. L'histoire ressasse toujours les mêmes rengaines et vient s'adosser une nouvelle fois à l'attaque de Kyûbi et de l'homme masqué sur le village caché de la feuille, à la naissance de Naruto. De retour au présent, l'homme au masque (spoiler : il s'agit en fait d'Obito) vient enfermer Naruto et Sakura 🌸 dans un Tsukuyomi restreint, qui crée une dimension parallèle où les personnalités sont inversées.

Shikamaru se retrouve débile alors que Neji est un pervers et Hinata une femme forte. Sasuke, qui n'a jamais quitté le village, est un dragueur invétéré. Cette séquence humour, matraquée pour la promo d'avant sortie, dure quelques minutes tout au plus ! Les parents de Sakura sont morts pour protéger le village, mais pas ceux de Naruto, qui devient Menma (un autre ingrédient des ramen 🍜 dérivé du bambou). C'est donc l'occasion de détruire le mythe Minato, qui passe du personnage le plus charismatique du manga à un papa gentillet mais sans véritable ambition.

Passée une première heure de film totalement soporifique, Road to Ninja dévoile un peu d'inventivité dans la séquence d'action finale (le dernier quart), jusqu'à un combat de Kyûbi assez réussi quoique tout à fait grotesque. Pour sa sixième itération, ce film Naruto ne fait encore ni mieux ni pire que ses prédécesseurs, confirmant la spirale passable dans laquelle l'univers de Naruto s'est enfermé il y a déjà un moment. Vivement la fin de l'hémorragie.

Naruto Road to Ninja sortira en Blu-Ray et DVD le 7 août 2013 en France, mais une projection spéciale au cinéma aura lieu le 6 juin dans les cinémas Gaumont de plusieurs grandes villes de France : Paris Opéra, Lille, Lomme, Orléans, Grenoble, Nice ,Thionville, Saint-Julien-les-Metz, Nancy, Mulhouse, Nîmes, Bordeaux et Marseille.

Pour voir plus d'images du film, consultez la galerie photos de Naruto Road to Ninja.

Par Kanpai Publié en juin 2013 - mis à jour en novembre 2016