touristes-francais-japon

Les touristes Français au Japon

Gaijin et Français en vacances à l'étranger auprès des Japonais

On est dans un bus de Kyoto, un jour de semaine en début d'après-midi. De mémoire, on se dirige vers Nijo-jo 🏅 ; il doit nous rester quatre ou cinq stations avant d'arriver. Le bus n'est pas plein, il reste quelques places assises. L'ambiance est calme, évidemment. Nous sommes les deux seuls gaijin, jusqu'à l'entrée d'une petite famille d'autres Français. Le père et la mère doivent avoir entre 35 et 40 ans, leur fils une petite dizaine.

Le ton est donné dès le départ : "Pfff, il fait chaud !" hurlent-ils en entrant. La mère s'assoit dans les rangées face à face, vers l'avant du bus, avec son fils. Le père, lui, annonce "Je vais au fond !" puis enchaîne, à peine installé, "Ah, on n'est pas si mal !" . Ils sont séparés d'une dizaine de mètres et par autant de personnes, mais leur conversation démarre, sans que ça ne les dérange d'être les seuls à crier pour se parler, et l'extrême impolitesse qui en découle.

Personne ne semble en croire ses oreilles mais les Japonais présents, naturellement, ne bronchent pas et restent pour la plupart discrets dans leurs coups d'oeil. Au bout de quelques minutes, la mère propose au fils de rejoindre son père à l'arrière. Entre temps, le bus s'est rempli et le gamin se retrouve bloqué par une dame entre les rangées. Il la regarde avec insistance et finit par lui lâcher un "Pardon !!" agressif.

On sort du bus peu après, atterrés. A cet instant, je ne sais plus si j'ai surtout honte pour l'image des étrangers au Japon, ou tout simplement honte d'être Français comme ces beaufs. Difficile de faire une généralité qui serait fausse de toute façon, mais on sait que le touriste Français a mauvaise réputation à l'étranger. En voyage au Japon, c'est d'autant plus choquant face au concept prédominant de soto / uchi, où l'on cherche avant tout à ne pas gêner les autres ni entraver la bonne tenue du groupe social.

Tiens, ça me rappelle cette anecdote en 2010, des Français qui glosaient sur leur bonne connaissance du Japon dans la "silence car" d'un Shinkansen 🚅.

Note de 2015 -- La ville de Kyoto a mis en ligne cette infographie pour rappeler les bonnes manières aux gaijin.

Et vous, avez-vous également des anecdotes de touristes Français au Japon ?

Dernière mise à jour le 18 août 2015