gateau-japonais-tres-tres-tres-bon

Les gâteaux japonais kawaii et malins

Toutes celles et ceux qui ont eu l'opportunité d'effectuer un voyage au Japon ou d'y vivre en conviennent de la même manière : le sens du service nippon est absolument irréprochable. Rares sont les exemples où le client n'est pas servi rapidement, avec efficacité et politesse. Parfois même, cette qualité de service va encore plus loin et le biais des gâteaux japonais nous permet de l'explorer.

Beaucoup de ceux qui ne connaissent pas bien le Japon sont surpris que la cuisine japonaise laisse une part importante au sucré. Celui-ci tient une belle place dans leur gastronomie et nous vous avions ✈️ déjà présenté de nombreux desserts japonais en photos, que l'on peut acheter en boutique ou en supermarchés et konbini. Ce que nous n'expliquions pas à l'époque, c'est la manière dont on est servi(e) dans une pâtisserie. Nous prendrons l'exemple de la boutique "Cozy Corner" sur Chuo-Dori, l'avenue principale de Ginza, mais beaucoup de pâtisseries au Japon fonctionnent de la même manière.

Il y a d'abord, naturellement, la phase de choix. Les desserts japonais rivalisent d'ingéniosité et de fantaisie pour proposer une gamme riche en couleurs qui met l'eau à la bouche. Sur un plan exotique, cela risque de vous changer du trio éclair au chocolat, flan nature et tarte aux pommes de la boulangerie du coin... Cerise sur le gâteau (haha), les noms de baptême de ces merveilles vous arracheront certainement un franc sourire. Prenez l'exemple du gâteau intitulé "Très très très bon" (voir photo) : une mousse de chocolat blanc accompagnée de gelée de fraise et surplombée de fruits frais avec de la chantilly. On entend d'ici vos papilles saliver !

Service aux petits soins

Lorsque vous avez choisi le gâteau qui vous paraît le plus appétissant, vous pouvez demander à la vendeuse / au vendeur de vous le préparer en entier, ou de vous en servir seulement une part. Si les locaux le permettent, on vous proposera de déguster sur place. Dans notre illustration, on choisit à emporter.

Votre interlocuteur vous demandera alors d'ici combien de temps vous comptez manger votre part. Selon votre réponse, il/elle ajoutera alors dans la boîte un ou plusieurs petits glaçons protégés permettant la réfrigération, ou en tout cas pour éviter que le (ou la part de) gâteau ne perde de sa fraîcheur. Le tout est emballé avec une petite cuillère en plastique et une serviette en papier dans un compartiment séparé de la boîte, qui sera elle-même scellée avec précision. Si accompagnement il y a, par exemple une petite fiole de miel, il sera ajouté à ce même endroit.

La dégustation n'en est que plus agréable. Et pour ne rien gâter, comme beaucoup d'autres exemples dans la restauration japonaise, les tarifs des pâtisseries japonaises restent souvent tout à fait corrects pour le niveau de qualité esthétique et gustatif.

Bon appétit !

Dernière mise à jour le 28 octobre 2015 Japanese cakes: kawaii and yummy!