Musee Edo Tokyo 5

Musée Edo-Tokyo

Le témoignage de la capitale historique

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée d’Edo-Tokyo se situe dans le petit quartier de Ryogoku à l'est de Tokyo. Ouvert en 1993 et rénové en 2018, il permet d’explorer la culture populaire et l'art de vivre de la capitale japonaise notamment à l'époque d'Edo (1603-1868). Les visiteurs naviguent entre des parties de la ville en modèles réduits et des expositions grandeur nature.

Sous un angle ludique et très visuel, ce musée sur l’histoire de la capitale détonne parmi ses congénères, avec des galeries d'exposition très vivantes. Les reproductions des quartiers d’Edo (l’ancien nom de Tokyo jusqu’en 1868) s’enchaînent sur deux étages bien complets.

La visite de la collection permanente débute au sixième étage avec des objets de l'époque d’Edo, la découverte des rues typiques ainsi que des maisons qualifiées aujourd’hui de traditionnelles. On poursuit la découverte en descendant au cinquième niveau pour découvrir entre autres les intérieurs détaillés d’une maison de thé, d’un atelier d’artisan et du théâtre Kabuki.

L’emblématique pont Nihonbashi, à l'époque carrefour des principales routes, trône au milieu de la salle et permet d’accéder à la dernière partie, la plus moderne. Celle-ci revient sur la naissance de Tokyo, de l’ère Meiji jusqu’à nos jours et retrace les grands évènements du siècle dernier : le tremblement de terre de 1923, les bombardements de la seconde Guerre Mondiale pour terminer par les Jeux Olympiques 🏅 de 1964.

Bluffantes de réalisme, les mises en scène de la vie quotidienne plongent directement les visiteurs dans une atmosphère hors du temps présent. Les décors à taille humaine succèdent aux tableaux miniatures. On se surprend à prendre des photos comme si l'on était sur une plateforme d’observation urbaine ! Un plaisir pour les yeux, aussi bien appréciable par les adultes que par les enfants. La possibilité d’interagir avec certaines maquettes animées ou bien d’essayer "pour de vrai" un tricycle d’époque conclut agréablement ce retour vers le passé.

Très équipé pour accueillir les personnes à mobilité réduite ainsi que les jeunes enfants, le musée met également à disposition des guides volontaires qui accompagnent les touristes et traduisent dans plusieurs langues, dont le français. La réservation se fait sur place, jusqu’à quelques heures en avance, au guichet des bénévoles situé à proximité de l’entrée. Aux autres étages, le bâtiment propose une boutique de souvenirs, deux restaurants, un salon de thé traditionnel ou encore une bibliothèque au sommet.

Pour compléter ce musée entièrement en intérieur, une version de plein air est délocalisée au sein du parc Koganei à l'ouest de la capitale ; il porte le nom de "musée d'architecture d'Edo-Tokyo".

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée Edo-Tokyo et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 23 Mai 2020