Stage dans le paysagisme au Japon ?

15 réponses

Bonjour,

Je suis actuellement étudiante en 3em année d'ingénieur en paysage et je suis tout particulièrement passionnée par les jardins japonais (et la culture japonaise en général) ainsi que par la protection de l'environnement. Lors de mes études je souhaiterais réaliser une année de césure lors de laquelle je pourrais réaliser un stage d'environ 6 mois où je le souhaite. J'aimerais donc réaliser un stage au japon soit chez un paysagiste traditionnel, soit dans des parcs orientaux typiques ou bien dans des réserves naturelles.

Je m'y prend en avance, je compte réaliser cette année de césure en 2021, mais avant de me lancer dans les démarches administratives, je voulais savoir :
Y a t-il des possibilités de stages dans ces domaines en temps que jeune étudiante Française, si oui, auriez-vous des contacts à me proposer ?

Sachant aussi que je suis en cours d'apprentissage du japonais (connaissance des Katakana et des Hiragana ainsi que des expressions de base) et que je pourrais avoir 200h de formation lors de ma césure.

Voila, aller au Japon est pour moi un rêve de gosse et si je pouvais le réaliser lors d'un stage sur une si longue période ce serait fantastique !

Merci par avance aux personnes qui répondrons à ce kotaete.
Bonne journée.

Par P. Tavernier Publié le 14 octobre 2019 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 15 réponses à la question posée

Kazuya
15 octobre 2019
04:09

Le Japon est pas vraiment terrible en matière de protection de l'environnement, malheureusement y'a qu'à voir les tonnes de plastique utilisées ici au quotidien.
C'est vraiment dingue!

Réponse utile ?
2,50/5 (6 votes)
15 octobre 2019
18:28

Etant donnés la spécialité et le niveau je pense qu'il peut y avoir des options avec un visa culturel mais je suis loin d'être pointu sur ce plan. Sinon il y a le working hollyday qui reste une excellente option pour la découverte du pays et lier divers contacts pour "l'après".

Réponse utile ?
3,50/5 (6 votes)
15 octobre 2019
21:12

Merci beaucoup, je ne connaissais pas, ça à l'air intéressant, je vais me renseigner là dessus !

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
Eric Buon
16 octobre 2019
07:50

Working holliday est très bien pour une approche de la culture, apprentissage de la langue.
Par contre, les conditions dont strictes. Il faut avoir un travail au japon, faire une lettre de motivation et avoir un billet aller
retour. Ne pas dépasser le délai de 1 an accirde.
Mon fils est parti un an dans ces conditions.
Bonne chance.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2/5 (6 votes)
16 octobre 2019
17:03

Mr Buon il y a des inexactitudes dans votre déclaration. Tout d'abord il n'est pas nécessaire d'avoir un travail au Japon pour demander ce visa. Le WH est avant tout un visa de tourisme dont le but premier est de rester plus longtemps que les 3 mois d'un visa classique pour, par exemple, faire le tour du pays. On nous "autorise" à travailler pour subvenir à nos besoins, et encore; pas dans tous les secteurs. Il faut fournir la preuve d'un certain montant sur notre compte courant, et avoir soit un billet aller-retour, soit un aller simple avec une preuve de la possession de la somme nécessaire pour l'achat du billet retour. Sur la lettre de motivation il est fortement recommandé d'insister sur les endroits que l'on compte visiter et nos modes d'hébergement plutôt que sur les emplois / apprentissages / stages que l'on peut avoir l'intention de faire. Prendre les priorités dans l'autre sens est un motif de refus. Cela dit c'est un des visa les plus faciles à obtenir car, chaque année, il y a plus d'offres que de demandes. Enfin une autre condition importante; il ne faut pas avoir plus de 30 ans au moment de la demande (donc 30 ans et 364 jours c'est bon) et il faut partir dans l'année qui suit la demande.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
16 octobre 2019
17:52

D'accord, il faut vraiment s'y prendre en avance du coups, merci pour ces info !

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
Freddy - HIKARI
15 octobre 2019
19:18

Bonjour,

Il est assez difficile de ce faire accepter au japon dans ce domaine, qui est assez fermé, mais pas impossible. Ceux que je connais qui y sont allez garde précieusement leur contact du fait de cette difficulté, même eux avec un très bon niveau de japonais, voir même marié à une japonaise on du mal à être repris en stage chez leur propre maître.... ! Il y a des échelon à gravir, pas simple. mais une très belle aventure. Avez vous essayé de vous rapprocher de l'association des jardins japonais de Kanagawa, la plus importante ? Je peu peut être vous donner un nom !!!! si vous n'avez rien trouvé et en fonction de l'endroit où vous voulez aller, mais je ne ferai pas de miracles......
Je suis paysagiste concepteur, formé aux jardins japonais par des Sensei japonais.
Bonne soirée

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
15 octobre 2019
21:26

Bonsoir,

Oui, je ne m'attendais pas à ce que ce soit simple ...
Je commence tout juste mes recherches, je n'ai contacté personne pour le moment, si vous avez des contacts ou des pistes de recherche ça m'intéresserais beaucoup. Pour la localisation tout me convient ! Même si je préfèrerais éviter les grandes métropoles mais je ne peux pas vraiment faire la fine bouche non plus.
Votre parcourt à l'air très intéressant aussi, vous pourriez m'en dire plus ?

En tous cas merci beaucoup pour votre réponse,
Bonne soirée à vous.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Freddy - HIKARI
16 octobre 2019
20:34

Oui, avec plaisir, que voulais vous savoir ?

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,50/5 (2 votes)
21 octobre 2019
20:13

Bonsoir,

Merci beaucoup, j'aimerais par exemple savoir quelles études vous avez réaliser ?
Et comment avez vous pris contact avec le sensei qui vous a enseigner l'art des jardins japonais ?

J'aurais plein d'autres questions à vous poser, mais je ne vais pas non plus vous bombarder de questions.

Merci pour tout,
Bonne soirée.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
19 décembre 2020
17:32

Bonjour, j'ai fait un stage dans une entreprise d'espace vert de Kyoto, il y a quelques années (en 2013).
Ils recrutent surtout des bras mais vous pouvez tenter votre chance. Ils étaient super sympa et je me suis bien amusé là-bas. Je suis rentré dans les temples interdit au public, c'était top! Mais les endroits où j'ai vu les plus beaux espaces verts sont dans les universités. Elles mettent beaucoup d'argent dans leur parc
Je peux vous dire comment j'ai fait. N'hésitez pas!
à plus.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
ALPHV
12 Mai 2022
10:34

bonjour, je suis étudiant en BTS apprenti en aménagement du paysage, je voudrais faire un stage au japon, puis-je prendre contacte avec vous ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
12 Mai 2022
13:28

Bonjour,
oui pas de soucis, contactez moi

Réponse utile ?
/5 ( vote)
ALPHV
12 Mai 2022
13:52

ou puis je vous contacter ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
15 Mai 2022
19:44

Apparemment, on ne peux pas se contacter directement via le site...
Alors j'avais un JLPT de niveau 5 et l'époque j'avais un cap d'ouvrier du paysage, j'avais de l'expérience sur les chantier en France et je travaillais en pépinière à l'époque où j'ai postulé. J'étais allé une première fois comme touriste et rentrant j'ai voulu travailler avec eux. Donc j'ai remplis un formulaire qui s'appelle RIREKISHO et j'ai envoyé ce formulaire avec une copie de mon diplôme de langue par la poste. J'avais ciblé les entreprise en cherchant sur google avec le mot 造園 (zouen). ils sont attachés au formalisme ;-)... puis deux semaine après j'ai reçu des réponses par mail et même par courrier!!
C'était en février et eux commencent leur année fiscale au 1 avril et ils m'ont demandaient de venir pour le 1er avril. j'ai pas pu à l'époque à cause du préavis du CDI mais j'y suis allé pour trois mois et c'était TOP. Je sais qu'en 2018 ils ont repris un français mais je ne sais pas si ça s'est bien passé.
C'était une grosse structure, il y avait la conception , les équipes d'entretien et la création. J'étais en entretien! J'étais le kenshu. J'étais logé nourri par la société, c'était 150€ la nourriture matin, midi soir et 150€ la chambre au mois, j'étais payé comme ouvrier normal. Je faisais la danse d'échauffement tous les lundi matin, j'assistais même au formation interne (je comprennais rien et eux ça les faisait rire !) et tous les soir il fallait voir le patron et le remercier
Je connaissais bien le nom des plantes en japonais, le nom des outils et les vocabulaire du jardinier, tailler, sécateur, poubelle, camion, etc J'avais ramené des livres japonais de jardinage lors de mon premier voyage. Et comme je bossais bien, c'est passé nickel! A la fin, ils ont fait une fête à mon départ, genre à la one piece quand ils ont battu le méchant d'un arc!
C'était la troisième plus ancienne entreprise de Kyoto en espaces verts et elle avait le contrat historique avec le daito kuji, j'étais refait à chaque fois d'aller dans ces jardins. Point de vue pépinière, j'ai pas vu des végétaux d'une grande qualité, les tsubaki était livrés en motte par les pépinières locale avec les chenilles urticante dessus! Je crois que les grosses pepinières sont sur Osake selon les dires de ouvriers mais je n'ai pas eu l'occasion d'y aller. J'ai toujours des bons contacts avec eux...
Voilà!!

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.