Les relations au travail entre les Occidentaux et les Japonais ?

8 réponses

Bonjour,

Passionnée depuis bien longtemps par la sociologie japonaise, je réalise actuellement une courte étude sur les relations interculturelles dans les organisations françaises et japonaises.
A ce titre, auriez-vous quelques témoignages (anonymes) sur les problèmes que vous (occidentaux) avez rencontrés lorsque vous travaillez avec des japonais, liés à des différences culturelles ? Par exemple, une incompréhension quand aux réponses évasives de votre collaborateur japonais, par rapport au temps de réunion. La relation peut-être celle d'une collaboration entre deux entreprises (occidentale et japonaise) voire votre expérience en tant que 'gaijin' dans une boîte japonaise..

Bien sûr, je ne veux pas trop prendre votre temps, donc une courte explication serait déjà très instructive :)

Je vous remercie par avance !

Question intéressante ?
4.2/5 (5 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

31 Mars 2017
10:25

Je n'ai pas de témoignage personnel à fournir, néanmoins, ça m'a fait penser à un article que j'avais lu, il y a de cela deux jours, sur la communication entre France et Japon dans le cadre de l'entreprise. Peut-être que cela sera utile...
Ne sachant pas si un lien marcherait, je laisse là le nom du site et de l'article en question ;) : sur Slate, "L’histoire de l’homme «viril et sauvage», ou les écueils de la communication entre le Japon et la France".

31 Mars 2017
10:55

Je te remercie pour cette information :)
C'est un article qui ne porte pas exactement sur mon sujet d'étude mais une lecture intéressante qui introduit ce décalage culturel :)

31 Mars 2017
16:55

Je ne peux pas spécialement t'aider, mais la chaine youtube "Un martiniquais au japon" pourra beaucoup t'aider sur ce point.

31 Mars 2017
22:29

Je travaille dans une entreprise japonaise en pleine campagne et je n'ai pas de problème culturel ou de communication avec mes collègues
Quand j'ai besoin de dire quelque chose je le dis
De plus je suis traité comme tout autre employé alors que je suis le premier et le seul étranger de la boite alors qu'à Tokyo ville où les étrangers sont nombreux la plupart sont traité avec difference
Je me fais engueuler de temps en temps et ça m'est arriver de répondre car je n'étais pas en tort totalement mais mes collègues ne me disent Rien oublient et passent à autre chose et on se met à rigoler et discuter normalement ensuite. Même si je bosse bien ils veulent que tout soit parfait et trouvent dommage qu'en bossant à fond y'a des petites imperfections et donc quand je fais pas un truc qu'ils m'avaient dit de faire ça gueule. Lundi je chance de poste je passe en business entre japon, france ect car c'était une formation d'un an dans un atelier quand j'ai dit ça à mon chef en ramenant des chocolats il était dégoûté que je change et il m'a dit que j'avais bien bossé alors que de temps en temps c'était réflexions et engeulades
Dans ce contexte je ne vois de différence avec la france et je ne me sens pas différents de mes collègues du boulot
Avec mon patron et sa femme on peut rigoler je peux dire des conneries ça passe tout seul
en campagne en particulier dans la région de Kanazawa les gens sont assez cool et sont différents de tokyo par exemple

01 Avril 2017
20:38

bonsoir
c'est difficile de répondre à ce genre de question, chaque personne étant singulière elle a donc sa propre perception des relations avec les japonais. Quelqu'un qui est asocial en France ne deviendra pas un boute en train d'izakaya à Tokyo par exemple, sauf peut être que là bas il pourra dire que c'est du à la difficulté d'intégration dans la société japonaise. Pour ma part je ne travaille qu'avec des prestataires, des fournisseurs et des clients japonais, je partage ma vie entre Tokyo et le nord de la préfecture de Saitama. Je croise de temps en temps des expats mais vu qu'ils évoluent dans plusieurs milieux c'est compliqué de dire s'ils ont des difficultés d'intégration ou non, d'après ce que je vois, non, de toute façon peu de gens se retrouvent là bas pas hasard et on peut donc dire qu'ils connaissent déjà le pays et par la même les moeurs locales ;)
Après comme indiqué plus haut toujours les mêmes stéréotypes qui circulent sur les blogs, youtube et compagnie mais ce sont souvent des gens qui ne connaissent pas beaucoup le pays et il ne faut donc pas forcément prendre comme vérité absolue tout ce qu'ils racontent
Les gens qui vivent et travaillent avec les japonais ont des journées suffisamment chargées et n'ont pas forcément le temps de raconter leur vie ;)
Bonne soirée

01 Avril 2017
22:27

+1 pour les youtubeurs qui pensent qu'ils connaissent Le japon alors qu'ils n'ont pas de vrai emploi et qu'ils passent leur temps à voyager en donnant du rêve sans rien connaître vraiment

02 Avril 2017
09:00

Oui, c'est sur que les conseils du genre : "vous saviez que les japonais mangeaient avec des baguettes?" ou la video filmée avec un portable pour montrer qu'il y a du monde dans le métro sont surement d'un grand intérêt pour ceux qui regardent lol
Chose étonnante on ne les voit jamais, à croire qu'ils restent chez eux et ne mettent jamais le nez dehors ou, plus probablement, qu'ils ne vivent même pas au Japon ;)
Les stéréotypes et les lieux communs sont tellement énormes qu'une personne ayant passée plus de 24h là bas se rendrait compte de la supercherie
En général ils s'épient les uns les autres et traitent ensuite des sujets les plus visionnés (généralement les plus débiles), le but du jeu étant bien entendu de récupérer les 0,05 centimes généreusement payés par la chaine pour chaque millier de vues...
Bon dimanche

06 Avril 2017
14:11

bonjour
j'ai 5mn de temps libre donc vais développer un peu sur les relations au travail entre occidentaux et japonais...
tout le monde le sait mais les relations hiérarchiques sont extrêmement rigides dans l'archipel, au sens positif ou négatif du terme d'ailleurs.
une anecdote me vient à l'esprit, je discutais avec un responsable de service d'une grosse boite d'export du Hyogo et il me faisait part de ses impressions au sujet d'un rapport sur l'évolution du trafic de containers dans le port de Kobe. Il consultait donc ces graphiques, séries de tableaux, chiffres etc etc... en dodelinant de la tête en en grommelant... au bout d'un moment il leva les yeux et dit: il y a des inexactitudes dans le rapport de Suzuki (l'OL)... je lui répondis donc, vous lui avez signalé? lui: non, je lui ai dit "omedetou gozaimashita" je vois qu'elle y a consacré du temps et ne voudrais donc pas l'offenser en mettant en doute son implication dans la vie de l'entreprise, d'autant plus que ça risquerait de me faire mal voir vis à vis des autres OL...
autre anecdote... j'ai eu le malheur de signaler à une OL que son approche quand à la manière de résoudre un problème inhabituel et exceptionnel n'était pas forcément la plus appropriée et j'ai quasiment eu droit à des excuses formelles à grand renfort de gomen nasai, sumimasen et compagnie alors que je ne faisais qu'exprimer un point de vue sans même lui dire que le sien pouvait être plus mauvais que le mien.
en fait c'est ça, les japonais pratiquent à la perfection l'art de l'esquive et préfèrent s'excuser voir même reconnaitre humblement des erreurs qu'ils n'ont même pas commises plutôt que de devoir se lancer dans des explications ou un contre argumentaire pour étayer leur point de vue.
d'où les remarques récurrentes au sujet de l'attitude "arrogante" des gaijins qui veulent tout changer, qui ne comprennent pas la culture japonaise de l'entreprise etc etc... j'en passe et des meilleures...
encore une anecdote, je pourrais presque écrire un livre tellement j'en ai en stock, je reçois un objet emballé dans une grande enveloppe en papier kraft, je déchire donc l'enveloppe et prends l'objet... logique?... ben non, remarque d'un japonais: vous avez vu le regard de Nakamura (une OL) moi, non, pourquoi? vous auriez du lui donner l'enveloppe pour qu'elle l'ouvre proprement avec un ciseau, votre façon de faire a été un peu "rude" (en anglais) j'aurais du répondre: oui mais regarde bien, l'enveloppe déchirée ou coupée avec un ciseau finira invariablement dans la corbeille, c'est une vérité absolue et ni toi, ni moi, ni Nakamura san ne pourront changer le fil des choses (j'étais le seul à ajouter SAN après le nom des OL car eux ne les appelaient que par leur nom de famille pour bien insister sur le fait qu'elles étaient leurs subordonnées) oui, j'aurais du, mais me suis contenté d'un "hai, wakarimashita..."
j'entends souvent la même remarque de la part de mes interlocuteurs japonais: le Japon est immobilisé par la quantité immense de règles invisibles... et moi de leur répondre : dans ce cas là supprimez les, si elles sont invisibles personne ne se rendra compte de leur disparition... en fait je pense sincèrement que ces règles sont en fait rattachées au passé féodal du pays et qu'ils les considèrent donc comme faisant quelque part partie de leur culture, ils sont conscients de leur aspect négatif bien sur, mais au plus profond d'eux mêmes les justifient en disant que c'est quelque part un rempart contre l'occidentalisation de leur pays
à méditer
bonne journée

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.