Quel visa pour être cuisinier au Japon sans les 10 ans d'expérience ?

10 réponses

Quels sont les visa disponibles ?

Je suis un peu perdu, j'ai vu qu'il existe le "Skilled Work" visa mais cela inclus 10 ans d'expérience que je n'ai pas.

Mais j'ai lu aussi que cela prenait en compte les années d'école ?

j'ai fait 4 ans d'école hôtelière ou j'ai eu mon diplôme et pour terminer un avec un bac pro en chocolaterie, confiserie et glacerie.

Ce qui me fait 5 années en moins...

J'ai 20 ans et j'ai pas fort envie d'attendre 30 ans pour pouvoir y aller, ça ferait long quand même..

Merci pour vos réponses et de m'avoir lu

Par Calligula Publié le 12 août 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,20/5 (5 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 10 réponses à la question posée

12 août 2020
22:26

Dans la restauration, la seule possibilite de travailler avec un visa de travail c'est de justifier 10 ans d'experience professionelle. Desole.
Sinon comme autre options:

1) working holiday, valable 1 an
2) en part-time, avec un visa etudiant
3) visa de mariage.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
3,25/5 (8 votes)
18756
13 août 2020
00:36

Il y a le visa investor non ?
On peut bosser au Japon avec moins de 10 ans d'exp, il suffit d'avoir 5 millions de yens et d'embaucher deux personnes sur le territoire japonais.

Réponse utile ?
2,33/5 (15 votes)
13 août 2020
11:34

Donc 15 millions avec salaires et frais perso.

Réponse utile ?
2,60/5 (5 votes)
18756
13 août 2020
17:46

Il n'a jamais été question de 15 millions, il suffit de justifier de 5 millions, ce qui n'est pas extraordinairement difficile, et encore pour les embauches apparemment on peut passer à côté car des youtubeurs ont ce statut genre le pandaman.
rien d'impossible donc.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,67/5 (12 votes)
13 août 2020
18:30

Non, tu dois justifier un business plan VIABLE avec un investissement d'au moins 5 millions. Pour un restau ca passe pas.

Réponse utile ?
2,60/5 (5 votes)
18756
13 août 2020
20:04

Je crois que je ne vais rien répondre tant le niveau de trolling est intense...
Renseignez-vous un minimum au lieu de réfuter tout ce qu'on dit, allez donc voir tous les français qui ont ouvert des restau au Japon, vous en trouvez à la pelle, surtout à Tokyo...

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2,08/5 (12 votes)
13 août 2020
20:27

Bonjour,
Le visa de travailleur qualifié existe mais il n’est pas très intéressant (dans la mesure où il est difficile à obtenir mais aussi à utiliser). En tant que cuisinier il faut bel et bien 10 ans d’expérience pro (apprentissage inclu) mais pas que, il faut aussi :
- 10 ans d’ancienneté dans UN style de cuisine (italien, français, indien...) travailler 8 ans dans une pizzeria et deux dans un gastro français peut valoir un refus.
- Tous les justificatifs d’emploi (bulletins de salaires) traduits et certifiés.
- Des photos de toi en train de travailler
- Des photos des plats réalisés (optionnel mais un plus dans le dossier)
- Une copie traduite et certifiée d’au moins un menu par établissement
- Des justificatifs d’intérêt concrets et validés pour le Japon (preuves de séjours, niveau jilpt validé...)
- Tous les papiers plus classiques pour un visa (passeport, promesse d’embauche...)

Le problème de ce visa n’est pas seulement le fait qu’il soit virtuellement impossible à obtenir mais aussi qu’il ne sert presque à rien:
- Ce n’est pas un visa de travail, c’est un visa de travailleur qualifié. Donc dans ton cas tu pourras te faire embaucher dans une cuisine mais c’est tout. Si tu veux devenir prof de français tu ne peux pas, il faut un visa prof. Si tu veux être serveur, manutentionnaire, ou autre il faudra un nouveau visa spécialisé.
En tant que cuisinier il existe une spécificité supplémentaire: tu as un visa de travail cuisinier mais seulement pour le style de cuisine dans lequel tu as déjà 10ans d’expérience (vraisemblablement français ou italien). Donc tu pourras être embauché comme cuisinier mais seulement dans un restaurant qui pratique cette cuisine de manière spécifique. Il sera interdit de changer et se mettre à faire de la cuisine japonaise, chinoise...
À 20 ans ça ne vaut pas le coup d’attendre de pouvoir prétendre à ce visa !!!

Il existe deux alternatives:
- Le visa vacance travail
- Le visa étudiant
- dans une moindre mesure le visa marital mais la dérogation peut être refusée.

Le visa vacance travail est le plus simple, il suffit de trouver un resto, travailler et se faire sponsoriser au moment de la fin du visa. La demande est généralement acceptée si t’es déjà en poste et que t’as pas eu de problème avec les autorités locales (surtout les impôts).

Si t’as plus l’âge pour le vacance travail il est possible de tenter sa chance avec un visa étudiant. Il faut demander une autorisation spéciale pour pouvoir travailler pendant son séjour d’étude au Japon (possible qu’à l’entrée dans le territoire sous réserve que tu fasses réellement tes études). Le process est le même travailler, se faire sponsoriser et voilà. Là il faudra inclure ton nouveau diplôme pour prouver que t’étais de bonne fois et que t’as bien été assidu dans tes études et donc que c’était pas une tentative d’entrée déguisée.

En tout cas c’est un beau projet ! Les restos recrutent pas mal de travailleurs étrangers, donc t’as toutes tes chances de te faire ta place au soleil (levant).

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,47/5 (17 votes)
Calligula
16 août 2020
12:05

Bonjour,
Malheureusement je suis belge donc il n'existe pas de PVT pour la Belgique..

Donc si je comprend bien c'est un peu foutu..

Moi qui pensait que ça allait être quand même un peu plus simple.

Parce que j'ai téléphoné à l'ambassade Japonaise en Belgique, et ils m'ont dis qu'il fallait avoir un sponsor, (restaurant) et le CoE et puis après je pouvais faire la demande de visa.

Donc pour moi c'est bel et bien foutu, même si imaginons pendant 5 ans je travaille dans le domaine de la restauration et je cumule 5 années d'études dans ce domaine, ça ne fonctionnerait pas ?

Mais excuses moi, mais dans les conditions que tu cites, elles ne sont pas un peu trop exigeantes ?
- Des photos de toi en train de travailler
- Des photos des plats réalisés (optionnel mais un plus dans le dossier)
- Une copie traduite et certifiée d’au moins un menu par établissement
- Des justificatifs d’intérêt concrets et validés pour le Japon (preuves de séjours, niveau jilpt validé...)

Normalement il ne faut aucun niveau de jlpt comme j'ai pu lire...

Mais si imaginons, je trouve un sponsor, etc que j'en fait la demande, j'ai presque aucune chance ?

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)
13 août 2020
20:30

Ce mec a du monté tellement d'affaires au Japon.
Tu les paye comment les employés.
A 250,000/ pers pour 2 emplois + soit même.
La première année c'est 15 millions

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,91/5 (11 votes)
18756
13 août 2020
20:53

j'ai déjà monté une affaire, je vais donc considérer votre délicat phrasé comme du sarcasme.
Alors vous considérez qu'on ne fait absolument aucune recette en un an ? De surcroît, on est pas forcément rentable la première année, et ce n'est pas une fatalité, ne pas se payer les premiers mois c'est quelque chose de courant.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2,62/5 (13 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.