Obligation de Bac+3 pour avoir un visa travail au Japon ?

11 réponses

Bonjour, comme vous pouvez vous en douter grâce au titre, j'ai des plans d'avenir centrés sur le Japon, j'ai actuellement 21 ans et depuis un bon moment je souhaite m'y installer. (j'ai déjà été dans ce pays pour info)

Le problème est qu'un détail particulièrement important m'est passé au dessus de la tête. (Ca en devient presque comique..)

Initialement et depuis mes 17 ans mon plans est d'apprendre le japonais en autodidacte, me rendre au Japon (prévu fin 2021) en Working-Holiday pendant 1 an pour découvrir le pays et ensuite y retourner en visa étudiant afin de passer le JLPT N1 ou vice-versa selon ce que la situation permettra.
Une fois ce projet terminé je pensais chercher du boulot afin de décrocher un working visa et mener mon petit bonhomme de chemin.

Il faut savoir que j'ai arrêté l'école au niveau CAP et donc que mon background scolaire est inexistant au yeux de l'immigration.

Et là se trouve le détail important, qui m'étais passé au dessus de la tête jusqu'à maintenant et que ma copine japonaise m'a gentiment indiqué.
Il faut OBLIGATOIREMENT un BAC +3 pour pouvoir espérer décrocher un visa.
Je ne sais pas ce que j'ai fais jusqu'à maintenant pour ne pas voir ça, je me suis peut-être dis qu'y aller au culot ça pourrait marcher... et honnêtement si vous pensez que je ne suis pas très futé, j'ai pensé et je pense encore la même chose.

1. Mes plans sont donc complètement à l'arrêt, je n'ai pas de diplôme et le JLPT sur lequel je misais beaucoup ne s'avère pas si crucial que ça.

2. Mes plans qui sont de rencontrer et d'avoir un avenir avec ma copine sont également chamboulés.

Est-ce que mon seul salut serait d'entamer 1 an d'étude pour décrocher mon BAC et ensuite 3 ans pour décrocher une licence ?

Honnêtement je ne sais pas du tout ce que je pourrais faire et 4 ans de relation à distance, c'est probablement très difficile, pour elle comme pour moi. Aussi difficile qu'un visa sans diplôme !

Aller tout de même au Japon pendant 2 ans puis rentrer et entamer des études serait déraisonnable?
En sachant que ma copine viendrait preut-être en France en Working Holiday à la fin de ces 2 ans.

J'espère que ma situation n'est pas trop mal détaillée... et je me tourne vers ceux qui ont de l'expérience pour qu'on puisse peut-être me donner des conseils.

Merci beaucoup pour vos futures réponses.
Nicolas

Par NicoNicodem Publié le 21 Mai 2021 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4/5 (7 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 11 réponses à la question posée

Ma
21 Mai 2021
05:26

Bonjour Nicolas,

Pourquoi ne pas faire 1 an d'études en France pour passer ton bac, partir ensuite en école de langue pour apprendre le Japonais puis faire une licence de 3 ans directement au Japon ?

De cette manière tu ne seras pas séparé de ta copine pendant bien longtemps et tu auras un baggage solide. Tu auras également la possibilité de travailler dans un magasin où un konbini pendant tes études, ce qui te permettra de payer ta vie sur place.

J'espère que cette piste de réflexion pourra t'aider. Bon courage :)

Réponse utile ?
2,70/5 (23 votes)
Ichigo
21 Mai 2021
05:37

Si tu as une copine et si cela fait sens, tu peux envisager le mariage...

Réponse utile ?
2,96/5 (25 votes)
21 Mai 2021
06:14

Bonjour,

Le diplôme est souvent le plus simple mais certains visa de travail acceptent l’expérience professionnelle également. Il faut compter 3 ou 10 ans suivant le domaine d’application du visa.

Réponse utile ?
2,67/5 (18 votes)
NicoNicodem
21 Mai 2021
08:21

Merci pour vos réponses !

J'ai pensé me diriger vers un LEA car initialement, je comptais travailler dans le tourisme et la traduction.

Ma

Je ne me suis pas renseigner sur une licence au Japon, je devrais y jeter un coup d'œil !

Ichigo

Le mariage n'est pas vraiment dans mes projets actuels mais merci d'avoir proposer :)

belegeorn

C'est une possibilité aussi ! Mais je ne sais pas si mes 4 ans d'intérimaires serviront à quoi que ce soit là-bas 😅

Merci pour vos réponses !
Je vais essayer de faire avec ça :)

Réponse utile ?
3/5 (16 votes)
saveria
21 Mai 2021
11:04

Bonjour. Comment savoir le nombre d'ancienneté nécessaire de 3 ou 10 ans selon le métier. Où nous renseigner.merci

Réponse utile ?
3,17/5 (6 votes)
Daison
21 Mai 2021
12:17

Moi je me suis arrêté au BEP Électronique mais j'avais 9 ans d'expérience en IT.
J'ai pu obtenir un visa de travail Engineer et être embauché dans mon entreprise actuelle pour un emploi dans l'IT où je taf avec des Bac+4/5...

Réponse utile ?
2,72/5 (18 votes)
Laur
21 Mai 2021
15:08

Effectivement, c’est fortement recommandé d’avoir un niveau licence ou master pour avoir une demande de visa travail accepté. En revanche, je connais pas mal de personnes qui ont réussi à décrocher le sésame sans avoir de niveau bac+3. Un cas « miracle » que je connais bien à même réussi à décrocher un visa de travail sans meme avoir le bac pour un poste d’assistant prof d’anglais dans une école internationale.

J’aime pas trop quand les gens disent que c’est impossible si t’as pas minimum un bac+3. En revanche, tu es tout jeune encore donc profite en pour au moins passer ton bac. Une autre solution qui peut être intéressante mais assez coûteuse, c’est faire tes études en senmon gakkou (école technique au japon sur 2 ans généralement). Plusieurs avocats disent qu’avoir un diplôme issu d’une senmon gakkou peut énormément aider dans les démarches pour un visa travail.

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4,25/5 (8 votes)
Aki
21 Mai 2021
15:36

Bien sûr c’est possible mais pas la généralité. J’ai été invité pour la célébration du 14 juillet (avant le covid) a l’ambassade à Tokyo. La grande majorité des types que j’ai rencontré: HEC, X, centrale, et j’en passe. Mais à côté de ça des restaurateurs, boulangers, pâtissiers dont certains archi connus au Japon. Donc tout est possible à partir du moment on on a une qualification spécifique et qu’on y croit.

Réponse utile ?
2,64/5 (11 votes)
Zackary Safsaf
21 Mai 2021
17:45

Pour un visa de travail au Japon tu as deux possibilités :
-Avoir un diplome d'études supérieures en France (license ou +)
-Avoir minimum 10 ans d'experience dans le domaine dans lequel tu travailles.

A part ça, c'est impossible d'avoir un visa de travail au Japon. Mais évidement, tu peux aussi envisager de te marier à une Japonaise, auquel cas tu pourras vivre là bas et travailler normalement grace à ton visa de marriage.

La derniere solution qu'il reste c'est le visa vacance travail, mais ça ne dure qu'un an.

Réponse utile ?
3,33/5 (12 votes)
Komepan
22 Mai 2021
06:49

Les années d'études comptent aussi en tant qu'expérience professionnelle.
Comme le "collègue" plus haut moi aussi j'ai eu un BEP Électronique (2 ans en alternance) puis j'ai enchainé sur un Bac Pro Informatique (aussi 2 ans en alternance).
Lors de ma demande de visa de travail j'ai pu ajouter ces 4 ans à mes 7 ans d'expérience professionnelle et mon employeur n'a eu aucun souci à m'obtenir le visa.
J'ai d'ailleurs un visa de 5 ans du premier coup, je m'y attendais pas du tout vu mon dossier mais ayant été embauché par une grosse boite international, ça a surement joué. Je spécule, j'en ai aucune idée.

Pour résumer mon parcours visa, je suis arrivé en PVT, puis j'ai eu un visa de travail 5 ans, ensuite j'ai obtenu le visa de résident permanent après m'être marié entre-temps.

Réponse utile ?
3,45/5 (11 votes)
ITbag
10 octobre 2021
12:22

Bonjour,

quand vous dites qu'il faut un bac +3, c'est obligatoirement une licence ? Ou alors un titre pro équivalent bac +3 ça fait l'affaire ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.