Les meilleurs débouchés pour s'expatrier au japon ?

10 réponses

Bonjour j'aimerais vivre au japon , mais j'ai vu que c'etait compliqué pour trouver du travail
J'aimerais faire mes etudes pour avoir un metier avec de bon débouché dans le pays du soleil levant
J'ai vu que pour etre professeur de langue c'etait mort (ou dans le meilleur des cas tres difficile) avez vous en tete des secteurs plus facile d'acces / demandé ?

Par Dolina Publié le 09 avril 2020
Question intéressante ?
4,67/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 10 réponses à la question posée

Van
09 avril 2020
03:12

La question que tu devrais te poser c'est... Pourquoi vouloir vivre au Japon ?
Ça me paraît saugrenue...

Réponse utile ?
2,20/5 (5 votes)
09 avril 2020
05:02

C'est son choix, il n'a pas besoin de se justifier :)

Réponse utile ?
5/5 (7 votes)
09 avril 2020
05:01

IT Engineer

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
09 avril 2020
08:00

Faire des études pour vivre au Japon c’est la pire façon de se planter et de rentrer en France la queue entre les jambes à cracher sur le Japon car pas foutu d’avoir ce qu’il fallait pour s’épanouir au Japon. Faire un métier que t’aimes déjà et parler japonais c’est déjà pas mal. Choisir le boulot que tu veux faire et pas choisir le premier employeur qui va te faire vivre au Japon. Et faire en sorte que le boite a plus besoin que toi que toi d’elle sinon tu te feras exploiter comme comme tous ces gens qui sont prêts à tout pour vivre au Japon

Réponse utile ?
4,55/5 (11 votes)
東大生
09 avril 2020
08:07

Bonjour,

La situation économique actuelle et future à l'échelle nationale et internationale ne permettent pas vraiment de se projeter dans le futur. Et encore moins de recommander un secteur en particulier.

Il est tout à fait possible, encore aujourd'hui, de devenir professeur de français au Japon. En tout cas, dans des grandes villes (Tokyo, Osaka, Kyoto, Niigata, Sendai, Sapporo...). Il est par contre vrai que la concurrence s'est considérablement accrue ces dernières années, et que les écoles et universités demandent parfois de réelles qualification : licence 3 avec un parcours FLE, master FLE, expériences passées dans l'enseignement... Les conditions de travail et les salaires ne sont par contre pas toujours très reluisants.

Tout va aussi dépendre du type d'emploi et d'entreprise que vous voulez rejoindre. Administrations française ? Compagnie française implantée au Japon ? Grand groupe international ? Start-up ? Université... ? Réfléchir à cela vous permettra déjà de dégager certains éléments sur lesquels vous concentrer.

De manière générale, le marché de l'emploi au Japon (avec des entreprises japonaises ou internationales) est devenu (s'il n'a pas toujours été ?) très sélectif pour les étrangers. De plus en plus de gens veulent immigrer au Japon, et la concurrence est féroce.

Plutôt qu'une filière en particulier, pensez d'abord au niveau d'étude à atteindre : il est très fortement recommandé d'avoir au minimum un niveau licence. Et plus idéalement, un master (à finalité professionnelle, mais un master recherches est bien aussi). A ma connaissance, avoir juste un bac ou un diplôme bac +2 risque de vous bloquer dans votre projet, l'obtention d'un visa. Le passage dans une grande école ou un établissement reconnu au Japon (référez vaguement aux classements internationaux, sans trop miser dessus...) peut apporter un peu de poids à votre profil, mais ce sera avant tout le plus haut diplôme obtenu puis sa spécialité qui seront regardés.

Pendant votre cursus, faites des stages, même s'ils ne sont proposés qu'en option. Ce sont eux qui feront la différence sur votre CV, et qui vous permettront peut-être de tisser des premiers liens avec le pays. Et pourquoi pas vous aider à obtenir un poste directement au Japon.

Misez sur des compétences en langue. l'anglais n'est pas une option, elle va très probablement devenir votre langue de travail principale. Et votre niveau doit être certifié par le TOEFL ou le TOEIC, avec un bon score. Parler et comprendre le japonais est important, mais le lire l'est encore plus. Avoir une certification pour ces deux dernières compétences (niveau JLPT 1, au pire 2) est un gros atout, mais pas forcément obligatoire. Sauf peut-être si vous voulez trouver un emploi spécifiquement dans une entreprise japonaise.
Certaines entreprises préféreront que vous parliez parfaitement anglais et que vous ayez déjà des expériences professionnelles, plutôt qu'une très bonne maîtrise du japonais à offrir mais sans autres compétences à côté ni expériences.

Un coup d'oeil au site Civiweb (qui regroupe les offres de Volontariat International en Entreprise) ou du site de la chambre de commerce et de l'industrie permet d'avoir un vague aperçu des profils et spécialités recherchés : business, IT, ingénieur, marketing et communication... A bac +4 et +5.
Vous pouvez aussi regarder les annonces sur Linkedin, consulter des sites d'offres d'emplois en japonais pour vous faire une idée des secteurs qui recrutent le plus, pour l'instant.

Mon plus gros conseil serait de ne pas partir au Japon la fleur au fusil, mais de trouver un poste avant de partir. Via les sites cités précédemment, vous avez le choix, et les entretiens d'embauche par skype/zoom sont devenus monnaie courante. Cela vous épargnera bien des soucis et des déconvenues et cela vous évitera de grossir les rangs, déjà conséquents, de celles et ceux qui ont échoués dans leur projet de travailler au Japon par manque de préparation.

Même si, au final, rien ne vous empêche de tenter votre chance, de suivre vos envies et d'étudier ce que vous voulez, et de sauter dans le grain bain quand vous vous sentez prêt.e pour cela.

Bon courage !

Réponse utile ?
4,68/5 (22 votes)
09 avril 2020
13:33

Merci beaucoup pour vos reponses ( sauf la premiere :p )
Je vais donc suivres vos conseils et voir plus "directement" sur les sites pour voir les demandes qui resortent le plus et me preparer mentalement a faire de longues etudes ^^

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Sugoi
09 avril 2020
14:32

Si tu es un cuisinier, boulanger, pâtissier, sommelier hors pair tu peux avoir des opportunités ( je connais un chef, pas connu dans tablettes mais qui bosse, ainsi qu’un ami manager dans une célèbre crêperie, eux deux se sont fait une place. Peu d’études mais un métier qu’on peut exercer n’importe où. Attention je ne dis pas que ce soit facile....

Réponse utile ?
4,75/5 (8 votes)
09 avril 2020
18:39

bonjour
je profite de la question pour en poser une autre:
est-ce possible de trouver du travail dans l'agriculture ? et si oui, dans quelles conditions ?

Réponse utile ?
4/5 (2 votes)
Kell
12 avril 2020
02:13

Je veux du travail ! 😌

Réponse utile ?
2,50/5 (2 votes)
AndréZuka
12 avril 2020
04:07

Je suis au Japon depuis 8 ans où je travaille dans l'informatique, plus précisement dans tout ce qui touche aux infrastructures réseaux/télécom.

C'est un secteur qui offre énormément de débouchés (dans le monde entier, pas qu'au Japon d'ailleurs) et qui permet de s'installer de manière durable dans le pays.

Et je rajouterai même que par les temps qui courent, c'est un métier qui ne connait pas la crise vue la demande croissante dûe au télétravail.

Réponse utile ?
3,50/5 (2 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.