Comment avoir un visa auto-entrepreneur au Japon ?

14 réponses

Bonjour à tous,

Je vous essayer de m'expliquer le plus simplement possible.
Voilà, je suis actuellement au Japon avec un visa étudiant (pour étudier le japonais et non pour le boulot à la base)
Mais mon ancien employeur (en France) me propose du travail au Japon, ce qui est une opportunité que je n'aurai pas 2 fois

Et là cela se complique,
je ne peux pas effectuer ce travail avec mon visa étudiant car pour réaliser ce travail, je dois intervenir chez différent fabricant japonais (donc trop loin)
pour faire simple, j’interviendrai pour mon client français pour vérifier l'état d’avancement des commandes chez les fournisseurs japonais

Mon ancien employeur me propose d'intervenir en temps que freelance (je pense qu'ils veulent pas s’embêter avec la partie administrative)
Ce que j'ai compris c'est que le statut d'auto entrepreneur (Kojin Jigyo ( 個人事業)) n'est pas compliqué à avoir (adresse sur place et visa longue durée ce que j'ai actuellement)
mais comme son nom l'indique c'est un statut et non un visa donc il me faut un visa me permettant de travailler

Dans la liste des différent visa je ne suis éligible qu'aux :
- visa étudiant : que j'ai actuellement mais ne me permet de bouger à travers le pays pour le boulot
- visa de travail : mais il me faut un sponsor

Pour les autres type de visa, je suis seul (donc pas de visa époux), j'ai plus de 30 ans (donc pas de PVT) et j'ai pas 5 millions de yens (donc pas visa Business manager)

Je suis dans l'impasse
Auriez-vous des pistes ou des retours d'expérience à me donner

Merci d'avance

Par Inkura Publié le 26 février 2020 Thématiques associées :
Question intéressante ?
5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 14 réponses à la question posée

PaulEmploi
26 février 2020
23:42

L'entreprise française doit supporter la charge administrative, je ne vois que cela.

Réponse utile ?
4,40/5 (5 votes)
27 février 2020
07:51

Oui, moi aussi je vois que ça.

Réponse utile ?
3/5 (2 votes)
27 février 2020
00:10

Si t’avais été en visa de travail t’aurais peut être pu te auto sponsoriser mais la c’est impossible avec ton visa étudiant. A part les 5 millions de yen que ton entreprise lache avec frais d’avocats ect, les 5 millions tu peux les rendre juste après c’est pour le capital de départ mais les papiers sont très long et je sais pas si ton employeur aura la patience d’attendre. Sinon y’a aucune solution que de rentrer en France ou de trouver un emploi dans une boîte faire un visa et te barer quelques mois après pour te auto sponsoriser

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
27 février 2020
07:53

Je l'ai vois pas lâcher les frais et le boulot et pour début Avril ! j'espère que mon ancienne boîte trouvera une solution

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Leaelyn
27 février 2020
04:57

Est-ce que vous êtes allé poser la question au bureau de l'immigration ?
Ils ont normalement un bureau pour répondre aux questions de ce genre et les réponses seront donc plus complètes que celles trouvées ici (sauf si quelqu'un à déjà vraiment vécu la même situation)

Pour ma part je n'ai pas vu ce cas jusqu'à présent dans mon entourage mais je sais que l'immigration fait une grande différence entre les revenus obtenus depuis l'étranger et ceux obtenus depuis le Japon....

Par contre il me semble qu'il existe un visa qui permet de travailler pour une entreprise étrangère au Japon mais il faut être embauché par cette entreprise et qu'elle vous envoie en mission au Japon. Je ne pense pas que ça fonctionne en freelance.
Comme dit précédemment je pense que cette entreprise va devoir supporter la charge administrative

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
27 février 2020
07:55

Merci, je n'ai vas pensé au bureau d'immigration. Je vais me renseigner.
Sinon pour le visa inter-entreprise, je ne suis plus éligible car il faut minimum un an chez eux et j'ai démissionné en septembre dernière pour pouvoir partir au Japon vu qu'ils me proposaient rien !!

Réponse utile ?
/5 ( vote)
27 février 2020
23:06

Bonjour, c'est à votre entreprise de trouver la solution, pas à vous. A partir du moment où ce sont eux qui vous proposent un emploi au Japon c'est qu'ils connaissent la situation dans ce pays, vous devez donc rentrer et France et revenir ici comme personnel détaché.
Vous serez un employé de votre boîte en mission à l'étranger
Bon courage

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
28 février 2020
08:19

Bonjour, je pense que l'entreprise pensait que comme je suis sur place, ils avaient juste à me faire un contrat. (ils n'ont réfléchis à la difficulté administrative). Et je pense aussi que comme je suis sur place, ils feraient des économies !
Si comme je l'ai lu, il faut rentre pour changer de visa, ils enverront quelqu'un d'autre que est déjà chez eux.
Je verrais bien ce qu'ils me diront ! Pour le moment, je me concentre sur le japonais qui n'est pas une mince affaire !!

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
28 février 2020
08:55

oui, les japonais sont très pointilleux en matière de visas, je suis moi même à mon compte, marié à une japonaise, père de famille et malgré ça je n'ai que des visas de 3 ans, c'est dire :D
d'après ce que j'ai compris c'est du au fait que je sois l'unique source de revenus de la famille, ma femme a fait un break dans sa carrière pour élever notre fille et c'est considéré comme étrange pour eux quelque soit le montant des revenus d'ailleurs
bon courage

Réponse utile ?
/5 ( vote)
The Pew
05 mars 2020
16:04

Je suis scié. Si ta situation est jugée étrange, qu'est-ce qu'une situation normale ?
Pourtant ça me semble tout à fait normal... Décidément les voies de l'immigration sont impénétrables !

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
05 mars 2020
23:37

Bonjour, bienvenue au Japon ;)
C'est pourtant la première question qu'a posé l'employé de l'immigration à mon épouse. En fait ici c'est plutôt étrange de voir une épouse diplômée d'une université relativement prestigieuse faire une pause dans sa carrière pour s'occuper de sa fille, même si son mari est à son compte et assure les revenus de la famille
En même temps les demandeurs de visa du bureau de Gunma sont surtout des Brésiliens, des Chinois, des Pakistanais et d'autres asiatiques, pas vraiment des investisseurs, j'étais le seul occidental.

Réponse utile ?
2/5 (1 vote)
10 mars 2020
13:17

Bonjour, je reviens vers vous pour une autre question !
Mon future employeur (Français) me propose maintenant d'intervenir pour lui au Japon en étant auto-entrepreneur en France.
Pour moi, c'est pas possible ! car sans visa autorisant le travail, on ne peux pas travailler même si j'ai un contrat avec eux en France !
Mais ils me répondent que eux le font, je m'explique.
Ils envoient des gens sans visa (touriste, voyage d'affaire) et travail au Japon chez leurs clients.
De ce que j'ai compris le "voyage d'affaire" ne couvre que les réunions clients et autres entrevues mais eux interviennent dans les entreprises (suivi de fabrication ), je présume que si ils se font contrôler ou si il y a un accident, ils ne sont pas couvert !
Quelqu'un pourrait me confirmer ou m'aiguiller svp !
Merci d'avance

Réponse utile ?
/5 ( vote)
10 mars 2020
13:27

bonsoir
non, c'est toujours foireux, tu n'as pas le droit de travailler ici en étant touriste, il faut que tu sois préalablement embauché par ton employeur avant de revenir ici en voyage d'affaires
le seul bon conseil que je puisse te donner c'est d'envoyer balader ce blaireau qui cherche uniquement à te faire prendre des risques inutiles alors que lui se la jouera pépère en France et en trouver un autre plus crédible
bonne soirée

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
10 mars 2020
13:32

Bonsoir, merci pour le retour
C'est bien ce que je pensais mais ils m'ont fait douté !

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.