Budget pour 2 ans d'études de langue au Japon ?

6 réponses

Bonsoir à tous,

Voilà je reviens de mes vacances au Japon qui n'ont fait que me conforter dans mon envie de vivre et m'installer là-bas pour cela j'ai l'intention d'intégrer une école de langue pendant 2 ans afin de pouvoir parler couramment le Japonais et passer ainsi le JLPT2 minimum voir 1 si possible. Je possède déjà quelques bases de Japonais, j'apprends en autodidacte depuis maintenant 7/8 mois.

Mon choix se porte actuellement sur 2 écoles bien différentes l'une étant située à Sapporo et l'autre à Tokyo, Nippori et j'aurais aimé avoir votre avis sur le budget nécessaire pour passer 2 ans au Japon, si l'on prend en compte un travail à temps partiel à côté des études et comme logement une famille d'accueil.
J'ai énormément de mal à savoir de combien je dois disposer pour partir l'esprit plus ou moins tranquille pour un si long voyage.

Merci d'avance pour vos avis et votre aide.

Question intéressante ?
3.5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

ジャン
14 Août 2017
00:17

Compte 30 000 € mini pour 2 ans l'école 5000€ mini par an + 500€ pour une chambre + la nourriture + les transports ça monte très vite

14 Août 2017
03:07

30000 à 40000 euros
Moi j’avais utilisé près de 10000euros en ayant l’université gratuite et un logement à 250 euros par mois

14 Août 2017
11:01

Ton budget sera vraiment différent si tu vas à Tokyo ou Sapporo

Pour info je vais faire pareil que toi, moi j'ai un budget de 45 000 euros minimum budgété (mais je prévois de partir avec 60 000 pour être plus tranquile) pour deux ans à Fukuoka (mais j'aurai mon appartement avec un loyer aux alentours de 600 euros)

les prix à Fukuoka et sapporo sont assez similaire il me semble, donc pour comparer à tokyo j'avais prévu un budget de 60/65 Ke (avec un plus petit appartement) donc si tu es un peu serré niveau budget va a Sapporo plutot.

Et essaye d'avoir un peu plus il y a toujours des frais auxquels on ne pense pas et c'est mieux d'avoir un petit budget pour faire quelques sorties et profiter du japon un minimum.

Kame pawa
14 Août 2017
14:29

Le conseil que je te donne en plus d'avoir un bon budget minimum 2/30 000 euros sans l'école et l'avion pour débuter, c'est d'aller à Sapporo.
Oui Tokyo semble plus fun etc.... J'ai fait ce choix et finalement je regrette de ne pas être aller à Osaka (mon second choix), je pense que j'aurais été mieux immergée et que mon japonais serait nettement meilleur au bout de 3 ans.
Sapporo sera peut être un peu plus ennuyeux mais t'es sure que tu utiliseras plus ton japonais que ton français et là tu deviendras japonais courant voir bilingue ^^ (enfin si tu le bosses^^)

15 Août 2017
17:08

Sapporo ne sera pas ennuyeux comme le disent certains commentaires. (:
Pour beaucoup, qui passent leur temps à sortir, Sapporo peut avoir une atmosphère bien différente que la capitale, mais ce sont généralement ceux avec un court séjour qui pensent une telle chose.

Je pense savoir de quelle école tu parles pour Sapporo (en même temps, il n'y en a que deux de souvenir, ça limite les choix) et je suis d'accord avec les autres sur un point : choisir Sapporo, c'est choisir l'immersion. Il y a très peu d'occidentaux (vraiment peu), la mentalité est bien différente de celle de Tokyo et l'atmosphère est comme je le disais radicalement différente. Pour moi, Sapporo est un vrai coup de cœur et je ne regrette pas mon choix, je préfère être ici là où n'y a que 5-6 français dans mon école au lieu de Tokyo où il y en aurait le triple voire le quadruple. Et les gens sont habitués aux étrangers à Tokyo, ici pas autant et donc ils sont bien plus intéressés.

Concernant le prix, la famille d'accueil revient cher, à presque 750€ le loyer (et non 500) et le transport, c'est 500yens environ pour chaque aller/retour en ville, ça grimpe assez vite et même si pour la nourriture tu peux t'en sortir pour 500yens par jour (surtout si tu achètes que le repas du midi) (non-fourni par la famille d'accueil), il faut prendre tout ça en compte.
Puis le visa étudiant qui reste quand même pas mal coûteux (mais dans lequel toutes les fournitures et les sorties sont intégrées). Personnellement, j'avais prévu 15 000 pour un an, je suis particulièrement économe, mais si tu veux t'intégrer, tu vas être obliger de dépenser, donc élargir ton budget me semble être une bien meilleure idée.

Dylan
18 Août 2017
17:44

Merci beaucoup pour vos réponses.

Bien je crois que vos deux derniers commentaires ont finit de me convaincre pour Sapporo qui a de toute façon un petit quelque chose qui m'attire plus que Tokyo, peut être l'inconnu ou juste la neige, je ne sais pas.
Mais après concernant vos budgets, je trouve ça assez gros quand même, sachant que je parle d'avoir un travail à côté des études et j'ai lu en cherchant sur internet qu'un travail à temps partiel pouvait permettre de régler son loyer dans la totalité du moins en Share house, cela ne concerne peut être pas toute la somme en famille d'accueil.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.