Où trouver des okashi d'autres régions du Japon à Tokyo ?

6 réponses

Hello,

Mes voyages m'ont permis de gouter de délicieuses spécialités locales, et j'aimerais pouvoir les retrouver lors de mon séjour prochain à Tokyo.

Sauriez-vous où je serais susceptible de trouver des okashi d'autres régions du Japon, notamment Momijimanju, Hakata Torimon, Hiyoko, Karukan.

Au passage, si vous connaissez un endroit vers Asakusa (ou ailleurs dans Tokyo) qui fait de bons daifuku mochi, voire même des ichigo daifuku je vous en serais très reconnaissant ! J'en avais gouté de délicieux à Nara, avec du shiroan entre la fraise et le mochi (♥ω♥*)

Merci beaucoup ! ^_^

Question intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

Mizu
16 Septembre 2018
18:10
16 Septembre 2018
22:19

Merci beaucoup Mizu, ça semble très prometteur pour les spécialités d'autres régions en effet ^_^

17 Septembre 2018
19:14

Le mieux est d'aller dans un "Antenna Shop" de la région de son choix. La plupart se trouvent près de la gare de Tokyo.
https://www.city-cost.com/blogs/City-Cost/MvKrz-shopping_tokyo

18 Septembre 2018
17:36

Ah super, j'avais complètement oublié l'existence de ce concept !
Merci beaucoup ^_^

18 Septembre 2018
19:12

De rien ;-)

12 Octobre 2018
13:55

Petit feedback pour les intéressés.

Il n'y avait pas beaucoup d'okashi au Marugoto Nippon d'Asakusa, en tout cas pas de Hijiri / Yatsuhashi de Kyoto, ni de Hakata Torimon ni Hiyoko. D'ailleurs petite aparté, je ne recommande vraiment pas l'Okonomiyaki Hiroshima-style du Marugoto nippon, le cadre n'est pas très sympa, on vous colle devant la mega plaque chauffante avec 10cm de comptoir en guise de table, vous cuisez en même temps que les okonomiyaki pas très généreux car vous ne pouvez pas reculer sans gêner le service, et si vous n'êtes pas japonais, on ne vous demande pas si vous voulez couper vous même votre okonomiyaki ou si vous voulez plus de sauce. Sans compter que l'okonomiyaki était très moyen, peu garni et les pâtes plutôt sèches, avec très peu de sauce. Rien à voir avec les délices dégustés à Miyajima.

Étonamment, l'antenna shop dédié à Kyoto de Ginza (Kyotokan) a fermé définitivement il y a quelques temps déjà sans remplacement (ou alors je n'ai pas trouvé), et je n'ai pas eu le temps d'aller au antenna shop Hakata ou Hiroshima.

En revanche j'ai trouvé Hijiri / Yatsuhashi, et Hiyoko (mais pas de Hakata Torimon ni Momijimanju) dans les boutiques de gateaux et confiseries à l'aéroport d'Haneda. Elles se trouvent avant les contrôles de sécurité, derrière les comptoirs d'enregistrement, donc accessibles à tous si jamais vous voulez les acheter avant votre départ.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.