Kawaguchiko Momiji Fuji 25

La construction de l’ascenseur vers le sommet du Mont Fuji va débuter

Il y a bientôt deux ans, le Mont Fuji 🗻 annonçait l’ouverture des donations volontaires à ses randonneurs, à partir de 1.000¥ (~8,34€) par personne. Alors que le volcan 🌋 accueille environ 300.000 visiteurs sur ses sentiers chaque été, il faut croire que la plupart d’entre eux se sont montrés généreux.

Les préfectures de Shizukoka et Yamanashi viennent en effet d’annoncer qu’en deux ans, elles ont récolté plus de deux milliards de Yens 💴 (~16,7 millions d'euros) ! Leur ambitieux projet, tenu secret depuis 2009, va ainsi pouvoir enfin voir le jour : la construction d’un ascenseur pour atteindre plus facilement le sommet du Mont Fuji.

L’ouvrage se fera en deux phases :

  • d’abord, la construction d’un tunnel horizontal de près de trois kilomètres, à partir de la cinquième station d’où démarrent la majorité des randonneurs (dès fin 2015) ;
  • puis l’ascenseur en lui-même, quasiment vertical jusqu’à la caldera, sur plus d'1,5 km (à partir de début 2017).

Pour les voyageurs, la visite devra être avant tout ludique. Pour traverser le tunnel, différents moyens de locomotion seront donc proposés : vélos, trottinettes, rollers ou encore hoverboards. Quant à l’ascenseur, dont le transfert durera tout de même près de quatre minutes, la construction prévoit un plancher en verre pour admirer la lave pendant la montée. Selon les premiers schémas, 100 à 200 personnes pourront l'emprunter en simultané.

Alors qu'il faut compter cinq à six heures au bas mot à l'heure actuelle, avec ce nouveau système il suffira ainsi d'environ une demi-heure pour effectuer l'ascension complète. Comptez, en revanche, 25.000¥ par tête (~208,40€) tout de même pour le ticket d'entrée.

Le projet devrait ouvrir au public fin 2018 selon le rétroplanning envisagé. L’objectif est simple : faire du Mont Fuji une attraction beaucoup plus touristique en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Lors de sa conférence de presse, le comité du tourisme exultait : "En cas d’éruption volcanique, les visiteurs seront aux premières loges !".

À noter qu’il s’agira du plus haut ascenseur du monde ; mais cela n’effraie pas les Japonais qui envisageaient, il y a quelques années à peine, d’en bâtir un vers l’espace !

Note de la rédaction — Comme certain(e)s l’ont deviné, il s’agissait bien d’un article sacrifiant à la fameuse tradition du poisson d’avril. Navrés pour tous nos lecteurs qui y ont cru !

Destinations associées

Par Kanpai Publié en avril 2015 - mis à jour en décembre 2015