doraemon-tokyo-2020-olympique

Et si Tokyo accueillait les JO 2020 ?

Jeux Olympiques d'été 2020 au Japon

Le 7 septembre 2013 à Buenos Aires, le Comité International Olympique rendra son verdict pour déterminer la ville qui accueillera les Jeux Olympiques d'été 2020. Tokyo se trouve dans le trio de finalistes, en lice avec Istanbul (Turquie) et Madrid (Espagne). Après avoir perdu la compétition pour les JO 2008 à Osaka dès le premier tour, puis les JO 2016 au deuxième tour face à Madrid et Rio de Janeiro (cette dernière ayant été choisie), le Japon entend bien accueillir les Jeux pour la quatrième fois de son histoire, après les :

  • JO d'été 1964 à Tokyo (qui fut la première ville asiatique à les héberger)
  • JO d'hiver 1972 à Sapporo
  • JO d'hiver 1998 à Nagano

À noter que les deux autres villes candidates pour 2020 n'ont jamais hébergé les Jeux Olympiques d'été. En raison de la jurisprudence de rotation des continents, Tokyo serait cette fois favorite de la compétition, bien que la capitale turque reste sur quatre candidatures infructueuses. Après avoir visité chacune des trois villes pendant quatre jours en mars, le CIO les accueillera tour à tour pour le grand oral de leurs projets respectifs, les 3 et 4 juillet à Lausanne (Suisse).

Naturellement, accueillir une compétition aussi tentaculaire que médiatisée et suivie représente un formidable coup de projecteur à l'échelle internationale. Les responsables japonais estiment que les JO 2020 pourraient générer une activité économique de près de 40 milliards de dollars et créer plus de 150.000 emplois. Bien que remis depuis la forte baisse liée au tsunami du Tôhoku en 2011, le tourisme en sortirait énormément boosté. Les Japonais ne s'y sont pas trompés : malgré un budget quasiment divisé par deux par rapport à la précédente candidature qui recueillait 56% d'opinions favorables de la part des Tokyoïtes, ils était 67% à la soutenir après les JO de Londres et jusqu'à 83% le mois dernier selon le très sérieux Yomiuri Shinbun.

En prévision, Tokyo a déjà présenté le projet de reconstruction totale de son Stade Olympique National, qui accueillera au moins la Coupe du Monde de Rugby 2019. Le cabinet d'architecture anglais Zaha Hadid, qui a remporté l'appel d'offre, a présenté un sublime bâtiment futuriste de 80.000 places. Le village olympique se situerait entre Ginza et la baie de Tokyo, sur la zone Harumi, et les médias à Tokyo Big Sight sur l'île artificielle d'Odaiba.

Destination aussi attirante qu'intrigante pour les néophytes, le Japon et particulièrement Tokyo n'ont aucun mal à séduire les touristes. Il suffit de demander aux voyageurs au Japon pour s'apercevoir du taux d'émerveillement très élevé. La capitale japonaise possède de nombreux atouts tels que la sécurité, la ponctualité, la qualité de service, de sa cuisine, ou encore l'accueil des étrangers de passage sur son archipel. Mais peut-être plus encore, accorder l'organisation des JO 2020 offrirait une marque importante de confiance après le traumatisme national de mars 2011. L'optimisme inaltérable de Doraemon, mascotte officielle, peut en témoigner !

Mise à jour du 7 septembre : c'est officiel ! Tokyo hébergera les Jeux Olympiques 2020 ^_^

Voici le clip de campagne de Tokyo pour les Jeux Olympiques d'été 2020, intitulé "Discover Tomorrow" :

Pour en savoir plus sur cette candidature, vous pouvez visiter le site officiel (traduit en français !) : http://tokyo2020.jp/fr/

Destinations associées

Par Kanpai Publié en avril 2013 - mis à jour en novembre 2016