Validité du visa époux en cas de décès du conjoint japonais ?

12 réponses

Bonjour,

Je suis française et marié à un japonais depuis 3 ans. Nous vivons en France et avons un enfant d'un an.
Nous allons déménager au japon car la vie en France ne nous convient plus.
Ma belle famille vient de déposer le dossier pour obtenir mon COE pour que je puisse faire mon VISA épouse

Question : Je suis de nature anxieuse et je me demandais s'il arrivait quelque chose à mon mari avant ou après l'obtention du visa..
Pourrais-je rester au japon avec ma fille ? ou devrions nous rentrer en France ?
Y-a-t-il un visa "parent de japonais" équivalent au visa époux ?

Merci pour votre aide.

Elodie

Par EloSun Publié le 03 octobre 2023 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,50/5 (8 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 12 réponses à la question posée

03 octobre 2023
07:32

La question n'est pas si bête et mérite d'être posée. En l'occurence, en cas de décès de l'époux, le statut "époux de Japonais" est en effet perdu.

Il -faut- alors changer de statut sous 6 mois. En cas de négligence, c'est expulsion.

Tu as un enfant, de nationalité japonaise a priori, tu peux a priori changer ton statut en "定住者" (Teijusha, "long term resident"). Attention, ce n'est pas automatique, il faut aussi compléter par des preuves de revenus, etc.

Si ton enfant n'a pas la nationalité japonaise, le changement de statut se fait sur la durée du mariage avec un "cutoff" à 3 ans, avant ce n'est quasiment jamais admis (donc bye bye le Japon).

Teijusha est un statut uniquement dédié aux cas particuliers, l'obtention n'est pas automatique, il faut montrer patte blanche.

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,43/5 (14 votes)
Sebastien T.
03 octobre 2023
07:38

Pour plus de sécurité aussi, au bout d’un an au Japon, tu peux faire une demande de résidence permanente. Il faut trois ans de marriage dans un an au Japon
Il y a des conditions de revenus aussi je crois

Réponse utile ?
4,36/5 (11 votes)
EloSun
03 octobre 2023
14:23

@Sebastien @ Tebu

Merci beaucoup pour vos retours !
Je me posais la question en cas de pépin.
J'ai tout intérêt à devenir bilingue rapidement et trouver un travail.
Après avoir fait le pour et le contre, le japon nous semble mieux pour élever notre fille.

Je compte faire un an dans une école de japonais. Mon niveau se situe entre JLPT4 et 3. Ensuite j'aimerais trouver un travail.
J'espère que ça le fera !

Réponse utile ?
4,57/5 (7 votes)
03 octobre 2023
14:48

"Bilingue", no worries tu ne le deviendras pas "rapidement", aucune chance. Il te faudrait une bonne année de japonais intensif pour arriver à un N1 (ce qui est encore très loin très bilingue), et tu serais bien avancée, vu que ce n'est pas ça qui te donnera un job. A mon avis, l'année dans une école de japonais n'est pas la bonne approche, tu n'as pas à "apprendre par la voie théorique", tu peux tout à fait te permettre d'apprendre sur le tas.

Fais dans l'autre sens, profite du fait d'avoir un visa époux (donc pas de restrictions sur l'emploi), et cherche un boulot, même alimentaire, type combini. Sans problème de visa ce n'est pas très compliqué pour des petits jobs, le taux de chomage est sous le taux frictionnel, il y a de très gros problème de manque de main d'oeuvre, la moindre boutique est incapable de trouver du staff. Même avec un japonais un peu basique tu devrais trouver sans trop de difficultés. Tu n'as pas le problème de ceux qui ont des restrictions de catégories pour les visas de travail.

En travaillant dans un environnement nippon, ton japonais devrait grimper, vite, et tu pourras repasser dans une école japonaise plus tard, ou en parallèle, si tu penses que ça ne suffit pas. Et au moins tu auras mis un pied dans la porte, ça change tout.

Réponse utile ?
4,44/5 (16 votes)
03 octobre 2023
21:29

Bonsoir Élodie,
Je peux parfaitement comprendre que vous ayez envie de quitter la France pour vivre au Japon. Je me permets de vous conseiller de contacter OLES JAPON (Organisme Local d’Entraide et de Solidarité) c'est une association destinée à soutenir les Français en difficulté au Japon, qu’ils soient résidents ou de passage.
L'adhésion est de 1000 yens une somme volontairement modeste qui reste accessible à la plupart des personnes, Oles Japon a édité un petit livret qui correspond à votre situation familiale:" Regard sur le mariage Franco-Japonais ". Ce sont des bénévoles disponibles et à l'écoute, vous aurez certainement la / les réponses à vos questions.
Bon courage dans vos démarches, et bonne soirée.

Réponse utile ?
4,62/5 (13 votes)
Junko
04 octobre 2023
14:42

Bonjour à tous
Bonjour Élodie
Je vous conseille de chercher un travail plutôt dans les entreprises Franco -Japonais. On n' a toujours besoin des personnelles pour la communication entre deux pays ou la connaissance des systèmes français.
Quand à moi, je n'ai pas trouvé un travail stable en France. Mon mari est français.
Après grande recherche pour trouver un travail , la banque japonaise installée en Europe m'a embauché, c'était au bout de 9 ans de mariage.
Bon courage
Junko

Réponse utile ?
3,75/5 (4 votes)
Floko
06 octobre 2023
06:19

Bonjour Élodie. Je te réponds d’après ma propre expérience, 20 ans au Japon et mariée à un japonais. Je valide les infos précédentes au niveau des visas. J’ai commencé avec un visa d’épouse puis au bout de quelques années, un enfant en plus et l’achat d’une maison, j’ai pu obtenir mon visa de résidence permanente. C’est plus « safe ».
Au sujet de la langue, je ne suis plus d’accord avec le fait d’apprendre « sur le tas » dans la situation d’une jeune mère au foyer. Apprendre par soi-même , et en travaillant de surcroît n’est pas pour tout le monde. Surtout quand on n’a personne pour garder son enfant ! Et quoi qu’on ai dit plus haut, il faut quand même un minimum de connaissance du japonais pour travailler, et surtout garder sa place. Pour cela la maîtrise des bases de la grammaire est indispensable . Je valide l’apprentissage dans une école si tu peux faire garder ta petite fille. Pour te sentir plus à l’aise et risquer moins de « bourdes ».
Bonne chance !

Réponse utile ?
4,40/5 (5 votes)
EloSun
06 octobre 2023
15:24

Merci beaucoup pour vos retours,

@Floko Nous rejoignons la maison familiale, la grand mère pourra garder la petite pendant que je sui une demi journée à l'école.

@Junko Je serai aux alentours de Nagano-shi, ça devrait être un peu plus difficile que TOKYO/OSAKA pour trouver un travail mais je ne désespère pas :) En + il y a une pénurie de personnel.

Réponse utile ?
4/5 (2 votes)
talda
07 octobre 2023
00:28

bonjour,
beau projet que de partir là bas
je suis cependant intriguée : "quand tu dis la vie en France ne nous convient plus", ca vient de toi, de lui, de vous deux ? j'avoue me poser la question parfois aussi, tu es prête à partir directement sans te retourner ou vous allez faire une sorte "d'essai" sur place avant ?

Réponse utile ?
4/5 (2 votes)
EloSun
09 octobre 2023
15:41

Bonjour @talda,

Suite aux émeutes, la police municipale a été incendié et notre bâtiment a commencé à bruler + grosses odeurs de fumé.
C'était prévu qu'on aille au JP mais beaucoup plus tard. Cet évènement a accéléré les choses c'est tout.

Nous avons déjà habité au japon 1 an en couple sans enfant et beaucoup voyagé ensemble sur de longues périodes.

A part l'école qui semble un peu militaire je ne vois que des points positifs au japon :
- Pas de déserts médicaux
- Sécurité
- Mon mari travaille dans le public et a beaucoup d'avantages

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
09 octobre 2023
19:53

Bonsoir,
Face à de pareils événements je peux parfaitement comprendre que l'on souhaite quitter la France, j'ai un couple d'amis avec leurs deux enfants qui ont déménagé l'année dernière bien moins loin au Portugal. Après une tentative de cambriolage ils ont vendu assez rapidement leur maison qu'ils n'avaient pas fini de payer, à un couple de Parisiens qui voulaient fuir la capitale après l’épidémie covid 19 . Ils ont pris soin de chercher du travail avant de partir lui est boulanger pâtissier, elle travaillait dans une agence bancaire, bref ils ne regrettent absolument pas leur choix, et nous irons avec ma femme les voir au nouvel An.

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
21 octobre 2023
08:33

Bonjour Elodie,
Je vie depuis 27 ans à Kyoto, ou je représente une des associations de français au Japon, et m'occupe aussi (entre autres) d'accompagner les Français qui veulent venir étudier au Japon au sein de l'agence AJF-Japon.
Je partage gatling quand il conseille de contacter OLES JAPON. " Regard sur le mariage Franco-Japonais " est bien fait et répond à beaucoup de questions, par contre je ne partage pas l'avis de Tebu lorsqu'il conseille d'apprendre sur le tas, non pas que cela soit impossible, mais que l'oral est une chose, le lire et l'écrire en est une autre. Et qui dit enfant dit école, etc ou il faut souvent être capable de remplir des documents (alors il y a votre mari, mais parfois vous serez amenée à vous débrouiller seule)
Si je peux vous être utile, n’hésitez pas à me contacter (truchot[@]gmail.com)

Réponse utile ?
4,67/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.