Travailler comme dessinateur industriel au Japon ?

7 réponses

Bonjour,

Je me présente, je m'appelle Thibault et je viens d'avoir 31 ans.
Je voue depuis mon adolescence une très grande admiration pour le Japon et le peuple japonais.

Je n'ai malheureusement pu visiter pour la première fois le pays qu'en 2016 pour des raisons personnelles.
Je n'ai découvert que l'année dernière lors de mes recherches pour mon voyage qu'un PVT existait mais je ne suis malheureusement plus éligible.

Je ne parle pas japonais mais j'ai prévu très prochainement de prendre des cours.
J'ai également prévu de renforcer mon anglais (au cas où).

Je travaille actuellement en France en tant que dessinateur industriel avec une expérience de 7 ans, principalement dans le domaine de la tôlerie/chaudronnerie et de la mécanique générale. J'ai en ma possession une licence professionnelle mais mon expérience m'a permis d'atteindre le niveau professionnel d'ingénieur (pas le diplôme).

J'aimerais, à terme, travailler et vivre au Japon et j'aurais voulu savoir si au Japon les dessinateurs industriel étaient demandés. Si les secteurs d'activité dans lesquels j'ai acquis mon expérience étaient autant en expansion au Japon qu'en France.

Merci beaucoup pour vos réponse

Thibault

Question intéressante ?
4/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

21 Juin 2017
20:30

L'industrie est un secteur que les jeunes diplômés ont tendance à bouder, et qui recrute donc bien. Le problème pour toi serait, comme toujours, la langue et le visa.

Pour ce dernier, la licence pro pourrait peut-être être acceptée comme diplôme, mais de toute façon tu as bientôt atteint les 10 ans d'expérience qui permettent d'avoir un visa même sans aucun diplôme.

Et pour la langue, au moins un N2, et sans doute un N1, plus les termes techniques. En gros, ça va être plus compliqué que dans l'informatique ou la finance, mais pas inconcevable.

29 Juin 2017
09:42

Bonjour Bach-kun,

Et merci beaucoup pour ta réponse :)

Existe t-il un "moteur de recherche" concernant les entreprise au Japon qui ont un BE ?

Effecitvement la langue est à l'heure actuelle un vrai problème que j'espère résoudre très rapidement en prenant des cours rapidement. Mais je me doutais un peu que ça allait être le plus compliqué.
Pour le visa, je crois que savoir que les entreprises en fournissent généralement un ?
Et puis la sctructure dans laquelle je travaille a une entitée au Japon (qui ne propose pas encore d'ingénierie). Peut-être que ça sera une solution également.

Concernant le visa et les 10 ans d'expérience, je ne savais pas !
Si je comprends bien, l'expérience professionnelle prime avant les diplômes ?

Thibault

29 Juin 2017
09:52

"Existe t-il un 'moteur de recherche' concernant les entreprise au Japon qui ont un BE ?"

Pas à ma connaissance, mais de toute façon les entreprises japonaises ne recrutent quasiment pas sur Internet, il faut aller les rencontrer dans des salons, etc. Si tu veux travailler au Japon, il faut te renseigner sur comment ça se passe, parce que c'est un processus très codifié, et là tu as l'air de n'avoir fait aucun effort de recherche.

29 Juin 2017
10:13

J'ai fait un effort de recherche mais ne suis pas tombé sur ce code de ne pas recruter par internet.
J'ai pu voir des annonces d'offres d'emplois d'entreprise japonaise sur internet justement et sur différents secteurs.
Le recrutement "sans internet", je ne le pensais pas ;)

23 Juin 2017
02:07

bonjour
d'après ce que je vois autour de moi je n'ai pas l'impression que le pays soit demandeur de main d'oeuvre étrangère pour ce type de travail, la CAO fait partie de l'environnement habituel des concepteurs de produits ici et les formations universitaires dans ce domaine sont très poussées.
comme indiqué ailleurs il ne faut envisager de venir travailler ici que si l'on a une compétence que les japonais n'ont pas, par ailleurs le niveau d'anglais demandé étant "fluent" les postes à pourvoir sont principalement occupés par des anglophones
en règle générale on demande également un niveau de japonais "conversational" c'est à dire que tu dois au moins connaitre les bases du langage de façon à pouvoir communiquer simplement dans la vie courante
la tendance actuelle au niveau des entreprises japonaises serait plutôt d'envoyer des personnes en formation à l'étranger de façon à ce qu'ils puissent acquérir des compétences et des connaissances qu'ils ne peuvent pas trouver ici
j'en parlais récemment avec un propriétaire de restaurant de Tokyo et il me disait que c'était beaucoup plus rentable pour lui d'envoyer ses cuisiniers en stage chez un grand chef français plutôt que d'embaucher un étranger
entendu qu'une formation de 6 mois est tout de même facturée 15000€ à Paris, sans compter l'hébergement et les frais annexes
bonne journée

29 Juin 2017
09:46

Bonjour Byebyegaijin,

Et merci pour ta réponse ! ;)

Justement, je posais la question pour savoir si au Japon, les recrutements de dessinateurs industriels sont possible. Mon parcours: tôlier/chaudronnier, plasturgie, défense, moteur.
Elles le sont ici aussi les formations (très poussées).

Avec un propriétaire de restaurant mais est-ce applicable aux autres secteurs d'activités ?

Thibault

29 Juin 2017
10:38

Bonjour
Dans l'absolu tout est possible mais il faudra que t'arrives à convaincre un employeur japonais que tes compétences en la matière sont supérieures à celles qu'aurait un japonais, entendu que le niveau ici est bien supérieur à celui qu'il y a en Europe.
Je croise régulièrement des ingénieurs qui travaillent à Tsukuba et l'université là bas est en train de devenir un centre mondial de recherche en robotique, chercheurs majoritairement anglo saxons bien entendu mais j'ai déjà vu des russes et des indiens.
La langue de travail dans le domaine de la recherche est l'anglais.
Il y aurait peut être des opportunités dans le domaine de l'aéronautique car plusieurs grand groupes nippons semblent s'intéresser fortement au secteur, je veux parler de Honda dans la catégorie de l'aviation d'affaire et Mitsubishi en court et moyen courriers.
Si t'as une bonne connaissance de la PAO/CAO genre Katia et compagnie tu peux peut être te mettre en contact avec ces groupes, entendu que le niveau est au moins ingénieur sup aéro avec une bonne expérience chez un constructeur européen ou américain, en dessous ils ont déjà ça à la maison
bon courage

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.