Y a-t-il une limite d'âge pour partir vivre au Japon ?

8 réponses

Bonjour, j'ai une question
Alors je sais qu'elle a déjà été posé sous différente forme. Voilà j'aimerai partir au Japon. C'est un rêve de petite fille. J'ai lu plusieurs article sur comment s'installer au Japon, aussi bien par rapport à son niveau de la connaissance de la langue ou des diplômes.
Alors j'ai un bac +5 en RH et je ne connais pas le japonais mais je vais prendre des cours prochainement. Mais il me faudra surment plusieurs années pour avoir le niveau de japonais requis pour trouver du travail. Ma vrai question est la suivante. D'après vous y a t'il une limite d'âge pour partir vivre au Japon ?. J'ai actuellement 36 ans je pense que si j'arrive à réaliser mon rêve ça ne sera pas avant 40 ans. Je ne suis pas mariée et je n'ai pas d'enfant. Mais je me suis demandé qu'il y a peut être une limite d'âge car la plupart des français qui partent aux Japon sont jeunes. Merci de votre réponse

Par Morgypanda Publié en juin 2020
Question intéressante ?
3,75/5 (4 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 8 réponses à la question posée

PaulEmploi
28 juin 2020
22:07

Il y a forcément une discimination à l'embauche pour les personnes plus âgées, car les entreprises ont intérêt à garder leurs employées le plus longtemps possibles, mais évidemment rien d'officiel, le gouverment ne peut pas interdire à quelqu'un de s'installer pour son âge.
Pour vous installer au Japon, vous devrez représenter un intérêt pour l'entreprise, apporter une chose qu'un japonais n'apportera pas, et bien sûr, avoir un niveau JLPTN1, bon courage.

Réponse utile ?
2,60/5 (10 votes)
29 juin 2020
02:40

Comme le dit Paul Emploi dans le commentaire précédent, le gouvernement ne peut pas interdire à quelqu'un de s'installer au Japon mais il faut pour cela représenter un intérêt pour l'entreprise. Mais pour cela il faut un visa et obtenir un visa n'est pas facile. De fait, je recommanderais un visa étudiant où aucune limite d'âge n'est nécessaire pour "entrer dans le pays". En revanche il faudra avoir les reins solides financièrement car une école coute cher et la presence est obligatoire. Et légalement un Baito ne peut travailler que 28h par semaine ce qui veut dire qu'entre l'école, le logement et autres dépenses quotidiennes, un Baito ne couvrira jamais ces frais.
Tout en apprenant le japonais, et en travaillant à mi temps, il vous faudra trouver un emploi à temps plein dans un entreprise. Je ne parle pas de "Sponsoring" car ce terme est une erreur, il n'y a pas de sponsoring, l'entreprise "passe du temps à preparer votre dossier pour justifier votre place", mais elle ne dépense pas un yen pour que vous soyez accepté par l'immigration. Je dirai plus simplement qu'il faut trouver une entreprise qui accepte de vous employer avec un statut de Seishain et que cet emploi soit suffisamment spécifique pour justifier votre place à l'immigration.
En ce qui concerne le niveau de japonais requis pour trouver un emploi, je ne suis absolument pas d'accord avec le commentaire de Paul Emploi. Bien sur, si vous avez un JLPT2 ou JLPT1 c'est magnifique. Mais autant vous dire que c'est pas facile à avoir. De plus votre âge n'aide pas. J'ai étudié le japonais à 32 ans dans un école à Tokyo avec des gamins d'une vingtaine d'année, leur vitesse d'apprentissage n'a rien a voir. Quand on est gamin on est une éponge, ce qui est loin d'être le cas passé 30 ans... Si beaucoup d'entreprise demandent un JLPT1 ou 2 pour certaines entreprises très spécialisées, et avec une portée internationales, un bon niveau en anglais suffira largement. Un exemple tout simple, tous ces métiers d'ingénieurs IT, l'anglais est obligatoire, le japonais optionnel et non nécessaire.
Donc avoir un JLPT1 n'est absolument pas nécessaire pour réussir à s'installer au Japon. J'ai un JLPT5 officiellement, probablement un niveau 3 à l'oral, ça me suffit pour ce que je fais... Donc il faut arrêter de croire qu'on a aucune chance de trouver un emploi si on a pas un JLPT1, c'est une grosse connerie.

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,25/5 (16 votes)
30 juin 2020
20:27

Après ça dépends des entreprises ...

ça me rappele tellement le jour où on m'a demandé mon score pour le TOEIC en France ... xD ... que de bons souvenirs.

(mais quand on sait parler japonais, français, allemand et anglais + quelques notions en italien ) ...

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2/5 (3 votes)
30 juin 2020
20:45

Par rapport à l'âge, je suis un petit peu d'accord mais ...

Perso, quand j'étais scolarisé au Japon, la culture du "Juku" pour réviser "dans l'excès" durant notre temps libre est connu.
Quitte à vous massacrer physiquement et psychologiquement ... pour réussir les examens.

Cela n'a rien à avoir avec le fait d' apprendre une langue ...

Mais point marqué par Jean Charles, l'âge constitue un obstacle ... du fait d'une lenteur ...

Tu es là pour apprendre une langue ... à ton rythme ... quelque part.

Inutile de se laisser influencer par les autres. De mon côté, je travaillais dans l'informatique ... je me suis orienté dans le médical ... je me suis trouvé dans une formation entourée de jeunes de 18 ans ... eh bien quoi alors ... ? On se laisse aller malgré mon âge vers la trentaine ... Non.

Après j'exagère ... mais enfin ... faut pas avoir honte ... (comme pour les gens qui passent le bac à 50 ans ou plus ... Respect).

"Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien." Socrate

Réponse utile ?
1/5 (1 vote)
Sugoi
29 juin 2020
10:41

Je confirme le commentaire de Jean Charles, ne pas avoir un super niveau en japonais n’est pas rédhibitoire pour trouver un job, j’ai eu un emploi de chef de projet IT au Japon en ayant un niveau de japonais proche de 0 et ce pendant 11 ans , et en étant considéré comme un vieux pour des 18/20 ans. En revanche je parle 3 autres langues et c’est précisément ce que la société japonaise recherchait pour son projet. Tout est possible, en revanche, comme dit plus haut, le ticket d’entrée financier sera assez élevé, soyez persévérante, bon courage!

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4,70/5 (10 votes)
29 juin 2020
21:20

Merci à tous pour vos commentaire ça m'aide. Oui je sais déjà que ça sera pas évident. Et qu'il faut que j'ai une réserve financière. C'est pour cela que je parle d'un départ vers 40 ans, je ne les ai pas encore mais j'enticipe ma préparation pour partir du coup. En tout cas merci pour vos conseil

Réponse utile ?
3,67/5 (3 votes)
30 juin 2020
20:13

Bonsoir,

Après tout est possible ...

Suffit d'avoir de la patience, de la curiosité, de la motivation et aussi des ressources (ne négligeons pas ce dernier).

Enfin pour pouvoir vivre et travailler, cela ne s'obtient pas si facilement.
Suffit de demander aux français qui se sont installés pour le travail ou étude, ce n'était pas facile pour chacun.

Déjà la barrière de la langue japonaise ... compliquée ... mais une fois que vous saurez communiquer en japonais, les choses deviendront plus facile surtout pour tout ce qui est administratif ... et ouvrira quelques portes ...

Perso, savoir communiquer en japonais permettra de gagner la confiance des gens ... même si le niveau est moyen ... certains auront une bonne vision de votre capacité à s'adapter (c'est une qualité).
C'est un must to have dirais je ...

(Mais comme certains l'ont dit ... ce n'est pas vraiment nécessaire)

Mais bon, comprendre et parler le japonais vous permettra d'être plus proche des gens, de voyager dans des lieux éloignés des grandes villes, de pouvoir étonner des japonais ... enfin bref ...

Tout est possible ...

Si vous savez parler l'anglais et le français ... c'est une excellente chose ... rajoutez le japonais par ex ... ça ajoutera de l'estime dans votre parcours professionnelle (surtout à votre âge) et pouvoir traduire du français au japonais et vice versa ... sera toujours un atout pour le travail.

Apprendre et découvrir est une liberté accessible à tout âge ...

(https://www.bfmtv.com/tech/culture-web/a-82-ans-cette-japonaise-est-la-…)

Réponse utile ?
4,25/5 (4 votes)
titisan
02 juillet 2020
14:04

Bonjour ,
j´ai quelques amis partis s´instaler au japon ...à 40 et plus . Aucun problème si c´est quelque chose de demandé ; plus compliqué , mais pas impossible,pour le reste mais là il faudra mettre un maximum d´atouts en votre faveur . La connaissance , même succincte , du japonais en est un .
ne pas se décourager et bien ficeler votre projet . Et dans tous les cas , prévoir un financement conséquent .Bon courage .

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.