Exercer la plomberie au Japon ?

45 réponses

Bonjour à toutes et à tous ! Je me présente je suis de Marseille j'ai 20 ans. Je vais entrer en CAP plomberie en Septembre normalement. J'aimerai savoir si le métier de plombier pour un Français peut s'exercer au Japon ^^

Merci à vous tous !!!

Question intéressante ?
3/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Tégé
14 Mai 2018
20:26

Alors bon je pense que tu peux oublier tout de suite, le Japon au niveau des jobs faut vraiment apporter un truc en + au niveau de ton expérience pro, aka ils trouvent pas ce qu'ils cherchent sur le marché japonais donc ils vont chercher à embaucher des étrangers. Plombier je suis pas certain que ça passe. Surtout si t'es pas bilingue japonais alors la tu peux tout de suite oublier

14 Mai 2018
22:00

Aucune chance.
Le jour ou il n’y aura plus assez de plombiers au Japon ils les feront venir de Chine, mais de France on oublie. Mario c’est uniquement chez Nintendo!

Imaginez vous un plombier Japonais en France??

15 Mai 2018
02:05

il y a bien des vignerons et fromagers japonais en france

Bachstelze
15 Mai 2018
02:39

C'est récurrent, chaque fois que quelqu'un pose une question sur le travail au Japon, il y a les mêmes rigolos qui rappliquent et débitent les mêmes âneries...

15 Mai 2018
19:44

je connais un maitre fromager japonais (oui, je dis bien maitre fromager) qui exerce aux Gets, cela dit pour y arriver il a appris le francais, il a passé un CAP de maitre fromager, et surtout il a fait ses preuves lors de son stage. rien n'est impossible pour quelqu'un de très très motivé.

21 Mai 2018
06:08

merci

Bachstelze
15 Mai 2018
00:10

En principe, rien ne s'y oppose. En pratique il y aura pas mal de difficultés. Impossible d'avoir un "visa de travail", donc obligation d'avoir un visa époux ou similaire. Ensuite, très bon niveau de japonais nécessaire pour trouver un employeur, et diplôme sans doute pas reconnu (mais à regarder les petites annonces, on dirait que les employeurs ne demandent pas de diplôme et peuvent former en interne).

15 Mai 2018
07:32

Ou pour faire la comparaison avec les vignerons et fromagers (qui parlent parfaitement la langue du pays hôte !), monter son propre business de plomberie, minimum ¥5M de fonds propres, et apres un CA et un bénéfice minimum a faire.
Apres, bonne chance pour trouver des clients !...

15 Mai 2018
07:39

tu as dit aucune chance non????

15 Mai 2018
08:10

Je réitère !!
Il n’y a aucune chance qu’il puisse satisfaire aux conditions theoriques d’obtention d’un Visa d’entrepreneur!
En fait si, il faut qu’il demandent aux élèves du Lycée Français de Tokyo de boucher tous les jours les toilettes, le proviseur pourra peut être embaucher notre ami!!

15 Mai 2018
08:32

demotive le il y a du travail que a tokyo le reste du japon ne manque pas de main d oeuvre .Il peut trouver une petite entreprise et ce faire embaucher mais il faut de la chance et du courage mais c est pas impossible.

Bachstelze
15 Mai 2018
09:12

Avant de se faire embaucher, il faut déjà avoir un visa permettant de travailler, car, je réitère, un "visa de travail" sponsorisé par l'employeur, pour travailler comme plombier, c'est strictement, absolument, irrémédiablement im-pos-sible. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est la loi. Donc pour un primo-arrivant, ça ne laisse plus comme possibilité que le visa d'époux, pas simple non plus.

15 Mai 2018
10:16

"Il peut trouver une petite entreprise et ce faire embaucher mais il faut de la chance et du courage mais c est pas impossible."
Si l'on suit bien ta logique, tout est possible, le prochain qui veut faire policier au Japon tu n'auras qu'a lui expliquer qu'il y a plein d'étrangers blancs et noirs dans la police japonaise et qu'il suffit de remplir un formulaire en anglais dans un koban...
Au lieu de vendre systématiquement du rêve, pourquoi ne pas consulter la liste officielle des 13 différents visas de travail du ministère japonais des affaires étrangères ?
http://www.mofa.go.jp/j_info/visit/visa/long/index.html

Professor (Examples: university professor, assistant professor, assistant, etc.)
Artist (Examples: composers, songwriters, artists, sculptors, craftspeople, photographers, etc.)
Religious activities (Examples: religious people such as monks, bishops, missionaries, etc.)
Journalist (Examples: newspaper journalists, magazine journalists, editors, news cameramen, announcers, etc.)
Business manager (Examples: company presidents, directors, etc.)
Legal/Accounting services (Examples: attorneys, judicial scriveners, public accountants, tax accountants, etc. certified in Japan)
Medical services (Examples: physicians, dentists, pharmacists, nurses, etc. certified in Japan)
Researcher (Examples: researchers, investigators, etc. at research institutes, etc.)
Instructor (Examples: teachers, etc. at elementary schools, intermediate schools and high schools)
Engineer/Specialist in humanities/International services (Examples: scientific engineers, IT engineers, foreign language teachers, interpreters, copywriters, designers, etc.)
Intra-company transferee (Examples: people transferred to the Japanese branch (head office of the same company, etc.)
Entertainer (Examples: musicians, actors, singers, dancers, sportspeople, models, etc.)
Skilled labor (Examples: chefs specializing in the food of a foreign country, animal trainers, pilots, sports trainers, sommeliers, etc.)

Tu peux peut-être nous dire dans quelle catégorie se situe le CAP plomberie? Je sèche un peu là, ingénieur ? Non...skilled labour ? Aucune chance...qu'en penses-tu ? Trouver une entreprise, pourquoi pas, en connaissant parfaitement le jargon technique japonais mais le couperet de l'immigration finira par tomber après qu'il aura expliqué son cas qui relève du comique.

PS: Bon, j'avoue que lorsque j'ai aperçu le titre du sujet j'ai pensé que c'était un sujet graveleux...

15 Mai 2018
13:55

Je ne le demotive pas, je le ramène sur terre alors que toi tu veux l’envoyer sur la Lune. C’est un forum d’entraide pas un forum de rêves... qui se transformeraient en cauchemars !

15 Mai 2018
20:41

Résultat : Passe ton CAP, apprends le japonais, pas seulement des balbutiements hein, du parfait. Fait toi embaucher en France, fait du black comme tout bon plombier lol et met de l'argent de côté, va au Japon et trouve toi une japonaise à épouser, c'est la partie la plus simple lol
Et ensuite vis ton rêve, enfin suis pas sur que d'y travailler soit autant le rêve que de le visiter ce pays magnifique.

Kame
15 Mai 2018
22:15

Une japonaise n'est pas un objet à visa. S'il y a pas d'amour ça sert à rien c'est même pire.

15 Mai 2018
23:47

Evidemment, ma phrase n'allait pas dans ce sens là, je ne lui suggérais pas de faire un mariage juste pour les papiers

16 Mai 2018
07:55

Bonjour à tous et félicitation à ce jeune-homme de 20 ans qui a un objectif métier intéressant et qui ose se projeter professionnellement d'une manière originale ! Les réponses sur le fond sont instructives (sur la forme... ). Ce serait intéressant de savoir ce qui est recherché en fait à travers cette question. Nous pourrions-nous aider par exemple à faire une enquête métier approfondie sur le sujet... ou autre ?

16 Mai 2018
15:06

A la rigueur s'il fait les Compagnons, qu'il va au bout, qu'il fait une pièce de Maître parfaite ou élabore une technique révolutionnaire et qu'en plus il parle un japonais excellent... Avec beaucoup de chance... Mais à part ça, comme le disent les gars plus haut avec plus ou moins de tact, j'ai bien peur que ce soir presque impossible. :-/

16 Mai 2018
16:58

"Avec beaucoup de chance..."

Punaise...en quelle langue il faut vous l'expliquer ? Cela ne relève pas de la chance. Le Japon n'est pas une terre d'immigration, ils veulent des diplômés du supérieur, ils s'en fichent des CAP, BEP, BAC Pro...Il ne s'agit PAS de chance, seuls comptent les gros diplômes ou les 10 ans d'expérience.
Le type qui est carreleur, serrurier, ou plombier et bien il ne décrochera JAMAIS de visa de travail parce que ce n'est pas dans la liste dont j'ai donné le lien plus haut. La SEULE possibilité de bosser dans ces métiers manuels c'est d'être marié avec un/une japonais(e).

Cela ne sert à rien de raconter n'importe quoi dans le style: la chance, une petite boîte machin, un coup de pot, un bon tuyau, un patron sympa bidule...c'est l'immigration japonaise qui délivre les visas, pas les entreprises ou je ne sais quoi encore...si n'entrez pas dans les critères, diplômes supérieurs, expérience de 10 ans etc...c'est NIET. NIET. Et si l'immigration dit NIET c'est demande de quitter le territoire à la clé. Quelle naïveté tout de même...

16 Mai 2018
17:23

Pas seulement, il peut avoir un visa d’investisseur et pour cela doit lever ¥5m, pas uniquement par lui-même, il peut avoir d’autres actionnaires. Mais pour la plomberie en Français les business angels ne courent pas les rues!
Apres meme pas sur qu’il ait le droit d’exercer au cas ou les Japonais exige une license...
Bref, arrêtons les rêves !

17 Mai 2018
02:15

Investir 5 millions pour ouvrir une boite de plomberie...et sans garantie de trouver la clientèle...qu'est-ce qu'il ne faut pas lire....

17 Mai 2018
10:37

Ca s’appelle le second degré !! Vous connaissez ?? Vous devriez pratiquer !

16 Mai 2018
19:25

Bon, au lieu de beugler pour 4 mots tirés de leur contexte ça serait pas mal de lire jusqu'au bout. La plomberie est un métier d'artisanat, et dans "artisanat" il y a "ART". Or quand on commence à parler de pièce de Maître et de Compagnons on parle clairement du haut du panier et pas uniquement au niveau national. Donc je reprends; s'il atteint ce niveau un jour (et tu peux être certain que maîtriser le japonais à côté; c'est une broutille) là il aura une chance d'exercer son métier au Japon car son savoir-faire sera inestimable. Et là encore je ne parle que du talent, je n'aborderais pas le réseau absolument monstrueux dont dispose les Compagnons autour du monde.
Bref, tout ça pour dire qu'avec un CAP seul c'est mort, il ne trouvera pas de boulot dans sa branche au Japon, mais avec un niveau supérieur ("vraiment" supérieur...) ça ouvrirait peut-être des portes côté visa artistique et / ou professionnel.
Enfin bon, je pense en tous cas que maintenant il a compris...

17 Mai 2018
02:26

Je peux te poser une question: tu le fais exprès ou tu fais juste semblant de ne pas comprendre ?
Est-ce que tu sais au moins comment se déroule le processus du visa de travail ? Tu le sais ? Tu en as déjà demandé un ? Les compagnons du devoir ? Vous vivez vraiment sur une autre planète, franchement tu penses que les entreprises japonaises savent ce que c'est ? Vous êtes vraiment à la ramasse sur ce forum. Le mec qui est vigile chez Franprix et maître-chie, il peut parfaitement finir inspecteur de police au Japon...avec de la chance quoi...

17 Mai 2018
14:47

Oui je connais le processus; j'ai vécu au Japon, j'ai demandé le visa de travail et comme beaucoup je me suis fait refouler bien qu'étant dans un secteur où la France est "traditionnellement" reconnue; la boulangerie, et j'étais déjà en poste. Donc le sujet, ses règles et ses incohérences je les connais "un petit peu" en effet...
Maintenant si tu veux bien prendre la peine de ranger ta rage au placard et lire ce qu'on te dit tu verras qu'on est d'accord sur le fond. A savoir qu'avec un CAP c'est mort. Et si je parle des Compagnons du Devoir c'est qu'arriver à ce niveau on peut aisément entrer dans la case "skilled labor" de la liste du ministère que tu as donné. Et toi visiblement tu ne connais rien aux Compagnons... C'est presque franc-maçonnique comme institution donc tu peux être certain que le réseau ils l'ont, au Japon comme ailleurs. Comparer un Compagnon a un vigile de grande surface... Sérieusement... Et avec ça tu essaie de faire passer les autres pour des ignorants et des trolls? La blague...

17 Mai 2018
01:28

les pecheurs indonnesiens ont tous bac plus 10

17 Mai 2018
02:34

"les pecheurs indonnesiens ont tous bac plus 10"

Ils ont des "trainee visa", ce ne sont pas des visas de travail à proprement parler mais un moyen pour les entreprises japonaises de trouver du personel à faible coût et corvéable à merci. Les vietnamiens qui nettoyent à Fukushima sont l'un des exemples d'abus régulièrement dénoncé.
Les trainee visa visent les pays en voie de développement et majoritairement du sud-est asiatique.

PS: C'est vraiment plein de trolls ce forum...

17 Mai 2018
02:56

ils ont des visas de 5 ans leurs salaires sont moins eleves je suis au courant mais prend un exemple un etranger pecheurs vient s installer au japon je suis sur qu il a un visa de travail rapidement .Dans certains endroits du japon le manque de personnels toi tu le vois pas mais moi je te dis a la campagne il facilite l embauche bien sur c est pas inscrit dans le petit manuel de comment installer au japon.les personnes qui partagent pas ton avis sont des trolls?

17 Mai 2018
03:12

Don't feed the troll, j'avais oublié.

17 Mai 2018
03:33

open your mind

17 Mai 2018
03:00

Si tu habites en ville ou a la campagne je pense que la vision du japon est tres differents .

17 Mai 2018
08:06

C’est evident que les campagnes japonaises reclament a corps et a cri des plombiers français, en plus en CDI, bien payés, avec la Secu, les 35h et les 5 semaines congés payés, avec un logement de fonction plus un home leave en Business class.
En plus les japonais ruraux trouvent ca tres chic de pratiquer leur français avec le plombier!!

17 Mai 2018
08:40

Je ne parlais pas de plomberie dans mon exemple deja un qui compare la police a l artisanat.

17 Mai 2018
09:28

Ca t’arrive de lire la question posée ??
Notre ami marseillais est plombier, pas policier ni pecheur ni artiste !
Le premier but du forum est d’aider ceux qui posent des questions en y répondant....

17 Mai 2018
09:36

Comme comparer un plombier a un simple deboucheur de chiotte comme tu le dis plus haut .
C est cela ton aide ?alors respect bravo

17 Mai 2018
10:39

On t’a appris le second degré dans ta jeunesse ??
Le politiquement correct ca va 5mn...

Adri8191
16 Mai 2018
16:53

bonsoir
pas évident de répondre à ta question, le salaire est une chose mais je suppose que ton épouse t'as déjà parler des conditions de travail dans les sociétés japonaises, ce peut être très difficile au début.
je pense qu'avant d'envisager devenir t'installer au Japon pose toi déjà le question sur tes capacités à accepter la culture de l'entreprise dans ce pays.
le cout de la vie à Osaka est inférieur à celui de Tokyo mais il faut cependant avoir un salaire élevé, tu pourrais éventuellement réfléchir à un boulot en free lance pour avoir un minimum d'indépendance
les autres expats confirmeront mais beaucoup d'entre eux se mettent rapidement à leur compte après une première expérience de salarié
pour ce qui est de la connaissance de la langue je ne sais pas trop à quoi correspondent les niveaux mais dans la vie courante un japonais basique suffit, les locaux n'attendent pas plus des gaijin ;) paradoxalement ce sera surement ton niveau d'anglais qui fera la différence car c'est une langue très usitée dans les boites qui bossent sur l'international
pour ce qui est des youtubeurs ils ne vivent pas forcément dans le même Japon que nous, ou plutôt le pays dont ils parlent ne correspond pas vraiment à la réalité de la vie dans l'archipel, en même temps les vidéos sont payées $1/1000 visionnages, il faut donc obligatoirement privilégier la fiction pour faire de l'audience.
bon courage ;)
bon courage

16 Mai 2018
17:25

Quel est le rapport avec la question posée ?

17 Mai 2018
13:27

lol t'es carrément à l'ouest toi

Adri8191
17 Mai 2018
02:00

détrompe toi, je pensais ça moi aussi vu que je ne m'intéressais pas plus que ça à ce qu'ils faisaient mais certains de mes clients m'ont envoyés des liens vers des chaines et c'est pratiquement du professionnel tant au niveau du matériel employé que du montage, le contenu vaut ce qu'il vaut mais on voit qu'il y a pas mal de pognon investit, c'est objectivement orienté business ;)
j'ai comme toi aucune idée sur la finalité de la chose, développer l'intérêt pour le Japon ou attirer plus de touristes? non, vu que les sujets traités sont formatés pour racoler de l'audience donc archi connus, problème d'ego? ils ont peut être une vie trop ordinaire et s'en inventent une extraordinaire via internet, le fait est qu'ici au Japon personne ne les connait mais les conséquences sont de plus en plus visibles dans les villes, par exemple à Tokyo beaucoup de magasins interdisent maintenant les photos et les videos, faut dire que les vidéastes entraient dans les magasins d'akiba avec des cameras pro et des micros perches et ils filmaient sans même demander l'autorisation du personnel :)
autre problème, et de taille, beaucoup de gens, surtout des jeunes, prennent pour argent comptant tout ce qu'ils voient et pensent ensuite que la vie au Japon c'est ça, glander et se filmer :D ils viennent ici, sont forcément déçus et rentrent ensuite chez eux en disant que finalement le Japon c'est nul :D les japonais sont conscients de cet état de fait car c'est en définitive une contre publicité pour leur pays et ça explique leur attitude vis à vis des youtubeurs ;)

17 Mai 2018
13:28

bon là j'en suis à me demander si tu post au bon endroit mdr

Adri8191
17 Mai 2018
14:47

les entreprises japonaises privilégient l'embauche de "natives", comme tu l'as surement remarqué il y a beaucoup d'anglo saxons et ils prennent donc la majorité des boulots dispos, du moins dans les grandes villes
chose surprenante ils ne connaissent généralement pas la langue et abordent les japonais directement en anglais, j'ai vu ça il y a quelques jours au GAP d'harajuku
je trouve ça assez "rude" comme attitude car même si beaucoup d'employés parlent anglais dans ce quartier la moindre des politesses est de les aborder dans leur langue
après, vivre à Osaka , oui, pourquoi pas mais je connais beaucoup d'expats qui sont eux aussi descendus dans le Kansai en pensant que le cout de la vie là bas serait moins élevé qu'à Tokyo mais ils sont ensuite revenus vivre dans la capitale
la vie y est plus chère, certes, mais les opportunités et les services y sont plus nombreux, il y a donc moyen de progresser et d'améliorer ses revenus plus facilement qu'à Osaka
fais bien la balance entre les avantages et les inconvénients des deux villes
avis négatifs... oui et non, je pense que les avis des gens qui vivent ici sont basés sur leur expérience au quotidien, pour ma part je vis dans le kanto depuis bientôt 10 ans, fractionnés au début mais pratiquement tout le temps maintenant donc je pense que ma vision des choses et mes avis sont relativement justes, ceci étant je ne fréquente pratiquement que des japonais donc n'interviens pas sur des sujets que je ne maitrise pas ;)
bon courage en tout cas

Haristof
17 Mai 2018
14:50

Essaye de postuler chez Toto ou Ce Fion Net

25 Mai 2018
11:28

Merci à tous, ouais je suis en formation plomberie ce n'est pas une blague lol. En tout cas je verrais mes plans, rien est mort, que ce soit dans la plomberie ou pas !

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.