Avis sur la formation D.U. langues et civilisation japonaises ?

14 réponses

Bonjour à tous !

Je suis actuellement en 1ère ES et j’essaye de me questionner sur mon choix d’orientation. J’aime beaucoup la culture et les traditions japonaises et j’aime aussi beaucoup les langues. J’ai donc pensé aux études LEA ou LLCE mais je ne sais pas du tout parler japonais. En continuant mes recherches je suis tombée sur une formation de D.U. langues et civilisation japonaises. C’est d’après l’université Paris Diderot « destiné aux "grands débutants" ». J’aimerais donc savoir si certains on suivis cette formation et donc m’expliquer comment se passe ces deux années de D.U. et avec quelques conseils !

Merci beaucoup !

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Kam
03 Mars 2019
22:26

Hello, je suis un ancien LEA anglais japonais et la première chose à te dire c'est qu'il n'est absolument pas nécessaire de savoir déjà parler jap pour y entrer ^^ on apprend toutes les bases.

Pour ton choix d'orientation le meilleur conseil que je peux te donner c'est de viser post-études. Quel métier aimerais-tu faire ? Ou dans quel domaine ? C'est ça qui doit déterminer ton choix, même si en pratique très peu de monde commence LEA en sachant quoi faire après.

Ensuite, rappelle-toi que les études sont un moyen et non une fin en soi, c'est pour ça que je t'invite à réfléchir à ton avenir professionnel. Choisir quel diplôme c'est aussi choisir quels débouchés.

Bon courage !

03 Mars 2019
23:49

Tout d’abord, merci beaucoup pour ta réponse !

Le problème est justement que je n’ai pas de métier idéal. En réalité je souhaiterais être professeure de français à l'étranger ou un métier dans le domaine du droit (toujours à l’étranger) et vu que j’aime le Japon j’aimerais me tourner vers celui-ci..

03 Mars 2019
22:29

Bonjour,

Tout d'abord un point un important : je crois que le DU est suspendu à l'heure actuelle (à confirmer mais j'ai été voir la semaine dernière et dans la bannière il était écrit "-SUSPENDU-").
Si tu désires découvrir la langue et la civilisation pour ton plaisir personnel, le DU pourra être intéressant, tout autre organisme de formation aussi (je pense à l'Institut Japonais, AAA, Tenri ... toutes les écoles etc ...).

Maintenant tu es aussi à une période de la vie où tu dois commencer à vraiment choisir ton parcours et c'est là où je pense que je peux vraiment aider : attention aux formations en langues! Elles sont très bien si tu vises des postes d'enseignants-chercheurs (bien vérifier qu'aujourd'hui, aucun poste n'est ouvert, que le financement de la recherche en France s'effondre d'années en années ...) ou traducteurs/interprètes par contre si tu veux conserver le maximum de portes ouvertes, aujourd'hui, elles ne sont pas le meilleur choix. Si tu as les moyens (financiers, temporels ...) de pouvoir rester étudiant un certain temps et te ré-orienter alors tu pourras faire ce qu'il te plait, a contrario, si tu ne peux pas te le permettre, peut-être serait-il utile de suivre une autre formation et de prendre des cours à côté (on en revient aux écoles mentionnées au dessus).

Je n'ai pas vraiment répondu à ta question initiale mais j'espère avoir pu aider quand même.

Thomas

03 Mars 2019
22:30

Ah oui je rajoute que toutes les formations sont ouvertes aux grands débutants (P7, INALCO ...), tu commenceras toujours par les bases. :)

03 Mars 2019
23:55

Merci pour ta réponse, elle a répondu à plusieurs autres questions !

C’est dommage que les domaines qui m’intéresse ne sont en réalité pas si intéressant que ça (pour les débouchés). J’ai réellement l’impression que rien ne m’intéresse à par vayager à l’étranger donc c’est compliqué pour moi de me questionner sur autre chose. Mais pour ce qui est du japonais je peux faire en sorte de l’apprendre en plus. Maintenant il faut que j’essaye de m’interessé un peu plus à d’autres métiers. Encore merci pour ta réponse !

04 Mars 2019
08:04

Je crois que si tu veux vraiment faire ça, une bonne idée serait peut-être une licence bilingue anglais-japonais (ou autre langue) avec un parcours FLE (ou un master?). L'idée serait que tu puisses être "armée" de ton français et que tu puisses l'enseigner peu importe où.

En revanche comme le mentionne un commentaire plus bas, les conditions de professeurs de français à l'étranger sont très aléatoires, anglais serait un plus (mais il faut avoir une expérience qui prouve ton niveau je pense type un séjour d'étude dans un pays anglophone). J'ai souvenir d'une amie ayant vu une annonce pour une université japonaise dans la campagne qui payait autant qu'une université tokyoite juste parce qu'elle n'arrivait pas à attirer de candidats.

Un LEA t'ouvrirait aussi les portes d'écoles de commerce au cas où (à condition de passer les concours d'admission sur titre, c'est ce que j'ai fait après ma L2 LLCE).

04 Mars 2019
20:20

Je préfère écouter vos conseils sur le fait qu’être professeur au Japon n’est pas une si bonne idée. Je vais tout d´abord m’informer sur d´autres masters ! Et la LEA m’intéresse beaucoup plus.
Merci beaucoup !

03 Mars 2019
23:14

Je t'invite à faire à tour dans ce sujet : https://www.kanpai.fr/apprendre-japonais/questions/cours-japonais-paris-...

Les cours du DU se déroulent le soir, donc c'est surtout pour ceux qui font autre chose à côté. Le DU est un complément.

La question est surtout de savoir quel métier te plairait. La plupart des gens ici seront d'accord pour dire qu'étudier juste la langue n'est pas suffisant et ne te mènera pas à grand chose.
Le conseil serait donc de faire des études dans un domaine avec des débouchés (économie, commerce, marketing, etc.) et apprendre le japonais à côté.

04 Mars 2019
00:01

Merci de ta réponse !

Je n’ai pas de métier idéal malheureusement. Mais j’aimerais beaucoup partager mon savoir comme professeure par exemple. J’avais pensé à professeure de français à l’étranger ou bien guide touristique mais en réalité je ne sais pas si c’est réellement possible (et sur d'y accéder) avec des études de langues.

04 Mars 2019
04:57

Hello Athellen,

J'ai moi aussi fait une LEA anglais-japonais en ne sachant pas trop où j'allais. A vrai dire, j'avais à peu près les mêmes plans que toi en tête, l'important pour moi était d'apprendre le japonais sans pour autant cesser la pratique de l'anglais et d'autres matières plus vastes, d'où le choix de la LEA. Comme dit au-dessus, il est vrai que seulement avec une licence LEA, on ne va pas très loin. Par contre, ça t'ouvre un certain nombre de masters beaucoup plus spécialisant qui là, pourraient éventuellement te permettre de te diriger vers un métier qui t'intéresse (ça te laisse trois ans de licence pour y réfléchir ahah), donc tu pourrais commencer par regarder les différents masters en France et voir si l'un d'entre eux te semble intéressant.
Pour faire professeure de français, tu peux passer par une licence LEA ou LLCE puis un Master FLE (Français Langue Etrangère), mais sache que ce marché au Japon est presque complètement bouché, et que bon nombre des postes ne sont pas avantageux en termes de salaire/horaires de travail. Bien sûr ça reste faisable, mais il faut prendre ça en compte dans l'équation.
Pour le tourisme il y a quelques Masters LEA dans le domaine en France, sinon tu peux chercher un cursus BTS tourisme et prendre des cours de japonais à côté.
Etant donné que tu ne sais pas encore exactement dans quoi te diriger, ce qui est normal, j'aurais tendance à te déconseiller la LLCE japonais qui, très spécialisant d'emblée, n'ouvre pas autant de voies que d'autres cursus. La LLCE te permettra essentiellement (sauf réorientation une fois la licence finie) de faire FLE, traducteur/interprète ou de te diriger vers un doctorat pour continuer dans la recherche.

Quel que soit ton choix au final, sache qu'à l'université il est encore relativement simple de se réorienter au bout d'un semestre ou d'un an si tu te rends compte que ton cursus ne te convient pas. Pour les écoles, BTS, DUT, DU, je ne saurai te conseiller plus que ça étant donné que je ne me suis pas trop renseignée dessus.

Bon courage pour la suite !

04 Mars 2019
19:51

Merci beaucoup d’avoir pris le temps pour tout ces conseils !

J’ai appris beaucoup avec les réponses de tout le monde est effectivement je pense que me spécialiser dans un master après 3 années de licence serait pas mal. Pour l’échange universitaire j’ai vu que c’etait très différent en fonctions des universités mais j’espère réellement pouvoir en faire !

04 Mars 2019
19:53

(je me suis trompée de commentaire excuse-moi pour la dernière phrase)

04 Mars 2019
11:51

Bonjour Athellen,

Ca me parait tout à fait normal de ne pas savoir ce qu'on veut faire lorsqu'on est en première. Ton projet s'affinera au fur et à mesure du temps et des expériences que tu auras.
J'aurais tendance à te donner le même conseil que Minatsu et d'éviter la licence LLCE et de préférer la licence LEA qui ouvre plus de possibilités lorsque tu poursuis en master (dans l’interprétariat, le commerce, le droit, le e-commerce...). La licence à elle seule ne te permettra pas vraiment d'accéder à des postes intéressant mais les master LEA peuvent être intéressants, d'autant que tu apprendrais japonais et anglais en même temps (le principe de la LEA est d'étudier deux langues étrangères).
Ceci dit pour avoir fait un an en LEA (anglais/espagnol), il faudra impérativement que tu bosses à côté si tu veux atteindre un bon niveau en langues.
Regarde aussi les partenariats qu'ont les universités qui proposent la LEA japonais avec d'autres universités étrangères. Ma LEA avait ainsi 3 places pour étudier un an au Japon en échange universitaire (ça demandait d'avoir de bonnes notes par contre). Alors même que nous n'avions pas de cours de japonais.

N'hésites pas si tu as d'autres questions.

Florimelle

04 Mars 2019
20:11

Merci beaucoup pour cette réponse !

Je me débrouille pas mal en anglais mais j'appréhende la LEA car d’après certaines personnes c’est vraiment chargé. Qu’il y aurait exposés toutes les semaines par exemple. Et aussi qu’il ne reste plus autant de monde à la fin de l’année (d’après des étudiants en LEA anglais/japonais). Une étudiante m’a même dit que si tu ne connaissais aucun mot de japonais cela pourrait être dur pour toi. Vos réponses m’ont beaucoup aidé maintenant je me renseigne sur quel master pourrait m’intéresser.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.