Cours de japonais sur Paris : Tenri ou DU Diderot ?

8 réponses

Bonjour à tous,
J'envisage de m'inscrire à un cours de japonais sur Paris et j'hésite entre l'école Tenri et le DU de l'université Diderot. J'ai lu quelques avis sur les deux ici même mais ils commencent un peu à dater...
Est-ce que quelqu'un a fait l'un ou l'autre (le top serait les deux) et pourrait me donner son avis ?
Le DU est cool car on obtient un diplôme à la fin mais d'un autre côté les cours de langue que j'avais à la fac ne m'ont jamais beaucoup intéressé et vu qu'on doit forcément s'engager pour l'année j'ai pas trop envie de m'inscrire pour rien. Tenri a l'air également bien mais il n'y a pas le côté études de la civilisation japonaise qui est proposé dans le DU mais l'avantage c'est qu'on peut ne s'engager que sur un semestre.
En espérant avoir des retours, bonne journée !

Question intéressante ?
5/5 (2 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

12 Septembre 2018
01:34

Je suis des cours de japonais à Tenri depuis plus d'un an. J'hésitais aussi avec le DU de Diderot (et aussi les cours du soir de l'Inalco).
J'ai choisi Tenri car j'avais lu énormément de bons avis ici et ailleurs, qui se sont ensuite confirmés une fois les cours commencés.

Le gros point positif de Tenri est la pratique orale. On nous fait parler ! C'est beaucoup basé sur la répétition (presque du shadowing). Sur le papier, on peut penser que c'est ennuyant mais franchement, c'est une méthode qui marche ! Ça aide vraiment à mémoriser les structures. On fait aussi quelques exercices sur papier, on a une dictée (quasiment à chaque cours) et on a des devoirs à faire à la maison.
Les effectifs sont petits (15 personnes max, leur plus grande salle de cours) mais plus on avance dans les niveaux et moins il y a des participants. Une classe à petit effectif est important pour que chacun ait un temps de parole suffisant. J'ai déjà été dans une classe de 15 personnes durant un semestre et c'était limite.

Le petit point négatif est que si tu veux avoir davantage d'explication grammaticale, ça va être compliqué. Les profs sont des natifs japonais et ne sont pas très doués pour donner des explications poussées (mais ils essaient XD). Donc il faut chercher soi-même...
Un autre point négatif aussi est l'apprentissage assez lent des kanjis. On a fini le Minna no Nihongo 1 et on a vu "que" 80 kanjis. Quand on sait qu'en L1, les étudiants en apprennent 300...

Tu as déjà mentionné l'engagement semestriel. Les classes sont aussi divisées par niveau (leçons) avec plusieurs créneaux horaires disponibles. C'est pratique si jamais tu ne peux pas suivre les cours pendant un semestre. Tu peux toujours reprendre ta progression au semestre suivant ou plus tard (à condition d'avoir bien validé le niveau précédent bien sûr).

A part ça, il y a régulièrement des pots amicaux pour mieux connaître les membres de l'association, rencontrer d'autres apprenants dans d'autres classes ou des japonais apprenant le français.
Tenri organise aussi un séjour linguistique au Japon durant l'été (+ circuit touristique en option).
Il y a aussi des cours intensifs d'été (j'ai déjà participé).

Le DU, c'est bien si tu veux suivre des cours de civilisation et surtout si tu veux poursuivre en licence après, en entrant directement en L2.
Le DU dure 2 ans et couvre le Minna no Nihongo 1 et le début du 2, ce qui correspond au JLPT N5. (sur le site, ils indiquent N4 mais c'est très ambitieux lol)
Je ne sais pas quelle est la proportion de la pratique orale dans le DU mais j'ai souvent lu qu'à l'université (formation LLCER), c'était pas top car classe surchargée.

Je ne pense pas que le papier du DU soit si important (sauf pour la poursuite d'étude). Au pire à Tenri, tu peux toujours demander un certificat d'étude quand tu as fini un cycle complet.
Même sans DU, il est peut-être possible d'intégrer la licence japonais à Diderot directement en L2 sous réserve de réussite à un test. C'est du moins ce qui est écrit dans la plaquette...

La meilleure façon d'apprendre une langue, c'est de la pratiquer. Même si les explications grammaticales ne sont pas toujours là, le plus important est d'arriver à comprendre et à se faire comprendre.
Si la civilisation/l'histoire du Japon t'intéresse, il doit exister de bons ouvrages à ce sujet. Dans la plaquette de la licence japonais à Diderot, la bibliographie est donnée. Je pense que ce sont de bonnes références.

Si tu as d'autres questions sur Tenri, n'hésite pas !

Marianne
12 Septembre 2018
07:25

L'avis que C4t t'a donné résume très bien le déroulement des cours à Tenri. :)
J'ai aussi suivi les cours à Tenri durant 5 ans jusqu'à que je parte étudier à l'étranger mais ça commence à dater un peu tout ça.
Pour faire simple, j'ai beaucoup aimé Tenri (sinon je n'aurais pas fait 5 ans haha) avec la disponibilité des professeurs, leur méthode d'apprentissage et leurs nombreuses activités culturelles mais vers les 2 dernières années, j'ai commencé à trouver le rythme trop lent. Même s'il n'y a pas beaucoup de personnes par classe (ce qui permet vraiment à chacun de prendre la parole et de s'améliorer à l'oral), il n'en reste pas moins que le niveau entre les étudiants est très hétérogène. Donc, si tu as un niveau légèrement plus avancé que les autres, tu risques de t'ennuyer un peu.
Mon avis ne te permet pas de trancher entre le DU et les cours à Tenri et il peut te sembler assez inutile mais je voulais juste te dire ce que je pensais des cours à Tenri pour que tu ne sois pas surpris si jamais tu choisis Tenri !
Bon courage à toi ! :)

12 Septembre 2018
15:01

Hello Marianne !
Par curiosité, tu es allée jusqu'à quel niveau chez Tenri ?

Marianne
12 Septembre 2018
15:57

Coucou C4t,
J'étais à la moitié du Minna no Nihongo débutant 2 lorsque je suis partie donc élémentaire avancé. :)

ML
12 Septembre 2018
10:01

Bonjour,
Merci à vous deux pour vos réponses !
Le fait que vous dites qu'à Tenri il y ait beaucoup d'oral me plaît puisque j'avais commencé à apprendre en autodidacte mais sans référence c'est pas facile de savoir si on parle correctement :).
Par contre c'est un peu dommage si l'écrit est un peu mis de côté (mais j'ai l'impression qu'à Diderot c'est pas beaucoup mieux) car c'est bien de savoir parler la langue mais si on sait pas l'écrire/lire ça limite beaucoup. On va me dire que je peux l'apprendre tout seul mais justement une des raisons pour lesquelles je veux m'inscrire dans un cours c'est que tout seul je n'ai pas forcément la motivation et qu'en investissant de l'argent ça me forcera à être régulier.
C'est pareil pour la civilisation, j'ai un livre du Japon médiéval qu'on m'a offert à Noël il y a un an ou deux et que je n'ai pas ouvert. Si par contre on me dit qu'à la fin j'ai une interro dessus je serai obligé de l'étudier.

Aussi, si je veux apprendre la langue c'est parce que d'ici deux/trois ans j'aimerai partir au Japon au moins un an pour travailler et je me disais que si je pouvais témoigner d'un DU (qui je suis d'accord n'a pas grande valeur) ça serait mieux que rien. Certes on peut demander un certificat d'études chez Tenri mais ça "claque" plus si ça vient d'une université :).

Pour avoir une idée plus précise je me suis inscrit à un cours d'essai chez Tenri la semaine prochaine. J'espère que ça m'aidera dans mon choix :).
En tous cas merci encore pour vos réponses ça m'a déjà bien aidé !

P.S. : Ça serait cool que quelqu'un ayant fait le DU passe par là pour avoir le point de vue opposé :).

12 Septembre 2018
14:57

Avant de m'inscrire à Tenri, j'avais aussi participé à un cours d'essai. Comme toi, j'apprenais le japonais en autodidacte.
Le cours d'essai est vraiment destiné aux débutants et j'avais trouvé ça limite ennuyant donc il faut passer outre.

L'écrit est abordé. Si tu commences depuis le début, tu vas apprendre correctement les kanas. Les exercices écrits, les devoirs à la maison à rendre et les dictées sont là pour travailler la lecture et l'écriture. (surtout la dictée à chaque cours, ça stresse/motive XD)

Si tu veux un diplôme ou un nom qui "claque", il faut aller à l'Inalco car c'est vraiment très très bien réputé au Japon. L'Inalco propose un DLC (Diplôme de Langue et Civilisation) en japonais sur 3 ans constitué du bloc d'enseignements fondamentaux de la licence (cours de langue, civilisation, histoire etc.). J'ai pas forcément eu de bons retours sur ces cours de japonais pour ce qui est de l'apprentissage de la langue... Mais après, il faut faire le choix entre la renommée d'un établissement et l'efficacité de la méthode d'apprentissage.
Je pense réellement que le DU ne fera pas la différence. Il vaut mieux avoir un JLPT et tout le monde te dira au moins N2 pour pouvoir travailler au Japon (vrai travail, pas baito).

En 2-3 ans, tu pourras mieux progresser à Tenri. Tu peux faire à Tenri en 1 an (cycle débutant, Minna no Nihongo 1 en totalité) ce que le DU fait en 2 ans. Perso, mon objectif est le N3 en 3 ans (je vais passer le N5 en décembre prochain). Mais il va falloir que je redouble d'effort et fasse les cours intensifs durant l'été ahah

Pour travailler, se débrouiller au quotidien ou même pour des voyages ponctuels, l'expression orale est vraiment plus importante que l'expression/compréhension écrite (mais ok, les 2000 kanjis usuels à connaitre sont quand même importants pour lire le journal, les panneaux etc. ^^).

12 Septembre 2018
15:10

Oh j'oubliais ! Sur facebook, en cherchant "DU japonais diderot", tu trouveras plusieurs groupes qui rassemblent des étudiants du DU de japonais. Tu peux peut-être tenter de contacter l'un ou l'une d'entre eux pour avoir son avis sur la formation ?

ML
12 Septembre 2018
15:21

Ok pour le cours d'essai, je leur en tiendrai pas rigueur. Mais j'ai pas un niveau de fou non plus :).
Pour ce qui est de ce qui "claque" je m'en fou un peu perso mais bon c'est toujours un plus.
Ensuite pour ce qui est de travailler, je cherche pas à pouvoir travailler dans la langue mais juste avoir des notions avant d'y aller pour pas commencer de zéro.
En tous cas encore merci pour ces précisions et bon courage à toi pour ton projet ! :)

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.