Musée des outils de charpentier de Takenaka, exposition d'essences de bois et de scies japonaises

Musée des outils de charpentier de Takenaka

L'histoire de l'architecture traditionnelle en bois au Japon

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée des outils de charpentier de Takenaka est situé au pied du Mont Rokko à Kobe, dans la préfecture de Hyogo. Installée au sein d’un très beau bâtiment, l’exposition sur la charpenterie japonaise dévoile toute la complexité et paradoxalement la simplicité apparente des constructions traditionnelles en bois au Japon.

Le bois est la matière première et le matériau principal utilisé et travaillé par les charpentiers japonais depuis des siècles pour construire des édifices comme les sanctuaires, les temples et les maisons traditionnelles.

Si l’on retrouve la même disposition des pavillons de culte dans la plupart des enceintes bouddhistes et shinto que l’on visite au gré d’un voyage au Japon, les différences notables entre tous ces sites résident dans les détails de leur construction. Le style d’architecture des bâtiments témoigne du savoir-faire des artisans et d’une époque en particulier. Le Musée des outils de charpentier de Takenaka à Kobe retrace, avec élégance et pédagogie, cette histoire de l’architecture japonaise traditionnelle et de la charpenterie en bois.

Musée des outils de charpentier de Takenaka, vue extérieure du bâtiment

Une exposition installée dans un joli écrin

Construit à l'endroit même où se dressait par le passé la résidence de la famille Takenaka, le bâtiment qui abrite le musée depuis 2014 est en lui-même un magnifique exemple d’architecture japonaise, à la fois :

  • traditionnelle avec notamment la présence d’une petite maison de thé dans le jardin ;
  • et contemporaine par l’utilisation de grandes baies vitrées et d’un puit de lumière central qui assurent un éclairage naturel à l’intérieur.

On apprécie la sensation de volume créée par les différents espaces distincts mais non cloisonnés, ce qui permet de naviguer aisément d’un étage à l’autre sans se perdre. On s’attarde ensuite à détailler le toit réalisé avec un enchevêtrement de poutres, soutenu seulement par quatre piliers en acier situés à l’extérieur des portes-fenêtres. On admire également les murs traditionnels en terre séchée où un travail de la matière a été réalisé pour un rendu texturé très intéressant. À l’image des constructions qu’il expose, le musée présente un design sobre et épuré où l’accent est mis sur les matériaux bruts et l’ingéniosité de leur utilisation.

Musée des outils de charpentier de Takenaka, exposition des outils pour le travail du bois à l'époque Edo

L’essor de la charpenterie en bois suivant les époques

Par le biais de mises en scène et de vidéos explicatives, disponibles en anglais, on évolue à travers les âges pour suivre le développement des outils utilisés par les charpentiers japonais. De la hache en pierre pour couper des troncs d’arbre aux découpes complexes de poutres, les outils nécessaires à la construction en bois de temples et de sanctuaires sont exposés suivant les périodes historiques. L’époque Edo (1603 - 1868) se montre particulièrement florissante et de nouveaux instruments sont imaginés pour travailler le bois, permettant ainsi aux menuisiers sculpteurs de réaliser des pièces monumentales d’une grande finesse. Les jointures tout bois remplacent les attaches métalliques et témoignent du haut niveau d’artisanat des charpentiers japonais.

Parmi les œuvres exposées, on reste fascinés par deux d’entre elles :

  • La reproduction fidèle d’une maison de thé traditionnelle sukiya où l’on peut voir avec précision le travail d’emboîtement parfait requis pour assembler la structure en bois, réalisée entièrement avec des piliers et poutres en rondin, ainsi que les murs fins qui sont construits à partir d’un tressage de bandelettes de bois puis recouverts de terre séchée.
  • Le délicat panneau sculpté selon la technique d’art kumiko, à partir de plusieurs essences forestières pour lui donner de la couleur. Ayant nécessité un travail de longue haleine, l’assemblage des différents éléments forme un paysage typique japonais qui évoque les saisons.

Musée des outils de charpentier de Takenaka, reproduction d’une maison de thé traditionnelle sukiya

Le musée propose également des expositions temporaires et ouvre volontiers ses portes pour organiser des ateliers pratiques autour du travail du bois, à destination aussi bien des enfants que des professionnels du métier.

On recommande vivement la visite du très beau musée de Takenaka qui montre comment les charpentiers ont appris à tirer le meilleur parti technique et esthétique des différentes espèces d’arbres ainsi que les influences entre les instruments développés et l’évolution de l’architecture traditionnelle japonaise.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour financé par les préfectures de Hyogo et d'Osaka. Kanpai a été invité mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée des outils de charpentier de Takenaka et autour.
Par Kanpai Updated on 26 avril 2021