Nankinmachi 13

Nankinmachi

Le quartier chinois de Kobe

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Nankinmachi est le quartier chinois de Kobe situé dans la région du Kansai au Japon. Relativement restreinte, la zone qui s’étend sur deux rues principales abrite l’une des communautés chinoises les plus importantes de l’archipel, ainsi que des dizaines d’échoppes aux couleurs et saveurs d’Asie.

Situé à quelques encablures des avenues marchandes couvertes du centre-ville, le quartier chinois de Kobe se présente clairement comme l'une des visites indispensables de la ville. Aussi connu sous son nom japonais Nankinmachi, il héberge naturellement le cœur de la communauté chinoise du Kansai.

Faisant partie des trois plus grands quartiers chinois du pays, aux côtés de ceux à Yokohama et Nagasaki, il voit le jour en 1868 après la réouverture du port qui autorise l'implantation de commerces étrangers dans une cité en pleine expansion. Obligés de s'expatrier un peu plus à l'est, "les gens de Nankin" (sobriquet donné par les locaux en référence à Nanjing, leur ancienne capitale) ne tardent pas à développer leurs activités pour en faire une place forte de Kobe.

Malheureusement, les bombardements de la seconde guerre mondiale le détruiront totalement pour laisser place à un quartier de plaisirs pour les marins, et ce jusque dans les années '70. En 1981, la ville décide de restaurer les lieux en doublant sa superficie initiale. Rénové une dernière fois suite aux dégâts subis lors du grand tremblement de terre de Kobe en 1995, il est aujourd'hui l'un des bastions de la cuisine chinoise dans la région.

Ce "Chinatown" est en réalité le croisement entre deux rues, longues de deux-cents mètres d'ouest en est et de plus de cent mètres du nord au sud. En plus de sa place centrale Azumaya très typique et colorée, les trois portiques d’entrées (Choanmon à l'est, Seianmon à l'ouest et Minamiromon au sud) vous mettront tout de suite dans l'ambiance, tout comme les très nombreuses lanternes et représentations en tout genre.

Comptant près de douze mille résidents expatriés (le double de celui de Yokahama) et cent magasins et restaurants, ce quartier très compact se caractérise par ses couleurs vermillon et dorées, lui conférant une atmosphère particulièrement festive et joviale. De plus les kiosques de spécialités chinoises, proposant entre autres plats les délicieux butaman ou shoronpo, en font un lieu bien particulier, loin du snobisme affirmé et caractéristique de la ville de Kobe. On y trouve d'ailleurs aussi quelques lieux de jeux comme le mahjong.

Le quartier de Nankinmachi prend une toute autre dimension lors des festivités du nouvel an chinois, pendant lequel danses traditionnelles et défilés viennent rythmer les balades de touristes affamés.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Nankinmachi et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 02 décembre 2019