sakura-house-6

Sakura House (avis)

Les logements longue durée en colocation pour étrangers

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Au cours du séjour à Sakura Hotel lors de notre dernier voyage au Japon, nous avons eu rendez-vous avec deux membres de l'équipe Sakura 🌸 House pour visiter quelques-uns de leurs appartements, afin que je puisse vous en parler. Vous êtes nombreux à vous intéresser notamment au système de "guest-house" (aussi connu sous la dénomination de maison partagée, autrement dit de la colocation) et je souhaitais en savoir plus, ne l'ayant jamais testé personnellement. Il me semble que Sakura House en possède le parc le plus important dans la capitale japonaise, c'était donc l'interlocuteur privilégié pour le découvrir de l'intérieur.

Entre les guesthouses, les chambres, les appartements et les dortoirs, Sakura House peut accueillir 1.600 personnes dans le grand Tokyo. Les emplacements vont du centre de la capitale à la banlieue plus éloignée ; les superficies varient également du petit studio à la grande maison avec plusieurs chambres. En fonction de cela, les loyers oscillent entre 42.000¥ / ~342,10€ (dortoir en périphérie) et 200.000¥ / ~1.629€ (grande maison à Harajuku) - voir le cours du Yen. La location classique, une chambre ou un appartement de 20m², coûtera en moyenne de 100 à 130.000¥ / ~814€ à ~1.059€ par mois. L'avantage est que les frais fixes comme l'eau, le gaz et l'électricité sont inclus dans ce tarif (à hauteur de 10.000¥ / ~81,44€ par mois) et que l'installation ne nécessite pas les terribles reikin / shikikin, ces cautions japonaises souvent abusives. Attention toutefois : la durée minimum de location est d'un mois.

Nous avons visité trois des logements Sakura House, à Sangenjaya et Shinagawa Togoshi. D'abord, des appartements studios tout équipés : un lit à l'occidentale (remplaçable par un futon ou un lit deux places si l'on vit en couple ou avec des intentions spécifiques), un bureau, une table basse, un portant, une petite télé, ainsi que l'air conditionné pour le chauffage et la climatisation. La cuisine est équipée : frigo, mini-four toaster, plaque de cuisson, quelques ustensiles et un peu de vaisselle. La salle de bains 🛁 individuelle est à la japonaise. Chaque logement possède un accès Internet 📶 en LAN (câble Ethernet) et l'agence peut fournir du Wi-fi sur demande. En revanche, il est interdit d'y fumer ou d'avoir des animaux.

Les différents appartements et maisons que j'ai pu découvrir m'ont paru de bonne facture et propres. Il faut certes signaler qu'ils avaient été sélectionnés par l'équipe pour me les présenter. Le plus intéressant à mon avis est la disponibilité et l'accompagnement offerts, en français, par l'équipe Sakura House par e-mail. Vous pourrez ainsi échanger avec eux pour trouver le logement qui vous convient exactement en fonction de leurs disponibilités et de votre budget : seul ou partagé, éloignement du cœur de Tokyo, superficie, bruit, vue, etc. Par curiosité, j'ai demandé à mes interlocuteurs quel type de population louait majoritairement les logements Sakura House, et voici les profils qui se dégagent :

  • 25-40 ans en moyenne
  • au Japon avec un visa Vacances-Travail, étudiant ou de travail
  • durée de séjour de 6 mois en moyenne
  • la plupart sont primo-visiteurs et beaucoup reviennent par la suite
  • de nombreuses nationalités, en particulier des Américains, Français, Chinois, Coréens, Anglais et Allemands

Si vous avez déjà séjourné dans une chambre auprès de Sakura House, n'hésitez pas à partager votre compte-rendu en commentaires. Et si vous envisagez de louer un de leurs logements, dites-leur que vous venez de la part de Kanpai !

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Sakura House et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 17 juin 2020