J'ai testé Natal sur Xbox 360

Kinect : impressions, photos et vidéos avant l'e3

Ceux qui me suivent sur Twitter ou Facebook le savent déjà depuis quelques semaines : j'ai eu la chance d'être invité par Microsoft France pour tester le Projet Natal à Paris hier soir. Avant les annonces définitives de l'e3 2010 (dans 2 mois), Natal se montre et s'essaye lors d'un press-tour en Europe. Xbox présente ainsi sa version démo technologique pour les journalistes et blogueurs un peu moins VIP, ceux qui n'avaient pas encore eu la chance de le tester lors des rares évènements privés.

Autant être clair de suite, la démo proposée était à peu de choses près la version de l'e3 2009, certainement encore loin des spécifications finales du produit. Là, on était sur une démonstration technologique pure, présentée de l'aveu même du marketing Xbox comme sujette à bugs et à grosses modifications d'ici à la sortie. Et effectivement on était loin, par exemple, de la version quasi-finale des produits de développement Wii testés en juin 2006.

Mais il y avait aussi, comme pour chaque bonne soirée pique-assiette blogueurs, tout le décorum habituel. Cette fois Microsoft, qui a l'habitude de faire de belles choses, avait réservé la maison du créateur de mode Kenzo, dans le 11è. Un superbe lieu à deux pas de Bastille, très vaste et calme, avec piscine intérieure et terrasse japonaise. Je n'étais pas tout à fait de retour au Japon, mais pas si loin que ça. Et puis on n'évite pas les "champagne + petits fours", qui ont tendance à se transformer en "bière + bonbons Haribo" pour tous les geeks présents sur place. Tant mieux, ça faisait plus de Champomy pour nous !

Il faut dire que l'entrée, nominative et limitée à 2 personnes par site, semait ses agents de sécurité jusque dans les salles de dégustation et de test. Certes, selon les dires de la com' externe, des députés avaient squatté quelques heures plus tôt pour tâter du Natal, mais on sentait quand même que l'ensemble de la soirée était drapée d'une aura un peu "touchy" sur les NDA (interdictions de dévoilement) autour du produit. Dans les salles de test, interdiction formelle de filmer, de prendre en photo ou quoi que ce soit d'autre, ce qui n'a pas empêché certains petits malins (et pas forcément ceux qu'on croit) d'enregistrer les conversations. Ça ne fait de mal à personne puisque de toute façon notre travail est de naviguer au travers du discours marketing pour creuser sur l'efficacité réelle du produit.

À ce titre, on peut louer la com' et le marketing de Xbox France, assez patients lors de la séance de "débat" (pour supporter les questions de notre session de relous qui essayions toujours de gratter une petite info en plus) et disponibles un peu plus en off autour d'une clope. Une fois que la sécurité du press-tour arrête de fixer tout le monde (personnel Xbox autant que nous, testeurs) avec des yeux gros comme ceux des CRS à Charles-de-Gaulle, on est tous beaucoup plus détendus.. À vrai dire, ces gens du marketing sont un peu coincés car ils n'en savent pas beaucoup plus que nous et même en interne, les discussions sont tellement animées en haut sur la fin de développement et la sortie du produit que peu d'infos concrètes leur arrivent réellement au sujet de Natal.

Bon, je blablatte sur du collatéral mais ce qui vous intéresse, c'est de savoir ce que je pense de Natal et ce que j'ai tiré de l'expérience de jeu, hein ? Les invités passaient par groupes de 10, après avoir été vérifiés nominativement une nouvelle fois avant d'accéder aux pièces de test. Je ne suis pas certain qu'hier, quelqu'un ait pu tester Natal par hasard... Bref, le seul "jeu" disponible était Ricochet, une sorte de casse-brique en profondeur faisant intervenir le corps entier pour frapper dans les balles. Les sessions de test duraient 2 minutes chrono, avec 2 joueurs obligatoires.

Le hardware Natal présent pour l'occasion était officialisé, après questionnement sur le sujet, comme un pur devkit, c'est à dire des Xbox de programmation (même pas gold), branchées sur des PC de développement qui faisaient tourner le bêta-code. Tellement bêta, d'ailleurs, qu'un des 3 kits de démo a lâché pendant la soirée. Le prototype Natal était blanc, d'environ 20~25cm de large et un peu plus épais que la version connue (noire). Quant à savoir laquelle se rapproche le plus de la version finale, il nous faudra encore patienter un peu...

Pour ce qui est des conditions physiques du test, nous étions dans une pièce bien éclairée avec beaucoup de recul. Notre placement demandé était entre ~2m et ~4m de distance depuis le périphérique Natal. La taille du joueur n'est a priori pas un souci pour le capteur, bien que dans cette démo la hauteur n'était pas gérée : la caméra capte les différences mais les 2 avatars avaient toujours la même taille à l'écran. En revanche le jeu capte la profondeur : il est possible d'avancer et de reculer dans une certaine zone de captation. De même, une fois le jeu lancé et les deux joueurs fixés par Natal, une personne peut passer juste derrière sans perturber l'expérience (devant, évidemment, ça bloque le signal mais il se récupère assez vite).

La reconnaissance des mouvements est assez impressionnante. Dans cette version, Natal capte en fait les articulations principales du corps (tête, épaules, coudes, mains, bassin, genoux et pieds) mais pas les visages. Pas d'information sur une progression sur ce point, même si Microsoft a déjà annoncé que la reconnaissance faciale serait de la partie. Au niveau des doigts, certains ont pu tester de "saisir" un objet mais apparemment, main à demi fermée, cela fonctionnait déjà. Sinon, dans cette version, la reconnaissance des voix n'était pas prise en compte. Natal sait aussi reconnaître l'arrivée d'un nouveau joueur en cours de partie. Par contre, les vêtements amples ne semblent pas bien gérés pour l'instant ; on nous a parlés par exemple, à demi-mot, de la jupe longue d'une joueuse qui gênait la reconnaissance des jambes par Natal. À voir ce que cela donnera dans la version finale, mais on peut s'interroger là-dessus.

Pour revenir sur la captation de mouvements, il faut noter un court temps de latence : certains l'ont ressenti plus que d'autres, mais pour moi c'était relativement correct. Cela dépendait peut-être de la position par rapport au capteur ou de la luminosité... Dans tous les cas, si je ne l'ai pas ressenti comme forcément gênant sur ce titre, j'espère quand même le voir corrigé pour la version finale. Peu de mouvements "pas conventionnels" étaient gérés par cette démo, comme se retourner complètement ou se baisser trop bas. Par contre, il était possible de sauter, se pousser mutuellement (bien que ce dernier test n'était pas très probant), etc. De plus, il est possible de taper dans la balle avec toutes les parties du corps, du coup Natal capte le mouvement de chacune de celles que j'ai citées plus haut. Sur le papier, le jeu est censé gérer la vitesse de frappe et répercuter sur la puissance avec laquelle est frappée la balle, mais lors du test, je n'ai pas ressenti de réel changement à ce niveau-là. Enfin, pour l'instant, les avatars de Ricochet ont l'air de squelettes un peu désarticulés ; ils m'ont fait penser à la physique des corps du moteur de Halo 3 lors des explosions.

À la fin de notre courte session de test, alors que nous avions été filmés pendant l'expérience, Xbox nous a remis un petit bracelet Natal clé USB avec notre prestation en vidéo et des Assets, car les photos et vidéos étaient interdites sur toute la zone de test. Nous étions même surveillés pour aller aux toilettes, c'est dire l'ambiance relativement crispée des pontes de Microsoft autour des droits de diffusion médias.

Je note l'accessibilité et la réactivité du staff Xbox autour de nos interrogations, mais on sentait bien également qu'ils n'avaient pas beaucoup plus d'infos que nous autour du produit. Clairement, tout va se dire à l'e3 2010 : prix définitif, bundles proposés à la sortie, jeux Microsoft et éditeurs tiers, etc. Si je devais faire un guess, je prévoirais une sortie de Natal pour novembre, à un tarif de 199€ en bundle avec un pack de démos type Wii Sports. En parallèle, je verrais bien quelques jeux plus "traditionnels" de Microsoft et d'éditeurs tiers sortir en même temps. Espérons juste que le tarif des jeux compatibles Natal ne sera pas augmenté de 5 ou 10€ pour des raisons marketing fallacieuses. Certains parlent aussi d'un pack Xbox 360 Slim + Natal à 299€. Enfin, au sujet du prix, le staff Xbox, après discussion, avance un argument assez convaincant et juste : avec un seul Natal, on peut gérer jusqu'à 4 joueurs indépendamment, soit l'équivalent de 8 accessoires (Wiimote + nunchuks) chez Nintendo et PlayStation Move.

Pour conclure, et sans me la jouer "j'ai été invité donc tout était trop fort, je vous aime bisous lol", je dois avouer que le produit Natal est assez impressionnant dans le concret et augure du meilleur pour l'avenir de l'entertainement de masse casual à la maison. Aux ergonomes et développeurs de chez Xbox 360 de tester tout l'aspect "fatigue" (voir pour garder les bras levés tout le temps, etc.). Mais avec la confirmation de la navigation dans les menus à la Minority Report, comme dans la vidéo promotionnelle, ainsi que la reconnaissance des joueurs pour l'affichage direct du Gamertag, ça sent le produit clairement attractif et volontaire d'une évolution bien sentie du jeu vidéo.

On se confirme tout ça en novembre ?

La vidéo officielle e3 2009 de Ricochet, le jeu Natal que nous avons essayé :

Kinect : test de la version quasi finale

Mise à jour du 18.07.2010

J'avais déjà été invité par Microsoft Europe pour tester Kinect sur Xbox 360, quelques semaines avant l'e3 de cette année, à l'époque où on le connaissait encore sous le nom de "Projet Natal". J'en avais ressorti un long article très détaillé de mes impressions de jeu sur le seul prototype jouable à l'époque : Ricochet. Comme on était sur une version bêta qui datait a priori de l'e3 2009, toutes les remarques ne pouvaient être que temporaires et expectatives d'une version plus poussée du produit Kinect et de ses jeux.

C'est chose faite aujourd'hui. Même si je n'ai pas pu me rendre à l'e3 de Los Angeles cette année, j'étais aux États-Unis la première quinzaine de juillet, pile au moment où Xbox a ouvert sa com' de test grand public sur Kinect. 4 des Microsoft Store du pays (plutôt côté ouest, d'ailleurs) ont en effet été équipés de bornes / salons avec Kinect Adventures en version jouable. Pour moi, ça a été à San Diego. Je me suis en quelque sorte rattrapé de n'avoir pas pu tester la 3DS à Paris à la même période. Mauvais hasard de calendrier...

Bref, le package Kinect présenté et testé ici était clairement une version plus avancée du produit, sans doute proche de la version finale qui sera commercialisée en novembre. La barre Kinect était noire (contrairement au proto testé à Paris qui était encore blanc) et si aucune mention n'était gravée dessus, contrairement aux photos de com' officielles, on sentait qu'on approchait du produit définitif. Le jeu qui tournait dessus, Kinect Adventures, était sans doute en version gold ou presque : le démonstrateur Xbox naviguait encore quasi dans des lignes de commande pour lancer le jeu. Mais c'est une version très avancée du jeu qui tournait, avec son écran-titre final, etc. On pouvait s'essayer à 4 de ses mini-jeux : une version plus évoluée de Ricochet, la course de haies, le parcours d'obstacles et la descente en bateau. Je ne sais pas combien il y aura d'épreuves dans Kinect Adventures au final, mais je pense que j'ai déjà vu là un bel échantillon.

Je ne vais pas vous cacher mon ressenti très longtemps : je suis assez déçu de Kinect. Pas sur l'expérience en elle-même, qui reste très amusante et parfois impressionnante, mais parce que j'ai pu cette fois me prendre en pleine gueule le décalage certain qu'il y a entre la communication à paillettes du départ, les quelques CP "douches froides" de ces derniers mois et la situation réelle de jeu. Certes, on parle d'un produit très novateur qui ne peut évidemment pas prétendre à la perfection ni même à quelconque maturité dès son lancement, mais depuis le proto et avec ce laps de plus d'un an dans la R&D de Kinect, je m'attendais sans illusions à quand même mieux. C’était peut-être oublier sa désormais officielle absence de processeur indépendant…

Pour entrer un peu plus dans le détail, cette version que j'ai essayée peinait encore à cacher pas mal de petits bugs gênants. Parfois, l'avatar se bloque, ne reconnaît plus les mouvements du joueur, il lutte toujours énormément avec la gestion des croisements de membres et les poussages / accolades entre les 2 joueurs, etc. Tout est encore assez brouillon au final et on manque cruellement de la précision annoncée et surtout nécessaire pour les jeux non-apéritifs. Car j'espère bien qu'une technologie comme Kinect ne va pas se reposer sur des clones de Wii conneries...

Et pour l'anecdote, dans le Microsoft Store, les clients / joueurs de passage ne se bousculaient pas pour l'essayer. Ça faisait environ une semaine qu'un Kinect jouable tournait en boutique mais, même si un grand espace bien voyant lui était réservé (cf. photo), il n'y avait pas non plus foule autour. Il faut dire que le marketing de masse n'a pas encore débuté et qu'on l'attend plutôt au début de l'automne. Du coup, j'ai pu jouer plusieurs fois et tester les différents mini-jeux de Kinect Adventures.

Quoi que je puisse en penser, je reste convaincu que Kinect se vendra. D'ailleurs, je l'achèterai pour l'innovation et les possibilités qu'il laisse entrevoir, malgré cette claire déception par rapport à ce qui était annoncé. Car pour ce qui est des jeux prévus dessus, j'attends fortement Your Shape d'Ubi (un Wii Fit évolué) et surtout Dance Central (de Harmonix, instigateurs des Guitar Hero et aujourd'hui garants des excellentissimes et innovants Rock Band).

Kinect sort le 4 novembre aux USA et probablement quelques jours voire quelques semaines plus tard en Europe, mais il y a très fort à parier que la France en aura sous le sapin cette année. Pour ce qui est du prix, on reste toujours sur le listing officiel de Xbox qui le prévoit à 149.99$, soit au taux de parité traditionnel quoiqu'injuste, 149€ sous nos latitudes. La barre Kinect sera probablement livrée en bundle avec ce Kinect Adventures. On pourra jouer à 2 simultanément, debout ou assis, et le firmware de la Xbox 360 sera très certainement mis à jour pour que l'on puisse y naviguer au mouvement de la main et à la voix.

Mais s'il faut retenir une chose de mes impressions, c'est qu'on parle là précisément d'interface homme-machine, car le produit doit accompagner le joueur, le jeu et ne pas être un frein à son ergonomie. Au contraire, il doit lui faire découvrir de nouveaux horizons et ouvrir le champ de possibilités du jeu vidéo, comme l'ont fait la DS puis la Wii il y a 4 et 6 ans. Mais ne pas non plus se contenter de singer la Wii, justement, sans ses Wiimotes.

Donc, on se retrouve pour en parler définitivement en novembre, lors de la sortie commerciale de Kinect.

Mise à jour : Kinect fait un tour des États-Unis en version jouable du 15 juillet au 24 octobre, en plus des Microsoft Stores. Si vous passez dans le coin, faites-vous plaisir !

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • kanpai-teste-natal
  • natal
  • natal-xbox-360

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Prolyxis
15 Avril 2010
11:51

Entre 2 et 4 mètres de distance avec le périphérique ? Au moins ce ne sont pas les étudiants qui iront foutre le bordel en jouant à tétris dans leur 15m².

fr4nz
15 Avril 2010
11:54

Bien cool le compte rendu, merci :)

15 Avril 2010
15:37

On a beaucoup questionné le marketing de Xbox France au sujet de la profondeur de jeu, compte tenu de la taille moyenne, par exemples des salons parisiens ou étudiants.

Ils nous ont répondu que tous les jeux ne se jouaient pas debout (comme Wii Sports par exemple) ni ne faisaient intervenir le corps entier.

Donc ces 2 à 4m, c'est spécifique pour Ricochet et l'expérience de démo.

Kita59
17 Avril 2010
12:13

Sa me semble plutôt bien, j'attends quand même de voir la version final du produit, mais si le prix est abordable le pense qu'il sera sur ma télé

Soulslayer
17 Avril 2010
20:09

Sympa cet article !
Certes, c'est plus le Natal qui nous intéresse, mais ta mise en situation de l'environnement et des gens du marketing est selon moi tout aussi importante. Les Jeux Videos ce n'est pas seulement le produit final, et je sais bien que tu le sais ! :D
Bref, super news.

saki_animatek
15 Mai 2010
12:00

Même si Natal semble tenir ses promesses, je reste persuadé que l'avenir du JV n'est pas dans la reconnaissance de mouvements, hors jeux bien spécifiques ( Wii fit.... )

Selon moi la prochaine grande étape sera la 3D, aussi bien Natal soit-il.

Merci pour l'article, et rdv dans quelques mois / annèes pour savoir ce qu'il en est :)

Achat Kinect
11 Juillet 2010
02:11

Superbe review !

Ajouter un commentaire