Les 3 jeux les plus marquants de la décennie 2000-2010

Faites le test auprès de tous les gamers ayant commencé à jouer avant les années 2000 : à la question de savoir quels sont les 3 jeux les plus marquants de la décennie, les réponses risquent d'abord de ne pas être immédiates, mais également de varier drastiquement d'un joueur à l'autre. Parce que c'est une vraie gageure que de réduire à 3 jeux seulement une décennie qui a vu tellement de faits marquants pour ce média, en tant que loisir comme de marché.

J'ai tout de même décidé de me plier au jeu et de citer 3 titres qui, d'après moi, ont marqué la décennie 2000-2010. Je précise avant de commencer que j'ai axé ma sélection, moins sur l'importance historique de ces jeux dans la chronologie du JV, que dans les sensations et sentiments transmis au joueur au cours de leur expérience.

---

Braid

Un bijou du jeu indépendant, sorti sur Xbox Live Arcade au cours de l'été 2008, puis porté sur PlayStation Network et PC courant 2009. Au premier coup d'œil, Braid est un jeu de plate-forme qui, hormis sa construction artistique, ne semble pas sortir des carcans habituels du genre. A jouer, il est très abscons dans son scénario, parfois compliqué dans ses tableaux et dans la réflexion de gameplay qu'il impose, bref... Braid est peu accessible. Mais si on a le malheur de s'y plonger, la rétribution est au-delà de ce qu'on pouvait s'imaginer de meilleur. Le titre de Jonathan Blow sait dépasser les frontières du jeu vidéo et les habitudes confortables du joueur pour les retourner contre lui et passer un message de paix inattendu. Une des plus belles découvertes du jeu vidéo ces 10 dernières années, qui fera date encore longtemps dans l'approche narrative.

// commander Braid

---

Shadow of the Colossus

Le Japonais Fumito Ueda avait déjà frappé très fort avec ICO en 2001. Un premier essai éthéré et poétique, d'une maturité impressionnante pour un "néophyte" de la création vidéoludique. Sa suite indirecte, Shadow of the Colossus (2005), prend un pas plus sombre et plus solitaire. Sa construction de game design est tout aussi audacieuse - on pourrait le réduire à une suite de 16 boss. Mais ce serait nier un schéma de création bien plus vaste : un monde unique, étendu mais terriblement fermé ; des opposants colossaux, charismatiques et dantesques ; un scénario étouffant, émouvant et dur. Shadow of the Colossus est une merveille périlleuse : au fur et à mesure qu'on entrevoit l'issue fatale, on peut de moins en moins s'en soustraire. Pas étonnant que le troisième épisode de la saga, The Last Guardian, prévu pour une sortie en fin d'année, soit aussi attendu.

// commander Shadow of the Colossus

---

REZ

Une expérience sensorielle, débarquée sur Dreamcast dès 2001 puis adaptée sur PlayStation, et dépoussiérée en 2008 avec la version HD sur Xbox Live Arcade. On le doit au génie japonais Tetsuya Mizuguchi, connu à l'origine pour son Sega Rally, puis inspiré d'un virage rythmique avec Space Channel 5. REZ cherche une expérience sensorielle inédite à l'époque dans sa forme : le rapport au son découlant de l'interaction à l'image. Manette en main, c'est le joueur qui, sur une pulsation, construit son environnement sonore et décrit tout le bruitage autour de ses actions. Derrière le shoot fil de fer, donc, se cache un trésor artistique et une expérience de jeu à toute épreuve. A suivre de près : son Child of Eden, fils spirituel de REZ compatible Kinect, à venir cette année.

// commander REZ

---

Les autres jeux qui ont échappé de peu au podium

Évidemment, avant de m'arrêter (difficilement) sur ces 3 jeux, ma sélection était plus longue, incorporant les titres suivants :

  • Wii Sports (2006) -- Il cristallise le virage casual déjà inspiré à haute dose avec des titres comme Kawashima sur DS. Dans le jeu vidéo moderne, il y a certainement eu un avant et un après Wii Sports.
  • Heavy Rain (2010) -- Le jeu dont vous êtes le héros. De multiples embranchements, scénarios possibles pour un titre léché et cocorico !
  • Super Mario Galaxy (2007) -- Comme je le disais dans mon test et celui de sa suite plus difficile, Nintendo enseigne avec les Galaxy des leçons inégalées de game design en 3 dimensions.
  • Shenmue (29/12/99, allez on dit que ça compte !) -- Un des flops les plus retentissants de l'histoire du jeu vidéo, vu son investissement, il a contribué à faire couler Sega en tant que constructeur. Mais dans son approche fignolée, il a mis à l'amende le genre aventure.
  • la saga Assassin's Creed (2007+) -- Une saga tentaculaire, tant dans son approche historique que dans un scénario bi-dimensionnel, via un game design efficace qui a fait couler beaucoup d'encre.
  • Uncharted 2 (2009) -- Où l'un des plus beaux exemples du jeu vidéo spectacle, tant je n'ai jamais autant eu l'impression de jouer un film de cinéma. Uncharted 2 est la crème du jeu d'action, le titre "triple A" par excellence.

---

Cet article a été écrit dans le cadre d'un concours organisé par Price Minister.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • braid
  • rez
  • shadow-of-the-colossus

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

benco
28 Janvier 2011
11:14

Pour moi ce serai:

Lost Odyssey: Pour sa narration, son émotion, ses musiques... Au final son background unique!

Fahrenheit: Pour son vent de fraicheur apporté dans le jeu vidéo.

Metal gear solid 4: Parce que la conclusion d'une saga mythique mérite bien sa place dans ce top.

Mais plein d'autres jeux méritent leur place ici: Bayonneta, Final fantasy 12 (quoi qu'on en dise), God of war (parce que le beat them all ne sera plus jamais comme avant), Guitar Hero, Modern warfare (car le jeu vidéo est devenu plus rentable que le cinéma) et ellement d'autres qui méritent leur place ici!

Bon post en tout cas

Rames
28 Janvier 2011
12:55

Ico reste le meilleur >_<
Shenmue évidemment, c'est toujours un grand rebondissement dans notre esprit quand on se rappelle de se titre. j'ai acheté une dreamcast à l'époque uniquement pour ce jeu là, et jpense pas être le seul dans ce cas héhéh ^^

vybyvy
28 Janvier 2011
14:28

Effectivement il n'est pas simple de "réduire" une décennie de jeu à 3 représentants, surtout que cette décennie marque tout de même l'explosion de ce média.

Je me lance tout de même avec les jeux qui me viennent instinctivement en tête (en sachant que j'oublie certainement de très bon jeux...) Par contre, je serai bien incapable de les classer par ordres de préférence, tellement ils sont incomparables objectivement...

Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty => Pour la réalisation de haute volée / le scénario d'une intensité et d'une complexité trop rare encore aujourd'hui / la maîtrise du média et de son rapport au joueur (la fameuse séquence ou Kojima explose le 4eme mur en s'adressant directement au joueur par l’intermédiaire de ses héros...) / l'audace de remplacer le héros charismatique et attendu par un parfait rookie... / et le gameplay profond et riche introduisant nombre de features aujourd’hui indispensables

Red Dead Redemption : en jouant à ce jeu je me suis fait la réflexion "ça fait bien longtemps qu'un jeu ne m'avait pas pris au tripes comme ça..." et en poussant ma réflexion, je suis incapable de trouver un jeu qui m'ai autant plu / passionné / captivé... Rockstar fait étal de sa parfaite maîtrise de la narration, de la création de personnages charismatiques et de sa virtuosité à jongler avec les références sur plusieurs degrés pouvant parler à tous les joueurs d'une façon ou d'une autre... Quant à la réalisation, je n'ai qu'une envie, c'est de remettre le DVD pour pouvoir contempler les nuages noirs grondant sur Armadillo depuis les hauteurs de Hennigan's stead...

Ico / Shadow of the Colossus : Il m'est difficile de ne pas considérer ces deux jeux comme un ensemble (auquel viendra très certainement s'ajouter The Last Guardian) tellement ils sont cohérents dans leur univers, comme dans leur démarche créatrice. A mon sens, Ueda nous offre ici le plus beau poème vidéo-ludique jamais réalisé :
tant dans l'intensité de la relation avec Yorda qui se traduit par une simple pression sur une touche pour lui prendre la main mais qui offre une réelle puissance émotionnelle (on est souvent crispé sur ce pauvre bouton pour être sûr de ne pas lâcher cette main si frêle)
que dans la confrontation aux colosses de ce petit homme mu pas l'amour et incarnation vivante du courage . Encore une fois le gameplay simple et tellement "juste" offre les scènes les plus épiques qu'il m'est était donné de jouer. Arrivé sur son fidèle destrier Agro, sa petite lame brandit vers le soleil pour foncer sur immense dragon des sable a tout de même une autre gueule que la plus jouissive des batailles de Geras of War... (que j'ai beaucoup aimé au demeurant...)

vybyvy
28 Janvier 2011
14:39

ça fait un long pavé, mais bon, pour conclure, ces jeux ne sont pas sensés être les meilleurs jeux de la décennies mais, à l'image des choix de Gael, ceux qui m'ont le plus touché.

jomox
28 Janvier 2011
23:53

3 jeux sortis depuis 2000? Dur la.
N'ayant pas trop joué a REZ je ne me prononcerai pas dessus mais il m'a vraiment l'air d'etre une experience unique.
Sinon SOTC et Braid, ouais j'avoue ils m'ont grandement touché également.

Néanmoins je choisirai ICO que j'ai fait 2 fois et que je refererai une autre fois dans son édition HD, simplement parce que ce jeu est arrivé dans ma vie a la bonne période, qu'il a une atmosphère unique en son genre, et surtout un jeu pour lequel je ressentais les sensations d'Ico, j'étais Ico.

Ensuite je mettrai bien Portal dans ce top, car il m'a apporté beaucoup dans mon parcours vidéoludique. Le genre de jeu qui ne demande pas un enorme investissment en temps (quoique vu certaines enigme, ça se discute), mais dont on ressort grandi, et qui laisse une impression de manque une fois terminé. J'espère que le 2éme sera aussi bon voir meilleur ;)

Pour finir je vais mettre un jeu qui suprendra beaucoup de monde mais la c'est plus le coté affectif du jeu qui prime : Modern Warfare 1. Ok c'est un FPS ultra linéaire dans son mode SOLO mais il a su proposer un très bonne immersion avec certains niveaux marquants, et je suis resté très attaché a celui ci (bien plus que les suivant qui ne sont que de pales copies). Ensuite son mode multi est un pure merveille et j'ai beau y avoir passé des centaines d'heures, je retrouve toujours le meme plaisir sur chacune des maps proposées. bon voila c'est plus pour le coté affectif.

Après il y a énormément d'autres tres bons jeux sorti récemment et qui m'ont réellement marqué. Notamment certaines productions du psn/xbla (Braid, flower, Limbo, etc.). Je ne peux qu'encourager les initiatives de ce genre, qui sont bien plus interessantes que les blockbuster que l'on voit partout (oubliez mon commentaire sur MW1, hein!! '^^)

vybyvy
02 Février 2011
08:42

oh... Portal

Sion
18 Août 2011
10:05

Ah Rez ! Inoubliable comme expérience

Albertha
16 Mai 2014
00:31

Vous nous concoctez constamment des articles passionnants

Ajouter un commentaire